Amour et amitié

Marre des hommes qui veulent juste coucher

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Amour et amitié
  4. Marre des hommes qui veulent juste coucher
Marre des hommes qui veulent juste coucher
MAReadle 11 novembre 2021 à 21:37

😱
Ça fait 9 mois que je suis célibataire et je m'en porte mieux.
Hier soir, une nouvelle connaissance depuis un mois m'a lourdement draguée et veut absolument coucher avec moi.
Il est marié et m'a dit qu'il fallait profiter de la vie et s'amuser.
Je lui ai dit que je ne souhaitais pas donner suite et que je ne méritais pas une relation entre deux portes.
J'ai envie de partager tout plein de choses avec un homme, mes passions, etc ...
J'en ai marre de ces hommes !
En février, c'était un prof d'histoire qui s'est révélé être un manipulateur de première et qui était sous le coup d'une dizaine de plaintes en justice de femmes qu'il avait abusées. Je l'ai cerné assez vite fort heureusement.
J'ai vécu 6 ans sous emprise avec un homme qui a failli me tuer alors je suis devenue très méfiante.
Maintenant dès qu'un homme me dit qu'il faut profiter de la vie, je suis aux abois...

Tomto32le 11 novembre 2021 à 22:32   •  

Bonsoir @MARead

Nombre de femmes se plaigent au sujet des attentes à caractère sexuel de la part des hommes.
Cependant, il ne faut pas généraliser.
Il s'agit du caractère de la personne, ce qui est indépendant de son sexe.
En effet, certaines personnes ne sont pas faites pour avoir une vie de couple et sont donc très volatiles. Ce point concerne aussi bien les hommes que les femmes.
En revanche, certaines personnes ne peuvent pas avoir de relations éphémères. Ce point concerne, là encore, aussi bien les hommes que les femmes.
Et puis il y a aussi celles et ceux qui pratiques ces deux types de rencontres.

Idem pour la manipulation : ça concerne aussi bien les hommes que les femmes.

Là où tu as raison, c'est que si tu ne le sents pas, il faut te méfier. L'intuition est souvent une alerte, pour attirer ton attention sur ce qui se produit ou va se produire, que ce soit du positif ou du négatif.

Simple question pour terminer : si personne ne te draguait, que penserais-tu ?

Bagheerale 12 novembre 2021 à 01:31   •  

Et pourtant, il a raison, chaque seconde qui passe nous éloigne de notre naissance, et nous rapproche de notre mort.

Le conseil était déjà donné à Gilamesh en Mésopotamie, et a été immortalisé par Horace au travers du célèbre "Carpe diem".

Par contre, la citation est tronquée, en entier elle dit "carpe diem quam minimum credula postero"

Profiter du présent, tout en ayant une confiance limitée dans le futur (on sait tous comment ça finit, non ?)

Et profiter de la vie ne signifie pas non plus faire n'importe quoi, avec n'importe qui.

Clivele 12 novembre 2021 à 08:50   •  

Tomto32, je suis d'accord qu'il ne faut pas généraliser.
Le ratio de boulets et de gros cons est cependant à un niveau stratosphérique.

"Le jour où les cons voleront, il fera nuit."
Frédéric Dard

Bagheerale 12 novembre 2021 à 09:48   •  

citation :
Tomto32, je suis d'accord qu'il ne faut pas généraliser. Le ratio de boulets et de gros cons est cependant à un niveau stratosphérique.

Il n'y a pas vraiment de différence homme/femmes en ce qui concerne le QI.

Le QI moyen des français est trouvable dans la table qui suit


Donc 98.1

Il y a ~2% de personnes qui ont plus de 130 points de QI, 50% hommes, 50% femmes.

Donc, au final, oui, "il" y en a, et c'est pas gagné tout de suite de trouver chaussure à son pied.

Anticale 12 novembre 2021 à 10:18   •  

@Bagheera
citation :
Il n'y a pas vraiment de différence homme/femmes en ce qui concerne le QI.


Ce n'est sûrement pas le QI qui determine la personnalité, la connerie ne se mesure pas, elle s'observe.
Il y a des gens avec des QI tout à fait dans les normes qui font preuves de respect, de cohérence et de coeur, mais il y a aussi ceux avec un QI élevé qui ne sont que des goujats, manipulateurs et crétins !

Le respect de l'autre n'est pas et ne sera jamais déterminé par des histoires de QI.

@MARead ce monsieur voulait profiter de la vie à sa façon, peut être a t il oublié qu'on pouvait aussi profiter de la vie en couple, ne pas être la 5eme roue du carosse ou il ne t'accorderait de temps que lorsqu'il en aura entre 5 et 7...
Certaines personnes semblent oublier bien vite qu'on mérite mieux que cela, sans pour autant qu'on tente de nous culpabiliser avec des phrases toutes faites !
Je ne generalise pas en revanche, car je suis sûre que les femmes ne sont pas mieux, voire même parfois bien pire, et du coup, on récupère les pots cassés...

@Tomto32
citation :
Simple question pour terminer : si personne ne te draguait, que penserais-tu ?


La question ne m'est pas adressée, mais je m'interroge... Est ce que se faire draguer doit avoir un impact positif sur nos vies : on se fait draguer alors ça brosse notre ego ?
Seulement la drague ne se base que sur un critère physique, puisque tu dragues quelqu'un qui t'attire sur l'instant...
De plus qu'entend on par draguer ? Qu'on nous dise "vous êtes charmante", "vous me plaisez beaucoup" et j'en passe... en quoi ce genre de phrases pourrait remonter notre ego, puisqu'elles sont sorties de la bouche des gens 10 fois par jour (j'exagère volontairement). Cela manque de sincérité non ? Surtout lorsqu'on sait que dans plus de 90% des cas c'est juste pour pouvoir s'envoyer en l'air !
Personnellement, je me laisse plus volontiers charmer par un esprit, une longue conversation qui n'est pas basé sur de la drague, mais simplement deux âmes et deux esprits qui se rencontrent et se découvrent...

Clivele 12 novembre 2021 à 11:21   •  

Bagheera,
Oh ?
Pour le coup, tu me déçois presque. Etre un "gros con" (au sens de mal dans son genre et sa virilité, face à l'autre genre), n'est, absolument pas, une histoire de QI. Le calcul du quotien intellectuel ne dit rien sur le niveau de conscience, d'empathie, d'acceptation de soi et de ses faiblesses, de sa propre histoire, son vécu, de ce que l'on a accepté, digéré, dépassé, et de ce qui ne passe toujours pas.

J'ai une illustration sur le thème de l'écologie, mais je crois que c'est transposable sur les relations humaines.


"nous, en tant que scientifiques, ne savons pas faire cela."

"Je pensais que les plus grands enjeux de l'environnement étaient la perte de la biodiversité, l'effondrement des écosystèmes et le changement climatique.
Je croyais que, au bout de trente années de science efficace, nous pourrions résoudre ces problèmes.
Mais j'avais tort.
Les plus grands enjeux de l'environnement sont l'égoïsme, l'avidité, et l'apathie...
.... et pour résoudre ses problèmes, ce qu'il nous faut, c'est une transformation spirituelle et culturelle.
-Et nous, les scientifiques, ne savons pas faire cela."
Gus Speth

Mnemosunle 12 novembre 2021 à 20:26   •  

@Tomto32

"Simple question pour terminer : si personne ne te draguait, que penserais-tu ?"

Je ne comprends pas le contenu sous-jacent dans cette question. Pourrais-tu développer s'il te plaît ?

Mnemosunle 12 novembre 2021 à 20:27   •  

(Note. Pas d'ironie ou d'antipathie dans ma demande. C'est vraiment pour développer)

Tomto32le 12 novembre 2021 à 20:36   •  

@Mnemosun ça fait du bien psychologiquement de savoir que l'on plaît, non ?
Je ne sais pas à quoi tu t'attendais exactement comme sous entendu ?

Tomto32le 12 novembre 2021 à 20:52   •  

@Antica

D'ailleurs le message précédent te concerne aussi.
J'aimerai rajouter que le jeu de séduction qui contribue aussi à entretenir le lien d'amour (la tension) dans une relation est une drague, enfin il me semble. Mais je peux me tromper, qu'en penses tu ?

Ceci dit, j'arrive à comprendre que la drague gêne certaines personnes. C'est encore une pratique adaptée à la majorité, mais pas à tout le monde.

Mais si ça nous gêne, ça ne serai pas parce que la personne qui nous drague ne nous plaît pas ?

Mnemosunle 12 novembre 2021 à 20:54   •  

@Tomto32, oui, plutôt à quelque chose comme ça mais je voulais être sûre de comprendre ce que tu voulais dire.

Je voudrais juste préciser que ce "bien psychologique" causé par la conscience ou l'impression que l'on plaît est assez relatif. Je pense que tout le monde n'a pas la même représentation de ce que c'est que "plaire à quelqu'un", et que de même toutes les manifestations du "tu me plais" ne sont pas appréciables par tous. Les us et coutumes sociaux en définissent une bonne partie, mais on peut très bien se situer en dehors et ne pas du tout aimer certains types de manifestations.

Bon, bien sûr, la drague, c'est un sujet compliqué. Personnellement, je ne pense pas qu'il soit très possible de définir des règles de "bienséance" ou de "bonne manifestation" de l'attirance, parce que ça dépend tellement de chacun et chacune, dans l'expression comme dans la réception, que ce serait impossible et aliénant. Donc je n'ai pas d'avis définitif sur la question. Mais je sais que, personnellement, il y a quand même un bon nombre de fois ou je préférerais ne pas me faire draguer - parce que selon le type de manifestation, il y a parfois des implications qui sont plus difficiles à supporter que le simple fait de se dire qu'on "ne plaît pas" à certaines personnes.

Just my two cents, et c'est mon avis, personnel et subjectif (et peut-être pas très clair) ;)

Tomto32le 12 novembre 2021 à 21:11   •  

@Mnemosun

"Personnellement, je ne pense pas qu'il soit très possible de définir des règles de "bienséance" ou de "bonne manifestation" de l'attirance, parce que ça dépend tellement de chacun et chacune, dans l'expression comme dans la réception, que ce serait impossible et aliénant."

Ce n'est pas ça qui rend les relations compliquées, justement ?

(qui peut prétendre avoir raison sur une question de drague et de relations ? Ma question de départ visait à faire réfléchir, et savoir ce que pense l'auteure du forum 🙂 )

Mnemosunle 12 novembre 2021 à 21:23   •  

Ben, c'est probablement ça qui rend la drague compliquée et qui en fait un sujet sensible. Les relations en général, je ne sais pas haha.

D'accord. Dans ce cas c'est moi qui me suis trompée sur ce que voulait dire ta question, c'est pour ça que je te demandais de préciser. Ca me dérangeait juste qu'on puisse impliquer que se faire draguer était nécessairement, au moins dans certains cas, quelque chose qui fait du bien psychologiquement. Mais si ça n'avait pas d'implication particulière, aucun souci :)

Anticale 13 novembre 2021 à 03:15   •  

@Tomto32

citation :
ça fait du bien psychologiquement de savoir que l'on plaît, non ?


Je répondrais uniquement pour moi, n'étant jamais du même avis que tout le monde, foncièrement le décalage peu être important avec d'autres 😄

Je n'aime pas me faire draguer, et je ne comprends pas foncièrement non plus la drague qu'elle soit subtile ou non, alors ça n'aide pas. Cependant, quand je le comprends, j'ai tendance à me mettre en mode défensive. Cela ne flatte pas mon ego le moins du monde, bien au contraire. J'aurais tendance à dire que cela ne me réduit qu'à du superficiel, et j'ai bien du mal avec cela.
J'aime plaire par mon esprit, et non par mon enveloppe charnelle.

Lorsque tu es en couple, tu n'es plus dans un processus de drague binaire, tu es dans de la séduction, ce qui, pour moi en tout cas est très différent.

paradoxle 13 novembre 2021 à 13:29   •  

J'ai l'impression qu'ici, le sujet a dévié. On parle au début de "juste coucher", et cela dévie sur la drague.
Le mot drague est certes connotée "lourdingue", mais il peut être vu comme un terme générique pour "approche", "séduction", "flirt", "tenter sa chance", etc. Et tout un panel de façon de faire.
Mais c'est assurément vrai qu'il est maintenant beaucoup plus péjoratif qu'autre chose, vu le nombre de lourdingues qui s'y emploient. Mais vu qu'il est y a des gens qui aiment ça, se faire draguer, y a pas de raison que ça s'arrête. C'est culturel.

Mais on peut aussi très bien être dans la drague sympa et rigolote sans du tout de sous-entendus "pour un soir" (elle est là la déviation), et espérer que la relation aille plus loin, voire devienne sérieuse. C'est une question de vocabulaire et ce qu'on y met derrière.

Le "pour un soir", le "juste coucher", peut très bien satisfaire les deux parties pour moult raisons.

Ici, @MARead faisait remarquer qu'elle en a marre du "juste coucher", pas de se faire aborder puisqu'elle a "envie de partager tout plein de choses avec un homme, mes passions, etc ..."

Juste mes deux sous.

MAReadle 15 novembre 2021 à 00:22   •  

Merci infiniment pour tous vos commentaires !
En fait, le mec m'a entourloupée. J'avais posté des photos de trains miniatures que j'avais hérités de mon père et que je souhaitais offrir. Il a demandé s'il pouvait venir les voir. Je le connaissais d'un groupe de pairs Aidants d'Alsace alors j'ai dit ok. Il est venu. On a discuté de tout et il a pris quelques miniatures.
Puis je l'ai revu à une réunion des pairs Aidants et il m'a invitée à manger dans un resto. J'ai payé l'addition puis je l'ai quitté et je suis rentrée chez moi.
Plus tard il m'a appelée pour me dire que je lui plaisais et qu'il aimerait bien sortir avec moi, bla bla. C'est là que je lui ai dit que ça ne m'intéressait pas de sortir avec un homme marié que je verrais quand il aurait envie de sexe après le boulot avant d'aller retrouver sa femme. Il n'a pas su quoi dire...
J'étais aux aguets car comme je vous l'ai expliqué, j'ai été mise sous emprise par un manipulateur pendant 6 ans qui m'a presque tuée. Et j'ai rencontré un prof d'histoire en février qui était sous le coup de plusieurs plaintes au tribunal pour manipulation. Heureusement je m'en suis aperçue au bout d'un mois!
Me faire draguer lourdement pour l'entourloupe et coucher avec moi pour "s'amuser" comme il m'a dit est franchement désagréable. C'était de la drague intéressée. C'est de l'humiliation de penser que je puisse me satisfaire de sexe de 17h à 18h quand ça lui chante. C'est mal me considérer. Ça ressemble à de la drague sur un site de rencontres. Bien sûr que ça m'est arrivée d'avoir eu des aventures sans lendemain mais là il m'avait présenté les choses comme une belle amitié qui m'aurait convenue puisque nous travaillons tous les deux en pair aidante en santé mentale. Donc je me suis sentie trahie et triste qu'un homme puisse penser abuser de moi comme bon lui semblait alors même que je lui avais raconté mes histoires malheureuses...
D'où l'amertume du titre de mon post !
Bien évidemment, je ne généralise pas. Je sais qu'il y a des hommes bien mais j'attends toujours d'en rencontrer un ...


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?