Amour et amitié

Et si j'ai pas envie d'être célibataire ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Amour et amitié
  4. Et si j'ai pas envie d'être célibataire ?
Et si j'ai pas envie d'être célibataire ?
JustMyselfele 24 décembre 2023 à 12:53

Grande question que soulève ma thérapie.
On m'explique que je dois apprendre à être seule, que je dois d'abord être équilibrée seule.
Mais si j'y arrive pas, si j'ai envie d'être en couple ?
Après les injonctions à être heureux voilà que maintenant on durcit le trait et on m'inpose de l'être seule !

Moi j'aime qu'on m'aime et pas seulement mes proches.
J'aime avoir un homme dans ma vie !

Juliette.le 24 décembre 2023 à 13:07  •   107484

Eh bien, tu en as le droit! Et je ne vois pas où il est marqué qu'on peut être totalement épanoui seul. On se pose même la question pour les prêtres...
Moi non plus je n'ai pas encore aimé ma dernière fois ( à prendre dans le sens "je n'ai pas dit mon dernier mot"...). Non mais! 😉

JustMyselfele 24 décembre 2023 à 14:15  •   107489

Moi mon problème, je pense, n'est pas d'être ou non mais d'arrêter d'idéaliser un homme, une relation, sous prétexte de ne pas vouloir être seule....
J'ai mille et une question en tête... Je pense que ce sont les réponses à ces questions qui m'aideront à me sentir bien. Avec ou sans homme dans ma vie, je dois déjà comprendre ce dont j'ai réellement besoin : être comprise, de la tendresse, être bousculée, être taquinée, qu'il ait confiance en moi .... Un peu de tout ça à la fois ? Et est-ce seulement possible d'avoir un peu tout ça à la fois ? Il me semble bien que oui 🤔

paradoxle 24 décembre 2023 à 14:15  •   107490

Je comprends évidemment que tu ais envie d'être en couple. Après 9 ans de célibat, je commençais à trouver le temps vraiment long et le manque était sacrément pesant.
Mais je comprends tout à fait que ça peut être important d'apprendre à être seul.e, oh combien !
Par contre, qu'on te l'impose, ou que tu prennes ça pour un ordre, c'est pas terrible non plus. Il y a des choses à comprendre dans cette histoire pour l'accepter et y travailler, en faire une injonction est pour moi totalement contre-productif.

Mon psy aussi m'a fait une leçon similaire. Il y a une sacré différence entre aller vers quelqu'un parce qu'on est en manque que d'aller vers quelqu'un parce qu'on l'aime bien. Entre boucher un trou et être attiré.e.
L'idéalisation de l'autre, le fantasme qu'on en fait, est lié à ça. Et donc le piège dans lequel on tombe. Il faut bien apprendre de ses erreurs.

Être équilibré.e seul.e. Vaste question.
Mais compter sur l'autre pour trouver un équilibre est aussi problématique, je trouve. C'est lui donner un poids.
Non ?

JustMyselfele 24 décembre 2023 à 14:24  •   107492

J'ai "besoin" d'être amoureuse et c'est là mon talon d'Achille.... C'est sûrement de ce côté que je devrais creuser. 🤔

LeZolivele 24 décembre 2023 à 14:33  •   107494

Je suis d'accord avec @paradox.
Je comprends en même temps ton envie d'être en couple, surtout que plus longtemps on reste seul (je suis aussi seul depuis qq années), plus notre vision du couple a une tendance à être idéalisée, et on oublie qu'en même temps, c'est également des efforts à fournir au quotidien, que seul on a sombré la plupart du temps dans ses petites habitudes, dont celle de n'avoir aucun compte à rendre, de faire ce qu'on veut quand on veut, etc.
En fait, être capable d'être heureux seul, c'est éviter qu'en couple, la dépendance (dont la dépendance affective !) ne soit pas une des causes de séparation, dans le sens où elle te "distorsionnerait" la vision des red flags, tous ces éléments qui font que le couple perd de sa force, de son intérêt, même.
C'est juste une question d'équilibre.
Deux personnes capables d'autonomie feront sans doute un couple bien plus équilibré, capables de tenir dans le temps (on est bien d'accord que ce dernier point est primordial, plutôt que de cumuler les mauvaises expériences qui jouent sur ta manière de te voir dans un miroir...)
Ce n'est pas une injonction, à mon humble avis, mais juste un point important qui te permettra de mieux appréhender le couple quand tu le retrouveras...

cocozozole 24 décembre 2023 à 15:04  •   107498

Hello, tu dis dans ton 1er message, que l'on te conseille d'être "équilibrée seule".
Tes relations précédentes n'étaient pas équilibrées?
Souhaites tu changer ta façon de voir le couple, et ce que tu recherches chez un compagnon?
As tu besoin de réfléchir à ce que tu veux, et à ce que tu construiras?
Dans ce cas, je crois oui qu'une phase de célibat permet de se structurer, une petite introspection ça peut changer beaucoup de choses, surtout lorsque l'on est accompagné par un psy.
L'on dit qu'il faut apprendre à être solitaire, pour apprivoiser la solitude (inhérente à notre condition humaine), et finalement pour s'apprivoiser soi-même également.
Se connaitre, s'apprivoiser, ça se fait tout seul. Et c'est pas dangereux, on en sort vivant ! On découvre même de belles choses qu'on ne soupçonnait pas.
Je crois que la plus belle conquête de l'Homme, c'est la sienne ! lol
Maintenant, je ne te conseillerai jamais de te forcer à être seule, si tu es amenée à rencontrer quelqu'un ce serait dommage de passer à coté d'une possible belle histoire d'amour !

paradoxle 24 décembre 2023 à 16:42  •   107503

"J'ai "besoin" d'être amoureuse et c'est là mon talon d'Achille". Je comprends l'idée mais un truc me gène dans la formalution. 🤔 🙄 🤔 euuuuh ...

Besoin d'être amoureux, oui, c'est tout à fait humain. Il me semble donc que le talon d'Achille ne se trouve pas là.

Bon j'avoue, là je spécule pour défricher le terrain :
Ce que je veux dire c'est que creuser ensemble me parait plus efficace que seule et de tourner toujours dans les mêmes boucles. Ça devrait être le but de ton psy.
C'est peut-être la façon dont tu le présentes qui me fait dire ça mais le coup du "sois heureuse" est une injonction paradoxale, le bonheur ne se commande pas. Et comme on n'a pas forcément les billes pour contredire, cela devient une
double contrainte, le meilleur moyen de faire bugger le cerveau (cf. wikipédia, l'article est bien foutu).
Donc soit c'est toi qui le voit (et le présente) comme ça et je me trompe, soit ton psy n'est pas malin ou alors je comprends vraiment pas sa stratégie. Mais avec les données que j'ai ici (et dans d'autres posts de ta part), j'ai vraiment l'impression qu'il y a un truc qui coince et qui ne va t'aider.
Ou bien, encore une fois, c'est toi qui le vois comme ça, et pour moi cela démontre un problème de compréhension avec ton psy. Mais j'ai la nette impression qu'il est bien plus dans la théorie que dans l'adapation de sa thérapie à ton cas. Ce qui pour moi est une faute grave et le reproche principal que l'on peut faire à la plupart des "spécialistes".


Pardon pour la digression.
Donc...
Le point que j'aimerais apporter : ce n'est pas parce qu'on a besoin d'être amoureux qu'on est forcément mal tout seul. C'est pour ça que je trouve que ton talon d'Achille doit se trouver ailleurs. Il y est lié, ça c'est clair. Mais ce besoin irrépressible cache autre chose. Cest une conséquence de ton talon, pas son identité.

Quand tu dis : "je dois déjà comprendre ce dont j'ai réellement besoin : être comprise, de la tendresse, être bousculée, être taquinée, qu'il ait confiance en moi .... Un peu de tout ça à la fois ? Et est-ce seulement possible d'avoir un peu tout ça à la fois ? Il me semble bien que oui".
Déjà, oui c'est possible, sois-en certaine. Puis, cette liste démontre que tu comprends déjà ce dont tu as besoin. Ta phrase est en soi un paradoxe.

Et conséquemment, quand tu dis : "J'ai mille et une question en tête... Je pense que ce sont les réponses à ces questions qui m'aideront à me sentir bien.",
Ben j'ai pas l'impression : des réponses, tu en as, tu en fais la preuve deux lignes plus bas... en tout cas pour la question des besoins qui te semblent essentiels. Et tu ne parles pas d'amour mais de complicité.

Et je vais faire un peu de provoc' mais cette phrase d' Irvin Yalom m'a énormément aidé : "la souffrance, c'est croire qu'il y a des réponses à nos questions, mélangé à la frustration de ne pas les trouver".


Alors peut-être juste exprimer ici ces autres questions dont tu parles, les sortir de ta tête, sortir de cette boucle. Cela suffit parfois à se rendre compte que ces questions ne comptent pas tant que ça, ou alors à aider à en faire un tri pertinent, à en faire une certaine priorisation et jeter le superflu.
C'est ça la première chose que mon psy a fait avec moi, m'aider à me débarasser des questions superflues qui me prenaient la tête comme rarement dans ma vie. À la poubelle les questions, finies les recherches de réponses !
Pour enfin aller droit au but et arrêter avec ses tergiversations sans fin où chaque pseudo-réponse amène une autre question.
Et trouver les astuces qui font contourner les obstacles et avancer plutôt que de chercher à les comprendre.

JustMyselfele 24 décembre 2023 à 17:07  •   107504

Pas le temps de m'attarder mais il y a une question importante qui me vient, alors je vais suivre ta proposition @paradox et me contenter de l'écrire ici pour ne pas l'oublier et j'y reviendrai plus tard :

Je prends l'exemple de la beauté : je ne ferai pas la couverture des magazines, j'ai 45 ans, j'ai porté et allaité 3 trésors, j'ai des formes et des "cicatrices" des 20 dernières années. Pour autant j'ai enfin réussi à me trouver belle, à aimer mon corps et à le trouver désirable. Je suis femme et pas seulement mère et j'aime cette féminité. C'est tellement important me diriez vous ... Et c'est vrai ! Sauf que.... Me sentir femme sans le regard d'un autre, c'est comme aller au restaurant toute seule. On apprécie le repas mais on aurait préféré le partager 😅 Voilà par exemple pourquoi j'aime être en couple. Je me femme et désirable "surtout" quand je suis désirée 😉

Bon bah j'ai répondu à ma question sans la poser 😂

paradoxle 24 décembre 2023 à 17:43  •   107509

😂 yes !

Ambre31le 24 décembre 2023 à 17:50  •   107510

Outre le plaisir d'etre aimée, il y a aussi celui que procure le plaisir d'aimer. Comme drogue, c'est très efficace aussi. A moins que ce ne soit une énergie, qui peut être ultra puissante ou ultra destructrice, mais néanmoins une énergie vitale.

JustMyselfele 24 décembre 2023 à 17:55  •   107511

@Ambre31 j'allais justement l'écrire 😂 je suis une droguée à l'ocytocine ... Et j'entretiens mon état amoureux très longtemps....

JustMyselfele 24 décembre 2023 à 18:39  •   107517

La boîte de Pandore est ouverte, j'ai plein de choses qui me viennent à l'esprit.
Pourquoi j'aime être amoureuse ?
Aussi parce que ça m'apaise. Lorsque j' aime je suis plus calme, même en l'absence de l'être aimé.... Et vu comme je peux exploser en 10 secondes chrono.... Ça me fait du bien une mer calme avec un soleil chaud dans ma nuque ... Voilà à quoi ressemble l'amour pour moi.

gildele 24 décembre 2023 à 20:01  •   107520

@paradox, j'apprécie beaucoup les points de vue de tes messages ici ... et je valide !

Je ne vais pas reprendre ici ce que j'ai exprimé sur le sujet, il y a peu, sur d'autres fils...
Mais oui, aimer et être aimé est ce qui nourrit, enrichi et vitalise l'esprit, le corps et l'âme ... une fois dépassés la dépendance affective et le besoin de reconnaissance par un tiers, extérieur ( et là, je crois que je sais de quoi je parle)

Pour moi, le " besoin d'être amoureuse /amoureux " n'est pas un talon d'Achille mais plutôt accepter de vibrer pleinement et ne pas en avoir peur .
L'amour est pour moi la vibration la plus haute ...

@JustMyselfe .. je pense que tu dois avoir, à ce jour, un charisme évident pour beaucoup !
Me trompe ai je ?😉

JustMyselfele 24 décembre 2023 à 20:12  •   107521

Charisme et acceptation de vibrer qui, couplé à mon arrêt pour burn out, me font passer pour hyper sensible, fracturée et fragile.... Raison évoquées lors de ma dernière rupture, jeudi.... Il n'a pas l'énergie pour vivre à mes côtés toit ce que je traverse MAIS il a eu un vrai coup de coeur pour moi 🥴 que ça fait mal.... Même si je sais qu'il a raison, si lui a déjà traversé tout cela, si sa raison a eu gain de cause ... (Il est également HPI, il sait comment ça fonctionne).
Alors entre les hommes à qui je fais peur par trop de charisme et ceux à qui je fais peur par trop de fragilité .... reste ma solitude 😅

paradoxle 24 décembre 2023 à 20:43  •   107526

Le "une fois dépassés la dépendance affective et le besoin de reconnaissance par un tiers" de @gilde est un point important.
C'est peut-être ça sur quoi ton psy aimerait que tu travailles. Un point sur lequel il est plus facile de travailler quand on est seul.e qu'une fois attaché.e.
Surtout si on s'attache pour combler ce besoin de reconnaissance qui ne fait qu'amplifier la dépendance affective.

gildele 24 décembre 2023 à 21:29  •   107527

@JustMyselfe, and @Tous ...je ne peux que vous encourager à utiliser cet outil :
Un carnet de gratitude.

Et non, je ne suis pas hors sujet ...mais plutôt dans le concret puisque ...
Oui, c'est efficace ... confirmation par expérience perso.

https://organisersonquotidien.fr/creer-un-carnet-de-gratitude/

JustMyselfele 24 décembre 2023 à 22:08  •   107529

Merci @gilde 😘 je vais regarder cela de ce pas 😊

JustMyselfele 25 décembre 2023 à 18:25  •   107564

Je continue mon introspection :

J'ai besoin de parler avec un adulte (ok j'aime être maman mais c'est long quand je n'ai aucune autre interaction ou alors dans un cadre essentiellement pro. Je parle aussi tous les jours avec des amis mais c'est rapide, j'approfondis rarement un sujet 🤔 )

LeZolivele 25 décembre 2023 à 19:23  •   107566

@JustMyselfe, juste parler ? parler en IRL ? par vidéo ?

tarale 25 décembre 2023 à 20:27  •   107569

Juste une question pour aider dans l'introspection peut être, @JustMyselfe pourquoi mettre sur ton profil que tu ne cherches que des rencontres amicales si tu n'as envie de rester célibataire?

JustMyselfele 25 décembre 2023 à 21:12  •   107571

@tara, bonne question 🤔 en face n'ai jamais considéré APIE comme un site de rencontre 😅 et puis il y a très peu de personnes par chez moi il me semble....

@LeZolive plutôt en local et par écrit quand la personne n'est pas là 😊
Je le fais un peu à travers le forum, mais ça ne remplit pas complètement la "fonction", ce n'est pas "intime". Discuter avec un homme dans une relation privilégiée me permet d'être femme. Ici je suis encore un peu trop "tout" 🙂
Je ne sais pas si je suis claire
Mais effectivement, je pourrais tenter 😉 je vais le modifier 😄

Voilà, je suis officiellement "en recherche amoureuse" sur ce site 😅

JustMyselfele 25 décembre 2023 à 22:31  •   107576

Je me souviens pourquoi je ne m'étais pas inscrite dans la partie "recherche amoureuse" ... Parce que je me dévoile énormément ici et je pars du principe que c'est rédhibitoire et je ne peux plus ensuite venir parler de ma relation 🤔

JustMyselfele 26 décembre 2023 à 09:05  •   107591

Un début de commencement de réponse....
J'ai besoin d'être aimé par un homme car je ne m'aime pas... À travers ce qu'il me renvoit je peux me croire autre, belle, intelligente, intéressante, cultivée. Et pour ce faire, je ne cible que des hommes qui pour moi sont de "haut niveau". Imaginez qu'un homme si bien s'intéresse à moi .... Cela me rend si fière. Je suis assez bien pour qu'il ait envie d'échanger longuement avec moi, pour m'avoir à son bras ...
Je tombe dans le pathétique. Me rends compte que c'est un cercle vicieux. Plus je fonctionne comme cela, plus je me méprise pour cela ....

Vous allez peut être me répondre que mes enfants m'aiment. Mais c'est un amour quasi -inconditionnel.
Mes amis ? Là je n'ai pas de réponse... Peut être que je considère qu'ils ne me connaissent pas complètement, autant qu'un homme qui partage mon intimité.

Le pire c'est qu'avec tous ses hommes j'ai été dans l'adaptation pour être acceptée. Je n'ai même pas réussi à être vraiment moi.
Peut-on l'être d'ailleurs ?

Voilà.... Encore plus de questions soulevées, encore moins de réponses trouvées....

Au moins je sais que je dois absolument revoir ma copie, apprendre à m'aimer, changer ce que vraiment je déteste en moi. Mais ça je me bas depuis ma naissance pour y arriver mais je n'y arrive pas... Je vous donne un exemple concret pour que vous compreniez : je réagis très fort, je peux hurler sur mes enfants, je crois bien que je hurlais sur mes copains.... Je ne sais absolument pas gérer la colère et je me hais littéralement quand je suis comme ça. J'ai honte, je veux me fuire .... 😥
Quand un homme est là.... Je me contrôle...

LeZolivele 26 décembre 2023 à 10:44  •   107595

@JustMyselfe, qq réflexions par rapport à tout ça, notamment enrichi largement par ton dernier post.
Déjà, nous n'avons pas d'identité, tu es anonyme. Quoique tu dises.
Et personne n'a le droit de juger tes propos, ta personne.
Parce que personne n'est au-dessus.

Perso, j'y ressens un gros appel au secours, à cause entre autres d'une dépendance affective assez prononcée.
Une peur du regard de l'autre. Du jugement d'autrui.
Et tu justifies le tout en remettant même en cause tes amis, tes amants.

citation :

Le pire c'est qu'avec tous ses hommes j'ai été dans l'adaptation pour être acceptée. Je n'ai même pas réussi à être vraiment moi.
Peut-on l'être d'ailleurs ?


Oui, on peut tout à fait l'être. J'ajouterais même que lors de ses relations, la clé est justement d'être soi-même, et d'avancer vers l'autre (avec réciprocité, évidemment, pour une relation équilibrée.
As-tu déjà essayé de le faire ?

Il n'y a pas des gens mieux ou moins bien que d'autres, à mon humble avis, il n'y a que des gens qui te correspondent... ou pas.
Nuance...
Mais je peux également complètement me planter, hein.

paradoxle 26 décembre 2023 à 14:42  •   107600

Tu as bien pointé le cercle vicieux. Le besoin de reconnaisance est ici pour moi flagrant. D'ailleurs, tu parles beaucoup plus d'être aimé que d'aimer. S'adapter à l'autre pour être aimé est clairement se perdre dans l'autre.

Changer ce que je déteste en moi, j'ai aussi fait ce travail. Mais il y a des choses que je n'ai pu changé mais que j'ai accepté. Il m'arrive par exemple de le dire à haute voix : "ohhh ! je m'aime pas quand je suis comme ça." Ça aide.
Par contre, si je n'ai pas changé moi, j'ai changé d'attitude.
Il faut justement apprendre à s'aimer, à s'adorer, mais aussi à se haïr, s'abominer. Ce n'est qu'après que vient l'autre.

L'amour inconditionnel, j'y crois pas trop. On peut aimer autant qu'on peut détester l'être aimé, justement parce qu'on l'aime.

JustMyselfele 26 décembre 2023 à 16:15  •   107606

C'est effectivement plus un besoin de reconnaissance plus qu'une dépendance affective je pense...

En tous cas vous écrire me fait beaucoup de bien 😉

LeZolivele 26 décembre 2023 à 16:24  •   107607

@JustMyselfe j'adore quand tu m'écris, j'exiiiiiiiiiiiste ! 😂
Et vanne mise à part, si les qq mots couchés par ici te font du bien, t'aident à avancer, c'est encore mieux.
Mais je pense que la réalité se trouve pile poil entre l'avis de @paradox et le mien, en fait, plutôt qu'il englobe les deux.
Take care, et n'oublie pas tant qu'à faire que ce n'est pas irrésolvable, loin de là !

o0o1le 26 décembre 2023 à 17:43  •   107615

Je n'aime pas l'expression "dépendance affective". On ne parle pas de dépendance hydrique, de dépendance nutritionnelle alors qu'on a tous besoin de boire, de manger... et on a tous besoin d'affection.
Et je dirais pareil pour le besoin de reconnaissance. Nous sommes des êtres grégaires et nous n'existerons jamais seul face à notre miroir. C'est l'autre notre miroir, les autres.
L'affection, la reconnaissance sont selon moi des besoins universels. Psychologiser ces besoins, c'est un peu les rendre pathologiques, j'aime pas ça.

Il y a un équilibre à trouver. Et c'est pas simple. Mais c'est pas grave de pas y arriver les doigts dans le nez.

Je vais pas vous raconter mes galères amoureuses parce que ça me fait encore mal et c'est d'un banal.

Depuis que les gens ne se marient plus, peut-être qu'ils oublient qu'un couple c'est une alliance. Et j'aime beaucoup ce mot. C'est d'ailleurs le seul bijou que j'aime porter, mon alliance (mais si on grossit pour des raisons inhérentes à certains actes permis par la religion, faut pas espérer la reporter au doigt sans intervention d'un bijoutier ^^).

Ambre31le 26 décembre 2023 à 23:14  •   107631

Et bien nous arrivons presque a une perspective de l'amour comme une réalité que la science exacte peut définir, presque sans équivoque, unilatéralement. Félicitations @LeZolive et @paradox !

Kuramale 27 décembre 2023 à 01:07  •   107634

Besoin d'être aimée ou besoin d'être désirée ? Besoin de reconnaissance ou besoin d'adoration ? Besoin d'amour ou besoin de passion amoureuse ? Je ne crois pas qu'aimer c'est « avoir besoin » toutefois il n'est pas toujours nécessaire d'aimer pour être et rester en couple puisque le titre de votre topic parle de célibat.
citation :

Moi j'aime qu'on m'aime

« Moi, j'aime aimer » aurait peut-être été moins narcissique ? Pas de jugement ici, loins s'en faut, j'ai seulement dans l'idée qu'admettre qu'on s'aime plus que celui qui nous aime, permet de faire ses choix en toute connaissance de cause. Mais tout ceci n'a peut-être rien à voir avec vos interrogations...

JustMyselfele 27 décembre 2023 à 04:26  •   107637

En fait ce post n'aborde pas la notion d'aimer mais bien d'être aimée. Ce sont deux choses différentes. L'amour que l'on me renvoit. Cela n'exclut en rien le fait d'aimer également.
Ma façon d'aimer n'a d'ailleurs rien à voir avec le fait qu'on m'aime ou non 🤔
Bref, c'est pas le sujet....

Et je confirme, aimer ce n'est pas "avoir besoin", mais là aussi, il n'est pas question d'aimer mais d'être aimée et oui, être aimée est un besoin pour moi. Et m'aimer plus qu'on ne m'aime est impossible pour moi. Je me tolère, je peux apprendre à m'accepter mais je doute sur ma capacité à m'aimer. Et d'ailleurs je n'éprouve aucune envie de m'aimer. Je m'ennuie avec moi-même. Le regard de l'autre m'allume, me fait briller et vibrer. Le mien sur moi est au mieux tendre et bienveillant, mais rien de plus. D'ailleurs je crois ne connaître personne qui s'aime à 100% 🤔

paradoxle 27 décembre 2023 à 05:22  •   107643

"Plus tu es heureux, mieux t'acceptes les autres,
si tu t'aimes un peu alors t'aimes les autres,
c'est pas question d'orgueil, c'est question de repos,
si tu as envie de vivre, tu décourbes ton dos."
Morice Benin.

gildele 27 décembre 2023 à 05:47  •   107644

"" D'ailleurs je crois ne connaître personne qui s'aime à 100% ? "

Euh ... ben si ...moi, ma grande ...du moins je le pense .
Certainement également quelques autres sur ce forum ....ainsi que la plus part de mes relations proches et de longue date.

Perso, je mets sous la formule " s'aimer à 100% " un cocktail harmonieux de % d'estime de soi, de confiance en soi et d'acceptation de ses failles.

" Ma façon d'aimer n'a d'ailleurs rien à voir avec le fait qu'on m'aime ou non ?
Bref, c'est pas le sujet...."

Ben ... c'est p'tetre justement LÀ, qu'est le sujet ...et p'tetre qu'une formule qui apparaît comme un rejet, une negation n'est pas un refus conscient mais une porte qui s'entre ouvre vers une formulation opposée ...

Perso, je suis intimement persuadé que l'on attire ce que l'on vibre .... à tous niveaux.

(Voir l'expérience des eux métronomes)

Juliette.le 27 décembre 2023 à 06:05  •   107645

JustMyselfe, d'après moi, la plupart des gens ont des blessures narcissiques et des comportements plus ou moins similaires aux tiens. La différence, c'est qu'ils n'en ont pas conscience, ou qu'ils le refoulent, le cachent.
C'est énorme de venir en parler ici. Très courageux de te mettre à nu comme ça.

Oui, je suis d'accord avec la teneur de l'amour qu'on se doit à soi-même que vient de donner @gilde. Il ne s'agit pas de plus que ça. Savoir se congratuler pour ses talents, ses réussites, s'apprécier pour ça, savoir se donner le respect qu'on porte aux autres, savoir se pardonner les écarts... S'aimer plus, ça serait louche.
Mais aimer l'autre plus que ça, c'est louche aussi. L'autre est nous, nous sommes l'autre. Alors, pas d'adoration. Et pas de haine non plus si ça se termine.

Mais, JustMyselfe, est-ce que tu te sentirais capable d'aimer n'importe qui à partir du moment où il t'aime? Moi ça a été le cas pendant longtemps. J'avais tellement besoin de savoir que je pouvais être aimée, que quand je l'étais, ça me suffisait à aimer. 😶
Ça n'est plus le cas. Et je pense que c'est un bon indicateur pour savoir où tu en es dans l'estime de toi...

gildele 27 décembre 2023 à 06:24  •   107647

Je suis persuadé que tout est vibration .
...et donc sur l'on peut agir sur les taux vibratoires

voir la vidéo

Juliette.le 27 décembre 2023 à 07:00  •   107648

Évidemment, quand j'aimais celui qui m'aimait sans l'avoir choisi, ça ne durait qu'un temps plus ou moins court...

JustMyselfele 27 décembre 2023 à 09:53  •   107650

Je n'ai pas envie ici de parler de ma façon d'aimer. Pourquoi ? Parce qu'aimer c'est donner, c'est se donner et justement ici je parle de mon besoin de recevoir. Mais apparemment mon refus d'en parler fait de moi une narcissique. Le problème c'est justement que je me donne corps et âme mais pas forcément au bon moment, au bon endroit, avec la bonne personne. Et même si on peut y voir un énorme lien avec mon besoin d'être aimé, je ne veux pas parler ici de ce que moi je donne, parce que ça reviendrait à dire "vous avez vu tout ce que je donne ? Je mérite bien de recevoir !". Hors non, ça n'est pas corrélé.

Cf le poste de LeZolive "Mais que veut on vraiment ?" et une de mes réponses :

citation :
Je suis une incorrigible amoureuse. Je vois tout de suite le bon en cet homme unique et si intéressant ? ? ? ? jusqu'à ce que je me rende compte que j'ai fantasmé à peu près les 3/4 de ce que j'ai cru vivre ou voir en lui ?Mais j'y retourne à chaque fois tête baissée


Voilà comment j'aime.

Ambre31le 27 décembre 2023 à 12:10  •   107655

Il ne me semble pas que dire qu'on a besoin d'être aimé soit "narcissique", ni que la façon d'aimer et d'être aimé puissent être dissociées, ni que qu'il soit bon d'aimer l'autre plus que soit, ni qu'on soit puni d'amour parce qu'on a subi une blessure narcissique.
Ce échanges me paraissent bien compliqués et emprunt d'un jugement à l'emporte-pièce.
@JustMyselfe a me semble t il le droit de dire qu'elle a envie d'être aimée et proposser une discussion la dessus sans être jugée et ramenée à et même réduite à une dépendance affective, qui lui enlèverait tout légitimité à dire qu'elle a envie d'être aimée.

paradoxle 27 décembre 2023 à 14:54  •   107659

Le besoin de reconnaissance ou la dépendance affective peut ne plus être un problème si on le reconnait, qu'on en parle avec l'autre, et qu'on prend donc de la distance avec ça. Et qu'on en rigole.

LeZolivele 27 décembre 2023 à 15:24  •   107661

@Ambre31
Non, il n'y a aucun jugement, juste des constats.
Personne ne lui retire le droit d'aimer, personne ne part d'une punition (mais d'où ça vient, ça ?¿?)
Maintenant, JustMyselfe a bien manifesté certaines choses qui lui pourrissent un peu la vie.
Alors je n'ai fait que réagir, comme d'autres d'ailleurs, en essayant de rester dans l'empathie, sans condescendance, surtout, alors je ne comprends pas ta réaction.
On n'impose rien, on peut proposer, mais face à une problématique, il me semble normal d'essayer d'apporter un début de solution.
Sinon, à quoi bon ces questions ?

Juliette.le 27 décembre 2023 à 15:35  •   107662

Pas facile de s'ouvrir à fond sur des choses si personnelles et de recevoir les réactions, tout ça à l'écrit...

gildele 27 décembre 2023 à 15:44  •   107663

[[[ ... j' apprécie beaucoup ce fil de discussion : à partir des confidences et questionnements de l'une, emprunts d'une réelle sincérité., chacun réagit en fonction de son vécu ... ou s 'interoge, c'est mon cas, sur sa propre conception de sa relation à l' amour....
Perso, j'aime beaucoup cette expression canadienne pour dire : être amoureux .
Les Canadiens preferent dire :
'' Je suis en amour "
.... Alors, je brode autour de cette expression : perso, aimant, je suis" empli d'amour, rayonnant d'amour .
L'autre n'en n'est ni l'objet ni le sujet mais plus le révélateur d'une " extension de moi même " .... voir d'une transcendance ]]]]

LeZolivele 27 décembre 2023 à 15:57  •   107664

@Juliette. Entièrement d'accord avec toi, mais comment faire autrement via un forum, en même temps ?
Le format n'est-il pas adapté, ou doit-on éviter ce genre de causette ?

JustMyselfele 27 décembre 2023 à 18:15  •   107666

@gilde, j'adore "c'est une extension de moi" 😍

paradoxle 27 décembre 2023 à 18:50  •   107668

@Ambre31 Comme @LeZolive, je trouve que tu fais un procès d'intention mais qui pour moi ressemble plus à un malentendu.
J'ai relu et je ne vois pas de jugement ni de réduction à une dépendance affective. On essaie de comprendre et d'aider en proposant des pistes et la dépendance affective étant souvent récurrente, c'est logique qu'on y vienne. Mais personne ne remet en cause "tout légitimité à dire qu'elle a envie d'être aimée." Enfin, je crois pas, j'ai pas vu ça.
Surtout qu'en creusant, on s'approche plus d'une question de besoin de reconnaissance.

Je sais que c'est délicat mais il faut parfois secouer le cocotier pour en voir les fruits tomber. Et je ne vois pas de problème quand c'est justement ce qui est demandé.

Désolé d'être un peu direct mais ne te sentirais-tu pas attaquer (tracasser ?) à travers tout ça parce que les questionnements ici ressemblent aux tiens ? Rien de méchant, hein !

JustMyselfele 27 décembre 2023 à 20:09  •   107671

Si vous voulez, pour apaiser le débat, je vous donne "ma" suite 😄

Je continue à aller sur mon site de rencontre parce que j'aime échanger, apprendre à connaître et je dois, normalement, rencontrer l'un d'eux d'ici la fin de la semaine. Il n'est pas du tout dans la séduction par écrit, je ne peux donc pas rentrer moi même dans mon jeu de séduction et c'est très perturbant 😂 et quelque part c'est rafraîchissant. On se parle "normalement". Pas de faux-semblants. Et là.... Je me dis "Tiens .... Je pourrais être juste moi-même, comme avec un collègue 🤔 Mais ça tombe super bien ! 😄 ".
Donc voilà, je suis en pleine expérience empirique 😜 et je vais rencontrer un homme qui ne cherche pas à me plaire .... Serait ce possible que je rencontre enfin une personne vraie qui m'oblige à faire de même 😱
😂

gildele 27 décembre 2023 à 21:30  •   107677

"Je vais rencontrer un homme qui ne cherche pas à me plaire .... Serait ce possible que je rencontre enfin une personne vraie qui m'oblige à faire de même "

C'est tout le bien que je te souhaite !
Kissy

paradoxle 27 décembre 2023 à 23:52  •   107685

Même chose !
Et reste toi-même !

(mince, aurais-je fais fuir Ambre ? ça me chagrine si c'est moi 🙁 )

JustMyselfele 28 décembre 2023 à 10:54  •   107697

Les échanges par écrit sont parfois difficiles à appréhender.
J'aurais pu aussi lui répondre mais j'avoue que j'allais dans son sens, je me suis sentie jugée 😅 mais je ne voulais pas mettre de l'huile sur le feu et accepter les avis et point de vue de chacun ...

JustMyselfele 28 décembre 2023 à 19:31  •   107726

Je continue mon journal extime ...

Une autre réponse suite à mon introspection :
Je veux rencontrer un homme qui ait envie de me tenir la main avant d'avoir envie de me faire l'amour ... En gros qui me trouve attachante avant de me trouver désirable.
Je plais aux hommes (pas tous, ne faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit), je dégage un "truc". La plupart me trouve sensuelle, craquante, etc ... Ce sont leurs dires, pas les miens. Plusieurs m'ont dit qu'ils n'avaient jamais été aussi attirés physiquement aussi rapidement. D'ailleurs très souvent ils me proposent qu'on continue à coucher ensemble après m'avoir larguée ... Véridique.
Certains essaient même de continuer à me décrire comment ils aimeraient me faire jouir ...
C'est un fait, pas une prétention, vu que ça m'apporte.... 🙄

Mais à part me parler de "coup de coeur" qu'ils ont pour moi, aucun ne voit en moi LA personnalité qui sort du lot....
Portant ils me trouvent cultivée, drôle, ayant de l'esprit et de la répartie...
Je ne suis pas prétentieuse avec eux, je les valorise, je m'intéresse vraiment à eux ...
Je ne cherche pas les conflits....
Éventuellement "je réfléchis trop" .... ça on me le dit souvent. Mais je ne suis pas parfaite et eux non plus.


Alors qu'est-ce qui me manque pour qu'un homme tombe amoureux de moi ? 😥


Soyez francs, je veux vraiment comprendre pourquoi on veut bien me "baiser" mais pas m'aimer...

paradoxle 28 décembre 2023 à 19:58  •   107727

Il faudrait te connaître pour ça.
Et je pense que pour le "pas m'aimer", on en est tous là, c'est vraiment pas évident à trouver.

Seb999le 28 décembre 2023 à 20:03  •   107728

Je ne te connais pas mais égo égo égo 😂

LeZolivele 28 décembre 2023 à 20:08  •   107730

@JustMyselfe tu es donc le genre de personne à qui on dit facilement "mais siiiiiii, tu vas trouver vite qq'un, c'est pas possiiiiiiible..." toussa-toussa.
Je te rassure, ce n'est ni spécialement féminin, ni (encore moins) unique.
Les mots que tu as écrit, on me les a tellement de fois dits.
Avec une nuance : on ne cherche pas à me baiser... 😂
Les gens qui me connaissent que baiser ne m'intéresse que si je suis émotionnellement impliqué...

Comme le dit @paradox, impossible de te dire pourquoi, je ne te connais pas.
En te lisant, j'aurais peut-être un début d'élément de réponse à ton
citation :
Je ne suis pas prétentieuse avec eux, je les valorise, je m'intéresse vraiment à eux ...Je ne cherche pas les conflits....Éventuellement "je réfléchis trop...

C'est peut-être ça le souci. Tu as sans doute du caractère, mais tu te gommes pour mettre l'autre en avant. Et peut-être trop.
Oui, valoriser l'autre, c'est bien, lui laisser de l'espace aussi.
Mais à trop en faire... ça peut aussi faire peur, voire fuir...

JustMyselfele 28 décembre 2023 à 20:14  •   107732

@LeZolive je pense effectivement que je m'efface trop. Mais j'aime tellement voir l'autre vivre .... J'aurais été une très bonne groupie je pense ? Par contre je n'avais jamais vu ça sous cet angle 🤔 c'est chiant une groupie !!!😱

Et sinon rassure toi, les hommes que je fréquente me disent tous vouloir de l'intellect également ... Mais apparemment ce n'est pas ce qu'ils souhaitent garder ....

Seb999le 28 décembre 2023 à 20:29  •   107734

Arrête Arrête arrette 😉 bordel ! Et toi à quel moment vis tu ? C'est bien beau d'aimer voir l'autre vivre et toi , es tu réelle ? Je parle à une ia ? Just my 2 cents #Merlin😄

JustMyselfele 28 décembre 2023 à 20:31  •   107735

Si c'était si simple 😥
J'ai mal, vous n'avez pas idée à quel point j'ai mal qu'aucun de mes 2 deniers ex m'aient dit avoir eu un vrai coup de coeur pour moi mais mettre fin malgré tout à notre relation....
Faut que je comprenne vite, j'en peux plus de pleurer....

Seb999le 28 décembre 2023 à 20:35  •   107736

Tu n'es pas la seule à souffrir et à pleurer , 2 3 4 5 🙄

LeZolivele 28 décembre 2023 à 21:10  •   107737

@JustMyselfe déjà, je suis désolé pour toi. Je vis seul depuis qq années justement pour des raisons... approchantes, on dira.

L'équilibre entre ce qu'on veut donner, ce qu'on donne, ce qu'on pense donner et ce que reçoit l'autre est très complexe à mettre en place dès lors le moment où tu cherches autre chose qu'une relation minable.

Perso, ce qui est compliqué, c'est que si je suis émotionnellement impliqué, je perds environ 47,89% de mon qi.
Ou comment passer d'un côté à l'autre de la courbe de Gauss... 😂

Alors on essaye tous, et selon nos ambitions, on y arrive plus ou moins...

On peut y mettre de l'humour (ça me sauve), de la dérision, tant qu'on garde un but en place, au moins on peut se regarder dans un miroir.
Si je parle souvent d'équilibre, c'est que ce mot s'est imposé comme un vrai leitmotiv dans ma vie.

Ce qui me gêne, c'est qu'à aucun moment tu n'as cité de raisons que ces messieurs t'auraient donné pour te quitter... à moins qu'ils ne soient tous lâches et soient partis acheter un paquet de clopes sans jamais revenir ? (on peut aussi voir ça par mp, comme tu le sens !)

JustMyselfele 28 décembre 2023 à 21:16  •   107738

Ma dernière grande histoire c'est moi qui l'ai quitté car il devenait passif. Il m'a dit "c'est quand même con, certains se quittent parce qu'ils s'engueulent, alors que nous tout va bien " Mais il a reconnu qu'il ne ressentait pas l'envie de s'impliquer.....le deuxième m'a quitté très rapidement parce que je suis en arrêt pour burn out et qu'il voulait se protéger de l'énergie qu'il allait mettre en s'impliquant... Mais qu'avait eu un vrai coup de coeur pour moi... et il m'a décrit comme il avait adoré me faire l'amour et tout ce qu'il aimerait encore me faire....

LeZolivele 28 décembre 2023 à 21:22  •   107740

@JustMyselfe vois-tu un point de comparaison sur toutes (ou presque, enfin beaucoup quoi) les fins de tes relations ?
Ça pourrait être un point de départ pour être plus efficace... une convergence à étudier.

JustMyselfele 28 décembre 2023 à 21:24  •   107741

Pour le moment non 😥

LeZolivele 28 décembre 2023 à 21:27  •   107742

Peut-on dire alors dire que tu es comme beaucoup, à la recherche de la perle, marre des relations-kleenex qui n'apportent rien, envie de construction avant tout, donc fuir l'éphémère ?
Pas de smiley pleureur, c'est plutôt bon signe... 😅

JustMyselfele 28 décembre 2023 à 21:42  •   107745

Mais je fuis l'éphémère, c'est pas moi qui décide d'arrêter au bout de 2 semaines ????


Je viens de réaliser un truc, je suis sûre qu'il y a une équation qui corollerait mes 3 dernières relations 🤔 : 10 ans, 2 ans et 2 semaines.... Le prochain ce sera 2h ! 😂

LeZolivele 28 décembre 2023 à 21:49  •   107746

Alors on peut voir les choses de manière plus positive :
10 ans, une vraie relation
2 ans, la relation qui t'aura permise de passer à autre chose
2 semaines, le truc qui tenait pas la route comme on en rencontre tous.
2h, ben à part un passage dans un hôtel, effectivement, pas glop...
Finalement, y'a tellement piiiiiiiiiiiiire ! 😂

Rothle 29 décembre 2023 à 02:47  •   107758

@LeZolive

citation :
Finalement, y'a tellement piiiiiiiiiiiiire ! ?


être tout le temps seule par exemple, ce qui ne lui laisserait même pas envisageable l'éventualité d'être aimée.


@JustMyselfe le 28 décembre 2023 à 20:31 o 107735

citation :
Faut que je comprenne vite, j'en peux plus de pleurer....


pour le deuxiième tu as eu ta réponse, même si tu n'en veux pas:
le burn-out, l'énergie que ça lui prendrait.
On peut être ok pour que tout ne soit pas rose, sans forcément se sentir capable de gérer une situation qui bouffe l'autre (et soi, et la relation par effets collatéraux éventuels).

note:
lu le fil qu'à partir (or post initial le jour où il avait été posté) de "le 27 décembre 2023 à 18:15 o 107666"

JustMyselfele 29 décembre 2023 à 08:07  •   107761

Oui @Roth tu as raison, c'est sûrement uniquement mon burn out qui l'a éloigné. Mais alors il n'aurait pas dû, 2 jours après avoir mis un terme, me recontacter et sauter sur la première occasion pour me dire qu'il avait eu un vrai coup de coeur... C'était sûrement parce que c'était vrai et qu'il n'avait peut être pas envie que je m'arrête à la seule évocation de mes problèmes. Il voulait peut être me rappeler que j'étais une femme intéressante malgré tout.
De toute façon, n'étant plus en contact avec lui, il va falloir soit que je m'arrête sur une explication "plausible" soit que j'accepte de ne pas en avoir.

En écrivant tout ça je réfléchis à un truc. Des ruptures j'en ai vécue. Et finalement je me suis toujours relevée, il y a toujours un moment où elles ne nous font plus mal et il y a toujours eu une belle rencontre ensuite...
Donc je crois que je vais arrêter de réfléchir sur ma vie amoureuse.... Et si son image revient, je la chasserais pour ne pas avoir mal. J'occuperai mon esprit.
Et demain soir j'ai rendez vous avec cet homme du site de rencontre. Cet homme qui, par écrit en tous cas, ne cherche pas à me charmer. Et en fait ça fait du bien 😅 pas de faux-semblants.... Donc je vais aller à notre rdv comme j'irai à celui avec un ami. Sans rien anticiper, juste le plaisir d'aller boire un verre et de refaire le monde 🙂

Merci à tous @Juliette., @paradox, @LeZolive, @cocozozo, @Ambre31, @gilde, @tara, @Seb999, @Roth. Cette discussion intense à coeur ouvert m'a libéré d'un poids. Je n'ai pas toutes les réponses mais au moins ce matin je n'ai plus envie de pleurer 😉
Je vais tout relire et synthétiser pour continuer mon introspection. Mais pas maintenant car j'ai décidé, mi-janvier, de partir seule 5 jours dans un studio en bord de mer 😉 Balades, lecture, écrire et musique seront mes seules occupations. Et le sujet principal sera MOI 😄
J'ai réalisé que je n'ai jamais été seule pendant 5 jours de toute ma vie... Je n'ai jamais vécue seule, j'ai été maman "tôt" ....
Donc je m'offre ce temps pour moi.

Ce que je retiens pour le moment c'est que je ne dois pas tout remettre en question parce qu'un homme ne veut pas de moi dans sa vie, quelque soit la raison.
Et que ma vie de femme ne se résume pas à mon rôle de "conjointe/petite amie...". Et que j'ai le droit d'aimer être aimée autant que d'aimer aimer 😉

LeZolivele 29 décembre 2023 à 09:58  •   107764

@JustMyselfe
citation :
Mais alors il n'aurait pas dû, 2 jours après avoir mis un terme, me recontacter et sauter sur la première occasion pour me dire qu'il avait eu un vrai coup de coeur...

Il ne l'a pas fait pour toi, mais pour lui-même...
Et tes derniers mots montrent que tu as visiblement débloqué un noeud, alors petit croisage de doigts pour demain soir, et souviens-toi qu'il n'y a aucune honte à rester seul(e), parfois ça fait un bien fou...

Juliette.le 29 décembre 2023 à 10:24  •   107767

Oui, on croise les doigts pour demain. Sois naturelle, laisse-toi aller au moment présent (ne te demande pas de quoi vous allez parler...), fais-toi juste belle, cad d'une belle humeur 😉

JustMyselfele 29 décembre 2023 à 10:48  •   107770

Merci à tous les deux 😄

@LeZolive pourquoi il l'a fait pour lui ? Peux tu, s'il te plaît, m'expliquer cette démarche ? 🙂

LeZolivele 29 décembre 2023 à 11:06  •   107771

@JustMyselfe il y a de fortes chances qu'il n'ait juste pas assumé, par trouille peut-être, et qu'il avait voulu s'amender, se sentant ± piteux...
Il aurait voulu le faire pour soulager sa conscience...
Mais en aucun cas, à mon humble avis, et avec ce que tu as indiqué, il l'aura fait pour toi... (malheureusement, désolé !)

JustMyselfele 29 décembre 2023 à 11:21  •   107773

Ok .... 😅

gildele 29 décembre 2023 à 13:13  •   107779

@JustMyselfe..
Petite réaction rapide de ma part ( dois partir dans 5 minutes)
On oublie trop souvent que, dans toute relation, nous ne sommes responsables que de 50% de la relation .... L'autre a aussi des croyances, ses projections, ses limites et ce qu'il ce qu'il estime être son image d'homme dans une relation affective...

Aquilale 29 décembre 2023 à 14:14  •   107782

@gilde, ce n'est que mon humble avis mais je ne suis pas vraiment d'accord avec le 50% de responsabilité.
Dans toutes nos interactions, nous sommes à 100% responsables, sauf cas exceptionnels.
Comme l'autre est à 100% responsable.
Sinon avec cette histoire de 50% on peut avoir tendance à se victimiser, jouer le Calimero.
Alors que c'est justement le fait d'assumer ses actions qui nous permet d'avancer, en étant dans une position de personne adulte, assumant ses choix.

LeZolivele 29 décembre 2023 à 14:25  •   107783

Moué.
Pas de 50 ou 100% pour moi.
C'est sûr qu'on a toujours une part de responsabilité, par contre, mais de là à y mettre un pourcentage... 😅

gildele 29 décembre 2023 à 20:22  •   107798

Re ...
Je me suis sans doute exprimé trop succintement, plus de détails ci dessous :
https://www.christelleys.com/post/la-r%C3%A8gle-du-50-50


https://www.conseil-entreprise.org/comment-favoriser-la-relation-avec-son-superieur-hierarchique/

gildele 31 décembre 2023 à 00:28  •   107859

@Aquila, @LeZolive et @Toutesettous.
J'ai besoin de préciser que je me sens;
- Responsable à 100% de ce que je dit, fait et pense.
- Responsable à 0 % de la réaction le l'autre à mon égard.
Illustration ; si l'autre est en colère contre moi,, celle ci lui appartient. Je peux en être l'objet, je peux la comprendre ...mais je ne suis pas responsable de cette colère .
- Je ne porte que la moitié de la responsabilité de la relation en elle même.

" Jouer à Calimero ? " ...Fini pour moi depuis 2-3 ans et l'intégration de ces 50/50/ ... désormais vécue au quotidien.

Aquilale 31 décembre 2023 à 11:34  •   107874

@gilde.
Bien sûr qu'il n'est pas question de se récupérer le vécu de l' Autre. En plus, c'est inefficace.
Bravo pour ton intégration !?

gildele 31 décembre 2023 à 13:35  •   107882

Thanks....@Aquila

JustMyselfele 08 janvier 2024 à 21:47  •   108253

Petit scoop..... "IL" est arrivé dans ma vie...
Sa présence est douce, nos envies se complètent. Il assume d'avoir beaucoup de tendresse à donner et d'avoir besoin d'en recevoir. Très cultivé, nos discussions sont interminables. Nos corps s'épousent à merveille...
Et surtout, nous ne nous envahissons pas malgré la fougue du début 😊

Peu importe l'avenir, j'ai retrouvé la sérénité et j'avance d'autant mieux dans ma thérapie.

Je peux donc poser une première conclusion.... Je me sens véritablement entière quand je suis accompagnée .....

Juliette.le 08 janvier 2024 à 23:12  •   108262

Oh, eh ben dis donc, je suis bien contente pour toi JustMyselfe. J'avais hésité à te demander des nouvelles par MP. 🙂 Super!

LeZolivele 09 janvier 2024 à 00:15  •   108272

Chouette, vraiment content pour toi.
Mais ta conclusion n'est pas objective... 😅

JustMyselfele 09 janvier 2024 à 05:41  •   108277

Justement si monsieur le rabat joie 😂 je me sens mieux quand j'ai des papillons dans le ventre 🥰 je suis on ne peut pas objective 😉 après à savoir si c'est la meilleure solution pour être "vraiment" heureuse ... c'est un autre débat mais j'm'en fiche, il est là pour le moment 😂

Juliette.le 09 janvier 2024 à 06:45  •   108284

On ne peut pas objective 😂 🙂

LeZolivele 09 janvier 2024 à 12:23  •   108300

Rabat-joie parce que je suis heureux pour toi ?
Pffffff, on voit bien que tu n'es vraiment pas objective... 😂 😂 😂
On ne parle pas de meilleure solution, juste du fait qu'il est important d'être capable d'être heureux dans toute situation, en couple ou pas.
Mais là, comme c'est tout nouveau tout beau, logique que tu répondes de la sorte...😋

Atomic-Circusle 09 janvier 2024 à 17:18  •   108311

"Et si j ai pas envie d etre célibataire ? "
Alors sois autre chose ! ;)


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?