Amour et amitié

Sapiosexualité

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Amour et amitié
  4. Sapiosexualité
Sapiosexualité
Vincentle 22 janvier 2019 à 01:56

Article intéressant sur Allodocteurs.fr

https://www.allodocteurs.fr/sexo/sapiosexualite-quand-lintelligence-est-une-attraction-fatale_26289.html?fbclid=IwAR3EbxTTuj4qNiHjcjAztF41UbWSd-_euLDgu-Cr9sz3LxLx3DfBsMw_DtI

LibertEchEriele 22 janvier 2019 à 19:08

Je n'ai rien lu ni rien vu sur ça mais pour moi ça paraît clair que l'intelligence attire.. Mais s'il n'y avait que ça, on serait déjà tous attirés sexuellement les uns par les autres sur APIE. Alors, si c'est le cas pour certains, il serait peut-être bienvenu de réfléchir à l'urgence de la prise en charge de leur état de manque.. 😄 Il rentre en compte, ou plutôt en "formule que j'ai quand-même, pour ma part encore envie de considérer un chouia comme magique", toute la part animale, et toute la part du vécu, et donc de ce qui nous parle de nous 🙁 Je ne sais plus où Abderian parlait hier de ce que l'on fait de notre intelligence, desquels de nos "goûts", de nos travers comme de nos qualités elle se fait l'ambassadrice.. Mais que l'intelligence rende beau et désirable, ben m--d-, heureusement! Mais je pense qu'un tas de gens n'en est pas conscient

patrickle 22 janvier 2019 à 20:38

pour moi, il y a une sorte de curseur entre la beauté physique et la spiritualité. chacun le met à une position différente. (par exemple Keani-west à privilégié la spiritualité). quelqu'un qui est intelligent, drôle, sympathique et souriant m'a toujours paru plus beau physiquement. alors qu'une femme qui respecte les canons de beauté mais qui est bête ou méchante ne m'a jamais interressée. ce qui fait qu'à vingt ans, ca a fait quelques débats...
pour Aurel : tu peux ajouter l'option partouze géante mais rien que pour LibertEchErie ?

Abderianle 22 janvier 2019 à 23:07

Si l'intelligence attirait, j'aurais été le mec le plus en vogue au collège ! (paf)
Or je me désolais de voir que la plupart des filles sexuellement enthouasiasmantes appréciaient la compagnie de garçons qui jouaient par derrière avec leur soutien-gorge ou qui tombaient dans des danses nuptiales et lexicales très stéréotypées avec différents rires, des blagues préparées la veille et un effet d'intégration dans un groupe qui permettait d'exprimer un statut social supérieur.
Je suppose que, comme je n'avais rien de tout cela, je devais être assez peu nanti en matière d'intelligence... sociale, tout compte fait.
Ergo, correctif important : l'intelligence sociale attire réellement. Celle plus abstraite, c'est moins évident. Jamais eu envie de rouler une pelle à un chercheur distingué ou à un prix Nobel.
Des fantasmes sur ce compte-là, LibertEchErie ?

Fanny-146le 23 janvier 2019 à 04:28

L'article partagé par Vincent est intéressant en ce qu'il mentionne aussi un décalage entre hommes et femmes. Les femmes passeraient plus facilement au dessus des critères physiques pour privilégier l'intellect.
Je pense qu'il ne faut pas oublier non plus la pression sociale qui pèse sur la majorité des gens. Côtoyer quelqu'un qui est physiquement défavorisé, mis à la marge, c'est aussi se retrouver marginalisé aussi. Et ça, peu de gens y sont prets.
Sans parler même d'attirance amoureuse, il m'est arrivé un paquet de fois d'être une amie "en cachette". La personne qu'on voit, à qui on parle apparemment avec plaisir, mais seulement hors de la présence du groupe.
Je me souviens d'une camarade d'études, loin d'être idiote, mais qui, lorsqu'elle a rencontré celui qui devait devenir le père de sa fille (je sais pas s'ils ont agrandi la famille depuis) se sentait obligé de se justifier parce qu'effectivement, il n'était pas aussi beau que ses mecs précédents, et même pas du tout à sa "hauteur" à elle, qui était plutôt jolie...

Vincentle 24 janvier 2019 à 00:10

Fanny, je serai plus nuancé que toi (et que l'article) sur le fait que "Les femmes passeraient plus facilement au dessus des critères physiques pour privilégier l'intellect." J'ai toujours considéré que j'avais un physique "normal", "correct", voire plutôt "agréable", mais le plus important étant évidemment mon intellect. Et pourtant je suis souvent bien au-dessous des "standards" de ces dames pour ce qui est du physique, et bien au-dessus des mêmes "standards" de ces mêmes dames pour ce qui est de l'intellect et de la conversation. J'ai eu pas mal de relations avec des femmes, j'ai même été en couple pendant 10 ans (plus jamais ça !), mais il y a un moment où ce n'était plus assez ci ou ça ou alors c'était trop ci ou ça, mais, bon, je suis peut-être tombé uniquement sur des normaux-pensantes 😄

Fanny-146le 24 janvier 2019 à 04:23

Je n'ai pas fait attention au sexe de l'auteur de l'article. Sans doute notre vision des choses est elle influencée par notre propre identité sexuelle.
Lorsque j'ai lu l'article, j'ai effectivement souscrit à cette idée, tant jai l'impression que le physique des femmes est une obsession pour les hommes qui les convoitent comme pour les femmes elles-mêmes. Les obligations me semblent plus nombreuses (mode, épilation, maquillage...). Mais le fait est que je ne suis pas un homme, et n'ai pas conscience de ce que la société peut "attendre" de vous (la société et les femmes par ricochet). J'y voyais davantage des critères de pouvoir et d'argent, mais peut-être suis-je dans les clichés et les fausses impressions. Ça m'intéresse d'avoir ton point de vu là dessus.

LibertEchEriele 24 janvier 2019 à 21:07

En tous cas, ce qui est observable, notamment quand on regarde les profils des gens qui recherchent une rencontre amoureuse sur ce site, c'est que les hommes convoitent, quasiment systématiquement des femmes plus jeunes et les femmes, des hommes plus âgés.. 🙂

Fanny-146le 24 janvier 2019 à 21:40

Ah bah flûte, j'avais commencé une réponse, et puis, j'ai dû penser à autre chose, actualiser la page, et pfiout ! plus de texte...

Il y a sans doute une / des cause(s) logiques à cela. Entre la "norme" installée par des siècles d'habitude, et qui amène à la stigmatisation dès qu'on sort un peu des habitudes (femme + vieille, grande différence d'âge, même si l'homme est le plus âgé, différence de milieu, de religion...), le manque de maturité des mecs qui fait qu'il faut les choisir plus mûr si on veut être un minimum "raccord", peut-être l'enjeu des enfants aussi (un mec de 30 balais qui aimerait fonder une famille ne va pas chercher une nana de 50, même si, peut-être, c'est ce qu'il ferait s'il cherchait simplement une amie)...
Mais j'ai souvent lu que les zèbres étaient attirés par les gens plus âgés. La quête amoureuse des mecs serait donc l'exception qui confirme la règle ?

LibertEchEriele 24 janvier 2019 à 21:56

Sais pas Fanny... D'ailleurs,, moi j'ai du mettre une fourchette "entre 40 et 50" je crois. Et je pense qu'elle est un peu serrée cette fourchette en fait

Aluminele 24 janvier 2019 à 22:33

Pour revenir à la notion d'intelligence sociale, il me semble que cette capacité est plus largement répandue parmi la gent féminine, NT ou non, que parmi les hommes
Quoiqu'il en soit il s'agit à mon avis d'un critère fondamental pour l'attirance envers une personne (du moins dans le sens de l'attirance d'une femme pour quelqu'un, l'autre sens je ne connais pas (: ) et cela explique peut-être cette différence d'énonciation des critères d'attirance entre les hommes et les femmes. Les deux desireraient un(e) partenaire doté d'une bonne intelligence sociale. Les femmes voyant que certains hommes en sont moins pourvus que d'autres se sentent obligées de préciser, les hommes quant à eux tiennent peut-être cette capacité pour acquise chez les femmes et ne précisent donc rien

Le désir de faire partie de la société est assez profond je pense, donc dans la recherche de partenaire sexuel il faudrait éviter l'ostracisé / le méprisé (le marginal estimé par la société n'étant quant à lui pas rebutant : une affaire de statut social ? )

Fanny-146le 25 janvier 2019 à 00:27

J'adhère à 1000% à ta dernière phrase. Ce qui est compliqué, c'est que les critères de la société pour savoir qui y appartient pleinement et qui est marginalisé, ils me semblent souvent idiots... Apparence, argent, c'est bien plus facile de juger là-dessus que sur d'autres qualités. Et l'intelligence sociale, c'est difficile à mesurer...

Ca me renvoie à une discussion avec mon meilleur ami (je l'ai côtoyé étant ado, puis 20 ans sans se voir, et à nouveau amis depuis 4 ans, avec une complicité extraordinaire, mais une situation très compliquée qui fait qu'on ne se voit pas autant qu'on veut ni quand on veut).
On parlait justement de la capacité des gens à s'intégrer (et de mon incompétence totale dans ce domaine). Ado, je faisais de la musique avec mon ami, et mon frère (au milieu de plein d'autres musiciens, bien sûr). Mon frère et moi avions un bon niveau (peut-être étais-je même un peu en avance sur lui), et du coup, on était sollicités pour venir jouer ici ou là. Quand mon frère acceptait, il venait, participait à la répétition ou au concert, et se barrait. Il n'était pas dispo pour installer le matériel avant, pas dispo pour aider à ranger après, et encore moins pour aller manger ou boire un pot avec les autres musiciens. De mon côté, j'étais ultra disponible, ultra-fiable, et pourtant, je suis toujours restée "la soeur de". Et ça reste une blessure, car je montrais bien plus de bonne volonté de m'intégrer que lui. Mais apparemment, il était "apparemment" plus sympa, à faire des blagues, alors que j'étais plus discrète. Du coup, il était plus populaire. Jusqu'à ce que certains se rendent compte qu'il était super égoïste et individualiste, mais c'était "trop tard", ils s'étaient laissés piéger par son apparente bonne humeur. Il a flingué au moins un groupe comme ça, parce que son comportement "réel", sa personnalité "réelle" a pourri l'ambiance.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?