Humour, énigmes, jeux et détente

Et si on écrivait, acte III

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Humour, énigmes, jeux et détente
  4. Et si on écrivait, acte iii
Et si on écrivait, acte III
Abderianle 03 février 2019 à 14:21

Bon, pondez le texte, la pensée ou le propos qu'il vous plaira, en intégrant ces 10 mots dans un ouvrage ouvragé avant la fin février !

Les sélections sont :
1°) Jobarderie
2°) Somme
3°) Pentédécagone
4°) Couac
5°) Sphacèle
6°) Cache-folie
7°) Apprêter
8°) Enchevêtrer
9°) Sinciput
10°) Bavure

Pour les définitions, votre ami est là : https://www.littre.org/


Que les acrobates les plus contorsionnistes accourent sous le chapiteau !

patrickle 03 février 2019 à 14:49   •  

Jean eut eu une idée soudaine, celle d'ouvrir un dictionnaire et de lire des mots au hasard. ainsi défila devant ses yeux les des mots tels que bavure, sinciput, enchevêtrer, apprêter, cache-folie, sphacèle, couac, pentédécagone, somme, jobarderie,... il ferma ensuite le dictionnaire en se disant que cela n'était pas si intéressant que cela!

patrickle 03 février 2019 à 14:49   •  

oui j'ai osé !!!

Kalimaliciale 03 février 2019 à 19:32   •  

xD putain... J'aurais voulu y penser 😂 😂

Abderianle 03 février 2019 à 21:17   •  

Le défi est dans l'inédit.
T_T

Sanjurole 03 février 2019 à 22:26   •  

Je m'apprêtai et poussai de toute ma force le pentédécagone de mon enfance,
Puis m'y jetai comme un pied.
La vitesse fût telle, que l'enchevêtrement des enfants ne tarda pas à se former,
Ainsi la somme de toutes mes bavures me remontait.
Mais je m'en fichais.
Jusqu'au couac du cache-folie qui s'accrochant avec toupet au sinciput,
Me décrocha de la réalité et me projeta sur le peuplier tous azimut.

Oui la rime m'est lâchement facile,
Mais ce n'est pas ce qu'en dit mon sphacèle.

Abderianle 04 février 2019 à 21:34   •  

ptdr ! 😄
Excellent Sanjuro ! 🙂

Sanjurole 04 février 2019 à 22:10   •  

Merci mais bon, moi et la poésie..

Abderianle 04 février 2019 à 22:24   •  

Arrête, je trouve que tes derniers posts sont plein d'un humour primesautier et gai, et je loue enfin ce qu'il me semble être une "allégrante" autodérision !
J'applaudis de tous mes verbes, et surtout ce distique, qui me replace le sinciput sur le fessier droit :
"Jusqu'au couac du cache-folie qui s'accrochant avec toupet au sinciput,
Me décrocha de la réalité et me projeta sur le peuplier tous azimut."

You rock !
😄

Abderianle 04 février 2019 à 22:25   •  

D'ailleurs on pourrait à grand frais redéfinir la poésie, mais comme je suis toujours seul avec mes questions dans ce vaste océan de génies qui n'y prêtent jamais beaucoup d'attention, je vais méditer seul, dans la quiétude enfiévrée de mes délires sub-cons.
:amen:

Sanjurole 04 février 2019 à 23:27   •  

(voix grave/ralentie de 25% tombant dans les limbes de l'existence)
Nôôôôôôôôôôôôôôôn pas l'humôôôôuuurr

C'est parce que j'ai largement réduit la fumette ^^
"Je découvre des pouvoirs que je n'osais pas imaginer"
(Cristopher Moltisanti)
et que j'ai accepté d'entendre ta critique constructive.


Non je les connaissais mais c'était différent. Pas mieux, pas pire, différent..

La poésie j'ai jamais compris qu'il devait y avoir des genres.. je m'y suis un peu essayé et me suis rendu compte que si je considérais que j'avais choisi les mots qui représentait ce que je voulais concrétiser sur papier, un simple texte était déjà de la poésie.

Les rimes, les vers, les strophes ce n'est que pour l'esthétisme non ? Je ne sais pas je demande..

LibertEchEriele 05 février 2019 à 19:40   •  

Bon, désolée, j'ai pondu un truc absolument immonde, et en plus un peu long:
APOCALYPSE CENTER
Dernier jour des soldes : TOUT LE MONDE DOIT DISPARAITRE !
J'avais bien conscience que nous étions le dernier jour des soldes et que je risquais de le regretter. Mais une envie terrible de, allez, canard à l'orange tiens, m'amena ce jour-là au centre commercial. Toutes façons, pensais-je, je vais faire fissa et, au moindre couac, demi-tour. Je m'étais apprêtée au pire mais..
J'entrai donc dans le sanctuaire du matérialisme et de la jobarderie. Je laissai sur ma droite le rayon librairie où, à l'occasion de la parution de « Johnny, le vrai testament », un attroupement de fans et de sosies se mettaient sur la gueule. Je crus comprendre qu'il s'agissait d'un différend à propos de différences de lectures..
Je passai à proximité du rayon automobile. Un gilet jaune ayant perdu son gilet jaune s'en prenait à un vendeur qui lui assurait qu'il était en rupture de stock. Dans mon rythme effréné, je n'eus que le temps d'apercevoir le cache-folie du commercial jaillir de son sinciput, sous l'effet d'un coup de pince-monseigneur. Je me souviens d'un éclair lumineux mais je ne saurais dire si c'est le synthétique du toupet ou le métal de l'outil qui me le renvoya.
Déjà, là, j'étais perplexe. Avais-je toujours autant envie de canard à l'orange ? Oui.
Je poursuivis donc mon chemin, en jouant des coudes, tentant de me désenchevêtrer le plus possible du gros de la masse et me retrouvai nez à nez avec une fillette de sept huit ans se faisant un selfie des fesses au rayon multimédia. Je vis sa mère lever vaguement les yeux au ciel.
Je n'avais pas encore eu le temps d'intégrer cette vision à ma compréhension globale que je débouchai à une tête de gondole avec animation spéciale. Une vendeuse y vantait les qualités d'une nouvelle crème anti-âge, garantie sans bavures, à base de sphacèles issus de Syrie, d'Ukraine et d'Afrique. A savoir s'il s'agissait de sauge, sphacele salviae, ou de morceaux de tissus humains issus de nécroses...
Haut parleur : « le petit cyclope minion attend sa maman à la caisse centrale, merci. »
A ce moment, il me semble que je me suis mise à courir pour atteindre au plus vite le rayon fruits et légumes. Un homme noir, déguisé en pygmée, découpait de l'ananas en bredouillant quelques pas de danse affectés sur une musique créole.
Je crois qu'à ce moment, l'envie de canard à l'orange m'avait définitivement quittée.
Je me dirigeai vers la sortie. A une caisse, un homme était en train de déféquer sur le tapis roulant. Les gens alentour semblaient acquiescer, parlant du caractère ingrat de la nouvelle carte de fidélité. D'une cohorte de poussettes s'élevait un vacarme de cris mêlés à des pleurs d'enfants aux yeux exorbités. Une mère écarlate gueula : « Tain, qu'est-ce qu'y a encore ? Y sont jamais contents ces mioches. »
J'empruntai de toute urgence la sortie sans achat et déboulai aux abords d'un escalator en panne. Un panonceau indiquait « sol glissant ». Un vigile était en train d'expliquer à une vieille dame qu'un manchot défoncé au crack s'était pris l'aile dans la chenille. Effectivement, une masse luisante et encore gémissante entravait le passage.
Je me réveillai, trempée de la tête aux pieds et songeai qu'au moins, ce petit somme m'aurait fourni un bon cauchemar à raconter dans la rubrique d'Abderian.. Je décidai de me lever et de tenter d'entreprendre la construction d'un pentadécagone pour me changer les idées.

patrickle 05 février 2019 à 20:09   •  

j'aime beaucoup. c'est tout à fait ce que j'ai ressenti il y a une quinzaine d'année où dans un de ces super grands supermarchés, j'ai abandonné mon caddie dans un rayon et je suis sorti parce que je ne supportais pas (par contre, moi je me sui pas réveillé 😬 )

LibertEchEriele 05 février 2019 à 20:21   •  

Hi,hi,hi! En tous cas, ça fait plaisir d'avoir un retour parce-que je me suis dit que c'était quand-même bien glauque cette histoire... Mais bon, c'est venu comme ça. Merci Pat!

Abderianle 05 février 2019 à 22:42   •  

@LibertEchErie
Putain excellent ! J'applaudis des quatre pattes comme un singe défiant la gravité !
Oh tu me pardonneras mais si je devais décrire cette prose et cette histoire qui m'a franchement tordu (parce qu'elle est moins glauque qu'Amel (Bent)), c'est assurément l'envol d'un T-Shirt par un soir de tempête alors qu'un aviateur pris de constipation a un soudain besoin de fredonner une chanson rasta en hissant un drapeau noir.
(oui je sais j'ai des émotions complexes T_T)

Franchement je vous loue (surtout si je ne suis pas le seul à le voir) pour l'excellent et altissime degré d'humour de vos textes ! Au point presque que je me sentirais presque sérieux, voire même, assez chiant ! 😄
Ah et si étourdi d'enthousiasme qu'il me faudrait poster trois fois mon texte pour souligner l'intensité de l'ébranlement de mon cortex !

Je plussoie et te loue pour l'immense Liberté que tu as prise et conquise ! Just great !
(En Pix ça donnerait : "Awwwwwwwwwwwesooooooooome !" mais ça ferait un peu soir de match de foot, donc à réserver pour les abstinents)

You did make my days ! 🙂 😄

Sanjurole 06 février 2019 à 00:47   •  

C'est lourd comme ambiance j'aime beaucoup, mais relativise et respire un bon coup en me disant que ce n'est pas moi qui ai fait ce cauchemar.


Ah merde j'avais oublié jobarderie moi..
quel con..

Abderianle 06 février 2019 à 10:37   •  

@Sanjuro : Espèce de jobard.
T_T

Vous lisez ça au premier degré, mais il y a de grandes amplitudes dans le texte.
Si... si ?!

LibertEchEriele 06 février 2019 à 14:56   •  

Merci beaucoup! Contente que ça t'ait autant plu Abderian, ça rattrapera peut-être le fait que ça ne plaise pas à grand monde..

Abderianle 06 février 2019 à 22:30   •  

C'est justement le problème... 😄
(si ça me plaît à moi, j'imagine que, ipso facto, ben...enfin, tu vois quoi. Mais je prends cela comme un émérite cadeau personnel, et je sais maintenant pouvoir compter sur deux amis si un jour je tombe en Absurdie (ou sur moi-même ; DPAM)).
Pour les autres, il n'est bien sûr pas trop tard pour faire un don ^^ 🙂

LibertEchEriele 12 février 2019 à 18:30   •  

Fanny, qu'est-ce que tu nous proposes comme jeu d'écriture différent?

Fanny-146le 12 février 2019 à 19:44   •  

Je vais tâcher de vous concocter un alpha-oméga sympa, et ensuite, comme pour le principe de la liste de mots, chacun pourra enrichir le jeu en créant sa propre consigne. J'essaie de vous faire ça demain !

LibertEchEriele 12 février 2019 à 19:47   •  

😍 😍 😍 😍


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?