Discussions libres • Travail et vie professionnelle

L'ambition
Fanny-146le 10 février 2019 à 16:59

Je lance le sujet ici, mais la notion n'est pas forcément liée à la sphère professionnelle uniquement.
Est-ce que le mot "ambition" est un gros mot pour vous ? Est-ce que la découverte de votre douance a changé quelque chose dans votre façon de l'appréhender ?

Merlinle 10 février 2019 à 17:21

Le mot est souvent connoté dans un sens de désir d'élévation sociale, mais il semblerait que certains y voient aussi une volonté d'élévation personnelle sur divers plans, donc je suppose que selon ce que l'on met derrière, les réponses peuvent varier.
En ce qui me concerne, je n'ai jamais eu "d'ambition". Des désirs et motivations pour atteindre tel ou tel objectif, parfois, oui. Mais de grande ambition professionnelle, sociale... Non. Je crois que ma seule "ambition" a toujours été de vivre le plus heureux possible ;)

Fanny-146le 10 février 2019 à 17:24

Et c'est déjà pas mal, c'est même sans doute bien plus difficile à atteindre qu'un objectif professionnel par exemple, car c'est à recommencer chaque jour, ou au moins à entretenir.

Abderianle 10 février 2019 à 21:04

Pour ma part, jeune, j'en avais plein, mais comme je suis complètement inapte à réussir le moindre concours, le moindre recrutement, la moindre pantomime professionnelle, comme je suis inapte à suivre les conventions et comme je suis aussi mauvais aux examens et aux épreuves que Kafka est bon en cancrelat, eh ben après avoir fantasmé sur des macronismes à crever l'affiche pendant dix ans, j'ai fini par être ce que je suis naturellement, c'est-à-dire : rien.
Donc maintenant mon ambition c'est d'arriver à y persévérer.

Donc en clair ce n'est pas un vilain mot, et gloire à ceux qui ont les facultés jointes aux aspirations. Et haro sur les autres !

Zebra3le 10 février 2019 à 21:14

J'ai l'ambition de fuir ceux qui en ont.

Abderianle 10 février 2019 à 22:20

Tiens, j'ajoute un défi personnel, pardon, une réflexion en forme de défi personnel (à savoir, rédiger un post vaguement philosophique en peu de mots).

:concentration:
:concentration=ECHEC:
*loop*
:concentration#2:
:concentration#2=UNKNOWN_RESULT:

Tout être humain n'est-il pas tenu à un minimum d'ambition ? Celle à laquelle Fanny-146 fait référence, en premier, c'est le monde du travail (c'est pour cela qu'elle s'en dédouane ^^), car c'est le plus évident, mais avoir l'ambition d'être plus tempéré, d'être moins con, d'avoir des vrais potes, de réussir à l'école, d'être heureux, de devenir une figure majeure des APIEs ou d'être le premier président élu issu du parti Pirate, j'imagine que ce sont autant de manières de se construire, de se définir, et de donner un sens à sa vie.
Un mec un peu chiant ici avait posté un truc sur les désirs, et de grands noms de la pensée APIE avaient intelligemment répondu, et, quelque part, l'ambition est voisine du désir. Si l'on voulait être pertinent, on dirait le désir brut et plus individuel, quand l'ambition s'accompagne d'un besoin de reconnaissance sociale ou exige une traduction objective, généralement méritocratique et fondée sur le long ou moyen terme. L'ambition serait donc un désir plus structuré. Dire "j'ai pour désir de perdre du poids", ça rassure moins sa diététicienne que de dire, déjà "j'ai l'ambition de perdre du poids" (ou, à l'Académie : "j'ai pour objectif socialement reconnaissable d'ôter de mon corps une surcharge lipidique nuisible à ma santé, à mon moral et à mon canapé"). Et, dans les deux cas, désir ou ambition ne renseignent pas sur la pertinence ou la positivité de l'acte ainsi conçu (on peut vouloir perdre du poids sans bonne raison, et même pour de mauvaises raisons, et les buts fixés par le désir ou l'ambition peuvent nous être nuisibles (on peut vouloir être pilote de F1 et mourir dans un crash lors de sa première course...)).
Après on héroïse souvent les ambitieux dans la mesure où ils sont tenaces. Si Monsieur Mermoz n'en avait pas eu autant, au point même de confiner à une sorte de résolution inflexible, voire de légère folie, il n'aurait pas son nom partout en République.
Et d'ajouter enfin que l'ambition suppose souvent de rivaliser avec les autres, mais le désir, en général, force également l'ordre du monde. L'ambitieux a cependant la clarté pour lui, car il agit en toute connaissance de cause, et avec une sincérité ontologique (même si pour cela il doit frauder, mentir, affabuler et que sais-je), alors que le "désireux" est toujours plus évanescent, plus fugace, moins machiavélique dans ses stratégies car moins prévoyant, plus capricieux, plus changeant. Et, pragmatiquement, on réussit mieux à faire cuire des cookies quand on s'en tient au projet que lorsque l'on conçoit seulement le désir "de faire du gâteau". Et en général ça ouvre le droit à moins d'amis et à un four plus vite usé.
Oh, et de là on pourrait poser la question : l'ambitieux n'agit-il pas toujours quelque part envers, pour ou surtout contre autrui ? Le désir solipsiste ne peut-il être résolu que dans l'ambition pratique ?

:concentration2=ECHEC:
*loop_end*

Fanny-146le 11 février 2019 à 08:22

Eh ben, j'avais bien fait de laisser la lecture de ton message en attente jusqu'à ce matin ! Mais plein de choses intéressantes ! Merci pour ta contribution ;) L'idée d'ambitionner contre l'autre m'interroge, il faut que j'y réfléchisse...

Merlinle 11 février 2019 à 08:40

Pour moi il y a une différence entre un objectif (un but qu'on se fixe à un moment donné) et une ambition, qui sous-entend une forme d'élévation (sociale, spirituelle...). Mais je suppose que tout est une question de définitions :)

Fanny-146le 11 février 2019 à 17:05

Voilà une distinction intéressante, qui n'est pas juste affaire de définition, je pense... Et un thème de réflexion qui pourrait m'être bien utile. Merci Merlin !

patrickle 12 février 2019 à 10:15

je viens d'aller voir la définition du mot ambition sur internet, mais c'est pas top. j'irai voir ce soir dans un dictionnaire papier.
pour moi, l'objectif est effectivement le but que l'on cherche à atteindre, l'ambition y inclut la motivation à l'atteindre et l'expression des efforts voir des sacrifice que l'on est prêt à consentir pour atteindre l'objectif.
la notion d'ambition est très variable selon l'observateur, qu'il soit l'acteur ou le spectateur. quand merlin dit, j'ai l'ambition d'être heureux. pour certains, c'est très ambitieux (c'est à dire que l'objectif est loin et les efforts et les sacrifices pour y arriver seront lourds). pour d'autres ce sera facile et donc ce ne sera pas très ambitieux. (certains ne comprennent peut-être pas non plus l'objectif)

patrickle 12 février 2019 à 10:17

par ailleurs, le mot 'ambitieux' a eu un sens un peu détourné par les médias. par exemple, quand un journaliste politique parle d'un programme politique ambitieux, il sous-entend fortement que le parti fait un effet d'annonce et n'y arrivera pas. quand on parle d'une personne ambitieuse au travail ou en politique, on devrait surtout employer l'expression 'dent longues', car on sous-entend que tout ce qu'il veut c'est l'argent et/ou le pouvoir et que le reste ne l'intéresse que peu.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?