Discussions diverses

Dissocier l'oeuvre de son auteur ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Discussions diverses
  4. Dissocier l'oeuvre de son auteur ?
Dissocier l'oeuvre de son auteur ?
Laurent...le 04 octobre 2021 à 19:37

Sujet largement inspiré par deux réactions sur un autre topic.
Étant donné que le dialogue est resté fort courtois, j'espère qu'il le sera aussi ici peu importe le point de vue adopté, car nul ne détient la vérité 😉 (PS : nul est mon nom)...

Commençons donc en douceur... par le point Godwin ! 😂
Si je ne m'abuse, la gratuité des autoroutes allemandes est le fruit de la politique de Tonton Adolf. Pourtant, c'est fort apprécié par ses utilisateurs encore aujourd'hui.
Les pyramides incas, admirées par tous, ne sont en fait des lieux sacrificiels... Un peu comme si on admirait une guillotine ? Patrimoine de l'UNESCO ?

Bon ok, je fais des TRÈS TRÈS GROS raccourcis, en écornant certainement l'histoire... C'était ma façon de faire une intro disons...rocambolesque !

Soyons plus sérieux (note à l'attention de moi même), prenons l'exemple Bertrand Cantat, dont l'oeuvre à fait Fhüreur...(allez, on reste sérieux on a dit...).
Sa musique à marqué des générations entières, fait danser et rêver des millions de jeunes français. A ce moment là, il était blanc comme neige, (ou le nez dans la "neige"?), jusqu'au meurtre de sa femme (obscur fantasme ? ...Ou noir désir ?).
La question qui me vient c'est : faut il renier tout ce que cet homme à fait dans sa vie, ou renier seulement ce qu'il est devenu le jour des faits ? (et ce qu'il fera dans l'avenir pour le coup). Est-il devenu un autre homme, méconnaissable, ou a t'il toujours été ainsi ?

Et deuxième j'accusation : Polanski ? On en fait quoi ?

Pédophilie, féminicide,... il y a t'il une "hiérarchisation" des crimes à prendre en compte ? Je veux dire, à partir de quel moment l'auteur devient désavouable, au delà du motif d'inculpation ? (Si l'on ne dissocie l'oeuvre de l'auteur). Est-ce de par le fait rétro actif sur les oeuvres passées ?

Et je vais un peu déborder du sujet mais, si la société est incapable de juger et condamner les criminels, doit-on le faire au travers du boycott ? Où doit on faire confiance à la justice ? Ou alors, le fait que nous soyons "obligés" de punir des auteurs/artistes/etc par un boycott, ne met il pas en évidence une incompétence de la justice en place ?

Ça fait déjà beaucoup de questions là...?

Personnellement, je fais plutôt une distinction entre l'oeuvre et l'auteur (sauf si les bénéfices sont reversés à l'amicale des psych-auteur ou pire). Après si Kouachi par exemple se lance dans une auto biographie...bon...pas sûr que je l'achète (j'aime pas trop l'art abstrait...)...je le lirai de manière illégale, pour voir ce qu'il y a dans sa tête, mais pas un copec pour lui !

paradoxle 04 octobre 2021 à 21:25   •  

Et oui, c'est effectivement un vaste débat qui dépend beaucoup de la sensibilité de chacun.
Oh ! La guillotine au patrimoine de l'UNESCO, je suis pour. Ça fait partie de l'identité nationale française, non ? Coupez la tête aux privilèges.😜

Moi aussi je dissocie l'auteur de son oeuvre. J'avais justement pensé à Polanski dans la discussion du fil dont tu parles. J'irais pas au ciné pour voir J'accuse mais dès que je le trouve en téléchargement, je regarderais, il parait qu'il est super. Ça rejoint ta question du boycott.
C'est vrai que la justice a été incroyablement indulgente à son égard.
Patrick Font par contre a été condamné, a fait son temps et regrettait amèrement. Quand on juge, on juge une personne, sa vision, sa position vis à vis des faits, les circonstances, pas seulement les faits bruts.

On pourrait parler de Céline et son anti-sémitisme. Se priver de la lecture de Voyage au bout de la nuit, l'un des grands chef-oeuvres du XX° siècle, serait absurde, pour ma part.
Et je vois pas ce qui m'empêcherait d'écouter Cantat, même s'il a vraiment vraiment déconner (en fait, je l'écoute pas vraiment mais c'est juste une histoire de goût 😋)

denirole 04 octobre 2021 à 22:23   •  

3 exemples intéressants ...
Pour ma part je distingue ce qui porte atteinte à autrui directement, qui fait mal, qui détruit ( Cantat, Font ) de celui qui expose ses idées à la con ( Céline ) sans porter atteinte directement à quelqu'un, physiquement. Il a ses idées, et aussi barrées soient-elles, il a le droit de les dire. Le passage à l'acte est pour moi la limite à ne pas dépasser.
Font a tripotté des enfants, juste ça c'est intolérable. On ne touche pas aux enfants point barre ..... si on commence à faire des exceptions 😵...... Il a beau avoir regretté après s'être fait gaulé, facile .... pas sûr qu'il aurait regretté quoi que ce soit s'il était passé au travers des mailles de la justice ....
Et Cantat, je ne comprends pas qu'il puisse revenir à une vie publique après ça, qu'il soit coupable à 100% ou à 20 % n'est pas la question ... je pense qu'il faut s'effacer après avoir agit comme il l'a fait ...
Je ne cherche pas à boycoter, j'ai juste plus envie de l'entendre chanter car il est responsable d'une mort. Je ne peux plus écouter Noir Désir sans penser à Marie, du coup bin bof quoi, j'écoute plus.
Je n'ai pas envie de rire avec Font ( bon, en même temps je le trouve de toute façon pas drôle ) comme si de rien n'était, car il a fichu la vie en l'air d' au moins quelques gamins ..
Cependant je peux lire et apprécier Céline , en faisant fi de ses idées zarbies. Sauf s'il vire Petiot ....

zozottele 04 octobre 2021 à 22:36   •  

Vaste débat vastement intéressant !
Et difficile d'être 100% objectif je crois,il le faudrait pourtant.
Ça pose de vrais questions.
Le droit à l'oubli,le droit de refaire sa vie après avoir purgé sa peine.
Et si la vie de Cantat ou d'autres était d'être un artiste, ont t'ils le droit de le redevenir ?
En théorie oui.Mais pour être un artiste il faut du publique,ce qui pose la question du pardon et de l'oubli.
Ça à l'air difficile pour Cantat non je crois ?
Après la fin de noir dès,il a sorti un album, appelé Bertrand Cantat je crois,a vérifier.
J'aimerais bien l'écouter, pour savoir ce qu'il vaut, mais je ne l'ai pas acheté.
Peur d'assumer d'aimer sa musique ?
Peut être oui, c'est bizarre.
Je crois en la justice,et je crois que tout le monde à le droit à une deuxième chance, sinon autant rétablir la peine de mort.
Mais pour un artiste, ça va chercher plus loin que la justice, ça demande de reconquérir un public,et ça ne marche pas toujours.
Je ne sais pas si c'est bien ou mal, ça demande encore réflexions !

@deniro nous avons postés en même temps !

Ambre31le 05 octobre 2021 à 09:30   •  

Moi, je ne peux pas dissocier l'oeuvre de son auteur. Une création quelle qu'elle soit est produite par son auteur en tant qu'être humain, elle n'en est que l'expression, je ne peux pas la dissocier. Je n'ai pas lu Céline mais si je le lis, ce sera avec cette grille de lecture. Avec un certain écoeurement.

Mais je crois aussi que l'humain n'est pas bon ou mauvais mais un enchevêtrement de ce qu'il est et de ce qu'il a vécu. Il a du bon et du mauvais, et cela pour tout etre humain. La part noire de chacun est juste parfois bien cachée. Et tous ne passent pas a l'acte. Donc je crois que je peux écouter Cantate, voir un film de Polanski et lire Céline, si leur oeuvre me parait intéressante, mais avec en tête, comme cela devrait l'être avec toutes les personnes publiques, que ce ne sont que des êtres humains comme moi, plein de douleurs et capable de faire souffrir.

paradoxle 05 octobre 2021 à 11:19   •  

Je pense franchement que si Hitler, Goebels et Himmler faisaient un bon groupe de pagan-métal épique et bien foutu, j'écouterais. J'écoute bien les messes de Haendel.

adry333le 08 octobre 2021 à 10:51   •  

il y a plein de choses à dire sur ce sujet, mais il faut pas se voiler,
il y a un certain nombre de connard parmi les artistes...même charlie chaplin, kubrick...
mon avis est qu'il faut se focaliser sur les oeuvres intelligente qui nous apprennent des choses,
et qu'ils existent suffisament d'oeuvre de qualité pour se passer de polanski et compagnie...
ce qui m'inquiete c'est davantage, c'est les oeuvres nuisibles qui véhicule une image positive de la violence,
la drogue, la prise de risque, etc...
c'est prouvé que c'est nuisible pour les gamins, mais ce débat psychologique à été étouffé... 😒

Laurent...le 09 octobre 2021 à 18:46   •  

@adry333 : Charlie Chaplin ? Kubrick ? Oulala, j'ai "un train de retard" ! (note à moi même, ressortir cette phrase au prochain débat sur l'anti-sémitisme*.... 😂).

@paradox : faudra que tu te contentes des dessins du premier.... Adorateur de Satan !!! 😋 😂

Vos réponses et point de vue sont très intéressantes !

Est-ce que quelqu'un a lu Main Kof ? Ma question est : pensez vous que la lecture de cet ouvarge peut apporter quelquechose de positif au lecteur ? Une sorte de "manuel" pour comprendre comment cet homme a réussi dans sa tristement célèbre "carrière" ? (et donc pouvoir anticiper ces dangers). Un outil pour "détecter" les fous, ou dans quel contexte il peuvent "s'épanouir". Que celui qui l'a lu se dénonce ! 😂 Ou alors je serai obligé de lire moi même un de ces quatre, en voyage, au cours d'un long trajet ferroviaire...(*ça y est, je l'ai placé !!!😂😂). Sérieusement, je pose la question, je me demande ce qu'il se dit dans ce bouquin...

paradoxle 10 octobre 2021 à 00:22   •  

@Laurent... Hitler, il était nul en dessin. Alors il a fait de la mise en place de ses idées politiques son chef-d'oeuvre artistique, un genre d'art total. Mein Kampf en fait partie, son manifeste pour l'avénement d'une grande nation arienne, l'anti-sémitisme et tout ça, un socialisme national, un état fort sympa avec les ariens. Je l'ai pas lu mais à sa dernière réédition, j'ai entendu un résumé. Une propagande d'extrème-droite mystique et guerrière, pas si bien écrite. Ça me dit rien de lire, en fait. Je sais pas si ça apporte grand chose. Dans la dernière édition française, ils ont annoté énormément pour bien aider à comprendre et remettre dans le contexte. Pourquoi pas effectivement dans un train pour la Pologne ? En allant visiter les camps, pour appréhender le sujet de la théorie à la pratique. 😋

zozottele 10 octobre 2021 à 18:45   •  

Je pense que la lecture de Main Kempf peut servir.
Car je ne sais plus qui disait "bien connaître son ennemie pour mieux le combattre".
Pour le connaitre,il faut donc le lire,pour comprendre son histoire,son état d'esprit.
Et ainsi mieux l'appréhender, pour mieux le combattre.
Sans parler de connaître son passé pour se forger un avenir, ça marche aussi je pense.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?