Témoignages

Yeux dans les yeux ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Témoignages
  4. Yeux dans les yeux ?
Yeux dans les yeux ?
InconvenientTruthle 08 août 2019 à 20:37

Dans la rue...
Dans le métro...
Dans le bus...

Et vous, regardez-vous les gens autour de vous ? Les regardez-vous dans les yeux ?

Quand le contact visuel s'opère, que se passe-t-il ? Que lisez-vous dans leurs yeux ?

Quand au contraire on vous fuit du regard, que ressentez-vous, que pensez-vous ?

Serenale 09 août 2019 à 00:03

Très intéressant comme sujet. J ai ete

Serenale 09 août 2019 à 00:51

Oups! Je disais, j ai fait une phobie sociale il y a quelques temps et j'ai dû suivre une thérapie de groupe avec des exercices basés sur le regard. Je me suis retrouvée dans des situations inconfortables tel que : " demander à des inconnus en pleine rue la définition de mots incongrus" ou " faire mes courses au supermarché déguisée " . Je devais regarder les gens dans les yeux. J étais très stressée mais finalement, rassurée . Oh, je ne dis pas que j en n ai pas fait rire quelques uns mais ça ne dure pas dans le temps. Un regard accompagné d un sourire et tout passe comme une lettre à la poste, même le ridicule. Ce qui compte ,c'est l intention mis dans le regard, un regard bienveillant. Je le vois dans mon travail ( je suis atsem dans une école maternelle ). Je dois faire face à des mamans angoissées: du coup, je les regarde dans les yeux , un sourire, un petit mot rassurant , je les mets en confiance.... De même quand j ai fauté , j assume et regarde toujours droit dans les yeux , ce qui rassure l interlocuteur car il se rend compte qu'il a affaire à quelqu'un d intègre . Mais bon, j ai beaucoup travaillé dessus ! Du coup je passe pour quelqu'un qui a de l assurance alors qu en fait, pas trop. Mais chut! Il ne faut pas le dire.

Serenale 09 août 2019 à 00:53

Par contre, celui qui détourne son regard je me dis " tu ne sais pas ce que tu rates mon coco! " 😀 😄

InconvenientTruthle 15 octobre 2019 à 22:14

Ces derniers temps, je passe beaucoup de temps dans le métro et le bus parisien.

Donc je fais remonter ce post que j'avais lancé il y a 2 mois.

Peut-être pour rien, puisqu'il n'y avait pas eu beaucoup de réponses... Il n'y aurait pas que le regard qui soit "fui" et "fuyant" 😄 😋 .

A moins que vous n'y trouviez pas d'intérêt ou rien à dire.

As you want.

Berengerele 15 octobre 2019 à 22:30

Si si, bon sujet ! Je regarde droit dans les yeux moi. ;) Je peux paralyser sur place ! Comme toi, je montre de l'assurance mais pourtant...chut ! Tu dis rien non plus, hein ? On voit tant de choses dans les yeux....

Fropople 15 octobre 2019 à 23:06

Je pense regarder assez peu les gens dans les yeux, ou bien si je le fais, ne pas percevoir tout ce qu'on peut y percevoir, je serais bien incapable de dire la couleur des yeux de tel ou tel personne, quand bien même je les côtoies depuis longtemps (ami, famille...), sûrement un gros travail à faire de se coté là 🤔
Du coup je suis en train de me trouver bizarre ^^" (c'est pas la première fois, mais la première sur ce forum)
d'un autre coté je ne pense pas qu'on m'aie jamais reprocher de ne pas regarder dans les yeux, donc je dois regarder dans les yeux, mais ne pas enregistrer les informations qui s'y trouvent...
sujet intéressant mais qui me trouble 🥴

Sinon je suis imbattable au combat de regard 😜 (vous savez ce jeux ou on se fixe dans les yeux et le premier qui les détournent ou ferme ses paupières à perdu)

Loisele 15 octobre 2019 à 23:51

Je regarde les gens car c'est un spectacle sans fin. J'apprends tous les jours de ce spectacle. Leurs gestes, leurs mots, leurs vêtements. Être un peu voyeur de ce moment de vie croisée.

Je parle aux inconnus, car inconnus ils sont, inconnus ils restent. Une conversation sans lendemain. Mais qui rompt l'individualisme rampant. Pour se sentir vivants. L'espace d'un voyage.

Parfois moi et un autre nous nous sourions. Un sourire gratuit, sans arrière pensée à quelqu'un que je ne reverrai jamais. Je me souviens encore de cet adolescent et moi toute jeune sur deux quais opposés. Deux regards, deux sourires timides. Et dans mon métro, nous nous sommes regardés nous éloigner en nous souriant. Un sourire innocent pour réchauffer la froideur matinale.

Parfois je compatis. Rendre l'être invisible visible. Tu existes à mes yeux. Même si nos regards et nos voix ne se croisent que l'espace de quelques minutes. Cela m'a valu le plus beau compliment que j'ai jamais reçu. Inattendu, totalement gratuit. Et qui restera gravé à jamais dans ma mémoire. Merci à mon chanteur de blues. Tu existes toujours à mes yeux.

Siryackle 16 octobre 2019 à 05:38

"Les yeux dans les yeux, je vous ai compris !"
"Les yeux dans les yeux, je n'ai jamais eu de compte..."
😄
Petite introduction humoristique pour montrer que "les yeux dans les yeux", ce jeu de regards est plein d'ambiguïtés quant au sens qu'on y donne.

Personnellement, j'adore regarder, observer les gens, depuis toujours. J'ai un regard perçant, très curieux, limite inconvenant dans ma curiosité. Donc nécessairement je finis par "croiser" le regard de quelques uns...

Dans le métro, dans le bus, chacun dans sa bulle, regards plongés, absorbés par leur petit écran...
Parfois un être humain "se réveille" tout en s'étirant de sa bulle et s'aperçoit, se perçoit, se rend compte qu'il n'est pas le seul être humain aux alentours...

J'aime à observer ces mammifères qui sont mes semblables (des fois j'en doute... 😄 😜 ) et s'ignorent les uns les autres. "Surtout surtout ne pas se regarder, surtout ne pas croiser le regard d'autrui", l'impression que cela me donne à observer mes congénères dans une rame de métro. Limite, celui/celle qui manifesterait de l'attention visuelle, une présence présente à son entourage humain serait considéré comme étant "sorti de la dernière pluie" !!

Pas facile de se croiser les regards. Regards croisés inopportuns, rencontre des miroirs un bref instant, hasard des champs de visions qui se croisent... lourds d'interprétations possibles.

Dans mon observation quotidienne de ce qui est cet étrange animal qu'est l'être humain, je constate que de se regarder les yeux dans les yeux est perçu comme étant dérangeant, inconvenant... (encore là un aspect très culturel).
Moi-même, comprenant maintenant cela, j'évite de regarder dans les yeux.
Auparavant, à montrer ma curiosité visuelle, je percevais clairement l'interprétation qui en était faite de mon regard (pourtant presque toujours dans la curiosité).
Pour un homme, "qu'est-ce qu'il veut ce mec-là? Il me cherche ? Ou alors c'est un PD ? "Ce genre de choses...
Pour une femme, "Pfiou ! Encore un mec frustré ! Qu'est-ce qu'il a à me regarder comme ça, comme un bout de viande ?! Il va m'aborder ou quoi ?"
Libre interprétation de ma part, mais tout de même en "lisant" les moues et expression du visage.

Dans le lot, parfois, homme ou femme, se créait une sorte de connivence humaine : un sourire, un amusement au coin des lèvres... Jeune, vieux, homme, femme, enfant... L'éclat d'un instant d'humanité retrouvée, aperçu, réconcilié et partagé.

"L'oeil, miroir de l'âme".
Mais également communication sensible et subtile...

Que voit-on dans les yeux de son alter-ego ?
Qu'interprète-ton ? Que projetons-nous ? Ou...
Que communiquons-nous ? Qu'échangeons-nous ?
Que se passe-t'il dans ce fil d'Ariane si subtile et fugace ?

Papoumle 16 octobre 2019 à 12:31

J'aime beaucoup ce sujet 🙂

Le regard est pour moi très important !
J'adore capter le regard, parler avec les yeux et pourtant je ne sais jamais quelle est la couleur des yeux des personnes qui m'entourent 😂

Je trouve qu'il y a une forme de langage par le regard, on perçoit vite les émotions, que ce soit la joie (yeux pleins de paillettes 😍) ou la tristesse lorsqu'ils s'assombrissent, la colère, et tout plein d'autres ressentis...

Avec les enfants aussi c'est systématique lorsque je leur parle d'aller capter leur regard, autrement dit... leur attention 😋

En amour aussi, un "je t'aime" peu se lire dans les yeux, c'est ce regard dans lequel on se noit et qui provoque un frisson géant (hannn trop biennnn 😄 )

En communication générale, c'est le non verbal qui te fais dire parfois "stop tu vas trop loin..." ou encore "oups, temps de pause, le regard se barre pour réfléchir..." hihi

Bref, c'est tout sorti en vrac, tout ça pour dire que j'aime à regarder dans les yeux ce qu'il y a au-delà 😍

Berengerele 16 octobre 2019 à 15:59

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux,
Et le soleil se lève encore.

Les nuits, plus douces que les jours,
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours,
Et les yeux se sont remplis d'ombre.

Oh ! qu'ils aient perdu leur regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;

Et comme les astres penchants
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent.

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.

René-François Sully Prudhomme.

Siryackle 17 octobre 2019 à 08:59

😍 J'aime beaucoup !! :)

Asacksle 02 décembre 2019 à 20:12

Beau sujet que j'avais remarqué, mais question à laquelle je ne pouvais pas répondre de manière tranchée.

Alors je dirais me concernant, que ça dépend.
En général, j' aime regarder mon interlocuteur dans les yeux lorsque je parle avec lui, ça rend tout plus fluide, plus facile et spontané. L'échange en est enrichit.

Dans la rue, dans les transports comme ça en croisant les gens j' aime aussi observer, toute cette diversité de personnes, mais je ne regarde pas dans les yeux ou bien furtivement pour ne pas gêner la personne.

Par contre, lorsque je suis avec des personnes qui m'impressionnent, j'ai du mal à regarder longtemps dans les yeux pendant les échanges. J'ai peur que la personne y voit toutes mes faiblesses que je voudrais garder pour moi, et qui me font honte. Ma sous estime ressort du coup, et je me montre trés impressionnable, en essayant tant bien que mal de ne pas trop le montrer. Trés gênant dans ce cas là !

Bettyle 02 décembre 2019 à 21:38

J'aime regarder dans les yeux mais je me modère car mon regard est trop « intrusif » et gêne les inconnus.
Tout se lit dans un regard, tout se partage. Et je peux m'y perdre , et j'aime plonger dans celui d'un amoureux.

Kiraa64le 07 janvier 2020 à 15:35

Je n'arrive pas à regarder les autres dans les yeux. C'est très compliqué pour moi car je suis très introvertie et j'ai l'impression que l'on me juge dès que l'on me regarde...

catiminile 07 janvier 2020 à 18:43

J'ai fait le choix vers l'âge de seize ans de ne jamais porter mes lunettes de myope par coquetterie en premier lieu mais surtout pour ne pas voir la laideur du monde qui me bouleversait trop : les SDF, les chiens perdus ....
Ainsi je ne regardais personne dans les yeux puisque je ne les voyais que flous donc inexpressifs. Bien évidemment j'ai dû rater plein de trucs chouettes mais j'y ai gagné aussi l'illusion de la bienveillance d'autrui à mon égard. Je m'explique :
Je suis à un repas, une table d'une douzaine de convives. Je suis en bout de table et demande à renfort de grands gestes à Stéphanie de me passer le pain, le tout avec un grand sourire. Ma voisine qui est assez mauvaise langue me confie à la fin du repas : Stéphanie ne t'a vraiment pas à la bonne ! Tu as vu la gueule qu'elle a tirée quand tu lui a demandé la corbeille de pain ?.
A une telle distance je n'avais rien remarqué. Ainsi ai-je traversé la vie avec la volonté forcenée qu'on m'aimait bien. Quand on doute de soi, c'est toujours ça de gagné.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?