Amour et amitié

Quelle est votre définition de l'amitié?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Amour et amitié
  4. Quelle est votre définition de l'amitié?
Quelle est votre définition de l'amitié?
Lex888le 06 décembre 2019 à 17:22

Youhou, je lance mon premier sujet! 😄

Alors, pourquoi je pose cette question, c'est parce que j'ai l'impression de ne pas avoir la même définition de l'amitié que tout le monde.

Il m'est arrivé plusieurs fois que certaines personnes me considèrent comme leur amie alors que la réciproque est fausse, je les considère uniquement comme de bonnes connaissances, un bon collègue, ...

Comment je m'en rends compte, c'est assez simple, c'est en disant dans une conversation que je n'ai pas d'amis, et là, moment de gêne, il y a quelqu'un qui sort "ah parce que je suis pas ton ami?" 😒

Ca arrive parfois avec des personnes que je n'ai vues que 2-3 fois, je ne comprends vraiment pas ce qu'elles ont comme concept de l'amitié dans leur tête, impossible pour moi de dire que quelqu'un est mon ami en l'ayant vu 3 fois?!? 🙄

Pour moi un ami, c'est quelqu'un digne de la confiance la plus totale, qui ne trahira jamais, qui est toujours là quand vous avez besoin d'aide. Personne ne répond à cette définition selon moi, ni même ma propre famille, et sur aucun de ces critères.

A force, je me doute donc maintenant que les autres ont des critères différents, donc quels sont vos critères à vous?

Juliette...le 06 décembre 2019 à 17:57

Même définition que toi @Lex888. Du coup, très peu d'amis. Mais, plus ça va, plus je m'exerce à rentrer de mieux en mieux dans ce costume de super ami. On ne peut pas non plus attendre des autres plus qu'on ne sait donner. Je pense qu'on a tous le pouvoir d'apprendre aux autres, ou de leur rappeler, par nos comportements, ce qu'est le respect de l'autre, pour moi proche de la possibilité d'amitié.

Asacksle 06 décembre 2019 à 19:07

Je ne sais pas si je peux dire que j' ai des amis. Du coup, j'ai toujours eu du mal à la définir 🤔

Je n'ai pas de relation amicale forte en attachement, mais des personnes que je connais de longue date, avec qui j'ai partagé de bons moments à différents stades de ma vie. Je les vois rarement mais dans la régularité. Je ne partage pas tout avec elles. Pas de confidences ou d'éléments trop intimes. Mais toujours de bons moments, du plaisir à se revoir et à partager ce que chacun devient.
Et, j'aime découvrir de nouvelles personnes je suis curieuse, les gens m'intéressent, on apprend toujours les uns des autres.

Je crois que quelque part j' ai aussi un peu peur que l'on m' agrippe trop, j'aime les relations sociales mais tout autant ma liberté (pas compliquée la fille hein 😂 )

Juliette...le 06 décembre 2019 à 19:17

Pareil @Asacks, j'aime pas les gens qui ont besoin d'être là tout le temps. J'aime ces amitiés fortes qui se passent volontiers du quotidien 😄
Un ami ne doit pas être un bâton sur lequel on s'avachit, ni un bâton duquel on se saisit pour passer ses humeurs, et certainement pas un piquet tenu de garder la place qu'on lui adjoint 🙁

Lex888le 06 décembre 2019 à 19:59

OK pareil qu'@Asacks, je pense que j'aime bien la liberté. 😉

Il y a des gens que je vois pendant une période qui peut durer quelques années, mais ça passe, puis je rencontre d'autres personnes, etc...
Du coup le concept d'ami d'enfance je ne connais pas non plus par exemple. 🤔

Mais là où ça commence à devenir gênant, c'est dans les situations où on me demande un garant, un contact d'urgence,... Je ne vois personne que je peux donner et ça surprend toujours, ce que j'ai du mal à comprendre.

Je pense que @Juliette... a raison, je suis effectivement très exigeante, aussi bien avec moi même qu'avec les autres...

Asacksle 06 décembre 2019 à 20:00

@Juliette, c'est une définition de l'ami qui me va bien, merci je l'adopte 😉

Juliette...le 06 décembre 2019 à 20:39

😉

HUNAMle 08 décembre 2019 à 02:55

Même si je comprends l'exigence dans l'amitié et que je pense l'être moi-même (même si j'essaye de prendre simplement ce que les autres veulent donner) je pense que c'est utopique de s'attendre à ce qu'une personne , quelle quelle soit , ne nous trahisse jamais et soit toujours présente quand on a besoin d'aide. On ne peut pas s'attendre à ce que les autres soient toujours disponibles pour nous et c'est irréaliste d'imaginer qu'une personne ne nous fera jamais faux bon, ne serait-ce qu'un peu, par un ou deux petits mensonges, un non-dit, un engagement non tenu, etc, pas parce que tout le monde est pourri jusqu'à l'os, mais simplement parce que même avec les meilleurs intentions, les différences émotionnelles entre les deux personnes, l'irrationalité, les malentendus, créent forcément quelques disparités.

De mon côté, en me débarrassant de ces illusions, j'attends tout de même un certain niveau d'honnêteté et d'intégrité dans la relation, un écart de temps en temps, je l'accepte , mais il faut différencier ce qui tient de l'erreur humaine, ou de la mauvaise foi et de l'hypocrisie pure et simple.

Pour la différence dans les concepts d'amitiés, j'ai aussi souvent constaté que beaucoup de personnes avaient une vision plus souple de celle-ci, je pense que c'est beaucoup dû au fait que les gens ont besoin de se sentir proches des autres rapidement, d'avoir le sentiment qu'il y a un lien solide, quand bien même, il serait très superficiel.

Sebunkenle 08 décembre 2019 à 08:37

J'ai toujour eu un peu de mal avec la notion d'amitié. Sinon je suis assez d'accord avec HUNAM en général avec sa description. Pour ma part j'ai toujour pensait et pense toujour que en attendre beaucoup des autres était le meilleur moyen d'être déçu. Du coup en amitié je ne m'ai jamais la barre haute. J'attend juste un minimum de complicité et d'affinité évidemment. Mais c'est tout. J'accepte et tolére les imperfections et manquement humain. ( sauf trahison ou coup de pute évidemment ) Si on en attend trop des gens et surtout plus que ce qu'ils attendent de nous. Ça créera forcément une asymétrie dans la relation et une dissonnace qui fera souffrir. Par rapport à ce que l'on attendait d'elle. L'amitié idéalisé comme on l'imagine est je pense assez rare. Mais pas inéxistante non plus. Malgré ça j'essai quand même de créer des liens profonds et pas forcément superficiels avec les gens non plus. A part ça j'ai souvent eu un problème. C'est que je n'ai jamais sue me situer par rapport aux gens. C'est à dire que je ne sait pas comment me positionner par rapport à eux. Si ils me considérent comme une simple connaissance. Ou un amie. J'ai toujours eu du mal à déchiffrer ça. Ou alors c'est moi qui me fait des films. De toute facon en général je n'intéresse personne.

catmissle 11 décembre 2019 à 22:37

En ce qui me concerne je pense que bon nombre des interactions sociales que l'on vit sont de l'ordre de la fraternité, ce besoin de contacts et de liens qui donne du sens à l'existence. Sans attente sans pression de part et d'autre. Je pense que beaucoup de gens parle de cet état comme de relations amicales. A mon sens c'est plus de l'amicalité.

Pour parler d'amitié j'aime à dire qu'il faut avoir "montrer patte blanche", ce qui revient ,à mes yeux du moins, à faire preuve d'ouverture d'esprit, de bienveillance, de loyauté- la discrétion en faisant partie . Et d'un intérêt réciproque... marre de faire toujours le premier pas, d'être à l'origine des interactions, de relancer la machine... Le véritable ami doit se mouiller aussi dans la relation, montrer son affection, son intérêt...
Du coup les Amis sont rares, mais d'autant plus précieux.
Je pense que c'est une vérité commune qui nous concerne tous et toutes.
Et même l'amitié vraie ne peut être que contextuelle, éphémère (liée à une géographie commune, un contexte professionnel, un voisinage commun...). C'est comme ça , tout passe, ou ne dure qu'un temps par faute de temps, de contexte favorisant... Ce qui n'enlève pas l'authenticité et la réalité des moments de complicité partagés.
Et il faut bien s'en satisfaire...ou être condamner à souffrir. Ce qui n'empêche pas de l'être parfois, en souffrance, quand l'éloignement finit par imposer le silence et le manque.
D'où l'intérêt à mon sens , pour rester du côté de la vie, d'être toujours dans le mouvement, attentif à rencontrer de nouvelles personnes, de nouveaux compagnons de route, pour nous éclairer la route et la rendre plus belle, ou simplement plus supportable..

Cheshirele 11 décembre 2019 à 22:43

De mon point de vue @Lex888

L'amitié est un amour dispensé de corps. Mais le meilleur des amants est avant tout un ami de corps et d'esprit...

Etoilele 12 décembre 2019 à 08:32

Je plussoie !!!

Berengerele 12 décembre 2019 à 16:16

Je pense que le coup de foudre amical est possible ! J'ai "un ami évident". Je l'appelle comme ça parce que c'est l'évidence. Un jour, il m'a demandé ce que cela signifiait. Voilà ce que je lui ai répondu :" l'ami évident est celui à qui on pense, celui qu'on n'oublie jamais, celui avec qui on rit, on s'amuse, on discute de tout, on se sent bien. Celui qu'on a envie de voir même fatigué. Celui à qui on peut consacrer du temps, de l'écoute, de l'aide. Celui avec qui on a envie de partager une activité, un repas, un chagrin, un bonheur, un secret. Celui que l'on comprend. Celui avec qui c'est fluide. C'est aussi celui avec qui on ne voudra jamais aller plus loin et celui avec qui on a des points communs évidents".

Vizualle 12 décembre 2019 à 19:39

Cest beau @berengere 😍
J'adhère completement à tes propos, Il ya vraiment une notion d'amour je trouve :))
J'ai la chance d'avoir une Ame soeur parmis mes amis et je crois que ca ressemble en tout point à de l'amour inconditionnel pour le coup 😍


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?