Cinéma

Lord of The Rings - Russian Version

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Cinéma
  4. Lord of the rings - russian version
Lord of The Rings - Russian Version
Abderianle 09 avril 2021 à 07:34

Parce qu'il existe plusieurs points de vue et que l'humour, comme l'art, s'originent de tous les inattendus que l'on peut imaginer.
https://www.theverge.com/tldr/2021/4/7/22371380/soviet-era-lord-of-the-rings-tv-adaptation-low-budget-delight

Janele 09 avril 2021 à 09:01   •  

Salut @Abderian et merci pour ce lien qui eveille ma curiosité, mais:
1:tu nous envoies sur ce lien 'the verge'. seuls les esprits curieux et convexes vont y jeter un oeil
2:pour ensuite réaliser qu'il ne s'agit pas de la promesse convoitée
3: ce qui m'amène donc au niveau 2 de la curiosité :ah ben au moins je vais apprendre quelque chose
4:que neni ! @Abderian parle et comprend le russe.. Pas moi je me laisse guider par ces images psychédéliques.. Est ce mon esprit qui divague ou bien suis je en train de subir une expérience de déformation spacio temporelle matinale ?
5: donc, à ton avis combien de temps me faudra il pour apprendre le russe ? As tu fait ta scolarité chez les jésuites ? Quelle différence y a t il entre les anneaux ? Aimes tu l'agneau ? Aurais tu aimé t'appeler Pascal ?

Abderianle 09 avril 2021 à 21:55   •  

😄
Les apparences sont trompeuses, et si je m'autorisais à excéder quelque licence, je dirais qu'au bord du trou la catastrophe n'est pas loin (la singularité mathématique nous rattrape toujours). Quant au russe, il y a sur notre bon forum au moins une experte florale patentée, mais il en va du film étranger comme de l'art en général : tout s'exprime dans un langage qui mérite d'être considéré, et s'il n'est pas toujours percé, au moins garde-t-il une fraîcheur mystérieuse qui peut ravir l'âme, voire, les sens (ou la perversité, si l'on veut rester dans ce thème et ronfler du côté d'un large pan du cinéma japonais, par exemple). Ergo, oui, il faut avouer que cette très juste déformation spatio-temporelle colle assez bien à une définition de l'art, per se, si on veut bien se laisser prendre, voire, se laisser transperser. Et de conclure que, si parler russe y ajoutera certainement de la profondeur, une bonne blanquette devant ce qu'on jugerait être un divertissement vaut bien une épopée anglaise à la sauce russe pour ne plus songer à la mise à mort du jeune animal et nous détourner par de belles péripéties de celles que nos réalités nous tendent (du moins est-ce là la vision pascalienne, qui n'y entendait pas forcément tout, sachant que, pour ma part, je reste au chocolat pascal, et qu'en bon sybarite cela me suffit bien).
Après... devrais-je me surnommer Jean-Pascal ? Fi ! J'ai bien d'autres Jehan à tarauder, et mille moulins que les ailes ne font toujours pas décoller. A l'inverse, peut-être, de leurs oreilles ! 😄


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?