Billets d'humeur(s)

Plaisir et interrogations

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Billets d'humeur(s)
  4. Plaisir et interrogations
Plaisir et interrogations
Juliette...le 16 octobre 2020 à 20:38

J'ai l'impression que certain(e)s décèlent, dans ce que je poste, notamment quand je m'exprime à travers les jeux de mots, des éléments qui influent sur eux, trop, ou de manière négative.
J'adore écrire. Enfin, c'est mon truc, depuis toujours. Ma soupape, mon plaisir extrême à moi, ma façon d'espérer...
Je n'ai jamais vraiment donné à lire ce que j'écrivais. Mais, depuis que je suis sur APIE, depuis ma rencontre avec ces jeux, je suis addict à cette forme-la; en quelques mots, rapidement, avec un minimum de contraintes, on a la possibilité d'exprimer, ou un sentiment qui ne demande qu'à être expulsé, ou un délire inventif qui fait tout autant de bien... Quand on n'a ni le temps, ni l'envie d'écrire plus que ça, c'est vraiment une formule magique 😍
Problème, j'ai de plus en plus l'impression que certains des lecteurs oublient qu'il s'agit de jeux, d'espace de fiction récréative et comme je suis, comme beaucoup d'entre vous hyper sensible, et que j'ai parfois un sentiment, de plus en plus pregnant, ou d'être lourdingue, ou, qu'on prend ce que j'écris pour quelque-chose de sérieux et que certain(e)s "échafaudent" des pensées qui ne sont pas les miennes...
Voilà, j'avais besoin d'en parler. Comme pour moi depuis quelques temps Apie, et notamment à cause du virus qui complique énormément les rencontres, se résume pas mal à ces jeux de mots...
Bon Week end à tous! 🙂

Juliette...le 16 octobre 2020 à 20:43   •  

Et puis, je ne me sens pas encore de quitter le site. Et, pas plus d'arrêter de m'exprimer comme j'aime...

Maele 17 octobre 2020 à 03:03   •  

😉 moi j'aime te lire

Juliette...le 17 octobre 2020 à 09:15   •  

Merci @Mae! Ca me fait plaisir 🙂

Alors, vive les jeux de mots! Et vive la libre expression! Ce matin, j'imagine qu'on est tous très perturbés par l'actualité qui a encore très largement dépassé la fiction... (rien à voir avec ce fil, mais je n'en reviens pas de cette tête qui est tombée devant une école 😶 )

Fropople 17 octobre 2020 à 19:30   •  

@Juliette, je ne te trouve absolument pas lourdingue bien au contraire, ces jeux linguistique sont pour moi également très rafraichissant ^^

Quand à l'échafaudage de pensées qui ne sont pas les tiennes, je ne pense pas le faire mais peut-être le perçois tu ainsi ? 🤔
Communiquer a ce sujet me semble être une sage décision, quitte à en parler en priver s'il te semble qu'une personne en particulier donne trop de sens à tes expressions éphémères. Tu pourras ainsi effectivement déconstruire une éventuelle surinterprétation ou bien réaliser que cette idée que tu as puisse également être de la surinterprétation 😜

Juliette...le 17 octobre 2020 à 19:39   •  

@Fropop, je me demande finalement si je n'ai pas effectivement surinterprété... Et j'aime mieux ça! 🙂

Id41le 17 octobre 2020 à 20:39   •  

Salut,
Cela m'arrive souvent de faire le con et je surinterprète également beaucoup trop pour des causes de santé. 😜
J'espère également ne pas avoir causé de problèmes. 😉
🙂
(Je retourne dans mon vide sidéral. En MP au cas où...)
Salutations à tous !

Juliette...le 17 octobre 2020 à 21:10   •  

🙂

Non, tout va bien @Id41. Mais c'est pas mal finalement de mettre les choses à plat de temps en temps 😉

Abderianle 24 octobre 2020 à 20:23   •  

La littérature est un concert plein de bruit et fureur
Et il serait stupide de prêter à la talentueuse Juliette
Un Roméo tout frétillant, plein de joies et d'ardeurs
Parce qu'elle y aurait glissé une p'tite esperluette.

La littérature, si elle est érotique par essence,
N'est pas une invitation romantique de l'existence ;
A tous les lecteurs qui savent se retenir
Sachez que les lettres taisent l'envie d'y venir :

Être auteur est un bien dur métier
Qu'il faut quérir par esprits nourriciers
On vampirise souvent bien plus tout un milieu
Que l'on n'exprime un soi par ses jeux.

Enfin du moins Juliette a-t-elle le délire exotérique
Et sa prose fascinante mérite un éloge homérique
Mais n'allez pas faire d'elle une belle satyrique :
Restez prudes et aveugles comme Homère s'en pique.

Juliette...le 24 octobre 2020 à 20:29   •  

🙂 @Abderian, c'est trop d'honneurs... mais merci quand même 😉

Abderianle 24 octobre 2020 à 20:41   •  

Bah bah bah... J'aurais pu développer mon sujet et théoriser la partie "ping pong" de l'inspiration, et tous ces trucs et ces détails qui font qu'on peut écrire et dire n'importe quoi dessus, parler de l'écriture comme une sortie de soi, supposer que Juliette n'est plus Juliette quand elle écrit, qu'elle déborde d'elle quand elle s'écrit, qu'elle est dans un état quantique mi-personnel mi-extraterritorial, mais tu vois, pour la gloire de la Lettre humaine, j'ai fait court, j'ai fait concis, mais, au-delà de tous ces honneurs, n'est-ce pas le lot habituel de tous les joueurs de plumes ? Enfin, de "claviers", devrions-nous dire.
Mais si je m'engage dans ce lexique-là, je subodore déjà les jeux de mots et les acteurs qu'on va y mettre (non, j'pense même pas à @patrick, là ! 😋 )
(Ouais, on m'excusera de rendre le prêté, mais promis, après, je marcherai avec ordre !)

Juliette...le 24 octobre 2020 à 20:46   •  

C'est parfaitement suffisant comme explication Abderian, un jeu dans le jeu avec, tantôt du vrai, tantôt du délire. Mais, de toutes façons, comme je suis terriblement inconstante, l'un et l'autre se valent en matière de "mais qu'est-ce qu'elle a bien pu vouloir dire?" 🙂

Abderianle 24 octobre 2020 à 20:50   •  

Mais d'ailleurs, plus sérieusement, @Juliette..., penses-tu, pour tous tes admirateurs ou en tant que lectrice, que tout texte, prose ou poème doive forcément signifier quelque chose ? Je veux dire, peut-on seulement échapper au sens, qui serait alors comme un besoin ? Ou la littérature ne serait-elle pas lieu, contrairement aux séries ou aux films, propice précisément à nous désaxer le "Planétarium", à nous redresser le "Perec" et à nous montrer un monde virtuellement et concrètement insensé ?

Juliette...le 24 octobre 2020 à 20:58   •  

Peut-être pour certains. Moi je me sens déjà tellement "chelou" dans mes vrais ressentis que, si je pars dans le cosmo méga délire de ouf... Personnellement, je comprends toujours là où je veux en venir. Quand j'écris un truc, j'y vois forcément un "sens", ou un enss, ou un ness, ou un snes, ou un ssen, ou un ssne, esns, ou un essn, ou un sesn, ou un nsse, ou un nses ou un (merde, il m'en manque un je crois, mais ça me fatigue cette histoire 😄

Abderianle 24 octobre 2020 à 21:09   •  

Es-ns pas Juliette
Prise dans un sens
Qui toujours sesn
Quand elle ssen ?
Joue à la snes
Qu'elle enss-enss
Les yeux pleins de nsse ?
😄

Juliette...le 24 octobre 2020 à 21:14   •  

😄 👍

patrickle 04 novembre 2020 à 23:15   •  

les jeux de mots ne sont que des jeux. les mots, on leur faire dire ce qu'on veut. les emojis représente ce que l'on souhaite et les mojitos sons bus .

et puisque @Abderian, tel Sergei Bubka (ou Rocco siffredi), me tend la perche, une plume dans la main ou ailleurs, ca fait du bien si la personne qui la manipule veut faire du bien, sinon il faut passer son chemin.

par contre, ce que je trouve amusant dans ces jeux c'est qu'on voit la différence d'esprit des différentes personnes, ce qui est en réalité très amusant.

Maele 04 novembre 2020 à 23:30   •  

😄 pas que dans ces jeux mdrrrrrrr (j'en parle même dans mon profil pour prévenir maintenant, trop de polémique)

Laurent...le 05 novembre 2020 à 17:41   •  

Comment faire pour approuver tout ces dires sans s'étaler et dériver dans la sur-interprétation, l'incompréhension, la dispersion, les sujets tabou, le quantique....

Je suis tout à fait d'accord et partage le même sentiment avec tout ce qui à été dit ici !

... Ouf, j'ai réussi...je crois...

Juliette...le 05 novembre 2020 à 19:29   •  

Oui, je crois que tu y es arrivé @Laurent... 😉


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?