Vos réalisations, vos oeuvres, vos galeries

Juste une petite nouvelle... :D

  1. Accueil
  2. Forums
  3. vos galeries, réalisations et projets : Vos réalisations, vos oeuvres, vos galeries
  4. Juste une petite nouvelle... :d
Juste une petite nouvelle... :D
MadMaxOnele 17 janvier 2020 à 12:54

Il y a des salles de réunions célèbres... C'est fou comme une pièce qui peut paraître à ce point inutile et rébarbative peut revêtir une importance de maboul. Prenez le fameux Salon Ovale par exemple... Ou la non moins célèbre mais plus légendaire salle de La Table Ronde... On notera d'ailleurs au passage que la déco de la salle est importante. Si on veut qu'il s'y passe de grandes choses et qu'on y prenne de bonnes décisions, la salle de réunion doit avoir de la gueule, c'est un principe de base.

Celle-là ressemble aux salles de réunion des séries américaines qui racontent les aventures plus ou moins rocambolesques d'improbables cabinets de juristes. Elle est immense et baignée de lumière. Les grandes baies vitrées offrent une vue imprenable sur une grande ville avec un immense parc en son centre. L'éclat du soleil du matin fait vibrer les couleurs de l'hiver et briller les diamants du givre.

Au milieu de la salle se tient une immense table ovale en Chêne. Les murs, en briques apparentes, réchauffent la pièce de leur douce couleur ocre. Et le fait que le quatrième mur soit en verre dépoli orné d'une porte transparente contribue largement à la parfaite circulation de la lumière et à l'optimisation de son éclat.

Toutes les chaises sauf quatre sont occupées. Les deux à chaque bouts de la table, une vers le milieu coté fenêtres et celle du jeune homme habillé d'une chemise tachée de café et d'encre, les cheveux en bataille, et l'air à-la-limite-de-la-dépression qui prépare du café.

Une femme en costume sans cravate très chic entre dans la pièce, un gros dossier sous le bras. Genre Sigourney Weaver, Meryl Streep ou Jamie Lee Curtis, vous voyez ? Belle, intelligente, classe et qu'on sent qu'il faut pas l'emmerder... Ce genre de femmes là... Elle embrasse la salle de son regard d'un air sérieux et impassible puis prend la place en bout de table la plus proche de la porte : la place du dirigeant. Elle pose ce qu'elle a dans les mains sur la table et met ses longues mains élégantes sur le dossier de sa chaise comme un chat déroule ses pattes avant une fois roulé en boule au creux d'un coussin.

« Bonjour à celles et ceux que je n'ai pas encore vu ce matin...

Ah je vois que Laparesse n'est pas encore arrivée, comme d'hab... Pas très surprenant... Bon... On va commencer sans elle hein... »

Elle se tourne vers le frêle jeune homme.

« Laltruisme, vous voulez bien vous grouillez de nous servir les cafés s'il-vous-plaît qu'on s'y jette parce qu'on a un ordre du jour assez maousse. »

Elle le regarde et se fend d'une contraction musculaire qui ressemble vaguement à un sourire de compassion.

« Et puis, vous m'ferez penser qu'on parle de votre augmentation et d'éventuelles vacances mon bonhomme parce que vous avez une salle tête... »

Laltruisme lève craintivement les yeux vers elle, plein de reconnaissance, puis s'affaire à sa tâche, servant les présents comme les absents avant de retourner à sa place.

« Alors, je vous ai convié à cette réunion parce que j'ai eu les dernières analyses de l'état général du monde et c'est pas joli-joli...

Ça frappe à la porte... Oui ?! » dit-elle tournant la tête vers la porte et l'homme en costume gris de mauvais goût qui se tient de l'autre côté. Elle lui fait signe d'entrer d'un hochement de tête. L'autre ne bouge pas et la regarde l'air soudain perdu.



« ... Pourquoi il entre pas ?... OUI ?! (même hochement de tête)

...Mais... Mais... Il est con ou quoi... MAIS ENTREZ BON DIEU ! (il sursaute puis entre).

Ledoute ! Non mais ça va pas mon vieux ? Qu'est-ce que vous foutez ?

Comment « je ne savais pas si il fallait que je vienne » ? Ouais en même temps, c'est votre truc ça hein... « Oui mais nan j'savais pas... » Vous m'saoulez Ledoute... Entrez, posez vot'cul sur une chaise, et pour l'instant fermez-la.

Lacolère vous m'prendrez les notes du compte-rendu pour cette fois, ça vous détendra et nous aussi...

Non non non, j'veux pas vous entendre. Vous commencez pas et vous faites c'que j'vous dis. Va falloir apprendre à rester à vot'place Lacolère...

Et j'vous ai entendu penser Lafrustration ! Vous aussi vous devriez faire gaffe à vos miches.

Bon, c'est bon maintenant ? On passe à l'ordre du jour ? »

Elle s'assoit et ouvre le dossier posé devant elle puis le referme avec un brin d'expression qui ressemblerait à une forme de profonde insatisfaction avec une touche de dépit puis lève la tête sur l'assemblée.

« Bon est-ce que quelqu'un peut me donner des explications ? Oui parce que là, il y a comme qui dirait une couille dans le pâté, on est d'accord ou pas ? »

Silence...

« Oh ! On est d'accord ou pas ? »

Une rumeur de « oui » emmêlés s'élève vaguement.

« Bon alors si on est d'accord... Qui peut m'expliquer comment on en est arrivé là ? Qui va prendre la responsabilité de ce merdier hein ?»

Laltruisme lève une main tremblante... Elle tourne la tête, le regarde, lui prend la main et la remet doucement sur la table avec une délicatesse surprenante.

« Non mon gars... C'est gentil mais je sais que vous n'y êtes pour rien. »

Puis se levant pour s'adresser à tous les collaborateurs présents.

« Bon très bien... Vous voulez la jouer comme ça ? ON va la jouer comme ça...

Vous pouvez tout de suite envoyer des textos pour annoncer à tout le monde que vous ne serez pas disponible jusqu'à ce que cette foutue réunion soit terminée ! Ce sera peut-être que l'année prochaine du coup !

Vous allez en chier mes p'tits choux ! Vous allez m'en chier des chapeaux hauts de forme majordome inclus, je vous le garantis !

On va se la faire bien longue, département par département, on va se dépiauter tout ça bien propre... Ah vous avez voulu vous la jouer pleutre, vous allez être servis ! Je vais vous sortir le grand jeu en mode Inquisition du XVème siècle, ça devrait vous chatouiller un moment.

Allez c'est parti !

Lapeur ! Je commence par votre département parce que... Ben parce que j'vous aime pas voilà. On va se dire les choses clairement. Pourquoi ? Mais parce que vous ne faites pas ce pourquoi on vous paie mon vieux ! Votre Job c'est de signaler un danger voir de déclencher une réaction courageuse ! C'est marqué là : sur votre contrat ! Vous vous souvenez votre contrat ? Ce bout de papier très déchirable ? Qu'on peut éventuellement manger en salade ? Vous vous souvenez bon et bien, à la case motif de l'embauche vous pouvez lire comme moi... Très bien, donc on est d'accord. Qu'est-ce qui vous a pris de vous répandre partout et n'importe comment comme ça ? Qu'est-ce que vous avez foutu ?

Ah bah je suis désolée ! Qu'est-ce que c'est que ces trucs là : xénophobie, homophobie,... C'est pas du Lapeur ça, mon petit pote ! Ah bah non, je sais reconnaitre votre patte quand même, on a bossé trop longtemps ensemble ! Je vous connais ! Non, vous, c'est plutôt arachnophobie... Agoraphobie... Rhooo et votre Coulrophobie ! Ça c'était un bijou ! Une merveille ! Mais ces produits dérivés de racisme à la con ?! Alors qu'est-ce qui s'est passé ? C'est quoi ces deux merdes inutiles que vous nous avez pondu ? Parce qu'on est bien d'accord que c'est de la merde quand même...

...quoi vous dites ?...

« Ça se vend bien ? »... «Ça se vend bien... » « Ça se vend bien » mais vous êtes barjo ! J'en rien ai foutre que ça se vende bien ! Vous avez vu les conséquences des trucs ou pas ? En plus, à la base, ça devait être un produit saisonnier, SAI-SON-NIER ! J'savais bien que j'aurais dû vous l'épeler ça aussi... Qu'est-ce qui vous a pris d'en faire un standard ?

« Ça se vend bien »...

C'est tout ce que vous avez comme argument ? Non parce que si vous comptez me le resservir en boucle jusqu'à demain, je vous le dis tout net, vous pourriez bien finir sur le même siège éjectable que vos deux potes Lacolère et l'autre pomme de frustré de la vie là !

Vous voulez vous sortir de la mouise ? Alors dans un premier temps, vous allez vous excuser et, dans le second, vous allez me trouver une solution pour faire disparaitre ces deux bouses de notre catalogue fissa de chez fissa, genre pour avant-hier. Vous m'avez bien compris ?

...

Quoi ?... Ouh la la... Mais alors, je vous explique, c'est pas mon problème. Vous avez qu'à dire qu'on s'est gouré... Que c'est une blague de bureau qui a mal tourné... Que la xénophobie comme l'homophobie sont des produits toxiques. Qu'après analyse on se rend bien compte que c'est un peu l'huile de palme glyophosphatée cancérigène de l'esprit. Que ça sert à rien, que c'est dégueulasse, que ça tue des gens et que c'est fondé sur du vent parce que c'est scientifiquement de la merde. Vous le justifierez comme vous voudrez, j'en ai rien à foutre mais je ne veux plus en entendre parler. Je vous rappelle également brièvement au passage, pour ceux que ça intéresse encore, que c'est interdit par Laloi et Fémorale. Pas vrai les gars ? »

« Absolument Patronne ! J'ai plusieurs textes sur le sujet ! Je les mets en annexes du compte-rendu (annexe 1)»

« Heu et moi c'est Lamorale, Patronne »

« Ouais... Je sais... Mais j'aime bien vous appeler Fémorale, ça fait genre la Fée Morale, ou la Fée qui a le moral, l'artère fémorale, ou bien encore la contraction de Lamorale et il est vraiment... Il est vraiment... Il est vraiment phénoménal la la la la... Voyez un peu le délire, ça fait un peu jeu de mots multiple ! Et puis, j'vous aime bien vous alors voilà... Bon... Vous le prenez pas mal ? Oui, pardon, j'me suis emballée...

Revenons à nos moutons... Bon Lapeur, vous avez compris ? Alors sortez-vous les doigts et trouvez-moi un autre loup pour effrayer la bergerie merci.

D'autant qu'il me semble qu'on en a des pleines caisses de prototypes de trouilles non ? Ben voilà, expliquez leur que toute forme de racisme est absurde par essence mais que si ils veulent vraiment avoir peur de quelque chose, on peut leur fourguer cette magnifique peur de la Mort dans d'atroces souffrances mêlées d'intenses frustrations quand leur planète les achèvera dans l'éternel silence de l'espace où il n'y a personne pour les sauver ou les entendre... Ça devrait les occuper un moment... Mettez-vous en biche avec Ledoute... Hein Ledoute, pondez leur un petit « Et si... » de votre cru...

Et essayez de recontacter Lecourage, il est pas mal pris en ce moment mais je suis sûr qu'il fera un effort pour vous... Vous bossiez en équipe avant... Il m'avait dit qu'il passerait mais personne ne l'a vu là ? Non ?...

Laltruisme, essayez donc de le joindre vite fait...

En attendant, département suivant...

...

Vous avez les foies Lafoi ? Et vous avez raison... Vous sentez comme je m'apprête à vous tomber dessus ou pas ? Qu'est-ce qu'on fait ? Vous vous auto flagellez tout seul, ou vous me laissez vous martyriser devant vos collègues ? Vous préférez quoi ? Non, je vous demande parce que vous n'aurez aucun des deux mon p'tit père. Pour une fois vous allez prendre vos responsabilités, ça vous changera. »

« Mais j'croyais... »

« Rien à péter de vos justifications. On va faire comme avec le trouillard de service, est-ce que vous pouvez me lire à haute voix le motif de votre embauche s'il-vous plait... »

« .......... »

« Plus fort je vous prie... »

« Libérer les hommes et les inspirer en leur fournissant des valeurs morales et un code de conduite jusqu'à leur absolution si elle est méritée. Oui et alors ? »

« Et alors ? » Non mais dites-donc... Je vous trouve à la limite de l'insolence Lafoi... Vous ne devriez pas trop m'asticoter... Je suis plus vieille que vous et plus gradée, je vous prierais de pas l'oublier... Alors rangez-moi vot'sourire de défiance à deux francs là d'où il est venu et répondez quand on vous parle...

Donc ? Vous avez pas vu que ça avait dérapé ? Y a pas un moment où vous vous êtes dit « tiens, c'est parti en couilles ? »

Je veux dire, rationnellement, il vous faut combien de morts avant de percuter que peut-être qu'il y a un truc qui déconne ? Vous croyez que ça va durer longtemps vos conneries ? Alors vous allez me remettre les choses bien au point avec tous vos petits copains là, les agités du bocal et les partisans de la Terre plate ; et vous allez me les mettre au diapason rapidos.

Faut qu'ils arrêtent de se foutre sur la gueule pour ça !

Vous n'avez qu'à leur dire que leurs Dieux sont tous d'accord pour dire que ce sont des cons et qu'ils ont intérêt à se tenir tranquilles. Parce qu'à force de réclamer une justice divine, ils pourraient bien finir par se la prendre sur la gueule tous autant qu'ils sont. En tous cas, c'est bien parti... Oui parce que figurez-vous que pendant qu'ils sont bien occupés par toutes vos conneries là...

LACULPABILITE ! ASSIS ! Votre tour va arriver ! N'essayez pas de vous tirer en douce une deuxième fois ça aggraverait votre cas !

Donc pour conclure sur le chapitre Lafoi : faites votre boulot ! Inspirez les à devenir meilleurs, à créer, à communiquer, à voyager, à transmettre et à trouver des passerelles entre eux pour s'améliorer et mériter l'absolution, leur vie éternelle, leur licorne à deux têtes ou peu importe quoi d'autre. Voyez le reste avec le marketing... Faites-moi un beau produit... Allé au boulot... Je crois en vous gamin mais faut gagner votre croûte maintenant...

Et puisque Sa Majesté de LaSainteCulpabilité a attiré mon attention en essayant de filer à l'anglaise, qu'est-ce que Sa Seigneurie a à dire pour sa défense ? C'est quoi votre problème mon bonhomme ? Hein ? Vous pouvez pas arrêter de les pousser à faire des choix de merde ? C'est quoi ? Vous arrivez pas à travailler autrement qu'en équipe c'est ça ?

Non mais ne vous mettez pas à chialer... C'est pas grave... Je vous en veux pas... Vous êtes pas bien dans vot'peau... Avec un nom pareil en même temps... Ben oui... Je comprends bien... Et puis, je vais vous dire, d'habitude, j'adore c'que vous faites... Vraiment... Mais là, faut vous ressaisir mon vieux... Si vous voulez vous faire aider de certains collaborateurs allez-y mais arrêtez vos collaborations avec Lafoi et Lapeur, vous faites chier tout le monde...

Tenez Laresponsabilité, vous faites rien vous en ce moment ?

...

Oui... Non... Vous faites rien...

...

Parce que ça se voit... N'essayez pas de me la faire à l'envers, je vois vos scores sur Candy Crush Saga ! Espèce de branleur ! Eteignez-moi ce portable ! Saloperie de geek ! Allé hop ! A cheval les deux lascars... Trouvez-moi un truc sympa à me présenter pour la fin de la semaine. Et je veux vous voir bosser ensemble ! Télétravail mon cul ! Je vous veux là sous mes yeux en train de vous racler le fond de la caboche.

...

Qu'est-ce qu'y dit le zombie du mobile ? »

« Il a dit : Et elle c'est quand qu'elle s'y met au taf ? pffff... »

« Merci Légoïsme, votre esprit d'équipe me surprendra toujours...

Parce que là vous croyez que je fais quoi exactement Laresponsabilité ? Une réunion tupperware ? Je vous signale espèces de couillons que mon job c'est de VOUS faire bosser pour ne pas avoir à le faire... Parce que si je m'y mets comme vous dites... Là, en l'état, je suis obligée de faire un reset... Ah bah si... Là, faut tout faire flamber et recommencer à zéro avec une période de travaux de malade pour tout remettre à neuf... Et ça, ça veut dire que nous tous là, sans la moindre petite exception, on ira tous pointer au chôm ! Et ça, ça n'a pas l'air de lui effleurer l'esprit au gros dindon qui glousse encore de sa farce là-bas... Hein ?! Ah bah oui hein ! Tout de suite, c'est beaucoup moins drôle...

Non parce que, faut pas croire, j'y tiens pas moi à tout cramer mais faut bien reconnaître qu'un jour où l'autre, ils ne me laisseront plus le choix... »

« En même temps, ce serait votre travail, vous n'auriez pas le choix »

« Oui alors vous Légoïsme, j'ai envie de vous dire qu'on ne vous a pas demandé l'heure qu'il était et que, si j'étais vous je ferais profil bas genre niveau pâquerette voyez... Deux interventions en une seule réunion, pour vous, je considère que c'est déjà une de trop. Et je n'ai pas besoin que vous validiez mes paroles.

Non non non... Chut chut chut... Ecoutez écoutez...

...

Vous entendez...

C'est le bruit que ça fait quand vous la fermez... Ça s'appelle le silence... Gravez bien cet instant et ce son dans votre mémoire Légoïsme... Votre job, à compter d'aujourd'hui et jusqu'au jour où vous me verrez entrer dans votre bureau déguisée en ballerine à paillettes, ce sera de reproduire indéfiniment ce son... Le silence... Je ne veux plus vous entendre ne serait-ce que respirer...

...

Ah Non... Vous arrêtez de bosser aussi...

Ben sinon je vous vire purement et simplement... Vous choisissez, soit vous êtes officiellement payé à ne rien foutre, soit vous prenez la porte...

Voilà...

Si on passait à la suite des festivités ? A qui le prochain coup de pelle ?

Attendez, je reprends mes notes...

Oh mais que vois-je, que lis-je... Mais c'est notre duo de choc... Labassesse et Laméchanceté... Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de vous ?... Je vous dirais bien de vous transformer en plantes vertes mais vous trouveriez encore le moyen de foutre la merde...

A ce stade, il ne reste qu'un seul job pour vous deux : vous allez vous appuyer le ménage des bureaux jusqu'à ce que je vous confonde avec des serpillères. J'appelle la RH en sortant pour qu'elle modifie vos contrats. Et je trouve que vous vous en sortez bien...

Ah oui ?! Et vous considérez que votre projet le plus réussi, c'était quoi exactement : l'appât du gain, la cruauté, la lâcheté, le mensonge ? Non allez-y, je vous écoute, ça m'intéresse...

Non mais ne cherchez pas ! Vous êtes mauvais, vous êtes mauvais... Un point c'est tout... On peut rien vous confier... Rien !

La dernière fois, pendant le séminaire, je vous ai confié une simple présentation et vous vous souvenez comment ça s'est terminé ? Laloi s'est bourré la gueule parce qu'il ne la digérait pas, Lamorale était au fond de ses chaussettes, Laltruisme n'a pas arrêté de chialer jusqu'à la fin du week-end, on a retrouvé Lacolère en taule parce qu'il avait voulu se battre avec une voiture, et il a fallu hospitaliser en urgence Lespoir et Lacohérence, l'un pour dépression et l'autre pour rechute polytoxicologique.

Sans déconner, les gars, vous ne mesurez pas la portée de vos actes... Je vous ai laissé un certain nombre de chances, maintenant, je vous le demande solennellement : s'il-vous-plait allez faire briller les chiottes, ça vous évitera de faire des conneries... Ou apprenez l'allemand, il parait que ça occupe... Mais là stop.

Bon Laloi et Fémorale, continuez vos efforts hein... Je sais que vous êtes déjà bien au taquet, mais là on est face à un cap, que dis-je, une péninsule, et il va falloir que je vous demande une fois de plus de mettre un coup de collier.

Oui parce que le bilan est mauvais, on est bien d'accord mais vous connaissez la politique de la maison : on ne lâche rien...

Et c'est là que l'on arrive au deuxième point cité à l'ordre du jour de cette réunion...

Il se trouve que notre Patron bien aimé, M.Letemps, a eu une nouvelle idée... Un projet unique pour un produit unique... Le Saint Graal, l'Iphone de notre firme ! Le produit qui va nous sauver les miches à tous ! En tous cas, il me l'a présenté comme ça au téléphone...

Laltruisme va vous distribuer les plaquettes de présentation, allez-y mon petit, mais en attendant, laissez-moi vous présenter votre nouvelle collaboratrice qui sera la Chef de projet sur ce coup et que je vous demande d'accueillir chaleureusement : Mademoiselle Laréalité. » Lajustice s'assoit à sa place et ouvre la plaquette à la volée...

(les applaudissements résonnent dans la pièce bientôt remplacés par des remous de stupeurs)

« Bonjour Mesdames et Messieurs, comme vous pouvez le voir sur la plaquette commerciale, nous avons choisi un nom simple et accrocheur qui s'inscrira aisément dans l'esprit de nos consommateurs... »

« Excusez-moi Laréalité... » l'interrompt Lajustice visiblement estomaquée.

« Letemps et vous êtes sûrs de vous là ? »

« Ben oui pourquoi ? »

« Vraiment ? Le Projet FIN DU MONDE ?... On n'avait pas dit qu'on essayait de faire traîner un peu pour essayer de faire remonter la mayo ? »

« Ben justement, on en a reparlé... Et Letemps en a marre d'attendre... Il dit qu'à chaque fois qu'il passe c'est de pire en pire et que ça l'use. Alors bon, déjà, je l'ai rattrapé parce qu'il voulait accélérer le processus et j'ai réussi à l'en dissuader en lui racontant le dernier weekend de séminaire. Il a fini par comprendre que le sabotage se ferait de lui-même mais il tient à ce qu'on lance la procédure... »

...

« Mais enfin... Mais... »

« Je suis désolée... »

« Oh ne soyez pas désolée ma grande, vous faites votre job... »

« C'est-à-dire qu'en même temps, je peux bien faire des efforts mais je ne vais pas vous mentir... Là, c'est foutu... C'est notre dernière cartouche et vu qu'ils comprennent pas vite autant prendre de l'avance... Des fois il faut attendre d'être au pied du mur... »

« Ah ouais, m'enfin... J'avoue... Je m'attendais pas à celle-là... Enfin si, mais pas si vite...

Vous voyez bande de pignoufs, qu'est-ce que je vous disais ? Je vous l'avais dit que ça finirait par arriver... Et ben voilà... On y est... Vous connaissez tous la marche à suivre bande de cornichons...

Comment Ledoute ? Des directives ? Ah bah... Finalement non du coup hein... Oui ben non vu vers quoi Letemps et Laréalité nous emmènent... Oubliez c'que j'vous ai dit... Continuez à faire de la merde... Puisque tout le monde s'en fout...

De quoi ? Oui je m'énerve... Oui je m'énerve ! Des millénaires qu'on se casse le cul ! La culture ! L'art ! Ce putain d'internet ! Ils ont tout ! Ils ont tout et ils comprennent rien ! Alors oui, je craque là parce que j'ai le droit de craquer ! Ca fait des années moi que je me retiens de raser tout ce merdier, que je m'appuie vos tronches et que je gère les conneries des uns et des autres comme je peux... Tout ça avec Letemps qui me disait « oui mais non, soyez patiente... bla bla bla » et là d'un coup, ça y est... Projet Fin du Monde !

Alors voilà, vous savez quoi ? Vous avez gagné !

Laltruisme et moi, on part en vacances hein... On en a besoin là... Je pense qu'on va passer récupérer Lespoir et Lacohérence et puis on va aller se détendre sur une plage pas trop polluée en attendant que ça passe... Laloi et Lamorale, vous nous rejoignez plus tard ? On sera chez Lasagesse... Il a pris sa retraite en Thaïlande...

Les autres, vous nous appelez quand c'est fini hein ?!

Laréalité, ma petite, bienvenue dans la boite ! Je vous souhaite bien du courage ! Vous allez vous éclater, vous allez voir !

Fin de la réunion Laltruisme !

Appuyez sur le bouton !»

Fropople 17 janvier 2020 à 13:17

😍

MadMaxOnele 17 janvier 2020 à 14:31

@Fropop : 😜 😀 😄

Globulonle 18 janvier 2020 à 16:15

J'ai trouvé ça vachement original de lire ta nouvelle, que j'ai trouvée fluide et surtout le fait que tu es nommé les personnages comme ça , c'est comme si tout le monde était réuni et que tu n'avais plus qu'à leur donner vie en les habillant , les décrivant, puis placer le décors, on aurait dit un premier jet en fait que tu comptais embellir par la suite . j'aurai bien aussi voulu connaître plus en détail l'état du monde pour en arriver à appuyer sur le bouton rouge , étant fan de scénarios catastrophiques 😄

MadMaxOnele 18 janvier 2020 à 19:58

@Globulon Niveau état du monde : je n'avais rien de précis en tête au moment au je l'ai pondu... Par contre, je suis une grande fan de scénarios catastrophes moi aussi ! (Zombies, virus, effondrement, nucléaire, guerre mondiale, les cavaliers de l'apocalypse... Que de la bonne came ça !)
Elle est sortie d'un coup celle-là, un soir en rentrant du taf... Je l'ai un peu re frappée mais sans plus... Elle me plait bien comme ça... Je ne sais même pas si j'en ferais quelque chose mais je me suis amusée à l'écrire donc j'aime bien la partager...

Globulonle 18 janvier 2020 à 20:15

En fait moi qui n'y connait rien je me suis demandé si ta façon de nommer les personnages était une technique d'écrivain pour poser les bases , mais j'aime quand c'est fluide et épuré en tout cas je trouve ça agréable et facile à lire , la présidente est vraiment attroce , j'aurai pas tenu 10 min dans le bureau ?

MadMaxOnele 18 janvier 2020 à 20:51

@Globulon Elle n'est pas si méchante que ça... Juste un peu impressionnante ! :D T'as pas connu ma prof de français au lycée toi !!! 😜 😂 😂 😂

MadMaxOnele 18 janvier 2020 à 20:52

Les noms, c'était pour gagner du temps et pour pouvoir entrer dans l'histoire de façon un peu théâtrale sans avoir à faire des caisses de descriptif...

MadMaxOnele 18 janvier 2020 à 20:54

J'ai peur de perdre de la spontanéité en l'étoffant... Je peux la retaper encore un peu dans les coins mais je ne voudrais pas casser le rythme parce que je l'aime bien...


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?