Enfants, école et parentalité

test pour enfants

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Enfants, école et parentalité
  4. Test pour enfants
test pour enfants
Carolle 26 mars 2019 à 10:09

Bonjour,

J'ai un gros souci. J'ai trois enfants de 14,12 et 9 ans. Les deux grands pétaient les scores à l'école jusqu'à 12 ans, mais arrivés au collège, c'est plus pareil, car ils ne savent pas étudier ce qui ne les intéresse pas. Pour ma fille de 14 ans, ça va car elle est suffisament résonable que pour se reprendre à la dernière minute et ça passe. Mais mon fils de 12 ans, c'est la cata.Absence d'esprit totale à tous les cours, il attend la fin de la journée. Arrivé à la maison, refus absolu d'ouvrir ses cours, faire ses devoirs, "l'école ça sert à rien, je sais déjà écrire et calculer","moi plus tard je fabriquerai des faux diplomes" etc etc.Pourtant, à la base il a facile dans tous les cours.Il a l'air vraiment malheureux à l'école, et je n'ai même pas le droit de lui en parler c'est un sujet tabou.

Son titulaire de classe me dit que pour lui c'est un enfant HP et qu'il faut lui trouver un enseignement adapté et lui faire passer les tests.

Je suis d'accord, seulement, leur papa de qui je suis séparée, est un PN. Depuis qu'il sait que j'ai été détectée HP, et que je reconnais les enfants comme tels, il leur a d'abord dit qu'il était HP aussi , en faisant mine de les amener à passer les tests. Et maintenant que j'ai pris rendez-vous pour les trois enfants, il leur dit que si ils n'ont pas envie ils ne sont pas obligés d'y aller et que de toute façon, il pense que ça n'existe pas...

Résultat, mes enfants, sauf la petite qui est extrêmement lucide, et assume beaucoup mieux sa différence(et me dit "moi je crois pas que papa est HP"), et réclame à tout prix d'aller passer les tests pour pouvoir être dans une école un peu différente, les deux autres refusent de passer le test.

J'aimerais bien aller les faire tester en stoomling d'ici qq mois qd ce sera apaisé, sans avertir le père, pour qu'il ne fasse pas capoter le projet. Le but étant d'obtenir ces papiers pour faire valoir ça auprès d'un tribunal afin de réclamer un changement d'école pour mon fils de 12 ans. Le père étant, par principe, contre tous mes projets et décisions éducatives.

Néanmoins, ça reste délicat, lorsque les enfants voient les divergeances d'avis des parents. Surtout à l'adolescence, il s'engouffrent dans cette faille, pour obtenir des choses.

MAIS, dans ces centres, ils ne font passer les tests qu'avec l'accord (écrit si besoin) des deux parents, du coup ça me coupe toutes possibilités.

Est-ce que quelqu'un d'entre vous a une idée?

J'aimerais sortir mon fils de son nuage noir .

Merci d'avance,

Caroline

Justine18le 26 mars 2019 à 13:21   •  

Bonjour Caroline,

Si tu es en France, il est obligatoire d'avertir l'autre parent des décisions prises pour les enfants (santé et scolarité, c'est écrit noir sur blanc).

Si tu le fais sans l'accord de leur père il est probable que ton papier n'aura pas de valeur pour un jugement (d'ailleurs ton ex devra donner son accord pour un changement d'école...)

Je ne sais pas si tu as un avocat, mais le mieux serait d'en parler je pense.

Bon courage.

Justine18le 26 mars 2019 à 13:26   •  

Donc, tu es en Belgique (en même temps, suffisait de regarder), donc tojt ce que j'ai écris au-dessus est sans doute faux. Désolée pour le hors sujet !

patrickle 26 mars 2019 à 15:04   •  

il faudrait effectivement poser la question à un avocat (il me semble que j'avais qu'il y avait un ou deux avocats spécialisés en divorce avec des PN parce qu'apparemment, il vaut mieux gérer cela de façon particulière)
Je ne pense pas que ce test soit considéré comme un acte médical (il n'est pas remboursé, il n'est pas prescrit et il ne donne pas droit à des avantages ou un statut particulier. donc à priori, si tu décide de le faire, je vois pas ce qui pourrait l'empêcher, si ce n'est effectivement le refus de lui qui fait passer le test, pour des raisons plus déontologiques mais pas légale. Peut-être qu'un document du PMS pourrait aider.

attention que le fait d'être HP ne donne pas de priorité dans le décret inscription. (on avait espéré mais non, mais il est quand même inscrit à l'athénée qu'on voulait, ouf). les écoles spécialisées en HP, personnellement j'en connais pas et s'il faut se taper une heure et demi pour le déposer et une heure et demie pour aller le rechercher (comme c'est le cas pour les écoles spécialisés en déficience), il faut peut-être voir si cela ne fait pas plus de tort que de bien.

on a une amie qui est un peu dans le même cas que toi et tout ce qui est changement d'école,... passe par le juge, qui doit effectivement voir ce qui est le mieux pour l'enfant mais ne pas favoriser un parent sans justificatif (et il ne peut pas 'réquisitionner' une place dans une école). a force, c'est fatigant pour elle mais on voit que la situation se décante peu à peu.

patrickle 26 mars 2019 à 15:12   •  

et pour apporter un peu de légereté, j'étais un peu comme ton ainée en secondaire, ou j'avais compris qu'en foutant presque rien, on pouvait réussir. et donc j'étais en général à peine plus haut que la moyenne (parfois un peu en-dessous) sauf dans les cours comme math ou physique ou ponctuellement des autres parce que j'avais vraiment des facilités pour ces domaines. ca faisait raler ma mère qui inventait tous les trucs pour essayer de me faire bosser plus, et ca marchait pas. (en plus ma grande soeur, elle faisait péter des points de touts les diables).
donc je dirais pour ton ainée, tant qu'elle passe (et même si un petit accroc de temps en temps), ca ne pose pas de problème.

Carolle 26 mars 2019 à 16:14   •  

Merci Justine, Patrick, j'aimerais éviter de passer par un tribunal si possible, car j'ai remarqué par le passé qu'ils ne brillent pas de bienveillance et d'intelligence...j'aimerais y arriver en douceur.

D'accord avec toi pour ma fille aînée, c'est exactement ce qu'elle fait, et je lui fais confiance. Moi, tant qu'elle décroche le CESS, peu importe comment, c'est bon.

D'accord aussi concernant le choix de l'école. Ce n'est pas mon genre de me taper 1000 km en voiture. Mais il y a peut-être la possibilité de les mettre dans une école active, avec peu d'élève à Clavier ( je vais sans doute déménager), ce serait à 15minutes et une solution... Mais je crois effectivement que le mieux ce soit des petites structures avec des petites classes.

Mon fils, lui, je crois qu'il fait carrément exprès de rater, par rébellion. Je vous avoue que je me moque complètement des points, je veux juste qu'ils soient bien et qu'ils aient le papier du CESS, c'est le minimum je crois dans cette société.

Je vais contacter le PMS pour qu'ils fassent pression sur le père, mais souvent ils ne se mouillent pas beaucoup...

Je creuse, je creuse, je trouverai...

Merci

Lahcenle 26 mars 2019 à 23:03   •  

J'ai le même problème avec mon fils qui est en échec scolaire de peu.
En faisant des recherches, il y a une école à Anderlecht où les enfants HP bénéficient d'un peu plus de libertés pour travailler entre eux. Je ne sais pas où tu habites mais pour ta fille, elle sera épanouie.
Pour les garçons, s'ils ne sont pas motivés, cela va être chaud.

Courage avec ton PN qui va tout faire pour te pourrir la vie.

Carolle 26 mars 2019 à 23:11   •  

merci @Lahcen, j'habite dans les ardennes. Anderlecht, c'est le bout du monde...mais ce PN ne me pourrira plus la vie longtemps, à un moment la roue tourne, et elle va tourner...


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?