Discussions diverses

L'éffondrement de notre société

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Discussions diverses
  4. L'éffondrement de notre société
L'éffondrement de notre société
Imnotsureaboutthisle 08 octobre 2019 à 11:40

Bon, on m'a demandé de faire un topic sur le sujet.

Je vais commencer à soumettre plusieurs faits.
- La nature est occupé de mourir du fait de l'activité humaine
(90% des insectes volants ont disparu en Europe, 60% des vertébrés ont disparus) et ce en 30 ans.

- Notre économie est basé sur le pétrole (plus de pétroles, ça veut dire plus d'alimentations, plus de monoculture, plus de transports) Le pic pétrolier a été franchi en 2008 pour le pétrole conventionnel. Au début du 20è on avait un rendement d'extraction de 1 investi pour 100 en retour. Aujourd'hui on est à 1 pour 12.
Nous sommes à la moitié des réserves terrestres, vous allez me dire qu'il reste un moitié donc, le problème est que son extraction est quasi impossible, et même si elle l'était ça ne ferait qu'augmenter le réchauffement climatique à +25à30° selon les estimations.

- Les ressources non renouvelables sont de plus en plus rare, on prévoit une pénurie des ressources minière : https://sci-hub.tw/https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0301420716300861
Même si l'on trouve d'autres moyens d'extractions avec le reste ça n'en reste pas moins catastrophiques.

- Notre agriculture dépend d'engrais qui dépendent pas que du pétrole mais aussi de l'extraction de plusieurs ressource minière comme le phosphore.

- La pratique de la monoculture tue le sol et rend désert/ éradique toute forme de vies. La surexploitation des sols rend nos sols de moins en moins résilients à une crise.

- La guerre économique, la france/europe se fait racheter et découper par la chine, les usa. Notamment avec le rachat d'alstom, je suis pas super calé en économie, faut aller voir la chaine thinkerview.

- La dette américaine atteint aujourd'hui son paroxisme et les économistes prévoient un effondrement du système dans l'année 2020. Malheureusement ou heureusement, les stratégies seuls de shadow banking, d'arbitrage ne pourront pas sauver cette crise. (regardez la dernière vidéo avec le GIEC de thinkerview)

- Le réchauffement climatique, nous sommes déjà à +1.5° de températures globales et c'est déjà la merde pour pas mal de plante, on prévoit en belgique que la bière ne sera plus faisable en 2030.On prévoit new york sous les eaux en 2030 aussi. En plus d'une possible réaction en chaine de la vapeur d'eau qui ferait un effet de chaine qui augmenterait de manière exponentielle nos degrés pour des scénarios à +70°.

- Les énergies renouvelables ne constituent pas une transition mais un apport d'énergie, l'expansion des notre énergie est toujours de l'ordre de 15% pour le renouvelable et n'a pas changer en 30 ans, on maintien juste la courbe. Et même sont elles vraiment renouvelables ? Je veux dire elles utilisent souvent des alliages complexes de matériaux non renouvelables qui ne sont eux pas du tout ou très faiblement recyclables.


+ on se pose des questions sur ces sujets moins on a d'espérance sur notre société consumériste. Personnellement, je recherche un lieu d'habitation pour moi et une partie de mes proches et sans doute ma future femme pour vivre dans les meilleurs conditions pour dans l'avenir. Je me renseigne sur les techniques de conservations de nos ancêtres, la cuisine, la menuiserie, la permaculture, les espèces comestibles de nos régions.

Je compte amasser de l'argent avant de partir vivre sur un grand terrain. Même si tout ne s'effondre pas comme je le prédis / et d'autres. Je ne peux pas vivre dans ce système qui respecte pas la nature de l'homme et qui tend à nous dissocier la vie. Je ne pourrais pas vivre dans un monde régit par des IA qui nous déshumanisent et nous rend en terme de données et d'informations dans des buts purement capitaliste.
Je ne crois ni en nos élites/ ni en notre presses (cercle de pouvoir, diner du siècle,...).

Je pense que la beauté et le bonheur se fait dans le dépassement de soi et en respectant notre nature et d'où l'on vient.

Il y'a encore beaucoup de choses à dire, je n'ai pas mis les études par flemme de les retrouver mais je m'appuie sur plusieurs médias : Thinkerview, comment tout peut s'effondrer, les rapports du giec, la série next, ma ferme autonome, monthoux, effondrement de jared diamond (j'en ai pas parlé de l'histoire), sur une analyse personnel aussi des réseaux sociaux de tout ça.

Si ça vous intéressent, je ne peux que vous conseillez d'aller voir par vous mêmes, certains chiffres sont peut être pas exacts, je cite tout de tête.

J'ai oublié de parler de l'immigration et de certaines solutions.

Id41le 08 octobre 2019 à 13:07   •  

Une réponse peut-être plus longue une prochaine fois...

+70° c'est négliger le refroidissement nocturne de la terre face à la fraîcheur de l'espace. Il y aura de gros vents et pluies, mais je doute qu'un effet de serre énorme s'installe.

Bref, la nature survivra.

...avec la disparition de 4 à 5 milliard personnes ou plus. Préparez vos forts Vauban skynetisés contre l'immigration car vous survivrez possiblement ! (#WorldWarZ #Robocop)

...dans le pire des scenarii.

Merlinle 08 octobre 2019 à 15:18   •  

Petit point (de détail ?) notre économie n'est pas basée sur le pétrole, elle l'utilise. L'économie du système mondial est basée sur le profit. Si le pétrole n'est plus assez profitable, ceux qui aujourd'hui investissent dedans le feront pour autre chose. Peut-être tout aussi destructeur pour la planète, peut-être moins, mais ils trouveront (ils ont peut-être déjà la suite dans leurs tiroirs, qui sait ?). Le vrai problème c'est la surexploitation des ressources naturelles au détriment de l'environnement et de la biodiversité, et ça, que le capitalisme soit "vert" ou pas, ça ne changera rien... malheureusement.

Imnotsureaboutthisle 09 octobre 2019 à 00:23   •  

@Merlin Guerre, Investissement, arbitrage, ... Je parle que si le pétrole collapse, l'économie avec de ce fait elle se base en quelque sorte dessus.

Cf : voir la vidéo

Siryackle 09 octobre 2019 à 07:39   •  

L'anthropocène.

Des effondrements civilisationnels ne sont finalement pas nouveaux. Des historiens avancent que la civilisation sumérienne (première civilisation connue la plus ancienne) se serait effondrée à cause d'une sur-exploitation agricoles des sols... Si bien qu'avec l'appauvrissement des sols, ils n'avaient plus les moyens de nourrir la population. D'où un déclin de cette civilisation.

Là je ne pense pas qu'on puisse parler d'effondrement civilisationnel. La Grèce antique était très boisée fut un temps lointain...selon certains historiens. Mais à cause de la sur-exploitation des arbres, matières premières incontournables pour la construction des bateaux -au vue de la civilisation maritime des grecques anciens- beaucoup de terres déboisées furent grandement rendu infertiles à cause de l'érosion qui s'en ait suivi.

Il y a beaucoup d'exemples dans l'histoire comme cela (là je n'en ai plus en tête).

A la différence d'aujourd'hui, ces exemples étaient très localisés : mondialisation oblige.

On peut se demander si la construction, le développement d'une civilisation ne se fait pas nécessairement en opposition à la nature, au détriment, en la saccageant, l'aménageant aux "besoins" de l'humain -en fait surtout dans un premier temps, les voies commerciales ?!

La "colonisation" de la Gaule par les romains en est un parfait exemple ! Bien avant même la guerre des Gaules mené par J. César, existaient déjà de forts fructueux échanges commerciales entre La Gaule et l'Empire Romain. Les premières constructions des Romains ont été l'aménagement du territoire gaulois par les fameuses voies romaines, ponts,... (donc déboisement en autre).

Cette réflexion, "civilisation contre nature (sauvage)", je l'ai trouvé rondement bien mené au paroxysme par un essai fort atypique que j'ai pu lire il y a quelques années :
- "Pour en finir avec la civilisation -un mythe barbare" de François de Bernard (référence de ce bouquin pris dans le Le Monde Diplomatique 😉 )

J'ai beaucoup apprécié ce bouquin qui donne à voir, revoir une autre perception de ce concept de "civilisation". :)

Voici le lien --> https://www.monde-diplomatique.fr/2017/12/BELKAID/58227

Ce que j'ai trouvé aussi très intéressant est qu'il montre qu'il y a souvent (toujours ?!) eu une résistance des autochtones "adaptés", en harmonie, en osmose avec la nature dans laquelle ils vivaient en symbiose, respectueusement... contre "l'envahisseur extérieur", contre les projets d'aménagement du territoire en voies de commerce ou même d'acheminements de troupes militaires. Ceci mis en relation avec l'organisation de la résistance autochtone en guérillas (rapport avec l'environnement).

Je le recommande chaudement ! 😉

Id41le 10 octobre 2019 à 10:54   •  

- "90% des insectes..." C'est la diversité qui disparaît, pas forcément leur nombre (qui a quand même diminué de moitié). La nature peut se renouveler si on lui donne les conditions (de ne pas la tuer).
- "pétrole..." Augmentons drastiquement les renouvelables et le nucléaire (à éviter mais) à défaut.
- "non renouvelable..." Recyclons le plus efficacement ! (Interdisons l'obsolescence programmée, une aberration environnementale !)
- "engrais..." Apprenons à cultiver avec moins de rendement. #permaculture
- "monoculture..." Interdisons et ordonnons la diversité. Subventionnons des cultures proches de la permaculture...
- "guerre économique" Soyons vigilant et anticipons !
- "dette américaine..." La panique provoque la crise. Désinvestissons lentement des marchés à risque...
- "réchauffement climatique..." Ordonnons une transition écologique par les partis.
- "énergies renouvelables..." La population de 1800 vit avec du renouvelable déjà ! Centrales solaires thermodynamiques, éoliennes (avec cuivre ?), barrages (à détruire si dangereux) et moteurs à hydrogène (pas les batteries) sont les plus optimaux + SREC.
- "MOINS CONSOMMER..." UNE PRIORITE (par l'absence de superflu et l'efficience énergétique surtout).

Il y a espoir, c'est la volonté politique (face aux impératifs d'élections et de puissance) qui manque.

A noter qu'éviter la consommation énergétique (de ressources), c'est faire des ECONOMIES (de ressources et d'argent) pour dépenser ailleurs.

...de vaines paroles. #collapse

Imnotsureaboutthisle 12 octobre 2019 à 08:16   •  

Tu y crois à la politique ? Ils sont même pas capable de suivre les recommandations de base du giec.

Imnotsureaboutthisle 12 octobre 2019 à 08:17   •  

Et des gens comme trump ne feront jamais rien.

Id41le 12 octobre 2019 à 09:36   •  

@Imnotsureaboutthis
Tu as raison, ils ne feront que ce qui tend vers leurs intérêts personnels.

Néanmoins, économiser de l'énergie c'est faire des économies d'importation de ressources, alors ça peut les stimuler pour les élections. Et il y a également la sécurité énergétique et alimentaire qu'il faut maintenir soi-disant à tout prix.

C'est aux chercheurs de trouver les arguments incitatifs (meilleurs que les adversaires) qui les pousseraient à changer d'avis et à agir.

Id41le 02 septembre 2020 à 00:56   •  

L'inertie date de 1850, mais ce n'est qu'une question de changement d'équilibre (à un degré de chaleur plus élevé).

La seule question : que faire des millions de morts que le changement causera ?

Nous avons des sociétés encrées dans des structures et des habitudes (d'un mimétisme ?) qui ne sont pas à blâmer. Mais on peut toujours faire mieux individuellement jusqu'à trouver sa propre limite.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?