Billets d'humeur(s)

Déstabilisation de mon humeur et hospitalisation

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Billets d'humeur(s)
  4. Déstabilisation de mon humeur et hospitalisation
Déstabilisation de mon humeur et hospitalisation
MAReadle 09 juin 2021 à 01:39

Trop de soucis ces derniers jours !
J'ai déclaré mes impôts pour 2020 et le Centre des Impôts m'a contactée disant que mes revenus n'ont pas été déclarés en 2019 et que j'allais devoir rembourser non seulement les indus mais aussi les impôts de 2019 et de 2020 avec des pénalités.

Les impôts m'avaient remboursé une grosse somme l'année dernière car j'avais trop payé en mensualités sauf qu'ils n'avaient pas remarqué que ma curatrice n'avait pas déclaré mes revenus. Ah oui, je dois préciser que j'étais sous curatelle renforcée pendant 5 ans !

L'inspectrice fiscale n'a montré aucune empathie. Elle se fiche du fait que j'étais sous curatelle. Ce qu'elle prend en compte, ce sont mes revenus et ce que je dois au fisc.

Ma psychiatre m'a dit aujourd'hui alors que j'ai craqué, de leur faire un courrier recommandé disant que j'étais sous curatelle renforcée jusqu'en février dernier alors que c'est de l'incompétence de ma curatrice.

Je lui ai dit que j'étais submergée par les soucis de tous les côtés :
Notaire, retraite, propriétaire, ma fille aînée...

Depuis février, j'ai des soucis avec L'ANAH qui me menace d'huissiers et me réclame 24 000 EUR pour rembourser une subvention reçue lors des travaux sur ma maison familiale. Lors de la vente en 2019, l'UDAF qui assurait ma protection juridique a omis d'exiger l'engagement écrit des acquéreurs de reprendre la Convention. Les notaires aussi ont été négligents.

Pour ma retraite, j'avais rempli un relevé de carrière de mes 11 ans en Angleterre très complexe et ils l'ont égaré. En plus avec le Brexit, il n'y a pas d'Accord entre le Royaume-Uni et la France !

Mon propriétaire a exigé de changer le parquet dans mon appartement à la suite d'une petite inondation en 2019. Il s'est arrangé avec les assureurs... Pour mon déménagement, j'ai fait ça toute seule car personne ne pouvait m'aider et j'ai du tout vider pour que les artisans puissent faire les travaux. Ça m'a énormément fatiguée d'autant plus que je me suis fait vacciner contre le Covid et que j'ai eu des séquelles.

Quant à ma fille aînée, elle m'a sollicitée presque tous les jours dernièrement au niveau psychologique et financier disant qu'elle était en famine, qu'elle avait besoin de vêtements pour son bébé et pour elle, besoin de nourriture, et tout un tas d'autres choses. Comme elle souffre d'un trouble schizoaffectif, j'ai toujours peur qu'elle décompense en crise psychotique comme souvent, alors je cède et j'essaie de l'aider comme je peux.

Ma fille cadette habite à Sydney depuis janvier 2019 et elle m'a dit hier que je ne pourrai pas lui rendre visite avant au moins deux ans à cause de la situation sanitaire et la fermeture des frontières mais je pense qu'elle trouve que je ne suis pas assez stable pour elle !

Bref, je suis à bout de nerfs... Certains d'entre vous savent que je vis avec un trouble bipolaire. Mon humeur est profondément déstabilisée par tout ça.
En plus, comme j'ai une maladie cardiaque, la maladie de Bouveret, lorsque je suis très angoissée, mon coeur s'emballe. Ce matin, j'étais à 130 bpm !

Pour me reposer et tenter de me couper de mes préoccupations, ma psychiatre a proposé une hospitalisation à la Clinique privée Solisana dans le Haut-Rhin. J'ai accepté. Si les délais d'admission sont trop longs, on demandera à la Clinique Parassy dans les Alpes où j'avais été hospitalisée l'été dernier. Ça va prendre au moins un mois mais bon...

Certains disent que ce qui ne tue pas rend plus fort. Faux!
Serre les dents, sois courageux-se ! Merci bien pour le conseil mais je suis forte !

La véritable force, c'est justement d'admettre qu'on a besoin d'aide parfois, non pas parce qu'on est faible mais parce qu'on sent qu'on n'arrive plus à fonctionner et qu'on ressent un mal-être : angoisse extrême, ou agitation dans tous les sens, ou bien dépression abyssale... En tout cas, c'est le cas lorsqu'on souffre d'un trouble bipolaire. Le fait que je sois HPI ne m'aide pas. Je sur-analyse tout. J'essaie de comprendre, de gérer, de me débrouiller comme je peux et quand je vois que je n'arrive à rien solutionner, je m'effondre.

Aujourd'hui, je me suis avouée vaincue au beau milieu d'une tempête et ça a fait baisser la pression.

Voilà, j'avais besoin de partager tout ça avec vous. Merci d'avoir lu mon message.

zozottele 09 juin 2021 à 06:47   •  

Wahou.
C'est ce qui me vient en premier Maread.
Dur de trouver les mots.Oui,tu es forte,mais ça ne fait pas tout.
On est pas des robots,tu n'es pas un robot.
L'hospitalisation peut être une bonne solution je pense oui.
Tu te connais mieux que personne.
Prend du temps pour toi.
Tu es vaincu par une accumulation d'événements,et c'est normal.
Mais maintenant pense à toi,il te faudra faire étape par étape,pas a pas.
Mais tu es déjà arrivée jusque là.
Fait une pause,et l'avenir s'ouvrira.
Courage en tout cas Maread, même si c'est facile à dire je sais,mais c'est sincère.

Juliette...le 09 juin 2021 à 08:13   •  

C'est vrai qu'on ne devient pas de plus en plus fort à force d'accumuler les merdes @MARead. Éventuellement, on peut y apprendre à s'écouter quand il le faut. Ici, c'est clair, ton trop-plein est évident et bien légitime. Tu es en droit de te reposer un peu maintenant. Tu n'es pas Wonder woman à ce que je sache.. Et j'ose espérer qu'une AS s'occupera de ces problèmes de trop perçus pendant ce temps?...
Repose-toi bien @MARead!

Ambre31le 09 juin 2021 à 10:27   •  

Merci et bravo pour ton partage @MARead.
Etre forte c'est justement de savoir trouver les moyens d'avancer quand on y arrive pas et c'est ce que tu fais. Dire "stop", "j'ai besoin d'aide", " je ne m'en sors pas". Donc bravo a toi, cette humilité est aussi ta force. Après il faut traverser ce moment où on ne se sent pas fière de soi, et la aussi bravo d'en parler ici parce que je suis sure que les retours que tu y liras vont t'aider a te sentir fiere de toi dans cette humilité. Prends soin de toi.

elsbzhle 09 juin 2021 à 15:15   •  

J'appuie ce dit @zozotte. Toi seule peut sentir vraiment ce dont tu as besoin, et le fait d'exprimer un mal-être est un premier pas important ! Suis ton instinct ! Et prends soin de toi. C'est le principal.

MAReadle 09 juin 2021 à 21:08   •  

Merci à vous toutes et tous ! Vous êtes trop gentils! C'est émouvant pour moi !

Cette après-midi, j'ai fait un nouveau malaise cardiaque de Bouveret à 180 bpm. Le SAMU est venu m'injecter de la stryadine. Y avait 4 Pompiers et 4 urgentistes. Chaque fois que j'ai un énorme stress, j'ai une tachycardie paroxystique !
J'étais sûre que ça allait arriver !
Maintenant, je suppose que je vais devoir prendre des bêta bloquants quotidiennement et peut-être accepter de me faire opérer du coeur...
Ah quand on prend de l'âge, les soucis de santé s'aggravent...
Merci beaucoup pour votre soutien précieux ! Ça m'aide à rester positive ! ???

zozottele 09 juin 2021 à 22:47   •  

En restant positive,tu nous donne une leçon a tous je crois !
Chapeau,tiens le coup,des comme toi ça ne court pas les rues !

MAReadle 09 juin 2021 à 23:39   •  

Merci à toi @zozotte
C'est important pour moi d'avoir votre soutien bienveillant !


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?