Discussions libres • Billets d'humeur(s)

"c'est un combat permanent, ça me brasse, ça m'épuise."
"C'est un combat permanent, ça me brasse, ça m'épuise."
NonoBZHle 11 février 2019 à 08:21

Salut les gens,

Auriez-vous connaissance de psy ou de coach (zébré de préférence) qui exercent au Havre ? Ça urge un peu.

Merci de votre retour et belle journée à tous.

Pixle 14 février 2019 à 18:44

Nope.. pas de connaissance là bas. Juste le mien sur Paname mais ça fait un bout ? sur le ent on peut trouver. Avec des avis ou quelques recherches. C'est comme ça que j'ai trouvé le mien ?

Fanny-146le 14 février 2019 à 21:51

J'avais vu ton post juste après que tu l'as posté, et, faute de réponse concrète à te fournir, je n'ai rien écrit, et je le regrette maintenant.
N'ayant jamais mis un bout de sabot au Havre, je n'ai malheureusement pas d'adresse ou de numéro à te donner, je ne peux que témoigner de mon expérience des psy (et j'en ai usé un paquet (à moins que ce ne soit eux qui aient usé mon porte-monnaie).
Une fois un ou plusieurs noms repérés sur internet, comme le conseille Pix, n'hésite pas à sonder un peu le thérapeute sur sa perception du HP. Et si tu vois que ça ne colle pas, ne gaspille pas trop de temps. J'ai déjà vu, dans une structure spécialisée, une psy me conseillant de me comporter "comme tout le monde, voyons !", et une autre, pourtant elle-même HP, mais le vivant apparemment bien, n'y voyant qu'une hyperesthésie, et surtout pas une source éventuelle de souffrance à force de décalage et d'incompréhension.
Changer de psy est pénible, parce qu'à chaque fois, on recommence tout, le thérapeute a besoin de refaire un peu l'inventaire de ta vie, de prendre tout un tas de renseignements, mais, on ne perd pas moins de temps à s'obstiner avec un psy qui n'a pas du tout la même perception des problèmes. Ce qui a fait tilt avec la seule psy qui m'a fait avancer (suivi malheureusement interrompu par son déménagement), c'est la pertinence des questions qu'elle me posait. Rien de "bateau", que des choses qui m'obligeaient à réfléchir vraiment avant de répondre, des choses très pointues (oui, avec d'autres, il m'arrivait d'être obligée de beaucoup réfléchir, tant les questions étaient vagues et imprécises).
Ca existe, il faut "juste" ne pas avoir peur d'en essayer plusieurs, même si c'est pas évident de dire "non" quand le psy te propose de fixer le prochain rdv, en sachant qu'il risque fort de te demander pourquoi tu refuses (enfin, c'est mon cas, j'ai tendance à donner beaucoup de pouvoir à ceux qui "savent", médecins ou autres)


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?