Humour, énigmes, jeux et détente

Envers et avec tous Eiram la resuite

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Humour, énigmes, jeux et détente
  4. Envers et avec tous eiram la resuite
Envers et avec tous Eiram la resuite
remanule 11 mars 2020 à 12:40

Bon mon vieux portable avait du mal a suivre alors je prend l'initiative de reprendre ici.
Je reprend les mots de maitre @Fropop

Éteins moi cette trompette
Arrête de jouer de la flute
Viens plutôt faire trempette
Goute un peu au volute.

Soleil
Ciel
Vacances
Esperence

Juliette...le 11 mars 2020 à 17:03

Hmmm, un bon bain de soleil,
faire la planche, manger le ciel.
Je ne pense qu'aux vacances,
adieu boulot, pluie! Espérance...

Juliette...le 11 mars 2020 à 17:06

silhouette
rasette
pirouette
goélette

Fropople 12 mars 2020 à 02:09

Dans la brume se découpe une silhouette,
Serait-ce une charrette munis d'une rasette ?
Fondant vers moi après une pirouette,
Les enfant s'imaginant voguer sur goélette !

Courant
Bourrasque
Flasque
Affleurant

Juliette...le 12 mars 2020 à 07:23

Il est arrivé en courant;
enfin, poussé par une bourrasque.
Une sorte de spectre flasque,
un jus d'or sa peau affleurant.

Juliette...le 12 mars 2020 à 07:25

gare
attendu
égare
suspendu

polodle 12 mars 2020 à 11:49

Sous bien des aspects la gare
Est le lieu attendu
Où les virus s'égarent
Aux lèvres des passants suspendus

(en arrêt de travail pour suspicion de coronavirus, ça teinte mon esprit 😀 😇 )

Calme
Champêtre
Palme
Hêtre/être

Juliette...le 12 mars 2020 à 12:56

Petit garçon est bien calme.
Fredonne une chanson champêtre,
mange un biscuit sans huile de palme,
Il semble bien dans tout son être.

Juliette...le 12 mars 2020 à 12:57

piscine
radieux
d'yeux
glycine

Fropople 12 mars 2020 à 14:56

Entourée de nature, la miroitante piscine,
Sous le soleil aussi chaleureux que radieux,
Ah ! Pour ce tableau je n'ai que d'yeux
Et voudrais plonger dans ces glycines.

Empreinte
Peinte
Pastel
Ételle

Juliette...le 12 mars 2020 à 17:25

J'ai retrouvé ton empreinte,
dans mon coeur, il y a longtemps, peinte.
Elle a pris des teintes pastel,
vole dans un parfum d'ételle.

Juliette...le 12 mars 2020 à 17:27

pensée
évasion
élancé
ions

polodle 12 mars 2020 à 18:24

J'ai retrouvé cette pensée
Qui glissait dans l'évasion
D'un pinceau élancé
A la courbe des ions

Vital
Glissant
Primal
Rivant

Juliette...le 12 mars 2020 à 19:09

J'ai retrouvé mon fluide vital,
recroquevillé en terrain glissant.
Extirpé dans un cri primal,
m'en suis ointe avec gel extra rivant.

Juliette...le 12 mars 2020 à 19:12

cavité
sensible
graviter
préhensible

Fropople 12 mars 2020 à 19:30

Au fond de cette cavité
Vit un être sensible.
Des émotions, centre de gravité
Émettant un rythme préhensible.

Coeur
Cerveau
Travaux
Peur

remanule 12 mars 2020 à 20:29

Écouter son coeur
Ou faire marcher son cerveau?
Ca demande beaucoup de travaux
De pouvoir surmonter ses peurs

Enfants
Parents
Élan
Grand

polodle 13 mars 2020 à 13:21

Si la flèche est un enfant
Et l'archer ses parents
Alors tout est dans l'élan
Initial, le reste s'appelle devenir grand

Oeil
Fermé
Veuille
Voler

Juliette...le 13 mars 2020 à 17:41

Ouvre donc le bon oeil,
et garde l'autre fermé.
Il faudra, qu'on le veuille
ou non, plus bas, voler.

Juliette...le 13 mars 2020 à 17:42

segment
droite
fermant
soit

remanule 14 mars 2020 à 08:45

C'est bien de tracer des segments
De toujours être en ligne droite
Mais c'est en mélangeant tous nos fermants
Que l'on deviens finalement soit

Océan
Vent
Horizon
Evasion

Juliette...le 14 mars 2020 à 16:40

Parenthèse crépusculaire en bord d'océan.
Sous mes pieds, le sable fuyant, sur ma peau, le vent.
Il suffit de rêver, regard sur l'horizon,
Ca y est, je chantonne dans ma tête, c'est l'évasion!

Juliette...le 14 mars 2020 à 16:40

sortie
magasin
orties
voisin

Fropople 15 mars 2020 à 10:04

En cette pandémie, privé de sortie,
La vie se vide ainsi que les rayons des magasins...
Sociabiliser nous démange comme les orties,
Mais le virus pourrait être notre voisin.

Ralenti
Accélère
Garantie
Spectaculaire

remanule 15 mars 2020 à 14:31

A force de te voir au ralentie
Je veux te crier : Accélère
Et je te le garantie
Tout deviendra spectaculaire

Corona
Bla bla bla
Sourdine
Caline

Juliette...le 15 mars 2020 à 14:34

Il cherche à peindre au ralenti
la stupeur quand tout s'accélère.
S'est acheté une méthode, réussite garantie.
M'a montré son travail; échec spectaculaire!

Juliette...le 15 mars 2020 à 14:36

@remanu, je vais finir par développer la phobie de la queue de poisson remanuelle 😄

polodle 15 mars 2020 à 18:55

Tandis que coule une rivière de Corona
Dans un bar-tabac enfumé de bla bla bla
La rue vidée passe en sourdine
Minauder d'une absence câline

Joie
Tempête
Loi
Fête

remanule 15 mars 2020 à 20:30

Rien n'arrêtera ma joie
Pas même une tempête
J'en ferais ma loi
Et tous les jours seront fete.

Rire
Dire
Plaisirs
Désir

Juliette...le 16 mars 2020 à 07:00

Oh, mais qu'est-ce que tu me fais rire!
Trop fort, c'est vrai, voisins en ire.
Va leur donner quelques plaisirs,
leurs ronchonnements, c'est du désir.

Juliette...le 16 mars 2020 à 07:02

éboulis
fossiles
coulis
oscille

remanule 17 mars 2020 à 21:34

Je ne vois que des éboulis
Et des vieux fossiles
Mettez moi un peu de coulis
Pour que enfin mon monde oscille

Solidarité
Gaité
Fierté
Gâté

Fropople 21 mars 2020 à 20:00

Aux revers du conflit, faisons face avec solidarité !
Divisons la tristesse et multiplions la gaîté.
Soutenons en chacun l'élan créateur et la fierté,
Sans toutefois en faire des pourris gâtés !

Casanier
Bananier
Drastique
Érotique

Juliette...le 22 mars 2020 à 05:20

Mon mari est un casanier,
à ronfler sous son bananier.
Je rêve d'un quotidien drastique,
auprès d'un crapaud érotique. 😶 😄

Juliette...le 22 mars 2020 à 05:22

javel
frotter
dégoté
Barjavel

remanule 22 mars 2020 à 08:44

Je rince tout a la javel
Je ne fais que frotter
Allez stop je vais me dégoter
Un bon petit Barjavel

Confiné
Canapé
Repos
Photos

Juliette...le 22 mars 2020 à 16:44

Ragoût de famille confinée,
agrémenté de canapés.
Ils rêvent d'une aire de repos,
même du boulot, y'a pas photo.

Juliette...le 22 mars 2020 à 16:45

respire
accueillir
spires
cueillir

Fropople 24 mars 2020 à 00:32

Assailli par les émotions, il faut que je respire,
Me reconnectant à mon corps, afin de les accueillir
Bracelet composé de nombreuses spires,
Les néfastes pour éloigner, les agréables à cueillir.

Texte
Tendre
Prétexte
Prétendre

Juliette...le 24 mars 2020 à 05:44

Elle avait affiché, sur le mur, un texte
empreint de poésie et de liberté tendre.
Sans arrêt, elle cherchait le moindre des prétextes
qui, au goût de la vie, la fasse prétendre.

Juliette...le 24 mars 2020 à 05:45

étendue
silice
attendu
glisse

Fropople 26 mars 2020 à 19:46

Perdu en cette étendue,
De sable et de silice ;
J'ai longtemps attendu,
Qu'un espoir se glisse.

Démons
Des monts
Ange
Enjeux

remanule 26 mars 2020 à 21:59

Pour vaincre mes demonts
J'en ai escaladé des monts
Maintenant, faire confiance aux anges
Seront mes nouveaux enjeux.

@Marien
Taquin
Houleux
Généreux
😉

Juliette...le 26 mars 2020 à 22:42

Un puriste nommé @Marien,
lettré et un peu taquin,
recherchait des débats houleux,
ou, tout au moins, plus généreux.

Juliette...le 26 mars 2020 à 22:42

bouche
patin
souche
latin

Juliette...le 26 mars 2020 à 22:44

(et merci de relancer les jeux 🙂 )

remanule 27 mars 2020 à 07:01

Je me suis pris sur la bouche
Un grand coup de patin
Et suis tombé sur une souche
Aïe,j'en perd mon latin!

Promenade
Escalade
Evasion
Horizon

(T'as raison juliette...😉)

Marienle 27 mars 2020 à 08:18

C'en est terminé de la promenade !
Je ne puis faire de l'escalade
Que sur mes meubles : l'évasion !
Avec mon mur pour seul horizon !

Quarantaine
Croquemitaine
Grosse caisse
Pataquès

remanule 27 mars 2020 à 09:04

Trop fort @Marien!😄
Vraiment cette quarantaine
A des airs de croquemitaine
M'énervent avec leurs grosses caisses
Et tout leur pataquès.

Solidaire
Solitaire
Espoirs
Pouvoir

polodle 27 mars 2020 à 18:42

Le coeur au torse solidaire
Se bat dans l'écho solitaire
De sa cage. Martelant d'espoir
L'entorse de pouvoir

Cri
Vent
Prie
Cent/Sang/Sans

Fropople 28 mars 2020 à 00:10

Bouillonnant de rage, je vide mes poumons à grands cris !
Exhalant ma rage, portée par le vent.
Ô ciel ! Qui donc faut-il que je prie ?
Pour faire cesser ce bain de sang...

Paix
Négociation
Irruption
Pet

remanule 28 mars 2020 à 13:16

Pour enfin avoir la paix
Faisons donc des négociations
Mais ne venez pas faire irruption
En faisant de simples pets

Soleil
Ciel
Confinés
Damnés

Fropople 28 mars 2020 à 14:06

Resplendissant de lumière, le soleil
Illumine la vie de par le ciel.
Mais en ces temps, ainsi confinés
À l'ombre de nos toits, nous sentons damnés.

Fenêtre
Hêtre
Sapin
Calpin

Juliette...le 28 mars 2020 à 22:21

Ce matin, j'ai ouvert la fenêtre.
L'horizon brodé par un hêtre
et la douce odeur de sapin...
Je n' sais pourquoi, j'ai jeté mon calepin.

Juliette...le 28 mars 2020 à 22:23

ombrage
saule
halage
épaule

Fropople 31 mars 2020 à 01:04

Bravant bravement, le long de l'ombrage,
La tristesse ; sur le chemin du saule
Non sans peine, Ish fit le halage
Et Paul, son ami, vint prêter épaule.

Mots
Jeux
Courageux
Marmots

Berengerele 31 mars 2020 à 08:26

Heu.....Tu dors parfois @Fropop ?

Fropople 31 mars 2020 à 09:18

(@Berengere bah oui... pourquoi ?)

Berengerele 31 mars 2020 à 09:19

@Fropop, parce que tu joues toujours à 1 heure 04 minutes 😀

remanule 31 mars 2020 à 22:20

@Fropop est quelqu'un de fiable et précis !🙂

Il aime jouer aux mots
Inventer des nouveaux jeux
Il est même courageux
Bien plus qu'un marmot

Inventer
Chercher
Réfléchir
Fléchir

Fropople 01 avril 2020 à 00:27

Un vent terrible l'empêche d'inventer...
D'où s'en cacher, il est en train de chercher ;
D'une feuille le reflet chut ; s'efforce de réfléchir...
Soudain, la flèche de ses pensées fila sans fléchir.

Espoir
Poire
Croire
Miroir

Juliette...le 01 avril 2020 à 06:16

Mais pourquoi autant d'espoir?
Je suis pourtant pas une poire?!
Comment m'empêcher d'y croire?
Il est aux alouettes ce miroir?

Juliette...le 01 avril 2020 à 06:19

Masse
Brassée
Sas
Embrassé

polodle 02 avril 2020 à 00:07

Hélas ! La masse !
Me délassant de brassées
Entassés dans un sas
Tous en liasses embrassés

Replis
Seuil
Amis
Feuille

Fropople 02 avril 2020 à 00:40

En cette période de replis,
Personne ne franchit plus le seuil
De voix et d'écrans sont mes amis
Et je couche ma solitude sur une feuille

Air
Placard
Terre
Bazard

remanule 02 avril 2020 à 21:58

Je voulais prendre l'air
Mais n'ai que ce placard,
Un petit bout de terre
Perdu sous le bazard

Moral
Berne
Choral
Terne

Fropople 03 avril 2020 à 00:16

Gardons la mort au loin, et près de nous le moral
Évitons les rencontres, sans mettre le lien social en berne
Et mettons en branle l'écho de notre râle ; choral
Évacuant en choeur nos humeurs ternes !

Amour
Sourd
Sombre
Nombre

polodle 03 avril 2020 à 02:17

Le corps sait l'amour
Quand l'effleure est sourd
Dans l'âme sombre
Du renouveau sait le nombre

Lointain
Gourd
Lien
Cour

Juliette...le 04 avril 2020 à 23:19

Je l'ai vu arriver dans le lointain.
Mes yeux ne le quittaient; corps, esprit et coeur gourds.
Quand il fut près du chêne, je défis le lien
qui retient dans la haine et m'assis dans la cour.

Juliette...le 04 avril 2020 à 23:20

pensées
sombres
panser
ombres

Fropople 05 avril 2020 à 00:12

Un tourbillon de pensées
M'entraîne au fond... je sombre.
Y a t'il quelqu'un pour me panser,
M'aider à m'extirper des ombres ?!

moins
loin
lien
bien

Juliette...le 05 avril 2020 à 08:24

Si j'y pensais moins...
S'il était moins loin...
Mais il y a ce lien
qui rime avec bien.

Juliette...le 05 avril 2020 à 08:26

osé
approcher
déposé
rocher

polodle 06 avril 2020 à 22:48

Dans le bal osé
D'un frisson de satin approché
Le tumulte se voit déposé
Ce mot soufflé -- devenu rocher

Phare
Or
Fleur
Air

Loulilolle 07 avril 2020 à 00:16

Le phare, étoile de la nuit,
Sa couleur or guide les marins aux gros ennuis,
Alors qu'à l'autre bout du monde, l'air de rien,
Une fleur bourgeonne au petit matin.

Sensation, couleurs, larmes, île

Juliette...le 07 avril 2020 à 04:18

Bien sûr ce n'est qu'une sensation.
Comme la juste couleur
qui sécherait les larmes:
la force de faire jaillir son île.

Juliette...le 07 avril 2020 à 04:19

aéronef
caracole
astronef
décolle

polodle 07 avril 2020 à 20:21

Un matelas pour aéronef
Et commence la caracole
Du désir en astronef
Quand le plaisir décolle

Dur !
Morsure
Vif
Kif

(c'était pas simple du tout, @Juliette 😄 et sinon ça ne vous plait pas mes mots qui ne riment pas...! 😂 à chaque fois que je fais ça c'est corrigé 😋 )

Loulilolle 07 avril 2020 à 20:45

Le secret qu'est ce qu'il est dur !
Il provoque une blessure à vif ,
Sur la langue de la pipelette,
Pleines de morsures,
Tout sauf discrète,
Pour qui parler de ci ou de ça ,c"est kif.

@polod je suis prête à relever le défi des mots qui ne riment pas, si ça vous dérange pas 😂 !

Mots suivants : livres, cuivre, armoirie, maladie.

Juliette...le 07 avril 2020 à 22:35

Pour toi j'ai fermé tous les livres,
croyant avoir trouvé le cuivre.
Heureusement, mes armoiries,
savent faire fi d'amour-maladie.

Juliette...le 07 avril 2020 à 22:37

ailé
hâble
démêlé
semblable

Juliette...le 09 avril 2020 à 18:50

Je change mes mots qui n'étaient pas drôles 😉

Réflexion
Lambda
Flexions
Lambada

Fropople 10 avril 2020 à 01:03

Apres mûre réflexion
Ce problème, loin d'être lambda
Nécessitera de l'esprit maintes flexions,
Telle une danse de lambada

Et en bonus (ton choix de ces mots n'avait rien à reprocher @Juliette... 😉)

(Sous ses airs d'ange ailé,
On le prendrait pour dieu tant il hâble.
La réalité, je n'ai guère démêlé,
Tant son histoire est un semblable.)


Bruit
Guignol
Rossignol
Fruit

Juliette...le 10 avril 2020 à 07:14

"Oh, mais cesse donc de faire ce bruit!"
"Mais ce n'est pas du bruit mon guignol,
c'est le chant du rossignol.
Il se régale avec tes fruits."

Juliette...le 10 avril 2020 à 07:15

Fraise
Juteux
Fadaises
Jute

polodle 10 avril 2020 à 20:45

Sa barbe tombait sur la fraise
D'un menton juteux
Et sa rapière corrigeait les fadaises
Mais son esprit désirait la jute

Toile
Voilée
Etoile
Envolée

Juliette...le 10 avril 2020 à 21:01

J'aimais le ton de son fond de toile,
une mousse vivante et pourtant voilée.
Que celui qui a volé l'@Etoile
ne nous fasse pas croire qu'elle s'est envolée.

Juliette...le 10 avril 2020 à 21:02

Envie
Ivresse
Devis
Largesses

polodle 10 avril 2020 à 22:03

Du verger l'envie
De vivre dans l'ivresse
Du soleil en devis
A l'été de largesse

Double
Noble
Rouble
Vignoble

Juliette...le 11 avril 2020 à 09:31

Je croyais avoir trouvé un double,
me voyais déjà reine d'une vie noble.
Mais les illusions sont des amies roubles,
je crois que je vais m'installer dans un vignoble. 😄

Juliette...le 11 avril 2020 à 09:32

Bogart
raisin
kart
zinzin

Fropople 13 avril 2020 à 00:25

Que viens faire ici Bogart !?
Parmis ces vers et ce raisin ?
Le vent souffle sur le château de kart,
Dans cette décharge de sens, il devient zinzin

Flaque
Brindille
Lac
Anguille

Juliette...le 13 avril 2020 à 04:52

Evidemment qu'il a sauté dans la flaque!
A pieds joints, brandissant sa brindille!
Puis il a découvert le lac;
il a filé comme une anguille.

Juliette...le 13 avril 2020 à 04:56

hélicoptère
pales
cratère
pâle

Fropople 15 avril 2020 à 01:01

Elles y cooptèrent : cela sera l'hélicoptère
Et non pas les avions ; qui de ses pales,
Remplissant le critère, survolera le cratère
Puis un spa, le rêve de miel à rendre pâle

Foin
Groin
Vache
Mâche

Juliette...le 16 avril 2020 à 19:39

Je me suis endormie, allongée dans le foin.
Réveillée par les chatouilles d'un groin.
Ils étaient là, le cochon et la vache,
et vas-y qu'ils se régalaient avec ma mâche!

Juliette...le 16 avril 2020 à 19:40

sentier
crooner
églantier
couleurs

Fropople 18 avril 2020 à 15:40

Le couple Kroun ère sur le sentier,
Sans tiers pour les écouter crooner.
Sous la coupe d'un églantier,
Tissent de leur voix un ruban de couleurs.

Poisson
Dessert
Poison
Désert

Juliette...le 18 avril 2020 à 19:11

"Qu'est-ce qui t'ferait plaisir, du poisson?
Tu veux du blanc? Et comme dessert?"
Hum, moi j'te filerais bien du poison...
A digérer dans le désert...

Juliette...le 18 avril 2020 à 19:12

tendresse
escompté(e) (er)
paresse
éhonté (e)

( 😉 @Daria)

Fropople 19 avril 2020 à 11:11

Tendre le drap pour qu'il nous drape de tendresse,
Sans compter le temps escompté
En son lit à se laisser bercer par la paresse
Ou à d'autres activités que certain diront éhonté.

Quiche
Chiche
Gâteau
Château

fairgladle 19 avril 2020 à 11:46

tu verras si j'suis pas chiche,
même si c'est pas du gateau
moi la reine des quiches
je te bâtirai le plus beau des châteaux.

fairgladle 19 avril 2020 à 11:49

étincelle
ficelle
bleu
deux

Juliette...le 19 avril 2020 à 14:33

On n'attend plus que l'étincelle.
On a déjà un bout d'ficelle,
un horizon quasiment bleu,
et de l'entrain un jour sur deux.

Juliette...le 19 avril 2020 à 14:34

croque
fraise
baroque
Blaise

Juliette...le 20 avril 2020 à 21:27

Bon, est-ce qu'une autre série de mots vous siérait davantage?

Fropople 20 avril 2020 à 23:34

À mon goût, ces mots je croque
De mon sourire décapé à la fraise.
Ce poème est si baroque,
Plairait-il à Cendrars Blaise ?

tapis
fleur
enjôleur
thérapie

Juliette...le 22 avril 2020 à 19:17

J'avais dormi sur son tapis,
à côté d'moi le bouquet d'fleurs.
Il était où cet enjôleur?
Ah oui, c'est vrai, en thérapie!

Juliette...le 22 avril 2020 à 19:18

flou
doigts
clou
d'oie

Fropople 23 avril 2020 à 00:09

Charié par mes émotions, tout devint flou,
Sur leur sens, puissè-je mettre le doigt !
Et les fixer sur la paroi de mon coeur a coup de clou
Au gré du hasard, j'avance et recul comme au jeu d'oie.

Syllabe
Césure
Astrolabe
Mesure

Juliette...le 23 avril 2020 à 00:12

Ouaw @Fropop!

Par contre, merci la proposition de mots 😶

Fropople 23 avril 2020 à 00:14

😂 bon courage 😉 !
au pire j'en proposerais d'autre demain soir si personne n'est inspiré d'ici là

Juliette...le 23 avril 2020 à 00:20

Quoi? Demain soir?! Tu vas nous laisser comme ça @Fropop?! 😉

Fropople 23 avril 2020 à 00:34

Pour ceux inspirés :
Syllabe
Césure
Astrolabe
Mesure

Et sinon :
Dame
Flamme
Braise
Aise

Juliette...le 23 avril 2020 à 07:12

Nous sommes faits de syllabes
multiples et de césures.
Chacun son astrolabe
pour en prendre la mesure.

Fropople 23 avril 2020 à 09:47

(@Juliette... bah voilà quand tu veux 😜
Par contre tu n'as pas mis tes mots 😶 )

Juliette...le 23 avril 2020 à 10:04

En fait, je pensais jouer avec les tiens @Fropop, mais je me suis recouchée 😉

Juliette...le 23 avril 2020 à 10:10

De bon matin, je l'ai croisée cette dame,
celle qui me fait l'effet d'une flamme
qui attiserait ma profonde braise.
Si elle voulait, je l'aimerais à son aise.

Juliette...le 23 avril 2020 à 10:12

douce
souche
couche
mousse

Fropople 23 avril 2020 à 12:18

Sous cette pluie douce,
Des mains de l'homme, s'abattit la souche.
Mais pour autant la vie ne se couche...
Elle renaît ! En un drap de mousse.

Solivure
Gravure
Les arts
Lézard

Juliette...le 24 avril 2020 à 10:48

Tu soliloques en solivure,
tentes d'y imprégner ta gravure,
tu côtoies les poutres et les arts,
t'es quand-même un sacré lézard!

Juliette...le 24 avril 2020 à 10:49

cinéma
oublier
eczéma
Blier

Juliette...le 26 avril 2020 à 19:09

Bon, je propose d'autres mots, peut-être plus sexy, comme dirait @Franch 😉

Ecoute
glisse
Août
délices

fairgladle 28 avril 2020 à 13:01

Adossée au balcon elle écoute
Les notes de musique glissent
L'orage d'Août
La transporte au pays des délices
perle
peinture
déferle
rupture

Juliette...le 28 avril 2020 à 16:47

Nonobstant cette ancienne averse qui, encore, perle
et vient surcharger les notes de ma peinture,
maintenant je le vois, il est là, il déferle,
le coeur qui écrit les lois sur une peau-rupture.

Juliette...le 28 avril 2020 à 16:49

cavalcade
ahurie (ies/is/i)
cascade
mûri (ie/ies/is)

Juliette...le 02 mai 2020 à 10:29

Ils sont pourtant pas si mal choisis mes mots 😒 🤔 Non, je les laisse, non mais! 😜

Shali5656le 02 mai 2020 à 12:16

Je me lance parce que j'aime jouer mais je ne sais pas si on doit respecter un nombre de pieds...

Oyez braves gens, c'est jour de cavalcade
Allez viens et ne fais pas l'ahurie
Profitons-en pour nous baigner sous la cascade
Ensuite nous goûterons aux fruits mûris

Juliette...le 02 mai 2020 à 12:30

Merci @Shali5656, c'est parfait! Mais tu dois proposer quatre rimes

Shali5656le 02 mai 2020 à 12:41

Oups.... désolée @Juliette 😉

réglisse
escargot
lys
sanglots

Juliette...le 02 mai 2020 à 19:25

Désolée, à auchan, y'avait plus de réglisse.
J'ai trouvé une salade bien garnie d'escargots.
La caissière chantait, avec une voix de lys,
les oeufs de Pâques en solde émettaient des sanglots.

Juliette...le 02 mai 2020 à 19:28

système
écoeurant
t'aime
parent

Canhelele 03 mai 2020 à 13:53

Solaire, tu diffuses ton système,
Éloignes tout élément écoeurant.
Reconnaissant, attaché, il t'aime
Car il devine en toi le parent

Canhelele 03 mai 2020 à 13:53

Nature
Ours
Déconfiture
Bourse

Fropople 03 mai 2020 à 23:27

Après avoir tu la nature,
Il récupérèrent la peau de l'ours,
Et, sans déconfiture,
Misèrent en bourses, remplissant leur bourse.

Les couilles en or, ils déboursent
Sans mesure ! S'en suis déconfiture...
Ils finiront sans ressource,
À la merci de la nature.

Veiller
Oreiller
Couverture
Mixture

Juliette...le 04 mai 2020 à 00:33

L'autre jour, j'ai voulu veiller.
Au final, j'ai troué l'oreiller,
jamais retrouvé la couverture;
le somnambule fait des mixtures.

Juliette...le 04 mai 2020 à 00:35

automate
mat
diplomate
maths

Shali5656le 04 mai 2020 à 13:22

Il vit tel un automate
Sa vie doit être échec et mat
Ne lui demandez pas d'être diplomate
Il vous répondra avec des maths

Fropople 04 mai 2020 à 13:22

(Cette auto construite par un automate
D'une teinte tomate, rouge mat
Slalom entre dix plots, tel un diplomate
Décrivant ainsi la sinusoïde des maths.)

Devancé de quelques secondes 😂

Shali5656le 04 mai 2020 à 13:40

C'est marrant alors que le sujet était "libre" depuis plus de 12 heures 😉
Désolée @Fropop 😉
Je n'ai pas fait exprès d'autant plus que j'ai corrigé ma quatrième ligne...
Je propose :
luxure
examen
enflure
gamins

Juliette...le 05 mai 2020 à 20:42

Il n'est pas beau ce mot: luxure.
Il a le goût de l'examen.
Il ferait passer pour des enflures,
même le plus naïf des gamins.

Juliette...le 05 mai 2020 à 20:43

objet
acquérir
sujet
quérir

Juliette...le 07 mai 2020 à 19:57

Ils ne sont pas marrants ces mots, j'en change 😉

désole
ploie
aloi
cajole

Shali5656le 08 mai 2020 à 11:28

Bonjour Juliette et les autres.

Ce contretemps me désole
Alors sous la tristesse je ploie
Mais une visite de bon aloi
Fais que vite je me cajole

bulle
mer
crépuscule
amer

Juliette...le 08 mai 2020 à 12:52

Il faudrait un genre de bulle
pour aller jusqu'à la mer,
s'évader au crépuscule,
sucrer un peu tout l'amer.

Juliette...le 08 mai 2020 à 12:52

mascarade
déployer
choyer
camarade

Canhelele 08 mai 2020 à 14:18

Au milieu de cette grande mascarade
Il nous faut nos ressources déployer
Préserver nos aînés, les choyer
Rester bon parent, et bon camarade

Canhelele 08 mai 2020 à 14:19

Astuce
Chaleur
Moqueur
Hiatus

Shali5656le 08 mai 2020 à 17:28

J'ai trouvé une Astuce
Pour contrecarrer cette Chaleur
Je niche chez un marin Moqueur
Qui sait maîtriser les Hiatus

Globule
Esthète
Recule
Tête-à-tête

Fropople 14 mai 2020 à 10:09

Au sein de sa bulle, en son sang, un globule.
Est-ce ta tête qui saigne, bel esthète ?
Cette source de vie dont à la vue on recule,
Sans présomption, accueille en tête-à-tête.

Moite
Couettes
Mouettes
Coite

Fabricele 14 mai 2020 à 11:29

Mon corps éteint,moite
Observe la couette
Imprimée de mouettes
Et d'une mer coite

Bulle
éphémère
libellule
éther

Canhelele 14 mai 2020 à 16:33

Quitter cette pesanteur, retourner dans ma bulle
Et, pour un temps loin d'être éphémère,
Être libre et légère, telle la libellule
Enfin m'évaporer, dans un nuage d'éther

Culture
Désinvolture
Terre
Reporter

Fabricele 14 mai 2020 à 17:13

Avide d'aventures et de cultures
j'agis et pense sans désinvolture
Je cours par delà les mers et la terre
Tel Tintin le malicieux reporter

Juliette...le 14 mai 2020 à 17:34

Tu n'as pas mis de mots @Fabrice

Fabricele 14 mai 2020 à 19:44

:) ...variante
mesure
entente
aventure

Juliette...le 14 mai 2020 à 21:00

Nous ne sommes que des variables, qui plus est variantes,
c'est déjà pas si mal d'en prendre la mesure.
On voudrait la concorde, obtient rarement l'entente.
Mêmes sentiments, caprices différents; l'aventure!

Juliette...le 14 mai 2020 à 21:02

cash
misère
Apaches
Isère

Fabricele 14 mai 2020 à 23:59

C'est un gars, Johnny Cash
Il a chanté l'amour et la misère
Les cowboys et les Apaches...
Mais n'a jamais mis un pied en Isère...

L'espadon
la chenille
Le violon
les guenilles

Juliette...le 15 mai 2020 à 18:19

Pose donc ton espadon,
et viens faire la chenille.
Plus tard, quand Tire-d'aile sortira son violon,
tu feras moins le fier, ôteras tes guenilles. 😄

Juliette...le 15 mai 2020 à 18:21

décret
paresse
récré
liesse

Fabricele 15 mai 2020 à 20:20

Je sens dans les dires comme un décret
Mais personne n'a idée de ma paresse
Je n'ai vécut que le temps d'une récré
elle me garde pour longtemps le coeur en liesse

frilosité
appétit
irisé
confettis

Juliette...le 15 mai 2020 à 20:43

Mordre la poussière, et frilosité.
Boire quelque rayonnement, et appétit!
Mais, somme toute, ta coquille est irisée,
et la route morne après confettis.

Juliette...le 15 mai 2020 à 20:48

balbutie
flaque
Debussy
trac

Fabricele 15 mai 2020 à 22:52

Parfois le musicien balbutie
Comme une onde sur un flaque
Et l'arabesque et Debussy
Lui servent l'apogée de son trac

Virtuose
mélancolie
dépose
embellie

polodle 16 mai 2020 à 01:17

Tracer d'osmose est virtuose
Pencher la mélancolie
Laisse enlacé la dépose
Des chagrins lassés d'embellie

Coure
Vibre
Tour
Libre

Fabricele 16 mai 2020 à 04:36

Elle coure, elle coure
Mais plus rien ne vibre
Du haut de la tour
Elle s'élance, elle est libre

Midi
beauté
ennuis
charité

Fropople 16 mai 2020 à 18:12

À la bonne heure que des vacances dans le Midi,
Où le bleu de la mer inondant de beauté,
Porte au large mes futiles ennuis,
Et, à mon regard, fait preuve de charité.

Détente
Confort
Attentes
Efforts

Fabricele 16 mai 2020 à 18:45

j'aspire à cette détente
Cet horizontal confort
Qu'il n'y ait plus d'attentes
Et plus besoin d'efforts

contrées
océans
odyssée
néant

Juliette...le 16 mai 2020 à 23:08

Il est temps de rejoindre ces contrées,
mais je ne sais plus par quels océans,
ni si elle existe cette odyssée.
Peut-être devrais-je tout reprendre au néant...

Juliette...le 16 mai 2020 à 23:08

temps
course
pourtant
source

Fabricele 16 mai 2020 à 23:36

la rivière par tous les temps
rejoint dans sa course
Les mers et océans et pourtant
Elle n'en connait la source.

chapitrer
virulence
gronder
insolence

Juliette...le 19 mai 2020 à 18:32

Toute une vie à se faire chapitrer,
en servant d'alibi à toutes les virulences,
qui plus est, à se, soi-même, gronder...
Ah, laissons jaillir notre insolence!

Juliette...le 19 mai 2020 à 18:35

foutre
estime
coutre
intime

Fabricele 19 mai 2020 à 18:51

Disons... rien à foutre
Pour garder un peu d'estime :)
Je ne sors jamais sans mon coutre
C'est mon ami le plus intime

veillée
dissonance
alizé
correspondance

polodle 19 mai 2020 à 18:53

Elle semblait pourtant s'en foutre
De ces grands marchands d'estime
Traversant la vie d'un coutre
Effilé de pleurs intimes

** Posts croisés, je laisse la politesse 😉 **

Juliette...le 19 mai 2020 à 19:02

Elle rêvait d'une longue veillée
autour d'un feu où dissonance,
chassée par le brut alizé
se ferait fraîche correspondance.

Juliette...le 19 mai 2020 à 19:03

Ben non @polod, où sont tes mots? Tu veux bien les remettre? 🙂

polodle 19 mai 2020 à 19:07

Fil
Tranche
Cil
Branche

😉

Juliette...le 19 mai 2020 à 19:09

Tout ne tient qu'à un fil,
mais fil plus fil, ça fait tranche.
Moi je m'accroche à tes cils,
tiens, si tu veux, prends ma branche. 😮

Juliette...le 19 mai 2020 à 19:10

hoquet
étreint
ok
entrain

polodle 19 mai 2020 à 19:36

De l'enfant s'agitant d'un hoquet
Naît l'humain qui un jour étreint
Puis d'un regard partagé le sait -- Ok
Vieillir d'amitié c'est l'entrain !

Cours
Pleuve
Fleuve
Jour

Juliette...le 19 mai 2020 à 19:41

Acquiescer n'a plus cours
et avant qu'il ne pleuve
je trouverai ce fleuve
qui coule vers le vrai jour.

Juliette...le 19 mai 2020 à 19:47

altier
envie
entier
vie

Fabricele 19 mai 2020 à 20:13

Le port est altier
L'estacade en meurt d'envie
Les bateaux sont entiers
Leurs voiles pleines de vie

mortelle
blanche
visuelle
branche

polodle 19 mai 2020 à 20:28

La vie est une simple mortelle
Douée d'une âme blanche
Et de sa réalité tristement visuelle
Nous révèle en secret sa branche

Coeur
Mystère
Fleur
Terre

Cameleazebrale 19 mai 2020 à 21:04

sans pouvoir toucher mon coeur,
sans que cela fasse mystère
faire en présent une fleur,
qui finira vite en terre...

mélomane
géni
émane
furie

Fabricele 19 mai 2020 à 23:27

Plus que d'un mélomane
A dire vrai d'un génie
Alors de la musique émane
Une puissance, sorte de furie

Placard
mémoire
tiroir
transitoire

Fropople 20 mai 2020 à 00:43

Il eut enfouit dans son placard,
Les cadavres du passé, tristes mémoires...
Avec la clé de son coeur, scrute, au fond du tiroir
Et prête commode oreille, à ses émois transitoire.

Goutte
Déroute
Chemin
Humain

Fabricele 20 mai 2020 à 12:47

Elle suit toutes les autres, la goutte,
Elle accompagne la déroute.
Il n'y a pas vraiment de chemin,
Un peu comme les pas des humains.

orgie
torpeur
phobie
lueur

Juliette...le 20 mai 2020 à 19:36

Ca y est, elle a repris l'orgie.
Masquée, la ville a quitté sa torpeur.
On déplore de nouvelles phobies,
on attend une prochaine lueur.

Juliette...le 20 mai 2020 à 19:42

besoin
solitude
loin
amplitude

Fabricele 20 mai 2020 à 20:03

Elle me dévore tel un besoin
Insatiable envie de solitude
M'emmenant toujours plus loin
Au délinéament de son amplitude

boréale
frontale
géniale
cavale

Juliette...le 20 mai 2020 à 20:11

(C'est exactement ça! 🙂 Je ne connaissais pas délinéament. En cherchant, on trouve ça: "Nous sommes tous enfants de quelqu'un de ces feux célestes (...) dont l'influence heureuse ou maligne est écrite dans nos yeux, sur nos fronts, dans nos traits, dans les délinéaments de notre main, dans la forme de notre pied, dans notre geste, dans notre démarche. Lamartine, Voyage en Orient,t. 1, 1835, p. 224.")

Juliette...le 20 mai 2020 à 20:20

C'était une aurore, qui n'était pas boréale.
Mais elle recelait une énergie frontale.
Elle était la condition, suffisante, géniale!
Laisser se dérouler mes pas, suivre leur cavale.

Fabricele 20 mai 2020 à 20:22

Merci Juliette
tu veux bien relancer la machine? :)

Juliette...le 20 mai 2020 à 20:24

attaché
famille
détacher
fourmille

Fabricele 20 mai 2020 à 20:24

@Juliette

Fabricele 20 mai 2020 à 20:30

Le lien est attaché
Au front de la famille
Il faut le détacher
L'envie toujours fourmille


couleuvre
vendue
oeuvre
tendue

Juliette...le 20 mai 2020 à 20:40

Que me présentes-tu comme couleuvres...
Crois-tu que je mène vie vendue?
Mes jours, comptés, comme unique oeuvre,
se déploient sur ma peau tendue.

Juliette...le 20 mai 2020 à 20:42

noyau
craie
boyaux
extrait

Fabricele 20 mai 2020 à 20:57

La pêche est au noyau
Ce que le tableau est à la craie
Ce qu'il faut sortir des boyaux
Ce n'est pas le tout c'est un extrait

visité
engendré
remontée
vivifié

Juliette...le 20 mai 2020 à 20:59

😄 excellent!

Juliette...le 20 mai 2020 à 21:03

Le "normal" m'a encore visitée,
de la peur a encore engendré.
Quelques mots m'ont fait remonter,
tenons bon, l'air est vivifié!

Juliette...le 20 mai 2020 à 21:04

fabriquer
nectar
briquet
tard

Fabricele 20 mai 2020 à 21:14

Qu'aurai-je à fabriquer
Un poison ou un nectar ?
Je te tends mon briquet
Fumes donc ...il est tard

Embellie
nacrée
Suie
époustouflé

Juliette...le 20 mai 2020 à 21:19

Elles sont fugaces ces embellies,
oui, même les plus nacrées.
Toujours, se re dépose la suie,
celle qui me rend époustouflé.

Juliette...le 20 mai 2020 à 21:21

profondeurs
cancaner
ahaner
hauteurs

Fabricele 20 mai 2020 à 21:30

Où sont les profondeurs
Au plaisirs de cancaner,
Dans l'effort d'ahaner ,
Léviter dans les hauteurs ?

Fabricele 20 mai 2020 à 21:33

élucubrations
enfer
damnation
révolutions

Juliette...le 20 mai 2020 à 23:44

Nous jouons aux élucubrations,
à ça on prend un pied d'enfer!
Quant à parler de damnation,
ça rime même pas! Révolution!

Juliette...le 20 mai 2020 à 23:46

coucher
tort
toucher
corps

Fabricele 21 mai 2020 à 11:42

C'est parfois au moment du coucher
Que l'on se convainc à tort
qu'il ne faut plus rien (re)toucher
Sur cette toile couverte de corps

peinture
nature
sculpture
ouverture

Juliette...le 21 mai 2020 à 13:13

Mon oncle a laissé sa peinture
abandonnée à la nature.
Toute craquelée, c'est une sculpture,
bois dégoulinant d'ouvertures.

Juliette...le 21 mai 2020 à 13:14

panneau
ombreux
canaux
nombreux

Fabricele 21 mai 2020 à 15:35

il n'y a rien d'inscrit sur le panneau
Sous les cyprès ombreux
Pour ceux qui ne connaissent les canaux
Dieu sait que nous sommes nombreux

élévation
chute
ascension (de circonstance :))
parachute

Juliette...le 21 mai 2020 à 19:48

En nous enfle comme une levure le besoin d'élévation.
Ou peut-être, plus encore, goûtons-nous la chute?
En tous cas, on ne parle que de cette ascension,
la seule qui se fait sans aucun parachute.

Juliette...le 21 mai 2020 à 19:48

lopin
luxuriant
galopin
riant

Marienle 22 mai 2020 à 08:04

De son père il hérita d'un lopin
De terre, d'un jardin luxuriant,
Où, lorsqu'il était galopin,
Il courait partout en riant.

Marienle 22 mai 2020 à 08:05

Canard
Cascade
Renard
Cavalcade

Fabricele 22 mai 2020 à 12:13

C'est un drôle de canard
Au bord de la cascade
Quand se pointe le renard
Il se tire en cavalcade

nuées
vase
douées
base

Juliette...le 22 mai 2020 à 14:51

Nous tergiversons en nuées,
ne faisons que déplacer la vase.
Pour la vie nous serions doués,
mais il nous manque l'indifférence de base.

Juliette...le 22 mai 2020 à 14:53

nuées
dommage
affiner
image

Fabricele 22 mai 2020 à 16:34

C'est en regardant les nuées
Que l'on trouve dommage
De ne pouvoir davantage affiner
La mémoire ses ravages son image

vivre
liberté
ivre
déserté

Juliette...le 22 mai 2020 à 23:11

Qu'est-ce qu'on se prépare à vivre?
Un joli pan de liberté?
Où amarrer le bateau ivre?
Douceur, les questions même ont déserté.

Juliette...le 22 mai 2020 à 23:14

grâce
racines
prélasse
résine

Juliette...le 24 mai 2020 à 09:09

Y'a personne qui relance? Vous voulez d'autres mots?

attaché
tissé
détaché
hisser

Fabricele 24 mai 2020 à 12:27

Parfois on se sent attaché
Comme par un lien tissé
Impossible de se détacher
Qu'on puisse enfin se hisser

destin
bavure
festin
épure

Juliette...le 24 mai 2020 à 20:16

Sur la grande toile du destin,
nous sommes de bien jolies bavures,
capables d'organiser festin,
même de se prendre pour l'épure.

Juliette...le 24 mai 2020 à 20:16

décante
lie
sécante
relie

Fropople 25 mai 2020 à 12:38

(Sous mes yeux se dresse avec grâce,
Une antique statue recouverte de racines.
Depuis longtemps elle se prélasse,
Son teint blêmit par l'absence de résine.)

L'atmosphère se décante;
La colère retombe, comme du vin la lie
Et leurs opinions sécantes
Sous le calme échange d'idées, se relient

Âme
Drame
Choire
Croire

Juliette...le 25 mai 2020 à 18:29

Il avait recousu son âme,
plus rien n'occasionnait de drame.
Il avait juste laissé choir
la question de croire ou ne pas croire.

Juliette...le 25 mai 2020 à 18:30

déjouer
ordre
jouer
désordre

Fabricele 26 mai 2020 à 13:05

Parfois on cherche à déjouer
Les principes, les règles, l'ordre
On fait semblant de jouer
Mais on veut créer...le désordre

Lumière
Vapeur
paupière
Lueur

Fropople 26 mai 2020 à 13:06

(Le bazar, il te faut déjouer
Pour dans ta chambre rétablir l'ordre.
Je ne t'empêche nullement de jouer,
Mais seulement de susciter le désordre.

Fête
Confetti
Appétit
Parfaite)

(Devancé de peu par @Fabrice ^^")

Juliette...le 26 mai 2020 à 13:08

🙂 C'est toujours marrant ces instants de connexion

Juliette...le 26 mai 2020 à 18:20

Je vous dis que c'était de la lumière!
Fugace, certes, mais intense, et une vapeur.
C'est vrai, quand j'ai relevé les paupières,
restait à peine une lueur.

Juliette...le 26 mai 2020 à 18:24

Reprendre les mots de @Fropop

Juliette...le 27 mai 2020 à 09:59

Organisons une grande fête,
pleine d'amour et de confetti,
j'ai retrouvé mon appétit;
cette journée sera parfaite!

Juliette...le 27 mai 2020 à 10:00

nargué
langage
largué
bastingage

Fabricele 27 mai 2020 à 12:09

Jamais il n'avait été nargué
Il ne comprenait aucun langage
Depuis toujours il était largué
Il n'était pas du même côté ... du bastingage

élégamment
matinée
étonnamment
soirée

Juliette...le 27 mai 2020 à 13:06

Elle voit les choses élégamment,
et glisse dans la quiétude la matinée.
Elle sent les choses étonnamment,
et s'engouffre infiniment la soirée.

Juliette...le 27 mai 2020 à 13:06

calque
flaque
défalque
claque

Omphle 27 mai 2020 à 20:43

Pas à pas, comme le calque de ma pensée, mon image se reflète dans une flaque, sur la route vers l'intégrité. Pas à pas, se défalque ma pensée, du chemin de l'entièreté, comme claque l'eau de la cascade sur un rocher.

Passion
Compassion

Imagination
Introspection

Juliette...le 29 mai 2020 à 18:31

Je ne mange pas d'hostie mais longe avec passion
les chemins de cailloux parlant de compassion,
crois qu'il ne faut pas manquer d'imagination
pour atteindre l'amour de tous, rien qu'en introspection. (dur dur ces mots-là @Omph)

Juliette...le 29 mai 2020 à 18:33

avancer
amplitude
devancer
solitude

Omphle 29 mai 2020 à 21:26

Avancer avec amplitude n'est pas devancer la solitude.

Omphle 29 mai 2020 à 21:30

Passé
Présent
Futur

Présentement

Juliette...le 29 mai 2020 à 23:10

Toutes les ombres du passé
resurgissent, colorées, au présent.
Quelles formes empreindront au futur
les heurts écoutés présentement?

plagiat
servile
agrégat
fertile

Juliette...le 31 mai 2020 à 08:46

Je change de mots: rosée, vie, posé, ravi

Omphle 31 mai 2020 à 10:47

(@Juliette... : erreur de rédaction, pardon)

Juliette...le 31 mai 2020 à 11:04

Ben c'est pas grave @Omph! 🙂

Omphle 31 mai 2020 à 14:03

Telle, la lumière, rosée, s'évaporant par le soleil levant.
Il est vie, comme, s'éveillant par le lendemain.
Telle, l'ombre, posée, s'étirant par le soleil couchant.
Il est ravi, comme, s'endormant pour le lendemain.

Néant
Livide

Béant
Lucide

Juliette...le 31 mai 2020 à 15:33

Aussi loin allé dans le néant,
on eut cru le voir sortir froid et livide.
Quand il jaillit du trou béant,
ses composantes vitales étaient encodées: lucide.

Juliette...le 31 mai 2020 à 15:35

ami
grave
abri
suave

Omphle 01 juin 2020 à 14:28

Restons ami, ce n'est pas grave.
Restons à l'abri, c'est suave.

Rire
Pleur

Vire
Fleur

Fabricele 02 juin 2020 à 18:20

Combien de rire
Pour un pleur
La vie vire
en douze fleurs

estampe
rampe
fruitière
coutumière

Juliette...le 02 juin 2020 à 18:41

Il faut déceler sur l'estampe
jalons qui font office de rampe.
Pour avoir les fruits plus la fruitière,
il n'y a aucune loi, même coutumière.

Juliette...le 02 juin 2020 à 18:44

traverse
feuillage
disperse
présage

Fabricele 04 juin 2020 à 14:44

Quelque chose me traverse
Et m'observe dans un feuillage
Mon image s'y disperse
Tel un mystérieux présage

aboutissement
rêverie
prolongement
féerie

Juliette...le 04 juin 2020 à 17:27

On pense aboutissement
mais jouit de la rêverie,
on pense prolongement,
ne vit qu'instants-féerie.

Juliette...le 04 juin 2020 à 17:28

arrêt, temps, déclarer, printemps

Fabricele 05 juin 2020 à 19:58

Qui marquera l'arrêt
Prendra tout son temps
Et n'aura rien à déclarer
qu'une lubie de printemps

extravagant
cyan
carnet
bleuets

Omphle 06 juin 2020 à 10:31

En rien n'est extravagant, une personne souhaitant se soustraire de temps en temps, elle n'en est point pour autant une couleur primaire, comme le cyan.

Parfois et même souvent, lors de son voyage, il est bon de reprendre son carnet, pour y inscrire son instant présent, le teinter de la couleur éphémère, comme les bleuets.

Omphle 06 juin 2020 à 10:37

Absent
Blanc
Pigmentées
Astéracées

Juliette...le 06 juin 2020 à 19:42

Quel est donc ce grand absent
quand ma vie semble être un blanc?
Suivre le fleuve, ne plus penser... les voilà, pigmentés,
nouveau regard et astéracées.

Juliette...le 06 juin 2020 à 19:43

douceur
naturel
chaleur
intemporel

Fabricele 07 juin 2020 à 12:30

C'est un songe cette douceur
Un espoir, un murmure naturel
Quand dans la suffocante chaleur
Perce le cri d'un appel intemporel

aptère
illico
brumaire
vertigo

Juliette...le 07 juin 2020 à 12:47

Je quitte ma monture aptère,
il me faut du delco illico,
Comme Fabre d'Eglantine et son brumaire,
il faut les aimer nos vertigos.

Juliette...le 07 juin 2020 à 12:49

ciel, quiet, rappel, peuplier

Fabricele 07 juin 2020 à 12:58

je pose un regard sur le ciel
je suis inquiet alors qu'il est quiet
lorsqu'un bruissement comme un rappel
il me salue bruyamment le peuplier

asphodèle
brillantine
modèle
gourgandine

Juliette...le 07 juin 2020 à 17:37

Ma jolie fleur d'asphodèle,
ta peau de soie sous brillantine,
ta beauté que ton coeur modèle,
te vaut surnom de gourgandine.

Juliette...le 07 juin 2020 à 17:38

hier, vive, rive, matière

Fabricele 07 juin 2020 à 18:11

Je me souviens d'hier
Comme d'une eau vive
non bordée, sans rives
sans coulée sans matière

genèse
ficelée
hypothèse
moirée

Juliette...le 07 juin 2020 à 22:11

Tu charries Madeleine, touche pas à la Genèse!
Oui, encore une explication bien ficelée!
Non mais, d'où tu les sors tes hypothèses?
C'est encore une idée à ton Emmanuel Moiré? (désolée, je m'éclate toute seule 😄 sorry! mais c'est bon 😂 )

Juliette...le 07 juin 2020 à 22:12

dimanche, soir, avalanche, espoir

Fabricele 08 juin 2020 à 12:31

C'était un relief de dimanche
Comme un repas du soir
Les miettes tombaient en avalanche
Sur un coin de serviette l' espoir

commensaux
périhélie
saut
magie

Juliette...le 08 juin 2020 à 21:45

Ai-je vraiment besoin de commensaux?
Nous approchons sérieusement le périhélie,
je dois me concentrer sur le grand saut,
ne pas perdre de vue la magie.

Juliette...le 08 juin 2020 à 21:47

ravine
asile
gracile
opaline

Fabricele 08 juin 2020 à 22:08

Elle était belle Ravine
Ma petite copine d'asile
Elle avait le geste gracile
Et des petites boucles opalines

bohémien
fumée
circadien
grisé

Juliette...le 09 juin 2020 à 07:15

Il était beau, et un peu mien, et bohémien,
Ses mots épais, dansant dans la fumée,
faisaient voler nos rythmes circadiens
en éclats de lueurs à la nuit grisée.

Juliette...le 09 juin 2020 à 07:16

folle
danse
raffole
transe

Fabricele 09 juin 2020 à 11:24

On la prétendit folle
Prisonnière d'une danse
Combien on en raffole
Cette chercheuse de transe

poussière
brownien
éphémère
chemin

Juliette...le 09 juin 2020 à 17:36

Cahotée en chaos, petite poussière
par le mouvement brownien,
nous parle d'éphémère
et d'infinis chemins.

invisible, loi, imprévisible, déploie

Fabricele 09 juin 2020 à 20:31

Regarde...regarde l'invisible
Ses caprices sont sa loi
Sa nature l'imprévisible
Tout autour de nous ...se déploie

espoir
comminatoire
reposoir
déboire

Juliette...le 09 juin 2020 à 21:21

A l'heure où tu reprends espoir,
ignore l'écho comminatoire
de ta part qui, sans reposoir,
ne reconnaît que ses déboires. (hum, c'est pas beau hein tous ces mots en oir 🙁 )

Juliette...le 09 juin 2020 à 21:22

aride
heurt
splendide
fleur

Fabricele 10 juin 2020 à 12:07

Voici ton frère aride
Il est en retard d'un heurt
Mais il reste splendide
un peu comme une fleur

Fabricele 10 juin 2020 à 12:10

élégance
souffrance
méfiance
jouissance ...après les oir ceux -ci sont à prendre avec les anses :))

Juliette...le 10 juin 2020 à 12:11

🙂

Fabricele 11 juin 2020 à 12:52

@Juliette je ne sais pas lire ce qu'il y a ans le petit carré ...mystère et tutti quanti ...i can't cracked the code...i need help

Juliette...le 11 juin 2020 à 22:00

Si je comprends bien ton histoire de carré, il s'agissait simplement d'un sourire @Fabrice, en réaction à ton dernier jeu que j'ai trouvé très plaisant :)

Tu viens en aide avec élégance,
quand tu sens une profonde souffrance.
Tu comprends souvent la méfiance
et aimes la voir se faire jouissance.

Juliette...le 11 juin 2020 à 22:00

voyage, promet, rivage, sommet

Fabricele 11 juin 2020 à 22:47

Lors d'un prochain voyage
Un de ceux qui promet
Celui où l'on quitte le rivage
Et où l'on atteint le sommet

Fabricele 11 juin 2020 à 22:48

sérendipité
trouver
dépiter
crever

Omphle 12 juin 2020 à 15:49

De par, de la sérendipité,
De chercher, pour trouver,
Par hasard, pour rechercher.

De part en part, vers la cupidité,
De l'une, bienheureuse, pour dépiter !
De l'autre, malheureuse, pour crever !

(Contexte pharmaceutique COVID19 !? 😉 )

Omphle 12 juin 2020 à 16:01

thanatophobie
euphorie
jolie
lie

Juliette...le 12 juin 2020 à 17:45

Ouah, c'est la fête là 😄 dépiter, crever, thanatophobie... Je suis trop exaltée, je ne sais par où commencer 😂

Omphle 12 juin 2020 à 17:54

😉 🤔

Omphle 12 juin 2020 à 18:04

Tu remarqueras tout de même que j'essaye d'inverser la tendance...

Fabricele 12 juin 2020 à 18:10

Il trucida sa thanatophobie
Par une espèce d'euphorie
Il pointa et refroidi cette jolie
Se délectant de la vie jusqu'à la lie

Juliette...le 12 juin 2020 à 18:11

Euh, avec le mot "lie" @Omph? 😄

Fabricele 12 juin 2020 à 18:12

asphodèle
ajourée
modèle
jouerai

Omphle 12 juin 2020 à 18:48

Tel une asphodèle, sous la lumière ajourée,
Elle se modèle, mène son manège,
Je n'y jouerai !

Juliette...le 12 juin 2020 à 18:50

(Je te remercie pour ton bouquet d'asphodèles,
mais la motivation me paraît ajourée.
Dommage, l'emballage était un vrai modèle,
mais de pipeau, jamais je ne jouerai.)

( 😄 @Fabrice, que représentent pour toi ces asphodèles? Tu m'as fait découvrir le mot, et donc la plante, magnifiques! Il y a des mots comme ça, que l'on trouve "sonnants", et qui reviennent sans cesse...)

Omphle 12 juin 2020 à 18:53

Liliacée
Enlacez
Lassée
Assez

Omphle 12 juin 2020 à 18:54

Ah, pardon @Juliette...

Juliette...le 12 juin 2020 à 19:02

Ma mère, par dessus tout, préfère le lilas, même aux liliacées.
Ca fait un vers de seize pieds que, s'il vous plaît, vous enlacez.
Tout, nous pouvons tout faire en veillant qu'elle ne soit jamais lassée,
si vous y veillez, vous aussi, vous en aurez toujours assez.

Juliette...le 12 juin 2020 à 19:03

bonheur, écriture, leurre, confiture

Omphle 12 juin 2020 à 19:12

Quel pied !
Le bonheur de l'écriture n'est pas un leurre,
Nous n'en ferons pas des confitures.

Omphle 12 juin 2020 à 19:14

Déconfiture
Malheur
Fioriture
Joueur

Juliette...le 12 juin 2020 à 19:50

Pour oublier une déconfiture,
et ne pas vriller dans le malheur,
j'ai accroché quelque fioriture,
ne les esquinte, vois leur valeur, joueur!

Juliette...le 12 juin 2020 à 19:51

poney
délié
Valley
oublier

Fabricele 13 juin 2020 à 14:26

@Juliette je t'invite à écouter la chanson Le Peintre perdu de Charles Trenet ;)

Fabricele 13 juin 2020 à 14:33

he was walking with a poney
il avait la langue déliée
he was the king of the valley
nobody pourra l'oublier :))

Fabricele 13 juin 2020 à 14:34

garçon
fils
gageons
fidéicommis

Omphle 13 juin 2020 à 17:49

Il était une fois un grand garçon.
Fils de la nature et de la peinture.
Gageons-nous, il est promis, n'est pas commis.
Souvenons-nous, son oubli, son fidéicommis.

Omphle 13 juin 2020 à 17:55

Éphémère
Changeante
Héréditaire
Troublante

Fabricele 13 juin 2020 à 19:05

Notre passage éphémère
Par notre matière changeante
comme par notre pouvoir héréditaire
Rend notre conscience troublée troublante

Fabricele 13 juin 2020 à 19:08

vide
baryon
livide
boson

Omphle 13 juin 2020 à 19:50

Ne commettez pas d'impair, l'univers n'est pas vide, il s'y trouve même en paire des baryon !
Ne commentez pas nos pères, d'une thése livide, l'accélération a menée au boson !

Omphle 13 juin 2020 à 20:00

solide
liquide
gaz
plasma

Fabricele 13 juin 2020 à 20:32

Elle n'est pas très solide
La théorie du liquide
Quant au gaz...celle-là
au moins vaut son plasma

ombrelle
citadine
hirondelle
clémentine

Omphle 13 juin 2020 à 20:36

😉

Juliette...le 13 juin 2020 à 22:24

J'ai d'abord remarqué l'ombrelle,
puis dessous la citadine,
sur le banc avec l'hirondelle,
partageait une clémentine.

Juliette...le 13 juin 2020 à 22:26

entravé
moque
braver
ploc

Fabricele 13 juin 2020 à 23:34

Le prisonnier entravé
siffle et se moque
Pour mieux braver
les ploucs plic ploc

Fabricele 13 juin 2020 à 23:37

évader
glissa
lacérer
fissa

Omphle 14 juin 2020 à 10:13

Et pour s'évader, il se glissa dans un sac, emporté pour le sale, pense le lacérer et s'en échapper fissa !

Omphle 14 juin 2020 à 10:18

Fugitif
Liberté
Maladif
Exempté

Fabricele 14 juin 2020 à 10:40

Dans ma tête je suis fugitif
Mon coeur meurt de liberté
Mon corps s'invente maladif
Mon esprit se présente exempté


punitive
virginité
évasive
multiplicité

Omphle 14 juin 2020 à 11:13

Tout l'enjeu entre une mère et sa fille,

L'une ne pas être castrante punitive,
L'autre préserver sa virginité,

Tout comme par nature, la ficelle s'emmêle, est évasive,

Éduquer forme des noeuds, paradoxe en multiplicité.

Omphle 14 juin 2020 à 11:15

@Fabrice : tu m'as donné une idée de repas ! 😉

Omphle 14 juin 2020 à 11:17

Chose
Paralyse
Ose
Analyse

Fabricele 14 juin 2020 à 12:50

Peu importe les choses
Tout me paralyse
C'est pourquoi tout j'ose
Sans aucune analyse

Fabricele 14 juin 2020 à 12:51

bornoyer
futaie
désincarcérer
plaies

Fabricele 14 juin 2020 à 13:16

@Omph cannibale

Omphle 14 juin 2020 à 16:43

@Fabrice : Euh, j'ai mangé des spaghettis (ficelle, noeuds) et... Ils se sont suffî à eux-mêmes 😉

Juliette...le 14 juin 2020 à 19:11

Petit blues s'est invité.
Ca m'apprendra à bornoyer.
Confiance à désincarcérer.
Ah, ces dimanches, quelles plaies!

Juliette...le 14 juin 2020 à 19:11

mouillé, lutter, catapulter, écrabouillé

Fabricele 14 juin 2020 à 21:40

Une mouche gisait mouillée
Sans son short elle ne pouvait lutter
Puis par sa bretelle catapultée
Elle fini joliment écrabouillée

instinctif
oisif
facultatif
fautif

Juliette...le 14 juin 2020 à 22:36

Il coulait un ruisseau instinctif
auprès duquel j'étais oisif,
pensant: "mon coeur n'est pas facultatif!"
Certains badauds criaient: "tu es fautif!"

Juliette...le 14 juin 2020 à 22:37

courant, contre, accourant, montre

Fabricele 15 juin 2020 à 15:10

Marchant sur l'eau, courant
En mer, tombant dans l'air contre
Rien, rien qui ne soit au courant
Rien accourant main en montre

Scolie
influence
folie
élégance

Juliette...le 15 juin 2020 à 18:37

Finis ton verre, et envoie ta scolie,
dis-nous les profondes influences,
quand l'univers est une belle folie
qui tourne en toute stricte élégance.

Juliette...le 15 juin 2020 à 18:38

Doug, âge, fougue, partage

Fabricele 15 juin 2020 à 19:18

Oh dis donc Doug !
tu n'as pas passé l'âge?
calme ta dingue fougue
Ou fait nous ta gigue en partage

Tableaux
Message
bateaux
atterrissage

Omphle 15 juin 2020 à 20:00

Enfant, les ombres aux tableaux, présagent un message.
Adulte, les phares aux bateaux, présagent un atterrissage.

Omphle 15 juin 2020 à 20:03

Emphatie
Paradoxe
Réfléchi
Intox

Fabricele 15 juin 2020 à 20:57

Chaleureuse empathie
Ne souffre d'aucun paradoxe
Il n'y a rien de réfléchi
Rien qui s'apparente à de l'intox

solipsisme
singulier
tropisme
particulier

Juliette...le 16 juin 2020 à 20:38

Je souffre fréquemment de solipsisme.
Depuis toujours, donc rien de singulier.
Mais, que j'aime qu'on dérange mon tropisme!
Chaque instant est beau, si particulier.

Juliette...le 16 juin 2020 à 20:38

pulsion
lacrymale
primale
expulsion

Omphle 17 juin 2020 à 19:29

De Ça, de compulsion en pulsion,
Sous Moi, de l'animal en lacrymale,
Surmoi, s'agite l'individuelle primale,
De là, l'Éros-ion, molécule en expulsion.

Omphle 17 juin 2020 à 19:35

Festin
Nature

Destin
Mature

Fabricele 17 juin 2020 à 20:35

Dans la corne d'abondance ...un festin
Il est offert par une jolie nature
Luxuriante, évidente comme un destin
Comment meurt-elle?...Elle mature

Fabricele 17 juin 2020 à 20:39

Sème
athanor
énantiosème
fort

Juliette...le 17 juin 2020 à 21:41

Ca y est, ton rire me sème.
J'avais encore le nez dans mon athanor.
Je vois toujours tout en énantiosèmes,
tout et son contraire, dans ma tête, parlent beaucoup trop fort.

apnée, sous-sol, égrener, fol

Fabricele 17 juin 2020 à 22:21

50 ans d'apnée
En sous-sol
Pour pouvoir égrener
mon esprit un peu fol

Fabricele 17 juin 2020 à 22:25

anachorète
cénobite
ascète
conduite

Fabricele 17 juin 2020 à 22:28

@Juliette tes choix de mots me vont bien :)

Juliette...le 18 juin 2020 à 21:13

Mon père était anachorète,
à moins que ce ne fut cénobite?
En tous cas, c'était un ascète.
Il voulut me mettre au monde et changea de conduite.

Juliette...le 18 juin 2020 à 21:14

croire, méprendre, comprendre, foutoir

Omphle 19 juin 2020 à 19:37

Entre croire,
Et méprendre,
Allez comprendre,
C'est un sacré foutoir !

Omphle 19 juin 2020 à 19:40

Vie
Aimer
Inertie
Merdier

Juliette...le 19 juin 2020 à 23:31

Mu par son coeur plein de vie,
son petit doigt, sur la vitre, avait écrit: aimer!
Aujourd'hui, il écrit: inertie!
Petit doigt et buée effaceront ce merdier.

Juliette...le 19 juin 2020 à 23:31

attiré
dévoilé
irrévélé
réitérer

Fabricele 21 juin 2020 à 17:31

Par la foudre attiré
Je fus comme dévoilé
Un être irrévélé
L'hydre prêt à réitérer

battant
ressac
Gitans
élégiaque

Juliette...le 21 juin 2020 à 21:38

Je le revois; mon coeur battant
annonce bel et bien le ressac
de ma passion pour ce Gitan.
Ah, muse de poèmes élégiaques!

tzar, xare, vent, rêvant

Fabricele 22 juin 2020 à 21:08

A l'époque où j'étais tzar
J'allais à la pêche avec un xare
C'était snob et dans le vent
A présent je pêche à la ligne ...mais en rêvant

intempestif
tumultueux
roboratif
talentueux

Juliette...le 22 juin 2020 à 22:24

Tes visites, intempestives,
tes récits, tumultueux,
tes égards, roboratifs,
salopiaud talentueux!

durci, flanqué, palanqué, désobscurci

Juliette...le 22 juin 2020 à 22:27

(bon, désolée, y'a plus de rimes. Bof, pas si grave...)

Omphle 24 juin 2020 à 19:06

Peu enjoué, un esprit est durci,
Mal encadré, il est flanqué,
Trop entouré, il est palanqué,
Bien enjolivé, il est désobscurci.

Omphle 24 juin 2020 à 19:12

Obscurité
Humeur
Pérennité
Lueur

Fabricele 24 juin 2020 à 19:52

J'ai mordu l'obscurité
j'étais de méchante humeur
Toujours à s'en prendre à la pérennité
De la moindre lueur

Scrutateur
entéléchie
spectateur
envie

Juliette...le 24 juin 2020 à 21:44

Dans l'oeil du parfait scrutateur
a des chances de luire l'entéléchie.
Dans celui du simple spectateur,
on ne verra, toujours, que l'envie.

anonyme, gravir, intime, ravir

Fabricele 24 juin 2020 à 22:34

J'étais venu en maillot, anonyme
Au pied de la montagne pour la gravir
J'étais venu incognito pour cette ballade intime
Que l'on m'avait offert mais que je voulais ravir ! ?!

short
gobelet
porte
aspect

Juliette...le 25 juin 2020 à 07:07

Bon ben, j'ai enfilé mon short,
j'ai renversé mon gobelet,
je me suis pris la porte,
je vous laisse imaginer mon aspect..

campagne, dent, chiendent, magne

Eiramle 26 juin 2020 à 14:19

A trop battre la campagne
On va s'y casser les dents...
Laisse pousser le chiendent
Et vis plutôt. Allez viens, magne !

Folie
Péripétie
Rosis
Fuis

Fabricele 26 juin 2020 à 14:35

Et puis il y a aussi... ma folie
Qui n'est certes pas qu'une péripétie.
Elle est bien née comme moi à Rosis
C'est pour cela que delà ...depuis ...j'ai fuis

delà
Roussi
éclat
ici

Eiramle 26 juin 2020 à 14:38

Comment ne pas voir au-delà
Et ignorer cette odeur de roussi...?
Comment ne pas saisir l'éclat
De cette découverte, laissée ici..?

Hargne
Champagne
Pagne
Campagne

Fabricele 26 juin 2020 à 14:57

J'ai mis dans le tiroir ma hargne
Après j'ai sorti le champagne
Et tout nu sous mon pagne
Je cours, je cours en rase campagne

virtuose
ose
morose
prose

Eiramle 26 juin 2020 à 14:59

Qu'importe d'être un virtuose..!
Le plus important est que j'ose
Enfin sortir de cet état morose
Et déposer ici ma simple prose.

Ferveur
Frayeur
Pâleur
Heure

Fabricele 26 juin 2020 à 15:16

Ma verve et ma ferveur
De quoi expier de mon coeur sa frayeur
Sa "sombritude" et sa pâleur
Qu'on moins un jour elle soit ....à l'heure

Mer
Mégère
Légère
Mère

Eiramle 26 juin 2020 à 15:26

A voir l'écume sur la mer
Je me rappelle la mégère,
A sa commissure, légère
Bave rageuse... Ma mère...

Foire
Fou
Loire
Loup

Fabricele 26 juin 2020 à 15:41

C'était à celle de l'Est que nous allâmes à la foire
Avec mon père cette belle âme, ce vieux fou
Nous prîmes le bateau glissant sur la Loire
Personnes ne nous vit nous arrivions à pas de loup

excentrique
balbutie
électrique
argutie

Eiramle 26 juin 2020 à 15:59

J'aime la poésie excentrique,
Celle où même si je balbutie
L'éclair est là, si électrique,
Empli de subtiles arguties.

Nier
Louange
Fier
Change

Fabricele 26 juin 2020 à 17:28

Je voudrais tout nier
Pour un louange
Faible fort et fier
Qu'est-ce que cela change ?

unanime
versatile
intime
gracile

Juliette...le 26 juin 2020 à 18:47

Sa pensée et ses mots sont unanimes.
Seules ses humeurs peuvent sembler versatiles.
Mais quand il livre sa part la plus intime,
il dépose sur nos peurs un baume gracile.

comparer, calqué, s'accaparer, créé

Omphle 26 juin 2020 à 19:40

Nul figure à nous comparer,
Notre angle n'est pas calqué,
Evitons les lignes à s'accaparer,
Préférons le trait levé et créé.

Omphle 26 juin 2020 à 19:47

Louance
Assiégé
Douance
Siégé

Juliette...le 26 juin 2020 à 20:08

Je me dérobe, dans la louance,
quand mon coeur est comme assiégé.
Je préférerais, en douance,
faire corps où l'amour a siégé.

norme, contient, conforme, détient

Omphle 27 juin 2020 à 09:26

Tout dans l'univers est norme,
Mais rien ne le contient !
Rien dans le monde est conforme,
Mais tout le détient !

Omphle 27 juin 2020 à 09:28

Singulier
Marginal

Ordurier
Magistral

Eiramle 27 juin 2020 à 14:23

Quel est donc cet être singulier
Qui partage sa vie marginale
Avec cet homme si ordurier..?
Notre rencontre était magistrale...

Livre
Fibre
Vivre
Vibre

Fabricele 27 juin 2020 à 16:42

J'étais rassasié j'ai rangé mon livre
Il était vide, épuisé sans une fibre
J'allais pouvoir en pensées vivre
Et vérifier l'élasticité du vide qui vibre

oralité
névrose
moralité
nécrose

Omphle 27 juin 2020 à 17:06

L'analyste pense par l'analité ou l'oralité,
L'analysant panse les effets de sa névrose,
L'analyste pense pour la normalité ou la moralité,
L'analysant panse les causes de sa nécrose.

Omphle 27 juin 2020 à 17:08

Conscience
Foule

Inconscience
Refoule

Eiramle 27 juin 2020 à 19:42

Il agit au delà de toute conscience
Et plonge dans l'immense foule,
Trébuche, sombre... inconscience...
Mais la foule se défoule et te refoule.

Reine
Traîne
Roi
Vois

Juliette...le 28 juin 2020 à 07:21

Dans un vieux château vieillit une reine.
Seule, elle se morfond, et tout le jour traîne.
Elle s'était trompée, avait attendu un roi.
Morale de l'histoire, n'attends pas et vois!

blablas, réseaux, câbla, faisceau

Fabricele 28 juin 2020 à 18:29

A plat!! à plat!! tous les blablas !!!!
Fait fit fait fit des réseaux !!!!
Puis un jour de ra petit péta il câbla
Sa fusée qui fissa fusa sans baratin mais avec un oooooooooooh vers son faisceau !!!!!!!!

Cabillaud
Merlan
Bateau
Autan

Juliette...le 30 juin 2020 à 18:54

Nous partions pêcher le cabillaud,
nous avons rencontré un merlan
coiffant une sirène sur un bateau.
Puis, je ne sais plus, tout vole dans l'autan.

bagarre, blase, gare, gaze

Juliette...le 30 juin 2020 à 19:22

Je change les mots 😉

colère, statique, ouvert, extatique

Omphle 30 juin 2020 à 21:14

Sur le fil de la colère,
Réside un courant statique,
Si le circuit est ouvert,
Cesse les lumières, extatique ?

Omphle 30 juin 2020 à 21:19

Proche
Figuré

Reproche
Défiguré

Juliette...le 30 juin 2020 à 22:08

Impression sentiment proche
de proche en proche figuré.
Méconnu gagne reproche
et son sens défiguré.

gel, fendille, margelle, vétille

Juliette...le 02 juillet 2020 à 22:15

mille, caractère, cille, cratère

Juliette...le 02 juillet 2020 à 22:20

Ils savaient braver, dans le gel,
la loi qu'un sursaut fendille,
assis, ensemble, sur la margelle,
tentaient de consoler vétilles.

mille, caractère, cille, cratère

Fabricele 05 juillet 2020 à 11:49

Pourquoi mettre dans le mille ?
Ce que l'on peut ranger dans un caractère
Autant dire que rien ne cille
Si vous optez plutôt pour le cratère !

Promiscuité
Promis
cuité
endormis

Fropople 07 juillet 2020 à 19:41

Afin d'échapper cette promiscuité,
Elle part chasser imaginant en gibier son promis...
Et lui au fourneau s'en accommode, cuité...
Finissant au lit, dans un silence pesant, endormis.

Poire
Fière
Pierre
Foire

Fabricele 07 juillet 2020 à 20:20

Je crois être une bonne poire
Aussi caduque et peu fière
Qu'un vieux duc qu'une vieille pierre
Et je veille consciencieusement... à ce que tout foire

Paravent
Libre
Extravagant
Crédible

Hatsale 07 juillet 2020 à 21:55

Et derrière ce paravent
Il se cache, se croyant libre.
Il se sent excentrique, d'un autre temps, différent, extravagant,
Pauvre bougre trop abîmé et souffrant, aux coeurs des voyants, n'est pas crédible !

Fragile
Argile
Nouvelle
Éternelle

Fabricele 07 juillet 2020 à 22:34

La muse est toujours fragile
Dans son petit costume d'argile
Elle ne donne aucune nouvelle
Et se réserve l'incantation éternelle.


Indicible
Intrépide
Contemptible
Euripide


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?