Discussions diverses

Tout le monde veut le meilleur

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Discussions diverses
  4. Tout le monde veut le meilleur
Tout le monde veut le meilleur
Abderianle 17 octobre 2021 à 20:52

Pour ceux et celles qui n'ont pas d'allergie à l'anglais, ni aux blondes, ni, pis encore, aux femmes qui prennent la parole et qui disent des choses belles et intelligentes (désolé Platon, tu peux te rasseoir) :

voir la vidéo

Ambre31le 18 octobre 2021 à 09:32   •  

Sympa, merci @Abderian.
Pas mal pour réveiller son anglais aussi @VioletteDeau, ca va vite le slam 🙂.
Pour l'intelligence du propos, j'avoue que je reste un peu dans l'expectative, l'essentiel étant suggéré me semble t il dans son propos, l'intelligence étant donc dans notre capacité a imaginer, voire exprimer tout aussi bien le "I never was" mais peut-être surtout le "I am".
D'ailleurs, tu le traduirais comment " I never was" @Abderian?

Abderianle 19 octobre 2021 à 22:35   •  

Ah ! Combien au fond voudraient être ce qu'ils n'ont jamais été !
Il y a bien sûr la vague valeur ardente d'un regret. "Je veux être ce que je n'ai jamais été" ne sonne pas comme "je veux être ce que je n'ai pas encore été". Il y a quelque chose de sépulcral dans le "never". "Ne jamais dire jamais", ce serait... quoi, enterrer la mort ? La fin même d'un, voire du passé ? Ah passé et mort sont bien les entités qui débordent toujours de toutes les tombes qu'on voudrait leur faire. Voilà tout le mal du futur quand il est rêvé : il se construit sur tous nos moments défunts, et là comme ailleurs, "les morts gouvernent les vivants". Mais après tout, toute volonté ne suggère-t-elle pas son lot de trépas ? Et de conclure avec notre bon Hegel et sa dialectique : n'est-ce pas en affrontant (virtuellement) la mort que l'on gagne la puissance d'agir en toute indépendance ? Mais à l'écouter cette brave slameuse, qu'est-ce sinon des attentes idéales d'une société et non des constructions intrinsèques (de soi) ? Peut-être l'esclave hégélien se révolutionne-t-il quand il arrive non seulement à s'affranchir des ordres du maître, mais surtout de la volonté mainstream de toute la maîtrise du monde.
La liberté comme un laisser-couler ? Ah, douce liquidité de l'existence ! 🙂

zozottele 20 octobre 2021 à 07:15   •  

La liquidité de l'existence a du bon tant qu'on ne se noie pas dedans.
Il faut apprendre à nager pour savourer,et pour nager,il faut savoir lacher prise.
C'est peut être quand on ne souhaite plus tout contrôler que l'on contrôle enfin ?

Abderianle 20 octobre 2021 à 21:10   •  

Si l'eau te fait peur @zozotte tu peux prendre une bouffée d'air :
voir la vidéo


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?