Discussions diverses

normopensant vs pretentieuxpensant

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Discussions diverses
  4. Normopensant vs pretentieuxpensant
normopensant vs pretentieuxpensant
Pirate02le 15 novembre 2020 à 22:12

bonjour chers prétentieuxpensant nommant à tout bord les normopensant comme des être typiques dont vous même n'êtes pas foutu de respecter les valeurs communes que nous avons tous, normo-pensant et pretentieux-pensant. cette valeur commune s'appelle le respect de l'autre. d'autres valeurs peuvent s'y ajouter comme la tolérance ou encore la discrimination voir pour certains extrémistes , la radicalisation communautaire... chaque fois que vous nommez le terme de normo-pensant , n'oubliez pas de nommer aussi le terme associé de votre situation soit : prétentieux-pensant. car c'est en jugeant l'autre que l'on se mésestime soit même. c'est en qualifiant l'autre d'inférieur que l'on s'infériorise soi même. c'est en méprisant l'autre, que l'on se méprise soi même. vous insultez vos ancêtres, vos proches, vos familles; vous vous haussez sur des montagnes imaginaires que vous n'atteindrez pas. je n'ai de mon expérience de vie jamais compris la stupidité ou la méchanceté humaine "gratuite". je l'ai tout autant comprise ici sur les forums de personnes soit disant dotées d'intelligences qualitatives que sur les forums de gens comme vous les appelez "normaux". définissez déjà la norme naturelle chez l'être humain, ses variétés, la qualité et la richesse des différences qui nous unis tout autant qu'elles nous divisent. regardez en profondeur l'âme de la personne avant de vouloir en faire ressortir une quelconque pensée qui elle n'a pas plus de profondeur qu'une feuille qui flotte sur l'eau et qui partira au moindre coup de vent ou vague trop forte. élancée par le courant, vous ne pourrez plus savoir où est sa destination. celle-ci vous échappe tout comme la définition même de l'être humain et de ses valeurs. le normal pensant c'est celui qui juge, l'humanité est remplie de jugement et donc d'erreurs. chaque fois que vous nommez ce terme "normo-pensant" n'oubliez pas de signer de votre main que c'est un prétentieux-pensant qui en a été l'auteur. merci à vous si vous m'avez saisi et bonne continuation.

Abderianle 15 novembre 2020 à 23:25   •  

L'erreur est effectivement le propre de l'homme et, @Pirate02, le lyrisme ne devrait pas non plus plonger le poète trop fougueux dans la philippique, l'insurrection, ou même dans l'idée que l'emploi d'un terme vaut pour une valeur de vérité ou un radicalisme conceptuel notoire, pas plus que le besoin, temporaire ou non, de catégories aussi basiques que le genre ou une vague classe sociale ne doivent gommer les effets d'une réalité faite de continuums. Il faudrait donc bien envisager avant tout la fragilité de certains et comprendre avec tact le besoin que quelques uns et quelques unes peuvent avoir de définir des espaces pour se définir soi, comme un immeuble a besoin d'engins conséquents pour s'ériger.
Si tu m'as saisi, je te souhaite une heureuse continuation également.

Et de signer : un très modeste ni-normo ni-extra ni, tu le croiras, prétentieux-pensant.

Laurent...le 16 novembre 2020 à 12:25   •  

Mais, oui...je le reconnais... c'est bien lui ! Lui qui me piquait mon goûter, me faisait manger mes mines de crayon, me plongeait la tête dans mon assiette les jours de purée, m'accrochait par le slip au porte manteau, sous prétexte d'avoir un tête d'intello ! .... Ça va, je plaisante 😂, c'est plus fort que moi, pour certains c'est la littérature, pour moi c'est l'humour que je ne peux enfouir...et la métaphore aussi !

Les mots, la recherche de leur signification, l'interprétation qu'on peut en avoir, l'usage que l'on peut en faire, leurs contexte...
On s'accorde à nommer une personne à mobilité réduite, un handicapé (en opposition avec une personne VALIDE)(il y a d'ailleurs des cartes handicapés, des parkings handicapés, des rampes d'accès pour personnes handicapées, etc...). Est ce pour autant discriminant ? Le fait qu'elle se déplace en fauteuil roulant (par exemple) signifie t-il que cette personne ne vaut rien, qu'elle est inapte au travail ? Nous sommes d'accord, il n'en est rien de tout cela. L'emploi que nous faisons de ce terme est tout à fait innocent (selon nous). Il est là pour désigner, comprendre le sens global d'une phrase, et non pour juger ou condamner. Ai je été hyper-entendu ?

Au passage, je ferai attention quand aux idées reçues et aux accusations attives, n'oublies jamais qui a inventé la bombe nucléaire, nous pouvons être très dangereux, nous sommes infiltrés partout, nous vous observons... (#mindclub, règle n°1=n°2...). 😂

Laurent...le 16 novembre 2020 à 12:34   •  

@Abderian : Toujours un régal de te lire, chevauchant entre les mots, domptant la littérature à merveille, à la poésie galopante ... Un fil hypique...

Abderianle 16 novembre 2020 à 15:26   •  

C'est le problème moral et pratique de juger les juges, car les blâmer pour leur jugement sans juger soi-même, c'est une gageure.
Mais bon, j'imagine que l'exercice est sain, si par habileté il n'est ni binaire ni éculé.
Mais, @Laurent..., je crois que tu as été hyper et parfaitement entendu ! Enfin, je parle en mon nom ; je ne saurai juger pour les autres ! 😋

Oh, et merci pour ton compliment, même si là, tout d'suite, devant @Pirate02, ça m'gêne un peu... 😉


P.S. : Juste excellente la blague du mind club @Laurent... ! 😄
Sauf que... hey, en disant ça, tu s'rais pas en train de violer la première règle en indiquant *en plus* que tu y es affilié ? Donc... tu es le divulgateur de la non-divulgation, donc... oh, la belle auto-méta-référence... 👍 (ouais t'as vu je me permets même de liker et de commenter, genre "on est dans l'même club (mais j'le dis pas (surtout qu'on nous r'garde (surtout qu'ça f'rait prétentieux)))).
Ah, la Boulè a encore de pesants jours devant les tribuns ! (ok, j'arrête là mes blagues, mais c'est la faute d'Laurent ! (et puis de @patrick aussi, tiens))

Id41le 16 novembre 2020 à 16:30   •  

Si c'est pour ouvrir un débat :

Et oui ! D'un côté il y a les "Eh j'ai fait le test ! Je me suis découvert ! Je suis différent..." puis ceux qui n'en ont rien à foutre.

De l'autre les "Mais ils ont quoi ce groupe à penser comme cela ? Qu'est-ce qu'ils ont de plus pour se prétendre HP ? Voire, ah je voudrais être intelligent !"

Pour ma part, je n'utilise pas le terme "normopensant" (quelle horreur, HP c'est une maladie ?), ayant échoué Mensa, je me dis qu'être HP c'est comme appartenir à un groupe d'échec... rien de plus (ou à une secte 😄 ).

Cependant, je remarque une certaine bienveillance à l'égard des autres et une tendance à être ouvert au dialogue comparé à des forums scientifiques par exemple.

Amarle 16 novembre 2020 à 19:04   •  

@pirate02,
Je hais ce terme de normopensant.
Je hais aussi les expressions atypique, surdoué, zèbre, et autre étiquettes de ce genre.
La pensée est un phénomène incompris, et donc inorganisable.
Alors de là à y trouver une "norme"...

AMHA, valide et handicapé physique par contre c'est différent. Il ne s'agit que de mesurer l'aptitude/inaptitude à des actions bien précises. Et la segmentation est sensée apporter un meilleur confort de vie aux personnes présentant des inaptitudes.

Juliette...le 16 novembre 2020 à 19:16   •  

J'ai moi aussi beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal avec ce terme de "normo-pensant".

Laurent...le 17 novembre 2020 à 18:31   •  

Tout à fait d'accord avec vos 3 derniers commentaires sur les étiquettes, je plussois !... C'est fou ce que les gens peuvent être clivants ! (sors pour infraction à sa propre règle)

@Abderian : content de te faire rire, mais te répondre relèverait la question suivante : est-ce que je suis venu ici hier soir ? J'avais dis que je poserai la question, mais ce n'est pas un test, dites la vérité...

Rothle 17 novembre 2020 à 19:43   •  

au passage (j'ai à peine survolé le topic ...

Normopensants n'est pas Normauxpensants !!

Donc acte.



ça m'a fait penser au livre (-glossaire tout personnel) qu'a sorti Jeanne Cherhal récemment.

Elle y évoque notamment la "scène".

Illustration de cette magie des mots et des sons par une lecture de ce passage par l'auteure elle-même quelque part dans le "Cöté Club" ( France Inter) d'hier.

Edit: le lien

https://www.franceinter.fr/emissions/cote-club/cote-club-16-novembre-2020

Benjaminle 24 décembre 2020 à 18:25   •  

Oh j avais pas vu !
Et bien si je peux dire une chose, c est que j ai viré les groupes "zèbres/hp/surdoués" ainsi que les pages Facebook.
Enfin mes comptes doivent encore exister mais j h vais plus.
Celui que je regarde tous les jours, le seul, c est apie people.
Voilà.
Et on n oubliera pas qu on est là entre atypiques personnes. Et qu on se prend pas le chou à avoir plusieurs pharmacies.
Ceux qui ont suivi comprendront 😄

Elisabaitle 26 décembre 2020 à 02:20   •  

Il y a un phénomène très connu en psychologie sociale, c'est celui de la catégorisation. En effet, nous ne sommes pas en mesure de traiter toutes les informations que nous recevons de notre environnement. Dans un objectif de survie, notre espèce a appris, au cours de son évolution, à ranger les informations dans des catégories plus générales que l'on peut plus aisément traiter. Nous attribuons aux éléments d'une catégorie les attributs de celle-ci, c'est ce qu'à démontré, notamment, une expérimentation de François Le Poultier publiée en 1986.
Ainsi, nous avons tendance à attribuer aux personnes affectées à une catégorie les traits qu'elles ne possèdent pas forcément mais que l'on pense caractéristiques de la catégorie (par exemple, un bon élève aime nécessairement la lecture). Ces traits que l'on attribue aux membres d'un groupe sont des stéréotypes. Créer une catégorie, c'est considérer que les personnes qui en font partie sont tous identiques, des sortes de clones indifférenciés.

Si la catégorisation a été un atout dans la préhistoire, celle des personnes constitue aujourd'hui un biais cognitif qui grève les relations interpersonnelles et entre les groupes. En effet, cela nous fait chuter sur l'écueil du "nous contre les autres" qui est assez sectaire.

Je suis bien consciente que, comme le souligne Abderian, pour les plus fragiles, cela permet de bâtir une identité en s'inscrivant dans la limite de frontières claires et sécurisantes. Toutefois, je trouve que ce type de catégorisation n'a pas de sens parce qu'il peut y avoir entre deux membres d'une même catégorie une différence plus grande qu'entre deux membres de catégories distinctes. Nous sommes tous différents et uniques. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose d'enfermer des individus dans des boîtes étiquetées, ou alors, il faudrait une boîte par personne.

Pour conclure avant d'être, encore, trop prolixe, je dirais que, même si je te rejoins @pirate02 sur la dérive et le non sens de la catégorisation, je n'ai pas compris le ton que tu as choisi d'utiliser pour nous délivrer ton message. J'ai ressenti de l'agressivité et du mépris dans ce que tu dis. Il me semble que la forme de ton propos desserve quelque peu le fond. Après, ce n'est qu'un ressenti personnel.

_Olivierleprofle 26 décembre 2020 à 12:19   •  

Je n'ai pas de problème avec le terme "normo-pensant".
Normo, c'est être dans la norme.

C'est plutôt les termes qui désigent les gens qui ne sont pas dans la norme qui posent problème.
On dit "defficient intellectuel" si on est en dessous de la norme mais "surdoué" quand on est au dessus.
Comme si plus on montait dans le QI, plus ont était génial.
Or, je ne me sens pas "surdoué".

Je discutais il y a peu de temps avec une amie et je lui expliquais que j'étais en sur-régime.
Si une voiture fonctionne "normalement", c'est la meilleure voiture.
Si elle fonctionne en sous-régime ou en sur-régime, c'est qu'elle ne fonctionne pas bien.
Certes, si ma voiture fonctionne en sur-régime, elle ira un peu plus vite si elle a un conducteur qui sait le gérer et gagnerait donc quelques courses, mais elle aura aussi plus de difficulté à être conduite dans une ville où toutes les voitures fonctionnent normalement. Et le moteur risque de surchauffer plus facilement, ce qui n'est pas non plus une bonne nouvelle.

Donc être normo-pensant, c'est peut-être être meilleur. C'est une question d'interprétation.
En tout cas, je sens que je fonctionne différemment, je sais grâce à un test que ça vient pour une grande partie du fait que mon moteur est en sur-régime.
Mais je ne me sens pas que je suis meilleur, au contraire.

Bettinale 01 janvier 2021 à 04:03   •  

Il me semble que le problème ne réside pas tant dans la distinction que dans le clivage qui implique incompréhension. Comme dit une expression populaire "chacun voit midi à sa porte". Il y a ceux qui "voudraient être plus intelligents", ceux qui le sont et en sont contents, et puis les autres, ceux qui sont un peu trop lucides, trop désabusés, trop réalistes pour parvenir à s'auto duper....
Les "normo-pensants" ne se pensent pas ni ne se définissent comme tels. Ils ont un désir sincère et authentique d'être reconnus et respectés en tant qu'individus.
Perso la mensa et tout ce genre de grattin je les emm... pour rester polie: ce qui me différencie des autres humains c'est que je me fous foncièrement de moi même.
Je sais authentiquement faire prévaloir le collevtof sur l'individuel qui d'ailleurs chez moi est très restreint: je ne prends jamais de plaisir à rien, ou très rarement et c'est pas faute d'essayer: je m'intéresse, je découvre, je m'engoue et je me lasse... In fine à quoi ça sert ? Que dalle ! Si si.
tant que l'humain aura pour centre son propre ego, celui de ses pairs, de sa culture.... J'en ai personnellement surtout beaucoup à rire et rien à faire.
Ca va le mur c'est ultra logique aucun autre scénario n'est viable.

Amis de la nuit bonne année au pasage,

car parfois j'ai encore des mauvais relents d'humanité en moi

et l'amour n'a rien à voir avec les humains, le concept d'unicité et de singularité parfaitement. `

Deviens ce que tu es (mais il manque là dedans une question)

Elisabaitle 01 janvier 2021 à 04:37   •  

@Bettina Bonne année à toi aussi, amie noctambule 😂


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?