Travail et vie professionnelle

"l'argent est le nerf de la guerre"

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Travail et vie professionnelle
  4. "l'argent est le nerf de la guerre"
"l'argent est le nerf de la guerre"
Carolle 27 novembre 2019 à 10:09

Bonjour,

Depuis toujours (enfant), je n'aime pas beaucoup l'argent. Petite, je ne comprenais pas pourquoi personne ne pratiquait le troc.

Toute ma vie, j'ai beaucoup travaillé, dans le sens ou j'accomplis mes taches avec sérieux et même passion.

Pourtant je vois autour de moi des gens pas sérieux qui gagnent bien leur vie, et des gens sérieux qui crèvent la misère.

Je pense, ne m'en voulez pas, particulièrement à toutes ces femmes qui vivent seules avec enfants à charge ( dont je fais partie), et qui bossent du lever au coucher, tout en ayant du mal à boucler les fins de mois. Comment est-ce possible ????

Les enfants sont l'avenir de l'humanité, comment cela se fait-il que l'éducation de ceux-ci ne soit pas au centre des préoccupations de l'humanité? N'est-ce pas noble que de s'occuper d'un autre être que de soi-même ?

Les familles sont assujeties à ce dieu argent. Celui qui ne court pas après l'argent, n'en a pas. Et dans ce monde comment survivre sans argent, sans se mettre les autorités sur le dos ?

Moi j'aime le travail ,pas l'argent.

Alors oui, je pense que l'argent est le nerf de la guerre,

Sauf que moi, j'aime pas la guerre.

Et vous?

Merlinle 27 novembre 2019 à 10:15

Dans une société basée sur le profit, donc par incidence sur l'exploitation (des autres, des ressources, des ressources des autres...), l'argent est un symptôme. Le travail aussi. Aujourd'hui, on nous force à occuper un emploi qui est défini par les besoins de cette société, pas ceux des humains. Cet emploi est censé nous apporter les ressources nécessaires à la survie... ce qui n'est pas le cas pour tout le monde.
Mais globalement, c'est bien le système lui-même qui est en cause. C'est ce système-là qui provoque les inégalités, qui détruit les espèces, qui modifie le climat de la planète, qui tue des gens. Tant qu'on n'arrivera pas à en changer, l'argent et tout ce qu'il représente aujourd'hui auront de beaux jours devant eux....

Siryackle 27 novembre 2019 à 10:27

Rien à ajouter malheureusement... 🙁

Fropople 27 novembre 2019 à 10:28

Bien synthétisé @Merlin, je plussoie ta vision

L'argent en lui même n'a pas de valeur autre que le prix qu'on lui donne
Et il a été, il me semble, une formidable invention qui a permis de faciliter le troc justement.@Carol tu peux voir l'argent comme un objet générique que tu peux troquer avec n'importe qui, là où un troc ordinaire pourrait ne pas se faire car l'un des deux intervenants ne serait pas intéressé par ce que peux lui fournir l'autre en échange de son bien.

Carolle 27 novembre 2019 à 10:28

je suis d'accord avec toi @Merlin la terre n'était pas destinée à être exploitée de la sorte, les êtres humains non plus.

Je trouve ça infame de vendre la générosité de notre terre.

Je ne comprends pas ce qui peut pousser un être humain à vivre à l'aise ainsi, moi ça me rend malheureuse... 😵

😭 😭

Cela dailleurs me donne un immense sentiment d'étrangeté sur cette terre, alors que c'est une merveilleuse planète dans l'univers et que au départ, tout y est pour être heureux 😭 😭 😭 😭 😭

Carolle 27 novembre 2019 à 10:32

@Fropop je ne suis pas d'accord avec la valeur qu'on a donnée aux choses par l'argent.

Pour moi une violette est bien plus précieuse qu'une usine à voitures.

Avec le troc, il y a un accord sur la valeur subjective de ce qu'on échange.

Pour plus de justice, chacun devrait pouvoir évaluer la valeur qu'il accorde aux choses.

Carolle 27 novembre 2019 à 10:36

@Fropop on en fini aussi à préférer l'argent à un cadeau ( une intention) de quelqu'un.

Cela me semble favoriser l'égocentrisme et le repli sur soi.

Fropople 27 novembre 2019 à 11:09

Il faut bien faire la distinction entre la valeur d'une chose et son prix ou "valeur marchande"
Une bouteille d'eau, avec son prix arbitraire, n'a par exemple aucune valeur particulière à tes yeux si tu as accès à de l'eau potable.
Mais imagine toi dans un désert après deux jours sans avoir bu, sa valeur monte à tes yeux, et dépasse de loin la valeur que tu attribuerais à un diamant, une belle fleur, ou une quelconque parcelle de terre qui serait tienne. Cependant, le prix d'une bouteille d'eau n'atteint jamais un tel montant.

@Carol, je suis d'accords avec toi, la valeur marchande des choses a pris le pas sur la valeur que chacun se permet d'attribuer au choses. Mais ce n'est pas tant l'argent le problème (bien qu'il soit en effet "le nerf de la guerre") que la course au profit de la société, évoqué par @Merlin.

Fropople 27 novembre 2019 à 11:11

ça me fait penser au livre "L'homme qui voulait être heureux" de Laurent Gounelle 🤔

Carolle 27 novembre 2019 à 11:21

Oui c'est vrai, c'est plutôt la course au profit @Fropop, mais n'empêche que ces billets et cette monnaie, ce(s) compte(s) en banque sont devenu le levier matériel pour faire obéir. Pas d'argent sans recherche de profit, parcontre, je suppose que sans l'argent le profit s'exprimerait autrement ( par les pulsions sexuelles, le vol, ou la jalousie des qualités intrinsèques de l'autre, par exemples....)

Je me demande vraiment comment je pourrais participer à ça, j'y arrive pas.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?