Discussions diverses

A en pleurer...de rire, ou de tristesse ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Discussions diverses
  4. A en pleurer...de rire, ou de tristesse ?
A en pleurer...de rire, ou de tristesse ?
Laurent...le 12 août 2021 à 14:50

Salut à tous,

Trouvé cette petite vidéo à caractère humoristique et délateur. ça dure 3 min, c'est pas long, mais ça dit gros 😂

voir la vidéo

Alors qu'avez vous ressenti ? Moi ça m'a fait beaucoup rire (surtout la chute). Est-ce que cela fait de moi un monstre ? Ou suis-je né monstre ? Dans un pays de monstres ?

Laurent...le 12 août 2021 à 15:29   •  

Comment je m'en lave les mains ? ... Personnellement, j'accepte, et essai de participer le moins que possible à tout celà (mais loin d'en être affranchit). Par exemple, je n'utilise pas Amazon, essaie d'acheter aussi localement que possible pour l'alimentaire (certes avec certaiins ratés), de retarder au maximum l'achat d'un nouveau smartphone (outil désormais imposé par le monde du travail toutes catégories confondues).

Coluche : "dire qu'il suffirait de ne pas en acheter pour que ça se vende pas..."

J'ai beucoup ri aussi en visionnant une pub d'Amazon, faisant la promotion de l'écologie : des chèvres autour des entrepots pour tondre le gazon...des chèvres en liberté pour cacher des "moutons enchaînés" ?

Je crois que nous avons tous une svatiska au fond du coeur, et pas la bonne. L'image est forte ? Honteuse ? Je ne trouve pas, on parle pourtant bien d'extermination, mais à feu doux cette fois ci, si j'ose dire ! Quand je fais le plein d'essence, ils auraient beau mettre des panneaux (attention, vous financez un état esclavagiste régit par une dictature religieuse totalitaire), je paierais. Quand une grande entreprise de luxe très renommée me demande un devis et l'accepte, je prends l'argent, quand je remplace mon smartphone ou achète une batterie pour mon éclairage spéléo, je m'assoie clairement sur le visage de populations africaines... et alors ? On le fait tous, non ? Conditionnement ? Renoncement ?

Mais cela me gêne d'une manière toute "relative", ça ne m'empêche pas de dormir (comme la majeure partie d'entre nous), car il s'agit de m'intégrer aux "miens", il s'agit d'allonger mon espérance de vie, mon confort matériel., etc ... voilà mon "excuse", (ou "notre" excuse). J'en ri, suis-je un monstre de le reconnaitre ? J'entends pourtant le dénoncer par le biais de l'humour. Mais il est mal aisant pour certains de rire de celà, et je le déplore, parce que si on en rigole pas, on n'en parle pas (ou moins), on se le cache, on oublie... Ou le fait de ne pas en rire, révèle t-il un degré d'hypocrisie chez le camarade bien éduqué et orné de principes et de bonne intentions ?

Et vous, comment vous jugez vous ?
Bourreau ? Esclave privilégié d'un système mondialisé ? (d'ailleurs, on n'avait pas interdit le système de caste à un moment ?) Acteur ? Collaborateur ? Victime ? Manipulés ? Grain de sable ? Un peu, à la folie, passionément, ou pas du tout ?

zozottele 12 août 2021 à 18:38   •  

Pour moi je dirais ,victime ?
Victime de ce monde, mais peut être aussi, coupable ?
Coupable car pas capable de le changer ?
J'aime bien en rire aussi,en rire pour ne pas pleurer !

Siryack7le 12 août 2021 à 19:44   •  

😄 J'avoue qu'au tout début j'étais sceptique... puis j'ai commencé à rire jaune... enfin j'ai rit franchement !
Oups ! Désolé... la réalité me fait rire ?! Ben oui.

Excellent @Laurent... 😉

Et je suis complètement d'accord avec toi, @Laurent... Par contre j'hésite entre toutes ces possiblités ? Victime, bourreau, esclave, acteur, collaborteur, manipulé, grain de sable...
Un peu de tout çà je crois.

J'hésitais à la poster... pour ne pas dépriimer tout le monde, m'enfin c'est la réalité à venir...

voir la vidéo

paradoxle 13 août 2021 à 01:05   •  

Ben oui, c'est bien poilant, parfait. L'humour marche très bien pour faire passer des infos.
Et je suis d'accord qu'il ne faut pas culpabiliser, d'une, de rire à un sketch bien foutu, même si le sujet est trash (je ne supporte pas le politiquement correct dans l'humour pour cette raison), de deux, de participer à la destruction généralisée. On est tous dans le même bateau et certains choix sont assez impossibles à mettre en place. Même s'il faut tout faire, chacun à son échelle, pour participer le moins possible (ce que je fais depuis trente ans). La phrase de Coluche est la base même de la lutte contre la société de consommation (d'ailleurs, désolé je fais mon chipoteur mais j'aime bien les citations correctes : "dire qu'il suffirait d'arrêter d'acheter pour que ça se vende plus." Je peux pas m'empêcher.)
D'accord avec @Siryack7 "Victime, bourreau, esclave, acteur, collaborateur, manipulé, grain de sable... Un peu de tout ça je crois."
En fait, ce truc est super bien écrit et est très précis dans son constat des conséquences de nos actes anodins. (Ça va quand même loin, sa fille l'arrête quand il allait parler d'excision.)

Pour la vidéo de Datagueule, elle commence à dater, les deux degrés, ils arrivent en 2050 (et encore !), en 2100, les scénarii les pires du dernier rapport du GIEC parlent de 5 à 6 degrés. Pour ne pas dépasser les 1,5, même si toute l'humanité mourrait soudainement maintenant, c'est déjà trop tard. Et comme chaque rapport relève la barre vers le rouge absolu, y a pas de raison que ça change. Tout s'accélère. Et ce qu'on ne dit que très rarement, ce sont les conséquences déjà en route. Famine (Madagascar), migration de masse (trois à quatre fois plus de réfugiés climatiques que de réfugiés de guerre), guerres (la guerre en Syrie est due à des pénuries d'eau). Les pires scénarii sont bien en deça de ce qui nous arrivent dans la gueule. Moins de CO2, ça veut dire moins de PIB, donc soit la décroissance est organisée, (ce qui est bien foutu), soit on se mange une récession mondiale et incommensurable.

Donc n'est pas peur de faire déprimer @Siryack7, ça devrait plutôt faire réagir. Pas d'essayer désespérément d'inverser le processus irréversible en marche, mais de s'y préparer. Au moins, ça donne un but et un sens dans ce monde qui n'en a plus.
Ou bien on profite de la vie en attendant le massacre. Chacun ces choix.

Je m'aperçois que je fais encore mon chevalier de l'apocalypse, désolé mais j'ai tellement l'impression d'être réaliste.
Pour répondre à la question comment je me juge, ben... observateur d'un monde en perdition. Et je considère que l'addiction au smartphone en fait parti.

C'est marrant, je suis allé voir qui postait cette vidéo sur youtube et c'est Sudppthautegaronne, les autres vidéos sont des manifs syndicales et des grèves. Mais à la base, c'est passé à la télévision suisse officielle, le pays qui aurait besoin de 7 planètes Terre si tout le monde vivait à leur niveau (c'est mal dit mais vous avez compris). Bref, bienvenue au XXI° siècle, et qu'on en rigole tant qu'on peut.

zozottele 13 août 2021 à 09:34   •  

"Moins de CO2, ça veut dire moins de PIB,"

Je ne suis pas vraiment d'accord,il y a des études qui montre qu'on peut allier changement de dogme en arrêtant les énergies non renouvelable, tout en conservant un PIB élevé.
Mais les bienfaits économique de ce changement n'iraient pas au même groupes financier,et peut être plus vers la population.
D'où la difficulté d'y mettre en oeuvre.

Laurent...le 13 août 2021 à 12:57   •  

@zozotte : c'est plus qu'une difficulté alors, c'est carrément mort 😋 Au passage, si tu arrives à prouver ça à Jancovici, il te file toutes ses économies, c'est lui qui le dit 😉

@paradox : tu fais bien de reprendre les expressions, des fois j'ai la flemme de chercher j'avoue, alors je compte sur les wikipeople comme toi 😋

@Siryack : excellent l'introduction, à mourir de rire, j'en avais vu un autre du même genre, mais je le retrouve plus...

Au moins ce qu'il y a de bien avec l'avenir, c'est que l'offre mortuaire sera plus riche : aujourd'hui on a juste le covid, demain ça sera la famine, la guerre, la noyade, l'étouffement, la pauvreté... Moi j'aime bien avoir le choix ! 😂

Ils devraient faire une vidéo sur un père qui amène sa petite fille à MacDo, lui expliquant que pour en arriver là, il a fallu le suicide de quelques agriculteurs français, l'assèchement de nappes phréatiques dans des communautés en Inde (merci Coca Cola), des élevages intensifs de bovins qui arrivent à peine à se diriger vers l'abattoir...y a pas mal de sujets, ça pourrait faire une série en plusieurs volets 😂

paradoxle 13 août 2021 à 15:20   •  

@Laurent... 😄 . Il commence à être vraiment comique ce fil, je ne vais pas surenchérir, y a trop de boulot. Mais on pourrait le résumé par "Enjoy Apocalypse !"

@zozotte , Laurent à raison, le coup du CO2=PIB , ça vient de lois physiques, y a pas à être pour ou contre, ce sont les faits. Effectivement, c'est Jean-Marc Janconvici qui nous le démontre sans conteste avec chiffres et graphiques à l'appui. Mais sinon, ça m'intéresse les études qui montreraient le contraire, si tu en as à partager.
Bon, j'ai cherché là où Janco explique ça, ça dure plus de deux heures mais en allant à 58:00, on tombe sur le sujet. C'est une conférence pour les élèves de science-po. Je sais @zozotte , tu regardes pas souvent les vidéos que je poste, tu préfères qu'on cause ici mais le sujet est complexe et lui, il explique plus que clairement. Je ne mets pas le lien ici pour ne pas alourdir le fil mais en copiant ça sur la recherche youtube, tu trouves : " Jancovici : CO2 ou PIB, il faut choisir - Sciences Po - 29/08/2019 " , à la 58° minutes, donc.
Et si tu as le courage, regarde tout car c'est son travail, informer, expliquer, démontrer par A+B.

Juliette...le 13 août 2021 à 15:28   •  

Bon ben, j'ai ri et j'ai pleuré.

Ambre31le 13 août 2021 à 15:41   •  

Alors, moi, je n'arrive pas a en rire du tout. Ca me met très en colère. Je ne veux pas dire que je ne trouve pas la vidéo excellente, car elle explique si bien les multiples incoherences d'un achat et notamment d'un "cadeau".
J'aime bien aussi l'hypothèse d'une vidéo MacDo mais si ça se trouve, peut-être qu'elle existe déjà 🙂 ?

Et donc, oui, moi, ça me met en colère, car le je m'en foutisme ambiant me sidère, et il est tellement puissant et tellement dévastateur.

Donc je suis pour tous les messages, les actions, etc. qui pourraient faire prendre conscience, et il paraît que le rire est un excellent vecteur.

zozottele 13 août 2021 à 17:31   •  

Bon j'ai trouvé quelques notes d'un bouquin de Naomie Klein que j'avais déjà cité "tout peu changer."
Je met en vrac, comme ça vient, c'est un peu plus compliqué que pas de baisse de pib c'est vrai,mais ce n'est pas non plus un retour a la bougie comme certains aime le dire.

L'analyse d'Anderson et Bow Larkin découle de l'engagement pris en 2009 par les participants a la Conference de Copenhague sur le climat, selon laquel la réduction des émissions devrait reposer sur "l'équité" (ce qui signifie que les pays riches devraient prendre les devants en laissant aux pays pauvres la possibilité de se développer). Selon ce point les pays riches n'ont pas besoin de réduire leurs émissions à ce point.Neanmoins, que ce soit le cas ou non, le portrait d'ensemble permet de croire que les conditions nécessaires sont incompatibles avec la croissance économique telle que nous l'avons connue jusqu'à présent.Les technologies vertes et une plus grande efficacité énergétique ne peuvent à elles seules permettre d'atteindre un objectif de réduction méme aussi modeste que 4,9 %. Pour y arriver, si la population mondiale et le revenu mondiale par habitant continuent de croître au rythme actuel, il faudrait que l'intensité en carbone de l'activité économique diminue «quasiment dix fois plus vite qu'actuellement" et que, d'ici 2050 l'efficacité énergétique soit multipliée par 21. Ainsi, memes si Anderson et Bows vont beaucoup trop loin, ils ont quand même raison sur le fond il estt impératifr de rennoncer au modèle de croissance actuel.

Une autre note,qui ne mange pas de pain,"les dépenses des lobbys du pétrole et du gaz ont totalisé 144 878 531 dollars en 2013".
Comme quoi ils ont de quoi investir en énergie verte, s'ils le souhaitent (ça c'est de moi)

Une autre note sur le Danemark,qui est un des piliers de l'énergie renouvelable,dis qu'il subventionne le Groenland pour 3.6 milliards de couronnes Danoise,ce qui représente 31% du PIB du Groenland.

Comme quoi,ce n'est qu'une affaire de choix.
De l'argent il y en a,ce n'est pas ça le problème.
Le problème, c'est qu'est-ce qu'on en fait,de cet argent ?
On continue de polluer,on on l'utilise pour créer une économie verte,proche des gens ?
Le PIB ne sentira rien, c'est les grands groupes qui sentiront une différence.

paradoxle 14 août 2021 à 15:28   •  

@zozotte Cool, merci pour ces infos. (Et ça y est, tu cites de plus en plus, héhé ! Et d'ailleurs bravo pour citer N.Klein).
"Ainsi, même si Anderson et Bows vont beaucoup trop loin, ils ont quand même raison sur le fond il est impératif de renoncer au modèle de croissance actuelle."
C'est bien là le truc. Ils ont raison sur le fond moral de la question mais concrètement, la croissance c'est du CO2, donc la décroissance est LA solution aux problèmes que le monde traverse. Et la décroissance, c'est moins de PIB.
Le Danemark, pionnier du renouvellable, c'est vrai. Mais comme l'éolien et le solaire ne sont pas pilotables (pas de stock et ça marche pas quand y a de pas de vent ou de soleil), ils achètent de l'electricité à la Norvège régulièrement. Et puis l'éolien et le solaire font plus de CO2 que le nucléaire.

Allez, une analyse de philosophie morale sur l'impact des éco-gestes appuyée par la psychologie sociale et des études chiffrées (et un tout petit peu d'humour... mouais). Et des liens pour calculer son empreinte carbone.

voir la vidéo

paradoxle 14 août 2021 à 16:20   •  

Je voulais mettre un sketch vraiment drôle sur le sujet mais je ne trouve plus, je suis un peu dégoûté.

Hall d'une gare routière aux USA, un type, plutôt sympa, cause avec une jeune dame qui a un enfant de 6 ans.
"Vous aussi vous préférez le car à l'avion ?
- Oui, c'est pour mon bilan carbone, l'avion, c'est un peu un crime contre l'humanité et la planète.
- C'est vrai oui, mais alors pourquoi vous avez fait ça (en montrant le gamin) ?
Et il sort les chiffres (réels) du bilan carbone désastreux du fait de faire un enfant.
- Mais si vous voulez, je vous en débarrasse, c'est facile, on va aux toilettes et on en parle plus.
Faut voir la tête de la maman qui protège son enfant en se barrant bien loin.

Dans le genre mauvais goût qui me fait bien marrer, c'était le ponpon !

zozottele 14 août 2021 à 17:54   •  

C'est une histoire vrai la blague ?
Et @paradox,je cite plus qu'avant, parce que quand je dis des choses sans citer,on ne me crois pas !
Alors que si on rajoute intel ou Intel avant,on me crois plus!
C'est un peu débile je trouve,si tu veux mon avis !😛
Pour la baisse de PIB si tu veux,il y aura une baisse.
Mais pas drastique,pas de retour à la bougie,se sont deux choses différentes.
L'éolien et le solaire ne remplace pas encore le nucléaire c'est vrai.
Mais si on arrêtait le charbon et le gazse serait déjà énorme.
Ensuite c'est surtout un nouvel élan qui nous faut,prendre en main notre énergie, arrêtez d'être dépendant des grands groupes, arrêtez de sortir encore et toujours du pétrole et du gaz du sol.
Il existe des alternatives,et ce n'est pas une énorme décroissance, c'est juste de revoir les choses à la base,et de redevenir décisionnaire,pour notre avenir.

Siryack7le 14 août 2021 à 19:02   •  

Ouhla ! Mais c'est que ça débat dur sur ce fil ! 😄
Tant mieux.
@paradox, oui je sais que cette vidéo de Datagueule est un peu ancienne mais malheureusement toujours d'actualité... 😶

Et puis je trouve que les vidéos que font Datagueule sont 'achement bien ! 😄

De toute manière, comme tu le dis si bien @paradox, c'est déjà foutu d'avance... (la meilleure solution possible à mon avis est la décroissance, mais peu faisable politiquement et en terme de conscience des individus, des sociétés... -il faudrait déjà décoloniser les esprits, et donc désarmer les puissances médiatico-consuméristes, et donc... et donc... on n'en finit pas -dans un ou deux siècle peut-être ?!).

A propos -et cette info date déjà de 2-3 ans- j'avais appris que des grandes fortunes achetaient des îles -bien émergées- en prévision de la montée des eaux !

Autant dire que les oligarques mondialisés, les "1% les plus riches", les fanas de transhumances... n'ont aucune envie de changer quoi que ce soit (sauf si ça leur rapporte des pépéttes !) et s'attendent déjà au pire des scénarios mais ont déjà des solutions... pour leur gueule ! 😵

2 occurences que j'ai pris au pif parmi tant d'autres...

--> http://www.slate.fr/story/135356/riches-fin-du-monde
--> https://reporterre.net/Des-milliardaires-revent-d-iles-artificielles-pour-echapper-au-rechauffement
"Patri Friedman, petit-fils du célèbre économiste Milton Friedman"... 😄 😄 😄 Laissez-moi rire... jaune 😭 😵

Quant à paraître pessimiste, négatif... désolé mais comme toi @paradox, je me sens d'abord lucide. Toi comme moi, on ne verra pas le pire je pense, mais ce sont surtout les jeunes et futures générations qui y seront confrontées et devront "gérer" les conneries de leurs "ancêtres" (ancêtres entre guillemets car je ne me sens pas personnellement responsable hein ! *vidéo sur le plastique).
En France en particulier -mais pas seulement- j'ai déjà vu des gens jeter de leur voiture un sac Mac Do en plein marais salant où j'habite... 😭
Et la "philosohie du colibris" je n'y crois pas un instant ! Non pas que je dénigre la démarche personnelle mais elle est loin d'être suffisante ! (*vidéo sur le plastique).
Sans parler de la conscience personnelle -j'en foutisme personnel plutôt- puisqu'il n'y plus grande monde à nier sincèrement les conséquences de la pollution :
il y a 20 ans, on se foutait de ma gueule lorsque j'utilisais des cendriers portatifs, et depuis 10-15 ans on se moque de moi, de mon étenelle bouteille d'eau en verre afin que j'évite d'acheter des bouteilles en plastique... Bref ! Bref ! Bref !
Vraiment on se rejoind @paradox : "observateur d'un monde en perdition".

Mais soyons optimistes ! 😄 L'être humain est comme un rat -présent sur tous les continents quasiment, il a une force de résilience, de survie assez incroyable ! Une petit partie de l'humanité finira bien par survivre et peut-être ?! se reconstruire autrement ?!

@zozotte, je t'ai en partie répondu je crois.

Allez ! Vive le plastique ! "Le plastique c'est fantastique !"

voir la vidéo

@Laurent... on est sur la même longueur d'onde je crois. 😄 😉 (rire jaune... 😶 )

Ceci dit, au delà de ces constats "des chevaliers de l'apocalypse"... 😄 l'analyse de Cyril Dion (colapsologue), sur la possiblité d'une coopération entre humains lors de conditions d'existence difficiles (tel qu'on a pu le constater lors de grandes catastrophes telle que celle de l'ouragan de Katrina sur la Nouvelle-Orléans où la majorité de la population (obligée de rester car paupérisée) s'est entre-aidé -contrairement au mythe américain de hordes de pillards sans foi ni loi...) et son constat de l'étude à peine commencée de Darwin sur la coopération entre espèces dans les milieux hostiles mettent un bémol quant à la grande destruction et égoïsme humain...

Je vais essayer de trouver la vidéo adéquate.

Bon, je ne pense pas que c'est une des vidéos que j'ai vu... je mets au pif. :s

voir la vidéo

Sinon, si vous avez du temps "à perdre", il y a toujours la possibilité de visionner l'excellente chaîne "Thinkerview", que je recommande chaudement !

voir la vidéo

@Ambre31, je sais que tu as besoin d'entendre des choses un peu plus positives... alors je ne peux que te conseiller de "fouiller" du côté de Cyril Dion. Je ne retrouve pas exactement la/les vidéos dans lesquels il explique à quel point la coopération est présente dans la nature et aussi dans des événements catstrophiques vécues chez les humains... mais ceci est vraiment "optimiste" ! -dans la mesure des possibles...

Naomi Klein, journaliste canadienne... très bonne référence, @zozotte ! 😉 Surtout connue pour son ouvrage "La Stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre" (je renseigne les lecteurs hein !)

Tu le dis toi-même @zozotte : "Comme quoi,ce n'est qu'une affaire de choix."
C'est ton choix, le mien ? Non du tout !
C'est d'abord un choix politique ! Qui ne se fait pas... (oligarchie mondialisée)


"De l'argent il y en a,ce n'est pas ça le problème." On est d'accord, mais il reste toujours dans les mêmes mains...
"Le problème, c'est qu'est-ce qu'on en fait,de cet argent ?" C'est qui "on" ?! Certainement pas moi ou toi ! L'oligarchie économique, politique...
"On continue de polluer,on on l'utilise pour créer une économie verte,proche des gens ?" Je ne suis pas d'accord avec ce "on". (exemple le plastique...) et l'économie verte a ses limites (fabrications des panneaux pholtaïques et éoliennes nécessitent des terres rares, qui sont très poluantes à l'extraction (vidéo sur Chine possible) ! Décroissance, pas d'autre choix)
"Le PIB ne sentira rien, c'est les grands groupes qui sentiront une différence". C'est bien là qu'est le problème ! La toute puissance des grands groupes multinationales, puissance bien au délà des états !

Les terres rares --> voir la vidéo

Bref ! Comme solution possible, je ne vois pas d'autre chose qu'une révolution totalement radicale qui sortirait du capitalisme productiviste, avec une réelle consciensisation des peuples quant aux enjeux de changement climatiques qui arrivent ET des rapports de forces avec les grands groupes capitalistiques, et aussi une décolonisation des esprits, donc une indépendance des médias et pédagogies alternatives ?! (je le fais très court en résumé là !)

M'enfin, une utopie qui n'arrivera pas. Du moins -dans mon meilleur otpimisme- dans quelques siècles ?!

Siryack7le 14 août 2021 à 19:21   •  

😄 @paradox, ça me fait penser à une expérience de vie personnelle ton anecdocte.
J'avoue que j'ai été un pur connard !😄 😶
J'ai été pris en stop par une femme enceinte. Et je n'ai pas arrêté de l'interroger sur la raison de faire des enfants... en lui expliquant tout ce à quoi il devait s'attendre sur le monde à venir... genre le gros connard qui lui pourrit la vie, tellement pessimiste sur la vie qu'elle va engendrait. Bon, c'était il y a pas loin de 20 ans. N'empêche que je me souviens à quel point j'ai pu être très con. 😶
Déjà à ce moment-là, j'avais conscience que le monde à venir n'allait pas être tip-top.
C'est ce à quoi doivent se préparer les parents et futures parents actuels : non pas seulement le désastre à advenir mais l'après, la nécéssaire coopération. 😉

zozottele 14 août 2021 à 20:35   •  

@Siryack7 tu n'es pas d'accord avec mes "on",mais ta solution, c'est avec des "on".
Et donc,"on" a la même.
L'oligarchie encore et toujours oui.
Alors,a quand le "on" prendra le pouvoir ?

Siryack7le 14 août 2021 à 21:04   •  

Un jour... après la catastrophe, peut-être "on" prendra le pouvoir... (encore -désolé- faut-il définir le "on ?! )
Ceci dit, j'entends ce que tu dis dans ton intention et je suis d'acord avec toi @zozotte. :)

zozottele 14 août 2021 à 23:14   •  

Ok,donc,je défini le "on".
Le on,ce sont les gens comme toi et moi oui,qui ne demandent rien d'autre que de vivre nos vies avec les moyens que l'on a,mais aussi,nous demandons plus de partage,plus d'équité,dans les richesses, mais aussi dans les décisions.
Le "on', ce sont donc tous les salariés, les chômeurs,les artisans,les patrons de petites et moyennes entreprises,les retraités,les handicapés,les jeunes.
Ce sont tous ces gens,qui sont comme toi et moi,et qui en ont marrent de voir leur planète exploitée, polluée, abîmée.
Qui en ont marre de trimer a longueur d'année pour avoir un revenu juste suffisant pour vivre,quand une minorité,les 1% comme tu dis,ne savent plus quoi faire de leur richesse,a part savoir qu'ils en ont pour plusieurs générations.
Et surtout quand la richesse des 1% continue de croître bien plus que celle des autres,les "on".
Voilà, j'espère avoir bien défini les on.
Et donc oui,il y a un problème,un problème qui ne cesse de s'accroître,et ce qui ramène à ma question, a quand le "on" prendra le pouvoir ?
Et encore, pourquoi attendre la catastrophe pour le faire ?

paradoxle 14 août 2021 à 23:30   •  

@Siryack7 Bon, c'est clair qu'on est sur la même longueur d'onde. Toutes les références que tu cites sont aussi les miennes. Sauf Dion que je ne connaissais pas mais l'entraide et la coopération, ça oui, je connais. Pablo Servigne a fait un bouquin sur l'entraide. Et l'autre scientifique catho dont je sais plus le nom mais qui étaie ce genre de truc avec des bases scientifiques. Euh... "La loi du plus faible" de... ? ...allez, je vais pas faire mon fainéant, je cherche... ...Ben non, je trouve pas, je dois me tromper de titre mais c'est un truc du genre. Putain je ferme les yeux et je fouille dans ma mémoire et ça vient pas, ça m'éneeerve... soit c'est l'âge, soit je bloque parce que c'est un catho ???

Sinon, le coup du dans quelques siècles peut-être, ben... ça on sait pas. Et vu comment tout part déjà en couille, j'ai bien l'impression que les décennies à venir seront déjà bien décisives. Car, oui, les générations futures vont en chier bien comme il faut mais (même avec mes cinquante balais passés et même si je ne fais pas de vieux os) je pense qu'on verra les catastrophes en chaîne de toutes natures partir pour le grand emballement. Et, si on en croit les thèses sur l'entraide, la solidarité se mettra en place d'elle-même.

Mais j'ai l'impression qu'ici, il n'y a pas beaucoup d'écho à ce que je raconte, parce que c'est loin d'étre la première fois que je balance des infos pertinentes à ce propos et seulement une petite poignée réagit. @Merlin (qui a disparu des radars), disait la même chose, en avait marre de prêcher dans le désert et était content que je prenne la relève. Soit les gens trouvent qu'on exagère, soit il sont (comme beaucoup de monde) dans un déni pour pas devenir fou face aux changements de paradigme à effectuer (le coup de la décolonisation des esprits est donc pertinente), soit ils savent ça très bien et se sentent de toute façon impuissants, soit ils s'en foutent et profitent de la vie en attendant (ce que je peux comprendre quelque part), je sais pas, ça me dépasse en fait.

Parfois, j'ai l'impression qu'on passe plus pour des tarés qu'autre chose, même ici. Mais bon.

@zozotte , citer donne du poids a ce qu'on dit, c'est vrai. Et c'est vrai que c'est un peu débile. Mais c'est vrai aussi que ce sont des gens pointus dans leur domaine et que le poids ne vient pas de nul part, ce n'est pas juste un nom. Et aussi, je trouve ça cool de citer les sources pour les gens qui voudraient aller plus loin sur un sujet, c'est aussi comme ça qu'avance le partage du savoir.

Je suis d'accord, la baisse du PIB ne veut pas dire retourner à la bougie, on ne peut désinventer une invention de toute façon. Mais ça veut dire soit la décroissance est planifiée, controlée (comme le GIEC s'apprête à nous le proposer sérieusement, début 2022), soit c'est une récession subit et dévastatrice.

Sinon (parce que ça cogite la-dedans), il y a une possibilité entre l'oligarchie du techno-monde qui s'accroche au pouvoir par tous les moyens et l'apocalypse généralisée : un repli des fils de chien dans des cité-états transhumanistes et une vie solidaire partout ailleurs. Un genre de mélange de dystopie et d'utopie. Mais on est dans la spéculation, depuis très longtemps, je suis persuadé que personne ne s'attend à, ne peut prévoir, ce qui va advenir. Pour paraphraser E.Morin, personne ne peut prévoir les émergences. Quelles seront-elles ? C'est peut-être l'un des seuls trucs qui me rend suffisamment curieux pour rester en vie.

Euh... l'histoire dans la gare routière n'est pas une anecdote, faudrait carrément être culotté pour proposer de tuer un môme pour le bilan carbone. C'était une vidéo satirique extrème mais tellement bien faite, comme celle du début de ce fil, que c'en était à rire et à pleurer.

zozottele 14 août 2021 à 23:52   •  

"personne ne peut prévoir les emergences."

Alors pourquoi être si pessimiste ?
Je le sais bien tous ça,je ne fais pas la sourde oreille,je la tend même très fort.
Mais on peu encore choisir le pessimisme ou l'optimisme.
J'ai opté pour l'optimisme, tant pis si on est pas sur la même longueur d'onde pour ça.
Mais ça ne veux pas dire que je fais le sourd,loin de la,et je prêche,je prêche,moi aussi.
Et d'accord pour les sources et le partage,je ferai un effort😉

paradoxle 15 août 2021 à 00:16   •  

Mais moi je suis optimiste... autant que pessimiste (Edgar Morin dit optipessimiste, j'aime bien). C'est justement l'effondrement qui est une chance pour que le techno-monde arrête de tout saloper. L'entraide et la coopération se fait naturellement en période de grosse merde.

Je sais bien que tu ne fais pas le sourd, @zozotte , mais y a 3000 inscrits sur ce site. J'espère pour eux que s'ils n'interviennent pas sur le forum, c'est qu'ils sont à la recherche active de rencontres.
Et puis si j'ai un peu insisté là-dessus, c'était dans le secret espoir de faire réagir certains, ceux qui adhèrent ou ceux qui pourraient réfuter, c'est toujours intéressant. C'est-on jamais ?

Ambre31le 15 août 2021 à 00:32   •  

Ahh, ben j'ai ecrit en meme temps que @paradox, ca fera peut-etre redondant, mais ca elargit la perspective 🙂.

Je suis optimiste, je crois en l'instinct de survie de l'humanité. Et c'est pour cela que ça me met très en colère, tous ces détours avant d'agir. C'est juste ici et maintenant qu'il faut se bouger.

L'optimisme n'a de sens que si l'on se bouge. Cyril Dion, j'ai ma photo sur son film "demain" (on est tres tres nombreux a avoir participé a son financement participatif, je crois que c'était en 2015).

Mais c'était il y a donc deja env 6 ans, les dégradations vont bien plus vite que ça ! C'est pas le tout de discuter de quand on va réussir a arrêter cette machine folle de société de consommation qui préfère autodétruite le vivant pour perdurer ! Tant que chacun ne s'y met pas sérieusement, à commencer par les exemples que donne @laurent, mais en ne s'arrêtant pas là, en se demandant a chaque geste comment il peut réduire son impact...

Tant qu'on n'y sera pas a ce moment la, c'est sur qu'on ne peut etre que pessimiste. L'optimisme ne peut etre qu'actif, sinon il est contre-productif. Ce que je veux dire par la, c'est comme l'histoire de l'humain qui tombe d'une dernier étage d'un gratte-ciel, et qui a chaque étage dit avec un sourire "jusque là ca va 🙂"

Je suis optimiste, je crois qu'on peut s'en sortir, ici et maintenant. Et j'en reviens a la vidéo de Pablo Servigne, où on parle d'effondrements comme optimisme justement.
Je vais encore me faire rembarrer, mais j'aimerais qu'on en discute...

https://www.apie-people.com/forum/loisirs-passions-et-hobbies/histoire-et-sciences-humaines/les-opportunites-que-nous-offrent-les-crises-a-venir-53629

desolee @laurent, je ne suis pas sure qu'on aille dans la couleur que tu voulais donner a ton fil... Serions nous des squatters de fil ... ?

paradoxle 15 août 2021 à 00:52   •  

@Ambre31 Effectivement, ce qu'on dit se rejoint mais tu vas plus loin. D'ailleurs ça rejoint la vidéo que j'ai posté sur ce fil le 14 août 2021 à 15:28. Tu n'étais peut-être rentrée pour la voir, c'est pas très long mais ça cause.

Et c'est vrai qu'on peut pas s'empêcher de rebondir sur le moindre fil qui cause ça même si c'était pas le but vu que c'était juste une bonne blague. @laurent, t'en penses quoi ?

paradoxle 15 août 2021 à 05:32   •  

Bon, sinon j'ai une idée.
voir la vidéo

Héhé !

zozottele 15 août 2021 à 07:25   •  

Ha ben ça fait du bien de voir de l'optimisme😄
3000 inscrits sur le site?
Et on est combien de bavards ? 30?
Même pas ?🙄
Bon je suis hors sujet ok.

Chiarale 20 août 2021 à 17:11   •  

Bonjour, j'ai presque tout lu, je n'ai pas regardé toutes les vidéos par-contre. Il y a également celle-ci :
https://www.arte.tv/fr/videos/073938-000-A/l-homme-a-mange-la-terre/?_branch_match_id=933993212555147787
Le titre est un peu racoleur mais ce documentaire relate bien les choix qui ont été faits à travers notre histoire contemporaine pour en arriver là ( le tramway abandonné au profit de General Motors, pourquoi les autoroutes etc etc).
Cela dit je suis peut-être en retard, vous en étiez à d'éventuelles tentatives de résolution.

Laurent...le 21 août 2021 à 20:00   •  

Re !

Alors malgré le fait de ma "disparition", je vous ai bel et bien suivi ! Et avec plaisir !

Je ne vois aucun inconvénient à ce qu'un fil dérive, au contraire, je suis aussi un "dériveur né" de toute façon...😂

Mais je suis toujours preneur si il y a des vidéos satyriques sur notre mode de vie...attends, je vais le mettre en majuscules pour ceux qui lisent en travers :

JE SUIS TOUJOURS PRENEUR SI IL Y A DES VIDEOS SATYRIQUES SUR NOTRE MODE DE VIE

voilà, c'est mieux 😂

Revenons à nos moutons, je vais aborder le sujet du "on" vu plus haut (je reviens pas sur le CO2/PIB, je suis assez d'accord avec ce qui a été dit).

Le "on", l'invisible, l'indéfinissable, l'omniprésent à la fois partout et nulle part...et si on parlait de "je", du "tu" ? Que puis-je faire dans mon quotidien pour minimiser ma participation à cette folie ? D'après la première vidéo, déjà, on n'utilise pas Amazon, on veille à l'origine de la provenance de nos achats, on ne change pas de téléphone à tout va (smartphone devenu indispensable désormais dans notre société...youpi...).
Mais qui suis-je après tout pour dicter ce qu'il faut faire ou pas ? Et est-ce que je me tiens à mes beaux idéos ? Ben oui, j'ai pas de compte Amazon !... mais la réponse lucide serait : non (déception dans l'assemblée). Mais je vais m'expliquer (sceptissisme dans l'assemblée) : je me suis rendu seul dans mon véhicule (ça commence bien) dans une zone commerciale (encore mieux !!!) pour faire l'achat d'une nouvelle guitare (mouai ok, continue...). Je trouva mon bonheur, des courbes finements dessinées, douce au toucher, légèrement ambrée, une voix brillante, un corps généreux qui résonne encore après mes caresses, fait vibrer ma poitrine, et atteind mon coeur ... c'est Elle, pas une autre. J'achète ! Puis je rentre... Après avoir exercé quelques folies avec ma compagne de bois, alors que je l'admirai se reposant sur le canapé, je ne pu m'empêcher de me rapprocher, la prendre dans mes bras et de la regarder de près, de très près... made in China under the leadership of Maurice Dupont, meilleur ouvrier de France ... Et paf ! Tu l'avais pas vu venir celle là ! Ca t'apprendra à regarder dans le décolleté d'une dame ! 😂

Tout ça pour en venir à cette question : qu'est-ce qui fait que nous ne parvenons pas à nous "discipliner" ?

A cela, je répondrai l'addiction et la corruption, appelons ça ... l'addiruption ! (droits déposés à l'instant).
Nous sommes tous soumis à cette dictature de "l'addiruption", et je le pointe du doigt ! (doigt aussi déposé à l'instant).
Essayer de prendre conscience de nos travers pour espérer agir comme il se doit ( pour 2 doits achetés, le troisième est offert).

Mon récent achat été totalement addictif (même si une bonne addiction), et le fait de prendre ma voiture un forme de corruption (dont la monnaie est le temps).
Quand je suis dans un certain supermarché (corruption pour gagner du temps), j'achète systématiquement de la gingerbeer (addiction importée de l'autre bout du monde)... Alors ça sert à quoi de ne pas avoir un compte chez Amazon si c'est pour faire quand même tourner la machine ?

Comment se discipliner ? Une fois par mois, on choisit une action néfaste et on se tient de la boycoter à vie ? ça pourrait être un début...

Et vous ? Comment vous faites ? (si vous voulez faire bien sur ^^) Que pensez vous de l'addiruption ?

paradoxle 22 août 2021 à 21:25   •  

Elle est pas mal l'idée d'un nouveau boycott une fois par mois.

Un des trucs de base, c'est que j'évite au maximum, tant que c'est possible, de ne pas acheter du neuf (vide-grenier, emmaus, ressourceries, bouquinistes). Je récupère (beaucoup moins maintenant que j'ai plus de voiture mais quand même, y a toujours plein de trucs dans la rue) et je répare ou adapte si besoin. J'évite les supermarchés mais bon, parfois y a pas trop le choix (mon cacao préféré, ma chicorée préférée, quelques fruits poussés pas trop loin, rarement plus, parfois je craque). J'achète mes légumes chez un maraicher bio à vingt minutes à pied, coincé entre l'autoroute et le métro aérien. Et je vais à la boutique du Secours Pop pour la base de la maison, balai, lessive, etc, et la bouffe de base, d'ailleurs ils ont de plus en plus de bio, c'est cool, c'est de la bouffe en surplus à moitié prix refilée par les supermarchés . Faut dire que je suis au RSA par choix, c'est le meilleur moyen de ne pas consommer à outrance. Et j'ai tout le temps bricoler et tout le reste.
Je fais marcher les réseaux d'amis quand j'ai besoin d'un truc précis, ça marche souvent. Mais il existe des donneries, des réseaux de voisins, etc, etc, sur le net.
Ah ! J'ai toujours pas de smartphone, hors de question, j'ai dû acheter un téléphone portable l'année dernière, ça fait déjà bien chier mais bon.
Là où je me fais bien avoir par l'addiruption, c'est l'usage de l'internet. J'y explose mon bilan carbone, ça y a pas photo. Surtout depuis que j'habite seul.
En fait depuis que j'habite seul, je m'aperçois avec force qu'habiter en collectif (pendant trente ans) est un must à ce niveau. Mais c'est pas évident pour tout le monde, ça c'est sûr.

paradoxle 22 août 2021 à 21:50   •  

Quelques petites vidéos rigolotes. J'ai trouvé ça en tapant "consommation satirique" sur youtube.
voir la vidéo

voir la vidéo

Mais j'ai trouvé ça aussi, là, on est dans le plan "à pleurer". Magnifique vision de "changer sa manière de faire". Putain, c'est même pas du second degré. En fait j'en rigole tellement c'est gros mais c'est pathétique. On est pas sorti de la berge.

voir la vidéo

zozottele 23 août 2021 à 07:15   •  

Moi,ce que je fais en tant que "je", c'est de bourrer la tête à tout le monde pour que le "je" devienne le "on".
Car le "je" ne marche pas,et je crois même que ça ne fait qu'une chose,bien faire marrer ceux qui s'en fiche pas mal!
Et pour la planète, elle ne voit pas de différence non plus.
Désolé, c'est mon point de vue.
Rien ne marchera tant que le "on" ne sera pas assez grand.
Bon voilà, maintenant je file, j'ai une commande Amazon a faire!
Non je rigole,je commande sur Fnac.com!
Mais je ne suis pas sûr que ça ne change grand chose non plus d'ailleurs !

Ambre31le 23 août 2021 à 09:53   •  

@zozotte, "On" est un pronom indéterminé. Si "Je" va vers le "On", alors " Je" perd son identité. Et comme pour les votes "utiles", "je" va éviter le pire, suivre le courant, faire le mouton, plutot que d'assumer ses propres responsabilités et voter pour ce en quoi il croit, et oeuvrer pour ce en quoi il croit.
Je préfère etre un " Je" inutile à tes yeux et aux yeux des puissants, je préfère faire partie d'humbles "Nous" tres localisés (et faire le lien entre eux_ parler sur eux, construire de la connaissance sur eux...), plutot que d'étre partie d'un "On" si facilement manipulable par la peur ou la colère car composé d'individus qui s'en remettent a un "On" indéterminé.

Désolée si je me répète, et ceci n'est que mon point de vue, que je partage tout de même avec les autres "Je" de mes "Nous" 🙂.

Siryack7le 23 août 2021 à 12:36   •  

Pfiou ! Ca discute dur !😄
Désolé de ne pas intervenir systématiquement quand je suis cité -et même autrement- mais j'ai de la dificulté à être concis alors je m'efforce de limiter mes interventions, même si beaucoup de fils de discution m'intéressent... Et puis, c'est bien aussi "d'écouter" sans nécessérement réagir ! 🙂
Bref !
@paradox et @Ambre31, je me suis trompé : ce n'est pas Cyril Dion mais bien Pablo Servigné qui parle amplement de la coopération (m'enfin j'ai tendance à les amalgamer vu qu'ils sont à peu de chose près sur la même longueur d'onde...)
Le "on", @Ambre31 a une réponse très pertinente, @zozotte, non ?! Ainsi que @Laurent...😉 (@Laurent..., les HPI sont spécialistes des disgressions. 😄 😉 )

Mais en fait, @zozotte, tu sais bien que nous sommes d'accord sur le fonds ! Je suis très certainement très pessimiste (trop ?!) mais comme tout à chacun, selon son vécu, son degré de résilience... etc... (je ne vais pas énumérer les facteurs qui... ce n'est pas le but), notre manière de voir, de percevoir le monde, de parler... est teintée de positivité ou négativité (sans être manichéen, on tend généralement plus vers ou l'autre pôle, avec toutes lesnuances possibles bien sûr !).
Et je dois avouer que j'ai une propension à la négativité presque "naturelle" tellement ça fait partie de moi, de mon vécu... et encore je m'améliore.
Mais je me soigne, Docteur. 😄
Tout ça pour dire que je relativise mon discours qui tend à la négativité et aussi celui d'autrui qui tend à la positivité.
J'avoue avoir une certaine admiration pour ceux et celles qui tiennent un discours positif, "optimiste" sans pour autant verser dans la grande navité ! 😍
Chose dont je me sens peu capable..- pour l'instant.

Mais tout de même, les faits sont tétus !!

L'effondrement au niveau biologique a déjà commencé : plus de 50 % des passereaux ont disparu en Europe, les insectes pareilles, l'appauvrissement des sols aussi...etc...etc... (et là je dis les chiffres à minima). Ce n'est pas du pessimiste que de constater celà ! Nul n'est besion d'avoir des connaissances scientifiques au du moins d'être au courant (il ne doit plus avoir beaucoup de pelos qui n'ont jamais entendu parler du GIEC), il suffit juste de constater par soi-même, empiriquement l'effondrement : souvenez-vous lors de grandes chaleurs de la multitudes d'insectes qu'il pouvait y avoir (en roulant, évident !) il ya plus de vingt ans, et maintenant ?! 😶 Bon évidemment je parle aux générations de plus de 30-40 ans -à ce qu'il me semble.

La vidéo -que j'ai vu- qu'a proposé @Chiara est très bien faite pour ce qui est de montrer les désatres de l'activiré humaine ! J'avais hésité de la poster ici mais comme je regarde énormément de vidéos par jours... il y en a beaucoup dans le lot que je trouve pertinentes (sur toutes sortes de sujets) mais si je commence à la faire, je risque de soûler les gens... :s:s

Cette vidéo monte en outre, l'importance des choix de grandes multinationales qu'elle a sur le reste de la société -sans concertation alors même que les conséquences dépassent leur seul champ d'industrialisation, commercialisation (Coca-Cola, très bonne illustration).

Ceci dit, j'entends ce que tu dis @Ambre31, à force de me répéter... ça finit par entrer dans ma caboche. 😄 (répétition est aussi pédagogie).
Après les constats, on fait quoi ? Très bonne question, somme tout- primordiale.
Je ne vais pas répondre ici et trouverai le temps d'essayer d'y répondre sur le fil que tu as proposé. 😉

M'enfin, identifier les problèmes est une chose, y répondre en est une autre, qui est d'une toute autre difficulté ! (observation directe versus projection ou planifiction qui suppose une large adhésion... encore un autre débat). Et ce n'est certainement pas à ceux qui ont créé le problème qu'il faut demander de le résoudre même si ils y sont éminent responsable. Ce n'est pas moi qui le dit mais Einstein. 😋

@Laurent... ton exemple de la guitare m'a fait mourir de rire ! 😄 Ca montre à quel point il est difficile, trèèèès difficile de se départir de ce système. Et moi-même je ne serais pas un bon exemple pour démontrer le contraire. J'ai conscience de mes incohérences (mais crois quand même à mes petites actions du quotidien... -je voulais l'écrire en minuscule ça. 😄 😶 ).
Pour les "solutions" qui me viennent en tête, l'autre fil d'Ambre31... un de ces quatre.

@paradox, certains boycotts (ou LE boycot ?! Je ne sais pas, à vérifier) sont interdits par l'Etat français... 😒
Ceci dit je suis plutôt d'accord avec ça ! Certaines études -malgré ce qu'on pourrait croire- montrent que certains boycotts ont eu réellement un effet positif ! (vis-à-vis de l'apartheid en Afrique du sud il me semble, et d'autres).

Siryack7le 23 août 2021 à 13:08   •  

Excellent tes vidéos @paradox ! 😄 J'ai beaucoup rit -jaune.
La première avec ce sempiternel "Welcome". 😄
La deuxième, les rats ou souris. Quand on sait la représentation de ces mamifères tout le long de l'histoire humaine occidentale... "maladie", "miltitutes", "sales"...etc... Et on est pareils. 😄 :s:s
La dernière, caricature du "winner". Je suis d'accord avec toi : "à pleurer", "pathétique", "On est pas sorti de la berge".
On en est pas sorti ! C'est ça le monde de demain selon Saint Macron... (Oups! je m'arrête là).
Ca me fait penser à une chanson. Peu importe de ce que l'on pense de B.Cantat. C'était sous Sarkozy.

-->
voir la vidéo

zozottele 23 août 2021 à 13:11   •  

@Ambre31 mais je suis tout à fait d'accord.
"Je" fait mes choix et "je" prend mes responsabilités.
Nous ne sommes pas assez nombreux à le faire, c'est tout ce que je veux dire.
Le vote oui,la seul arme dont nous disposons, avec notre ticket de caisse.
Et "je" ne suis pas un mouton, merci.

Siryack7le 23 août 2021 à 13:14   •  

Je remets la vidéo que tu as posté @Chiara, en plus "visible" -que je trouve sacrément bien foutu. 🙂

Arf ! Youtube demande la justification de sa majorité ! 😵 N'importe quoi... 😒




Bon, ben les plus curieux l'a trouveront par eux-mêmes.

paradoxle 23 août 2021 à 14:50   •  

Ça cause, ça cause !

Alors, personnellement, si j'évite de participer à ce monde, c'est plus pour moi que je le fais. Certes, mon côté naïf espère toujours que ça servent à quelque chose mais c'est surtout pour soulager ma conscience, pour me sentir le moins responsable possible de la débacle générale. Pour que les jeunes ne viennent pas me dire (comme dans la BD Les vieux fournaux), "Mais c'est de votre faute, les vieux, si on en est là, bande de cons". (y a un film avec Pierre Richard et Eddy Mitchell qui reprend cette BD mais c'est un peu raté).

La réponse d' @Ambre31 sur le "On" est pertinente mais @zozotte voulait dire "Nous" il me semble, c'est juste une habitude de langage.

@Syriack7 La phrase d'Einstein c'est "Nous ne réglerons pas les problèmes avec les modes de pensée qui les ont engendrés."

Pour ce qui est de l'effondrement biologique, c'est juste une hécatombe (c'est 80% des insectes qui ont disparus dont beaucoup extrèmement utiles, ceux qui migrent s'adaptent, comme les moustiques du Maroc qui étaient en Alsace l'année dernière et sont arrivés dans le nord de la France et le sud de la Belgique cet été (mais comme il fait pas très chaud, ils sont restés discrets). Dans pas longtemps, ce sera ceux de l'Afrique sub-saharienne avec la malaria et autres). Pour le changement climatique, ça y est, c'est la merde aussi en Europe, les événements de cette année sont assez parlants. Et encore, nous ne sommes au courant par les grands médias que des pires trucs. Sur Catnat.net, l'observatoire des catrastrophes naturelles, la liste est longue.

Le vote, vaste sujet aussi tiens. Même chez les écolos, ce sont les libéraux qui dominent, une seule qui se présente à la primaire parle de décroissance, et elle a peu de chance mais faut voir. Vu comment la gauche est divisée et n'arrivera pas à faire liste commune, on l'a dans le baba.
Les grandes victoires écolos en France ont été gagnées en se battant, en faisant rempart aux projets capitalistes avec nos corps (les zad de Notre-Dame et de Sievens). En Belgique, il y a une zad aussi pour sauver un espace naturel unique contre l'établissement d'une usine polluante, les gens habitent dans les arbres. Et comme le slogan le dit si bien, "Ce n'est pas nous qui défendons la nature, c'est la nature qui se défend".

À propos du boycott, j'ai lu un livre passionnant, c'était des conseils aux entreprises pour contrer les boycotts, tellement ça leur fait peur par leur efficacité. Et maintenant, ce sont des algorythmes qui repèrent les appels à boycott sur le net par les associations et lancent des campagnes de désinformations. On se bat contre des robots.

Bon, ici j'aborde un sujet peu discuté. C'est le fascisme en tant que dernier rempart des capitalistes. Les mouvements de contestations ouvrières étaient tellement puissants après la guerre de 14 que les grosses entreprises ont financé, armé et laissé faire les fascistes en Italie, les nazis en Allemagne (Ford, IBM, Thyssen, etc), les francistes en Espagne (encore Ford). J'ai vu une chouette vidéo qui explique pourquoi aux USA, il n'en ont pas besoin, c'est qu'il y a un tel niveau de répression et de propagandes efficaces qu'il s'en passe pour le moment. En France, la contestion est tellement molle que pour l'instant, le RN ne leur sert que d'épouvantail pendant les elections pour que le vote "utile" fasse passer les pantins des lobbys (et ce merveilleux V.R.P. du techno-monde qu'est Macron, ce beau gosse vendeur d'encyclopédies).

On peux jouer les hippies et les survivalistes, construire notre monde en espérant qu'ils grandissent, réinventer le raltionnel et revendiquer la déviance, faire nos Don Quichotte, ils ne se laisseront pas faire. Combattre les moulins à vent multinationnaux, c'est se préparer aux pires.

Sinon, voici LE court-métrage qui tue : L'île aux fleurs, film brésilien sur l'humain à l'encéphale hautement développé et au pouce préhenseur, sur le parcours d'une tomate et finit par une petite remarque sur la liberté. C'est un cours didactique... drôle, cynique, parfois trash et tellement juste.

https://archive.org/details/L_ile.aux.fleurs_Ilha.das.flores_1989/Ilha-das-Flores.1989_fr.mp

zozottele 23 août 2021 à 15:52   •  

On a donc fait le tour de la rethorique sur le on alors c'est bon?
Après bien sûr que le RN est un épouvantail,bien sûr que les gens tombent dedans les deux pieds,les deux bras,et tout le reste avec,que Macron et compagnie s'en servent et en abusent,que ça marche du tonnerre.
Et bien sûr que tant que les parties de gauche seront ce qu'ils sont aujourd'hui,on l'aura dans le baba.
On (encore on !) en a déjà parlés 10 fois,on le sait,ok.
Et maintenant,on fait quoi?
Les zad oui ça marche, j'ai un grand respect pour les zadistes,et aussi pour José Bové tiens,car en France c'est grace a lui que le gaz de chiste a été interdit en France,alors que des terrains avaient déjà étés cédés.
Donc des combats il en faut oui, j'en mène aussi de mon côté,je ne suis pas le seul.
Mais voilà,nous ne sommes pas assez nombreux,alors on fait quoi pour l'être ?

zozottele 23 août 2021 à 18:03   •  

voir la vidéo
Tiens c'est bien dans le thème je crois,@Laurent... sort ta guitare toute neuve et ne culpabilise pas🙂

paradoxle 23 août 2021 à 22:50   •  

Bon, j'espère que c'est pas parce qu'il ne suffit pas de cliquer, qu'il faut copier/coller le lien de la dernière vidéo que j'ai mise que vous n'allez pas la voir. C'est juste une petite merveille. Ça date mais ça ne vieillit pas. Ça dure 12 minutes. L'île aux fleurs est un des must en la matière, un texte dévastateur, drolatique, cynique, tellement bien torché, et qui finit sur une ode à la liberté. Le parcours d'une tomate du producteur à la décharge sous forme de parodie de cours scientifique. La décharge, c'est sur l'île aux fleurs, ce qui s'y passe est juste halluciant (et vrai)... je m'arrête, je divulgâche pas (néologisme pour "spoiler" que j'ai découvert récemment, j'aime bien) . Allez, je me la re-regarde, je suis trop fan. Tiens, j'avais pas vu, le texte est noté sous la vidéo pour ceux qui préfèrent lire (mais les images sont sacrément parlantes).

@zozotte "Mais voilà, nous ne sommes pas assez nombreux, alors on fait quoi pour l'être ?"
Ça aussi, c'est une question qui revient souvent. J'ai rien de bien original à dire mais genre : Parler, continuer sans trop se fatiguer de propager les bonnes idées (parce que ça use à force de voir si peu de résultats), partager les vidéos pertinentes, les sites qui tuent (au milieu de tout ce fratas marchand qui pollue l'internet), partager les lectures qui motivent, attendre que plus de gens s'y mettent, espérer que les jeunes deviennent pas complètement gaga par le bourrage de crâne dont ils sont victimes et se retroussent les manches, continuer la propagande par le fait (montrer l'exemple)... et espérer... que plus de solidarité et d'entraide émergent des crises à venir.

Ambre31le 23 août 2021 à 23:04   •  

@zozotte, je te présente mes excuses, je comprends que tu aies eu l'impression que je te traitais de mouton (ce qui n'était pas mon intention bien sûr), j'en suis désolée. Mon post était sans doute trop fort et traduisait à nouveau ma peur des effets de tous les messages qui disent "tant qu'il ne se passera pas [...] il ne se passera rien " ou " Eux sont les responsables ... et quoique je fasse ça ne sert à rien."

Il se trouve déjà, que moi, j'ai besoin d'y croire (pourquoi ? peut-être par naîveté, peut-être parce que je ne veux pas mourir et que je veux que mes enfants aient au minimum la chance d'avoir une vie aussi belle que la mienne, peut-être parce que ça m'aide aussi à gérer mes paradoxes de nantie ). Or y croire demande en soi beaucoup d'énergie, et agir encore plus. Alors j'en ai marre de dépenser mon énergie à convaincre des gens qui ont pourtant pris conscience du problème, que ça sert à quelque chose d'agir, comme chacun le fait, et de plus en plus.

Pablo Servigné rappelle les 5 stades de la prise de conscience de la situation actuelle, à 11:20 de la vidéo effondrement de la civilisation de Thinkerview publiée plus haut par @Siryack7 : stade 1- "il n'y a pas de problème"; stade 2 - "il y UN problème majeur qui focusse tout ", stade 3 : "en fait il y a PLUSIEURS problèmes", stade 4 :"en fait tout est lié", stade 5 : "Le problème dépasse l'entendement, il rend fou et si tu y penses trop du devient fou et si tu n'y penses pas tu deviens fou aussi".
Et il dit, que le problème, c'est qu'à chaque stade on perd 90% des gens, donc à la fin, il reste 10% de 10% de 10% de 10% de ceux du premier stade... donc ( ça fait combien ?). Donc effectivement, ceux qui sont à ce stade 5, sont très peu nombreux à se dire que tout va être chamboulé.

Je fais appel à Pablo Servigné pour expliquer que c'est dur cette prise de conscience à vivre et que oui, on n'est pas nombreux, et oui, on doit tout faire pour aider les autres à avancer dans cette prise de consience, parce que ce n'est qu'après qu'on commence à comprendre qu'il faut agir tout de suite, urgemment et radicalement, ne pas attendre que quiconque le fasse à côté de vous pour le faire, comme quand tu es dans ta pirogue et que devant tu sais qu'il y a la chute ç laquelle tu ne survivras pas, là ce n'est plus le moment de te demander si tu vas y arriver ou pas, ni à qui tu dois reprocher de t'être retrouvé là, vu que toi tu avais choisi la sortie Yoga...
Je fais donc encore appel à Pablo Servigné pour expliquer que j'ai besoin de toute mon énergie dans ma pirogue et que je pense que chaque individu en a aussi besoin, mais je n'arrive pas à prendre le temps calmement de rassurer les autres pour dire que oui, on va y arriver. Moi j'y crois, parce que je vois des gens qui à aujourd'hui vivent différemment, mutualisent leur habitat, n'achètent qu'en circuit court à des producteurs bio, apprennent à créer du gaz à partir de rebus alimentaires, récupèrent, offrent, réparent, enseignent... Ils travaillent parfois depuis des années à construire des alternatives.

Alors quoi faire maintenant @zozotte pour être plus nombreux? regarde autour de toi, va chercher les gens qui cherchent des solutions, il y en a, j'en suis sûr.
Mon collectif, je l'ai trouvé, parce qu'en ce lieu, il y avait, depuis près de 30 ans, une concentration d'activités alternatives. va voir dans les fripes, discute dans les marchés, les magasins bio, les AMAP, les associations de quartier qui cherchent à créer du lien, ou trouve près de chez toi un collectif d'ALTERNATIBA, ou un lieu de biodiversité que des gens cherchent à défendre, et tu verras, tu trouveras d'autres que toi, et tu te rendras compte que tu n'es pas seul. Et là, ensemble, vous pourrez répondre à ces questions : comment faire pour amener les autres à prendre conscience de la situation, comment créer des alternatives pour continuer à vivre heureux, sans contribuer à cette machine infernale...

Ambre31le 24 août 2021 à 00:19   •  

Ah et un dernier point, dans mon précédent post, j'avais cité le vote non pas pour le citer en exemple de moyen d'action, car plus ça va et moins je crois à la démocratie représentative mais de plus en plus à la démocratie participative.

Enfn, désolée @laurent, je continue les digressions... J'essaie donc de répondre à ta question : comment je fais face a l'adiruption ?
Déjà pas ma dernière, mais sans doute une de mes plus énormes adiruptions l'an dernier : l'achat d'une SUV électrique avec 64 kw de batteries. J'ai cru faire un geste écolo et utile, mais je me suis juste laissée emportée par ce que tu appelles justement addiruption. Ma thèse est sur l'économie circulaire, je ne jure que par le réemploi... et moi, mine de rien, en invoquant pleins de raisons, je cède juste à l'offre irrésistible de cet acteur économique à qui on a donné notre présidence ( attention moi j'ai pas voté pour lui, hein, ça non ! ).

Donc en dehors de ces moments là, ma prévention est assez simple, je consomme le moins possible et pour ça, j'anticipe. Je sors rarement de chez moi sans ma gourde d'eau. J'emporte de quoi manger quand je ne mange pas chez moi (sauf pour le plaisir d'un restau de temps en temps). Je privilégie l'achat aux producteurs, et maitenant que je me suis rappochée de ce collectif, c'est plus facile, mais cela a un coup certain. Je vais au marché pour ce que je ne trouve pas sinon. J'ai les moyens de faire ça. Le reste, je vais au supermarché, et je me prends la tête à choisir le produit plus économique et/ou plus écologique... Bref, poru éviter, ça, je limite les courses et les produits. Et pour les fringues, je m'habille, c'est tout, je ne suis pas la mode, j'ai besoin d'avoir chaud ou frais selon la saison. Sauf que parfois je dois aller à une conférence ( vive le Covid, les conférences se font dans mon bureau, habillée comme d'hab), et là, je sors les vêtements en matière pourrie, pour me fondre dans la masse, vue que déjà, quand je parles ça dénote, mais je n'assume pas encore d'y aller en jean, tee-shirt, mais ça viendra peut-être, qui sait...

La ou ça se complique, c'est quand on a deux ados... Il y a eu une période ( au début de ma prise de conscience du prix des fringues juste dû à la misère des ouvriers asiatiques ou indiens qui les fabriquent) où j'ai imposé à mes enfants d'abord de n'acheter que des fringues qui ne venaient pas d'Asie, mais j'ai vite compris que ça n'allait pas le faire longtemps, du coup, d'abord j'ai dis ok pour des vêtements asiatiques déjà portés, puis j'ai juste limité en nombre l'achat des vêtements à la mode incontournables selon mes ados. Bon, ça a du marcher un peu parce que ma fille, post-ado maintenant, ne jure plus que par les friperies, Emmaus ou Vinted ( j'arrive pas à lui faire comprendre qu'avec LeBonCoin, tu n'engraisses pas une société à chaque transaction entre particuliers...). Et pareil pour la bouffe, tu as beau faire, les légumes de saison, s'ils n'aiment pas, c'est moi qui les mange 😉.

Bref, je me suis encore étalée pour dire que la seule vraie parade que je trouve à l'addiruption est la déconsommation, et l'évitement des intermédiaires. Et oui, c'est moins fun. Mais on y gagne d'autres trucs : à chaque livraison, hebdomadaire de l'AMAP légumes, il y a un apéro tchache entre mangeurs et producteurs, dans la cour d'un habitat participatif. Donc, ce que je perds en liberté (de manger ce que je veux comme légumes), je le gagne en plaisir d'échanges bienveillants et ouverts, d'un petit verre, et de trucs à grignoter.

zozottele 24 août 2021 à 00:54   •  

@Ambre31, merci pour ton message.
J'aime bien l'explication de Pablo,on l'on perd de plus en plus de monde au fur et à mesure que l'on explique les problèmes.
Je m'en rend compte tous les jours ou presque,et c'est tellement ça le problème !
Et a la fin,nous ne sommes pas assez nombreux !🙂

@paradox j'apporte malheureusement les mêmes réponses que toi,attendre et espérer que les jeunes ne se fassent pas bourrer le mou!
En fait, j'avais espéré découvrir de nouvelles réponses ici, mais ce n'est pas contre vous que je dis ça.
D'autres réponses,il n'y en a pas,il faut s'en faire une raison.
Je reste et resterai optimiste,oui c'est pas facile de l'être,mais que faire d'autre ?
Et je l'ai déjà dis et je le redis, l'optimisme, c'est tout ce qu'ils ne pourront pas nous enlever.
Alors je continue mon chemin,a parler a des murs,des fois ils se fissurent un peu ces murs,et ça, j'aime bien, ça m'encourage,pour continuer.
Bien à vous,fissureurs de murs!

Ambre31le 24 août 2021 à 01:26   •  

@paradox, elle est exquise cette vidéo. J'ai juste du mal avec la fin en queue de cochon, supérieur à l'être humain sans argent, qui pourrait être comprise comme une conclusion du style " si tu veux libre, aies de l'argent", mais je suis sans doute trop premier degré !

paradoxle 24 août 2021 à 03:01   •  

@Ambre31 ben nan justement, être libre, c'est vivre sans argent et sans propriétaire. "Ce que personne ne comprend". Je la vois plutot comme ça, cette conclusion. Cette merveilleuse image de fin de cet homme libre, avec son sac de bouffe récupérée à la décharge, hors de toute cette merde dans laquelle les gens normaux sont enfermés, sur une belle guitare saturée à la Hendricks. En dessous des cochons dans l'échelle sociale mais libre.
Ça me fait penser, là comme ça, à Mendiants et orgueilleux d'Albert Cossery et la magnifique discussion que le clochard céleste, héros du roman, a avec un flic.

paradoxle 24 août 2021 à 03:17   •  

@zozotte en fait, il en a une autre de réponse. C'est l'activisme. Comme des groupes comme Greenpeace ou Extinction Rébellion pour médiatiser le propos. Je les cite parce que c'est les premiers qui me viennent car ils sont bien visibles en ce moment mais je pense aussi aux sauveurs de migrants en Méditérannée, à Alternatiba et leurs actions non-violentes mais efficaces, à un groupe de petits vieux en USA qui ont réussi à empêcher l'installation d'un gazoduc, etc, etc. Une propagande par le fait qui, peut-être, donnera des idées aux jeunes. Apporter une visibilité à la déviance qui apporte des réponses concrètes.
Moi je suis fatigué là-dessus, j'ai fait ma part.
Une petite citation pour pas déroger à mes sales habitudes 😋 . Pour les cent ans d'Egar Morin (qui les a d'ailleurs fêter pendant cinq jours, le bonhomme) : "La déviance est sans doute le dernier espoir de l'humanité."

Chiarale 24 août 2021 à 07:01   •  

@Siryack7, oui c'est pour cela que j'avais noté le lien arte, youtube demande des trucs étonnants 🙂

zozottele 24 août 2021 à 07:07   •  

@paradox oui,il y a un foisonnement de réponses,qui s'additionnent les une aux autres,et il y en a peut être de plus en plus c'est vrai.
Il n'y a pas de réponses immédiates,ni miraculeuse, c'est plutôt ça que j'espérais trouver sur ce fil😶
Mais de plus en plus de gens se bougent c'est vrai,et pas qu'un peu.
Alors oui,on va y arriver, raison de plus de rester optimiste du coup!

Ambre31le 24 août 2021 à 09:07   •  

@zozotte, tu cherches la formule magique ? Elle est en toi 🙂 et en d'autres qu'il te reste à trouver ...
voir la vidéo

@paradox, merci pour ton éclairage. Juste, moi, c'est une femme que je vois a la fin 🙂, question de perspective sans doute 🙂.

Et @Siryack7, Pablo Servigne, il ne parle pas d'UN effondrement mais DES effondrements, cf la vidéo sur le fil des opportunités crée par @bouhh, dont on n'a toujours pas parlé, alors qu'elle apporte à la fois tant de connaissances et aussi des pistes concrètes. 😉.

paradoxle 24 août 2021 à 14:23   •  

@Ambre31 oui, c'est vrai que ça peut être une femme, ça ne change rien.

paradoxle 24 août 2021 à 16:49   •  

Allez, à rire ou à en pleurer ?

voir la vidéo

Siryack7le 24 août 2021 à 20:11   •  

😄 Je pensais justement à une vidéo de Didier Super que je voulais poster... (je le kiffe trop lui).

voir la vidéo

Ambre31le 25 août 2021 à 01:13   •  

Bon, merci @Siryack7 et @paradox, Didier Super arrive à me faire rigoler et à me faire réféchir aussi. Je ne sais pas dans quel ordre il faut regarder ces vidéos. La vidéo de la chanson, en contraste est bien efficace et l'interview du psychiatre est vraiment chouette.
Du coup, pour moi, architecte en reconversion vers la recherche en gestion de transition 🙂, y aurait-il pas comme un petit déni de fin 😉?... ou bien...construire de la connaissance, c'est peut-être un peu comme aller au super marché faire des provisions ... 🙂.

paradoxle 26 août 2021 à 15:15   •  

Je regarde en ce moment une interview de Étienne Klein et Jean-Marc Jancovici (sur la chaine youtube de Janco) aux journées la Fresque pour le Climat. Et je vais noter deux trois trucs qui me semble pertinents sur le (les) sujet(s) de ce fil. (ça dure 2h donc je mets pas le lien mais ça se trouve facilement)

Klein parle d'optimisme et de pessimisme. Le pessimiste dit que de toute façon c'est foutu et ne fait donc rien. L'optimiste dit que des solutions seront trouvées (par les technologues, la science, etc) et ne font donc rien. Et il insiste aussi sur l'importance du savoir, le militant qui ne connait pas bien son sujet se fait retourner comme crèpe au moindre argument auquel il ne saura pas répondre.

À la question "que faire pour passer à l'action", Janco dit que seul, c'est très difficile ; l'action globale, générale, venue d'une planification, c'est pas gagné ; faire des recherches, des prises de décision et des actions dans des petits groupes, collectivement à échelle humaine, c'est le plus efficace : une initiative portée par une pédagogie et un groupe pas trop important pour embrayer dessus.

Croire savoir, c'est plus dangereux qu'ignorer. Il est important de faire la part des choses entre "nous savons que" et "nous nous demandons, nous cherchons", entre science et recherche. Ne jamais hésiter à dire "je ne sais pas" et expliquer pourquoi on ne sait, ce qui renforce la crédibilité sur "ce que je sais".

Il faut éviter le communautarisme, ne pas fréquenter que des gens qui nous ressemblent, parce que c'est salutaire.

Janco rencontre un ministre actuel. Celui-ci croyait que la baisse des émissions de CO2 dans un pays évitait la hausse de température dans le pays concerné. Voilà le niveau de connaissance de nos dirigeants.

Et il embraie sur : c'est plus facile à gérer une imcompétence par une pédagogie grâce à sa compétence que sur la gestion des émotions de quelqu'un qui se met à comprendre et est débordé par ses émotions (déni, agressivité, fatalisme, etc). Il préfère parler aux gens jeunes que vieux pour ça, les vieux ont tous quelque chose à perdre dans la mise en place des solutions, les jeunes ont la vie à gagner.

Le problème du climat est ellement dur à avaler qu'il existe des cellules psychologiques spéciales pour les climatologues.

Klein revient sur l'importance de connaître l'histoire des sciences, le "comment sait-on ce qu'on sait". Il a demandé à son éditeur, qui fait la collection "Que sais-je ?", de faire une collection "Comment a-t-on su ?". Premier ouvrage : Comment a-t-on su que la Terre est ronde ?

Janco : savoir faire la différence entre ce qu'on est capable de faire et faire ce qu'il faudrait faire. Face aux limites planétaires, nous sommes sidérés par l'ampleur de la tâche. Par quoi je commence ? Accepter que ce que je peux faire moi ne résoudra pas la totalité du problème. La seule question est donc "qu'est-ce que je peux faire moi ?" Ce sera déjà ça de gagné.

Il est convaincu que la société évolue sous l'effet de confrontation d'intérêts plutôt que la compréhension rationnelle du monde qui fait qu'on prend des décisions rationnelles. On pilote rationnellement nos désirs. Il faut donc que le désir rejoigne le problème.

Et ils répondent aux questions du public sur comment mieux faire de la pédagogie, de l'animation de groupe, ce genre de trucs.

zozottele 26 août 2021 à 20:26   •  

C'est ce qu'on essaye de faire en fait alors non?

paradoxle 26 août 2021 à 22:27   •  

En quelque sorte oui, mais j'ai bien aimé cette discussion entre Janco et Klein parce que je les aime bien tous les deux et du coup étaient bien complémentaires. Et comme la vidéo est longue et que j'ai mal au genou, j'ai pris le temps. Mais la fin, la réponse aux questions d'acteurs, de militants sur ce problème est très intéressante aussi.

zozottele 27 août 2021 à 06:46   •  

J'ai trouvé ça intéressant aussi hein, merci pour le résumé.
D'ailleurs,si tu as deux minutes, j'aimerais bien un résumé dans "réfléchir par soi même"😋

paradoxle 27 août 2021 à 07:02   •  

@zozotte un résumé de quoi dans "réfléchir..." ?

zozottele 27 août 2021 à 09:43   •  

Des dernières émissions postés par @Asti,qui parle de problème avec les cognitifs qui réfléchissent,si je me souviens bien.

Laurent...le 28 août 2021 à 01:10   •  

J'ai pas eu le temps de tout regarder mais je n'ai qu'une chose à dire : Didier Super Président !

Siryack7le 29 août 2021 à 14:18   •  

Je remets une couche...

voir la vidéo

paradoxle 29 août 2021 à 16:37   •  

@Siryack7 ah j'ai vu cette vidéo y a pas longtemps, j'adore ses analyses de films à ce type, c'est impressionnant. Et j'ai adoré ce film, Children of men, qui est une pure merveille, dans mon top 5 des films dystopiques. Faudrait que je le revois d'ailleurs, avec le recul.

Des couches, on peut en mettre sans fin, j'crois bien :

Hier, j'ai regardé le dernier izap4u, vous connaissez ? Il fait parfois des zappings un peu chouettes, un peu cons, sur youtube mais il a surtout un site où il fait des compils de 2 à 3 heures de reportages et autres sur un thème précis.
Ici https://izap4u.com/zap/zap-hors-serie-25/ un zap sur l'écologie. Un mix (2h50, c'est un peu éprouvant) de reportages sur les éboureurs de Paris, sur la grosse blague des énergies renouvelables, sur la grosse blague de "la technologie nous sauvera", sur la grosse blague des sacs biodégradables, sur les défis de l'eau... des trucs vraiment pas jouasses mais aussi sur les chiffoniers du Caire où 90% des déchets sont recyclés par des petites entreprises et des indépendants, sur une vallée en Arabie Saoudite désertifiée qui reprend vie au bout de quelques années de ténacité de quelques-uns super bien organisés. etc.

C'est lui aussi qui fait ce genre de blague.

Chiarale 29 août 2021 à 18:01   •  

Merci pour les vidéos de Didier Super, il me fait rire en pleurant. Misère.

Ambre31le 29 août 2021 à 22:32   •  

Sans faire, rire, mais dans l'idée de il l'avait prédit... il y a eu en 2006 le film "une vérité qui dérange" d'Al Gore (mais je n'ai pas trouvé de lien désolée, quelqu'un a le lien?). Je l'ai vu en 2015, juste sidérant de voir que tout avait bougé ... mais en pire
Je découvre qu'il y a eu après "une suite qui dérange - le temps de l'action" en 2017, mais je ne l'ai pas vue.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?