Vos idées, vos projets

Créer une association

  1. Accueil
  2. Forums
  3. vos galeries, réalisations et projets : Vos idées, vos projets
  4. Créer une association
Créer une association
ouestlebonheurle 22 octobre 2019 à 17:21

J'aimerais bien me faire des amis. Mais cela prend du temps. Et je me rends compte que le lien social est difficile à créer. Un lien qui fait que tu as envie de connaître un peu plus l'autre. A savoir que j'ai un problème, je préfère les relations de "surface" qui ne sont pas durs à maintenir. Devoir passer du temps avec des gens régulièrement, je n'y arrive pas. J'aime rester chez moi, et ne rien faire. Mais de temps, j'ai envie de faire un truc, et j'ai personne avec qui le faire :( et moi le concept de bouche trou je ne peux pas. Je l'ai mal vécu étant enfant, alors je ne peux pas appeler une personne pour dire viens avec moi parce que j'ai besoin juste de quelqu'un pour faire ça. Il faut que j'ai réellement envie de voir la personne pour organiser qqe chose.
Et voilà comment maintenant je me demande comment faire pour rencontrer des gens sans avoir l'air désespérée.
J'ai bien chercher rejoindre une association, mais je n'ai pas de passion. Les parents d'élève c'est stanb by pendant 1 an avec le changement d'école.
J'aimerais un peu un lieu comme une thérapie de groupe. Un lieu exutoire où je peux exprimer toutes mes peines et mes peurs.
J'aimerais aussi un lieu où je peux faire des activités qui me font plaisir mais pas tout le temps la même.
J'aimerais un lieu où ya des gens rigolo qui me feront rire vu que je ne sais pas faire rire les autres.
J'aimerais un lieu où je ne semble pas désespérée. J'aimerais un lieu qui ne fait pas peur.

Bref, je me dis, ça n'a pas l'air réellement d'exister. Et si je créais une association lol ? oui mais pour quoi faire mdr 😂
et puis je me dis ouch le boulot pour pas grand chose 😱

Et vous quel type d'association vous créeriez si vous en aviez l'occasion ??

Merlinle 22 octobre 2019 à 17:23

L'association des procrastinateurs anonymes.

"Revenez demain"

;)

Evaderhaindile 22 octobre 2019 à 18:07

L'association des bienveillants aidants...
Aider les expatriés à faire un courrier trouver un logement ...Aider une maman solo qui cherche às'en sortir mais se retrouve sans parents ni amis dans la capitale...et puis la même pour les animaux.Rechercher des nourrices pour s'occuper de petits en détresse.
Chiens chats oiseau.tout faire pour qu'ils évitent la SPA...
Voilà...
Eva

Berengerele 23 octobre 2019 à 19:02

Outche! Pas facile!
Participer à des ateliers divers de temps en temps ou à des formations selon ton envie du moment : cuisine asiatique, bricolage, peinture, musique, dessin, potager communautaire, bénévolat, photographie, etc. ?
Mais ça demande souvent un investissement financier.

Gwenouillele 23 octobre 2019 à 22:20

Je trouve que ce qui manque généralement dans ces groupes mais que j'ai un peu trouvé sur ce forum, c'est de la bienveillance. Bon, créer une asso pour la bienveillance, ça fait un peu...
Mais voilà je me faisais un peu la même réflexion que toi tout à l'heure. J'aime rester chez moi tout ça, mais de temps en temps je me sens l'envie de casser ça, et quand je veux le faire, bah j'ai personne avec qui le faire. Pire, une pote vient de me dire qu'elle n'aime pas aller boire une bière avec moi car je ne bois pas. Donc je suis exclue des soirées type "bar et compagnie" et franchement ça me soûle. Ok je suis une merde en groupe, mais si y'a jamais de groupe qui me donne sa chance, comment je suis censée faire pour trouver une place dans un groupe ? C'est aussi l'idée de se dire, et de savoir, que des gens pensent à nous, surtout quand on est au fond du trou. Mais bon, je ne suis pas certaine que créer une asso de dépressifs réglerait les choses XD

Voilà, c'était mon intervention absolument inutile du jour... !

ouestlebonheurle 23 octobre 2019 à 22:52

@Gwenouille j'ai halluciné j'ai trouvé 2/3 sites internet sur Lille pour rencontrer des amies !!! Avec des annonces et tout ! Comme quoi on est bcp à se sentir seule par moment ...
.
Bah moi je privilégie les enfants donc je m'exclue toute seule et quand ils ne sont pas là j'ai personne à contacter ^^ ouf je bois (trop?) de l'alcool ... Et dans le nord c'est quasi une religion 😀

ClaudiaSmithle 23 octobre 2019 à 23:27

Je partage à peu près les mêmes ressenties que vous et les mêmes envies, et problèmes du coup aussi

Problèmes en groupe, donc pas de groupes, et peu, très peu d'amis. J'aime beaucoup rester chez moi, et quand je prévois des sorties avec des amis un jour après je le sens plus et je veux annuler. Je comprend pas pourquoi.
L'idée aussi du bouche trou ne me plait pas, pourtant j'aimerai être un peu entourée de gens compréhensifs sur le fait que mes envies ne sont pas stables. Le beurre et l'argent du beurre

Ca pourrait être sympa du coup, dans les 4 coins de la France, d'avoir des associations de personnes aux activités diverses et variées avec qui sortir quand l'envie nous prend, et s'impliquer au moins au minimum pour qu'un tel groupe prospère ?

ouestlebonheurle 23 octobre 2019 à 23:49

Je crois bien que c'est le but de ce site @ClaudiaSmith 🙂 mais pour le moment pas encore sauté le pas pour IRL. Et puis c'est du facile pour faire connaissance genre le cinéma ou une bière.
Clairement animer un groupe fluctuant qui va au bouling, escape game, randonnées, ... Ça doit être chaud patate à maintenir ! J'en ai trouve un pour les veuf/divorcés, dommage ... À moins que ? 🤔 lol 😄

Siryackle 24 octobre 2019 à 04:14

@ouestlebonheur, il y a les sorties APIE sur Lille proposées régulièrement par @Aurel. 😉

Sinon, ça me faisait penser aussi à "On Va Sortir !". Jamais testé personnellement, mais j'ai rencontré lors d'une soirée dans un bar des participants qui m'ont expliqué le concept. C'est ponctuel, peu engageant. Souvent pour des personnes qui ne connaissent personne, qui viennent d'arriver dans la région/ville... On finit par connaître des personnes si on participe à plusieurs sorties proposées... Tout âge et classe sociale.
--> https://onvasortir.com/

Eiramle 24 octobre 2019 à 11:02

@ouestlebonheur : tu pourrais essayer aussi de monter un groupe local rattaché à une association plus étendue.
Dans mon village, avec 2 amies, on a monté une grainothèque il y a quelques années, sans se mettre de pression (au début toute petite et très localisée puis on s'est fait connaître doucement dans le département et essaimé l'idée).
Et depuis 4 ans maintenant, avec 3 autres copines, on a lancé les "Incroyables Comestibles" (mouvement international) mais un peu à notre sauce, en s'impliquant également dans l'école pour lier ça à l'éducation.
Dans les faits, avec les années, on s'est bien organisées pour que ce ne soit pas trop prenant en temps (quelques réunions informelles puis actions un peu à l'arrache mais ça fonctionne ^^). Mais je reconnais qu'on a réussi aussi à concilier tous nos caractères, une sorte d'équilibre s'est instaurée entre nous suivant les personnalités de chacune. Et ça me fait du bien, de temps en temps, quand je suis dans mon marasme, de savoir que je peux discuter d'autres choses que mes soucis persos avec un sentiment d'utilité en phase avec mes aspirations.

Etoilele 24 octobre 2019 à 11:13

Ah pas mal la synchro... j'ai du ressentir vos énergies hier soir car aux heures de ce post et des premières réponses c'était justement mon sujet de réflexion. Tu as parfaitement exposé mon problème @ouestlebonheur.
Du coup, je voudrai vous dire merci car du coup je me sens moins seule dans le genre.
Apres, l'idée de l'association est super à mes yeux mais faut d'abord trouver comment accéder à la teleportation...

ouestlebonheurle 24 octobre 2019 à 11:31

@Eiram c'est top ton initiative !! je suis admirative.
@Etoile, ça doit être l'effet enfants en vacances chez papie/mamie lol 😂

je réponds plus tard un peu plus dans le détail, 2/3 choses à régler au boulot :p

Etoilele 24 octobre 2019 à 11:45

Boulot ??.... Le quoi ???
Purée c'est encore ce mot !?

Bon aller je sais c'est nul... je sors, je sors !

Aurelle 24 octobre 2019 à 13:26

C'est amusant parce que je songe un peu à la façon dont je fonctionne, en lisant certaines de vos lignes.

Mais je tournerais la chose d'une toute autre manière, en revanche...

Vous me direz ce que vous en pensez, mais j'ai le sentiment qu'il y a - grosso modo - deux chapelles (je vais schématiser, et, je précise à toutes fins utiles, sans jugement) :

- celles et ceux qui ont besoin d'avoir l'autre chaque jour au téléphone (j'exagère un peu, quoique...) pour maintenir un lien et le considérer comme important (ou pour valider la réciprocité du lien) : souvent l'échange se cantonne au "small talk" comme disent les anglo-saxons, quitte à souvent réaborder les mêmes choses, mais c'est leur manière de maintenir un lien "social" ou d'amitié avec l'autre. Et cela se transpose dans les activités du quotidien, avec le même schéma et des contacts (très) fréquents au travers des sorties, des restos, ... Même s'il n'y a pas de réel échange à proprement parler, il y a un besoin de contact physique, verbal, écrit, ... régulier, pour maintenir le lien. Et cela apporte d'ailleurs une "preuve tangible" de ce même lien (sans présupposer de la qualité de ce dernier).

- celles et ceux qui n'ont pas besoin (et/ou envie ?) de contact fréquent pour entretenir une relation mais qui ont souvent une petite pensée pour l'autre à l'esprit, en espérant qu'il/elle aille bien, que ce soit juste comme ça, ou parce qu'ils y pensent à cause d'une phrase entendue, d'un objet vu, d'un évènement, d'un souvenir, ... et qui ont le sentiment que le lien se situe là, fort et/ou important. Des gens qui ne répondront pas nécessairement dans la minute à un texto ou un mail (sauf bien évidemment si c'est important, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ^^), qui n'auront pas nécessairement envie de passer tous leurs week-ends avec les mêmes personnes, et que le téléphone rebutera même peut-être. Des gens qui fuient peut-être aussi comme la peste Facebook et consorts. ^^
Le problème dans ce cas-là est que l'autre ne peut pas deviner que vous pensez à lui/elle...

Pour ma part, je dirais que je relève nettement de la seconde catégorie.

Il y a des personnes qui ont une place très importante dans ma vie, mais que je n'ai pas vues ou contactées depuis... Ouh là. Un sacré moment. Cela ne m'empêche pas de penser souvent à elles, et de leur accorder une place importante dans un coin de mon cerveau (*).
Et une fois de temps en temps, parce que je ne suis pas en train de courir après le temps, parce que je ne suis pas dans un moment au cours duquel j'ai besoin de me retrouver seul avec moi-même et à l'écart de tout, ou parce que je me dis que pourquoi pas, là, maintenant, il me prend l'envie de leur envoyer un petit message pour prendre des nouvelles, ou leur proposer de bouger.
Ce n'est vraiment pas du tout pour "boucher un trou", bien au contraire...

Mais je subodore, par empirisme, que ces deux chapelles sont difficilement compatibles, et parfois difficilement conciliables.
Ce qui serait à première vue plutôt logique : les attentes et la manière de fonctionner sont radicalement différentes, et l'incompréhension (réciproque) facile.

Bien évidemment, ce sont deux extrêmes, et il doit y avoir une grande variété de nuances entre les deux.

Du coup, je me demande : est-ce que j'ai bien compris vos propos, ne serait-ce qu'entre les lignes, ou est-ce que je suis à côté de la plaque ?

@ouestlebonheur : "Bref, je me dis, ça n'a pas l'air réellement d'exister."
@ClaudiaSmith : "Ca pourrait être sympa du coup, dans les 4 coins de la France, d'avoir des associations de personnes aux activités diverses et variées avec qui sortir quand l'envie nous prend"

Ma foi... Vous êtes peut-être (probablement ?) déjà au bon endroit.
Non ? 😉

@Merlin : "L'association des procrastinateurs anonymes"
Les statuts n'ont pas encore été déposés ! D'ailleurs... par qui ?

@Eiram : Bravo également, tant pour l'initiative que sa pérennité !! Un très beau projet !

(*) Oui oui, je vous ai vu(e)(s), vous là-bas, au fond, qui avez relevé le hiatus potentiel. Il y a le cerveau, l'analyse et il y a le coeur, les sentiments, les émotions. Mais chez moi, sans entrer dans les détails, c'est très lié. 😉

ClaudiaSmithle 24 octobre 2019 à 13:31

Hey @Aurel 2e catégorie également, très très bien expliqué à mon humble avis 😄
Oui je pense être au bon endroit, je pense qu'avec les onglets sorties c'est un peu de ça que l'on parle

Gwenouillele 24 octobre 2019 à 18:41

@ouestlebonheur Tu te projettes déjà en divorcée ? 😄 Non, en vrai pourquoi ne pas trouver justement des personnes qui ont également des enfants ? Comme ça tu fais d'une pierre deux coups ! Moi j'avoue que je n'ose pas encore sauter le cap de la rencontre réelle. C'est déjà très compliqué "en groupe", et la seule fois où j'ai tenté, je l'ai regretté... Donc je ne le ferai que si vraiment y'a qqn qui a envie de me voir moi, et qui ne vient pas là juste pour "sortir". Sinon c'est un peu comme se tirer une balle quoi... :( 😒

@Aurel Du coup ton intervention me fait me questionner... Je fais comment si je cherche la première relation, mais que je ne sais pas faire de small talk, et entretenir une relation ? XD Je crois qu'en 10 lignes je viens de réaliser que j'étais dans la merde et que mes besoins ne correspondaient pas à un schema possible XD

ouestlebonheurle 24 octobre 2019 à 18:48

@Aurel @ClaudiaSmith @Etoile @Eiram @Merlin
2ème catégorie. Je ne suis pas du genre à appeler quelqu'un quand j'y pense pour prendre des nouvelles. Ni à envoyer des invitations pour chez moi (cela m'angoisse d'être responsable que la soirée se passe bien). Ce qui me rend asociale car je ne fais le retour aux autres et ils m'en veulent. En fait, les gens que je cotoient quand les enfants sont pas là sont justement des personnes qui m'aiment bien, et passer un peu de temps avec moi occasionnellement, parce que eux aussi leur vie est prenante. Les autres se sont détournés de manière mesquine/brutale, j'ai donc arrêté de penser à eux.

J'aimerais un groupe de parentalité, vu comment je me galère. Il y a 6 ans, on m'a dit que c'était ma faute si cela se passait mal avec les enfants. J'ai tout rejeté en bloc. Je suis de nature paranoia et victime. Ce n'était pas possible que TOUT soit ma faute. Ce n'était pas possible que moi qui m'appliquait au maximum pour que cela aille, je déconne. J'aimerais un lieu où on apprend à être parents, pour de vrai. Où on peut poser ses difficultés. J'ai vu des groupes parents-enfants dans certaines villes, mais pas cela que je cherche.
Je pense vu tout ce que je vois dans les écoles, les psy, ... qu'en fait on ne sait plus éduquer nos enfants. Et les grandes théories sont super durs à appliquer quand en fait la maman va mal et a perdu toute estime de soi ...
Bref peut etre que je partirais sur ce genre de choses mais pas dans mon village 😱 pour moi cela doit être une relation de confiance dans le groupe qui se forme. ET rare sont les thérapeutes qui le font. et en plus c'est ultra cher 😱

et pour les procrastinateurs on signe où ? 😂

ouestlebonheurle 24 octobre 2019 à 18:52

@Gwenouille nos posts se sont croisés lol 😂

Gwenouillele 24 octobre 2019 à 19:02

@ouestlebonheur on en a déjà parlé mais tu sais ce que je pense : que tu es dure avec toi-même et que je suis persuadée que t'es une bonne maman, ou au moins que tu fais de ton mieux pour l'être. Ton témoignage me fait penser à la situation de ma soeur, qui veut tellement bien faire pour ses enfants, mais qui va pas tip top, et du coup ses enfants prennent ses angoisses. On teste une nouvelle approche ces jours-ci justement, où du coup je parle moi avec ma nièce des sujets qu'elle ne parvient pas à aborder, comme la mort. Sa fille de 11 ans vient de lui sortir que la vie c'était trop difficile et qu'elle se demandait si elle ne devait pas se tuer. "Comment je peux lui dire que la vie vaut le coup quand moi-même je me pose la question ?" Et elle a tout à fait raison. Du coup l'idée c'est de parler avec ma nièce (une personne extérieure à la relation) pour lui expliquer qu'il y a une différence entre son imagination et la réalité (car elle a peur, elle pense que ce qu'elle imagine est réel), pour lui expliquer qu'elle peut avoir des émotions différentes de celles de sa mère, etc. Et oui, c'est complexe !

ClaudiaSmithle 24 octobre 2019 à 19:45

@Gwenouille je suis sûre que vous le faites déjà mais protégé la cette gamine... 🙁 à 11 ans c'est dur de penser ça

@ouestlebonheur je n'ai pas d'enfants, je suis mal placée pour parler là...
Par contre je peux soutenir 😉

Tony05le 16 mai 2020 à 22:49

Bonsoir a tous,je trouve que c'est une très bonne idée cette histoire de lieu associatif pour se retrouver,échanger, dialoguer entre Hp,Aspies,etc...Pour ma part il faudrait absolument que cette association ai une rubrique d'aide aux Personnes victimes de ces foutus Pervers-narcissique parce qu'ils nous empoisonnent la vie et cela ne peut plus duré.Si toi aussi tu es intéressé,n'hésite pas a me contacter,a bientôt.

Evaderhaindile 17 mai 2020 à 07:19

Moi je serais assez d'avis de créer une école des parents.Les échanges d'expérience et le maintien de la communication dans la galère cela doit être utile.Sans compter les mamn solos qui ne savent pas comment se sortir de l'emprise des uns ou des autres .
A la rentrée,comme j'ai une formation d'instit,j'avais envie de m'occuper de jeunes endeuillés.Ça me parle et c'est ma psy qui m'a demander de travailler avec elle .Il y a une formation d'un an,avant de se lancer.On verra.Faut déja que j'accepte à nouveau un rythme...C'est pas gagné.Sinon je me disais que nous seront vieux un jour...très vieux...Pourquoi pas une collocation dans une jolie maison de campagne .Chacun chez soi mais tous ensemble pour les repas ( Cuisine commune et salon pour tous.Hommes et femmes...Car si je comprends bien je finirai toute seule ...à parler à mes chiensje pense beaucoup comme toi,@ouest le bonheur....
Chaud patate....Une indépendante qui se suffit à elle même et qui n'aime pas se déplacer pour des rencontres.Je ne tiens jamais jusqu'au bout une activité...sauf quand je suis avec quelqu'un qui m'embarque.Il faut alors sue je le trouve intelligent ,que je l'admire,qu'il partage mes valeurs ,que je l'aime quoi....C'est pas demain que je vais me relancer dans ...cette galère de rechercher quelqu'un ....
Je finirai sûrement avec mes chiens...
Suis hors sujet ou quoi?

Berengerele 18 mai 2020 à 10:59

Je crois comprendre dans ce fil de discussion qu'il y a des envies de rencontres et d'échanges mais des freins qui me semblent intérieurs. Il n'est pas si difficile de créer du lien même si ça peut prendre du temps. Il me paraît essentiel d'apprendre à remiser ses peurs et d'aller de l'avant, ne pas attendre l'autre mais aller à sa rencontre. C'est un peu accepter aussi de faire des essais et des erreurs. Nous avons une responsabilité dans nos insatisfactions.
J'ai petit à petit agrandi mon réseau social et en suis satisfaite mais la colocation ne m'intéresse nullement. J'aime cette liberté de préférer la solitude quand j'en ressens le besoin et d'aller me plonger au milieu des autres par petites touches quand je le décide.

Evaderhaindile 18 mai 2020 à 20:38

@Bérangère tu as raison .Je suis remplie de contradictions...Lorsque j'étais une bonne mère au foyer,je rêvais de devenir une aventurière ou une baroudeuse.Peut-être est-ce bien prendre ses rêves pour des réalités...Quoi que..?(,comme dirait Devos)
Alors comment une super solitaire indzpendante peut 'elle rêver sinon de collocation...Tu remarqueras que je dis "Quand je serai très vieille...'
A part les rencontres superficielles que j'aime car je découvre les autres et j'adore ça .Parceque l'on dit de moi que je suis très communiquante.Parceque je crois que mes experiences de vie m'ont transformée et puis parceque je suis coupée de tous ceux que j'aime ...Alors peut-être que les raisins sont verts ,selon la fable de La FOntaine?Et donc étant coupée de mes proches je rêve defamille REcomposée?Entre vieux?
Mais non...c'est impossible ...Je ne supporte que mes chiens et je ne supporte pas la presencede quelqu'un chez moi plus de 3 jours...
Alors oui Bérangère me connaissant depuis le temps ,moins jevois de monde ,moins je suis déçue...Avant j'adorais les enfants.J'aimais leur monde .Me suis sentie hors norme...J'ai donc décidé de m'isoler avec mes bisounourseries...et mes chiens et chats.
Je ne souffre plus...Je suis tranquille ,et moins écorchée...Plus le courage de me confronter aux autres.Et puis à part des contrariétés ,que vais-je apporter,ou recevoir?
Mais je telephone à ma mère à mon frère.Je sors je bavarde avec mes amis beaucoup plus par téléphone....Je ne suis pas à plaindre.Je me sens plus vieille et aussi plus sage.
Voilà donc tu vois@Bérengère.,se projeter dans l'avenir c'est facile ,quand on est confiné...Suis même pas sûre d'être encore là l'année prochaine ,alors quand je serai "très vieille"...Ben ça n'arrivera sûrement pas..!.
Eva 😉

Berengerele 19 mai 2020 à 07:22

Effectivement @Evaderhaindi, il y a des contradictions : solitaire indépendante qui rêve de colocation, je découvre les autres, j'adore ça et je ne supporte que mes chiens et chats, .........De la sagesse certainement mais comme un brin de tristesse dans les mots : je ne souffre plus, plus le courage de me confronter aux autres, pas sûre d'être encore là l'année prochaine, ....Et la vieillesse qui revient dans tes mots toujours!
J'ai toujours ressenti dans tes contributions sur ce forum une évidente et forte envie d'aller vers l'autre. C'est en toi !
Il n'est rien de plus important que de vivre à la hauteur de ses rêves et cela à n'importe quel âge. Hauts les coeurs donc !

Cameleazebrale 19 mai 2020 à 17:45

Cela fait un moment que je réfléchit à une asso ou lieu communautaire. A vous lire il faudrait un endroit qui soit multifonctions, une bibliothèque, un lieu d'accueil et de conseil pour les personnes en difficultés (avec des fiches conseils informatives et même des permanences psy), une partie échange de savoir, une partie jeux de société, un coin Creation artistiques, un coin cuisine pour se filer les recettes, un bar aussi... et un tableau pour mettre des petites annonces ou informer de sortie sport... chacun pouvant s'inscrire, venir suivant ses envies, souvent ou a de rares occasions... dans le temps on avait des foyer de la jeunesse... un foyer ouvert à tous les « sympathique emphatique en quête de sociabilisation » qui a un grand local multifonctions dispo??

Evaderhaindile 19 mai 2020 à 18:23

@Bérengère@ Cameleazebra et à tous.
La dernière proposition est très plaisante.
Une tite vidéo qui fait du bien suit...

Evaderhaindile 19 mai 2020 à 18:25

https://www.facebook.com/224547654254870/posts/2977080192334922/?sfnsn=scwspwa&extid=AS4luFWro4GfpS8c&d=w&vh=e
Eva???

Berengerele 21 mai 2020 à 12:31

@Cameleazebra, bonne idée bien sûr! Ces lieux de rencontre, d'échange et d'aide existent toujours (café philo, associations en tous genres, maisons d'accueil, etc). Si une personne souhaite en créer un de nouveau, pourquoi pas ? Mais où ? Avec quel financement? Ouvert à tous, j'imagine. Ben si vous créez ça, faites-le savoir, il y aura certainement des personnes intéressées.

Cameleazebrale 22 mai 2020 à 17:53

Pour le financement, il faut créer une association et demander un local gratuit à la mairie... mais en ce moment, c'est pas le moment! 😉


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?