Cinéma

Netflix et autres séries

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Cinéma
  4. Netflix et autres séries
Netflix et autres séries
Abderianle 12 janvier 2019 à 14:28

Tiens, juste comme ça, avec les polémiques, et toutes ces choses, et le puritanisme du cinéma, et les différentes postures que l'on peut avoir...
Avez-vous Netflix ? Avez-vous déjà regardé des "productions originales" de Netflix ? Et qu'en pensez-vous ? (vous pouvez faire comme les critiques professionnels et juger sans avoir vu !).

Pour ma part, je suis tombé sur deux séries qui ne sont a priori pas franchement dans ma zone artistique, et j'ai été surpris par la qualité de la réalisation et par une certaine épaisseur dans le scénario (même si, cela étant dit, tout n'est pas parfait, bien entendu).

Sanjurole 13 janvier 2019 à 14:22   •  

Bon Netflix je voulais pas en entendre parler.. Beaucoup de contenu pour pas grand chose.
Puis un jour je me suis acheté une télé pour retourner un peu dans mon côté cinéphile et puis j'ai vu cette offre Netflix avec un mois gratuit..
Bon Netflix je voulais pas en entendre parler.. Beaucoup de contenu pour pas grand chose.
Ben je m'étais pas trompé. Beaucoup de navets.. et très très peu de vrai bon film. Le grand plus c'est quand même de pouvoir visionner des trucs de l'étranger, comme la série japonaise sur le journaliste fou de dessert.. Mais je ne pense pas que ce soit de Netflix.

Je crois que la mini-série sur les attentats à Paris sont d'eux. Elle est pas trop mal, bonne production.
La série Marseille je crois aussi sont de chez eux, mais je n'avais pas aimé.

En fait je crois que Netflix est juste un genre d'intermédiaire et ne CREER pas réellement de série, parce qu'il y a de tout et n'a pas d'empreinte originale qui nous permet de les distinguer. Comme HBO par exemple ou les reportages de la BBC ou Arte. Donc je n'ai pas prolongé l'abonnement parce que c'est le genre d'entreprise qui me fout hors de moi, je pourrais les critiquer pendant des heures donc je vais arrêter là.

Sinon en bonne série j'invite tout le monde à se renseigner sur David Simon (The Corner, Homicide, The Wire, Treme..).

Abderianle 13 janvier 2019 à 22:43   •  

C'est bien d'avoir tenté ! 🙂
Je ne suis pas sûr qu'il faut discréditer une chose "parce qu'il y a de tout". Il y a de tout chez un zèbre, et ça fait de belles rayures.
Après, statistiquement, les navets existent partout, mais si on compare les séries policières françaises des chaînes nationales avec des séries artistiquement plus soignées (et anglophones) de Netflix, ben la balance tombe quand même nettement dans un camp. Cela dépend donc de ce que l'on compare, mais, dans l'absolu, il y a des documentaires pas trop mauvais, il y a des séries en VO pour les très jeunes (que même TF1 ne diffuse pas ainsi) et si en effet Netflix ne brille pas par les films, il y a au moins un bon nombre de séries.
Tiens, la dernière que j'ai regardée, c'était "You". Et pour l'amoralité, le décalage pris entre cynisme et philanthropie et la réalisation avec voix-off et une méta-réflexion constante et des rebondissements assez plausibles (malgré des écueils et des trucs ad hoc), eh ben je plussoie. L'avez-vous vue ?

patrickle 14 janvier 2019 à 12:27   •  

on a Netflix à la maison.

j'ai aussi l'impression qu'on est plutôt dans le concept de la quantité plutôt que de la qualité. je me demande si cela ne pousse pas au principe du 'binge drinking'. je regarde juste 'son of anarchy' et 'walking dead' (et game of thrones hors Netflix). en film, ils sont très pauvres. je regardais 'black Mirror' aussi mais j'accroche moins.

si on regarde le verre moitié plein. pour un petit prix, tu as accès à un grand nombre de série et donc une bonne chance de trouver une que tu aimes (ce qui n'est pas forcément le cas des chaines publics) et que tu peux la regarder quand tu veux.

personnellement, je m'en passerais sans problème

Sanjurole 14 janvier 2019 à 13:18   •  

Non je ne connais pas You mais je ferai l'effort de commencer à penser à me renseigner :)
Je n'ai pas dit que les séries Flexnit n'était pas bien j'ai simplement dit que comme il n'y avait pas de réelle identité alors leur impact était beaucoup moins fort que HBO ou la BBC.. Il faudrait qu'ils fassent de la politique à la limite pour avoir une vraie influence, avoir un concept..

Cette histoire de bingedrinking c'est devenu de la folie, la qualité de la série importe peu du moment que les gens continue de regarder. La preuve en est que beaucoup de série sont faite à la demande et quand ça ne marche plus il n'y a plus de saison. Donc au lieu d'avoir un produit fini et de qualité, on se retrouve avec des produits pas fini (comme les jeux, applications etc..) que l'on paye, et qu'on continue de payer pour voir la suite qui n'en ont pas vraiment en fait. Il n'y a qu'à voir ce qu'est devenu Star Wars..

Didier54le 14 janvier 2019 à 15:49   •  

Perso j'apprécie beaucoup Netflix par le fait qu'il ose certaines choses et concepts... il y a beaucoup de films ou séries qui ne passeraient pas sur les grandes chaînes publiques ou alors il serait censuré. Et surtout j'aime beaucoup le thème du fantastique donc je ne suis pas trop neutre...lol

patrickle 14 janvier 2019 à 21:50   •  

tu sais donner quelques titres de films ou série en fantastiques à regarder (quand il y a trop de choix, j'ai tendance à être perdu), ca m'éviter de chercher :)

patrickle 14 janvier 2019 à 21:50   •  

tu sais donner quelques titres de films ou série en fantastiques à regarder (quand il y a trop de choix, j'ai tendance à être perdu), ca m'éviter de chercher :)

Sanjurole 15 janvier 2019 à 10:41   •  

Ah oui ça aussi ! Il y a tellement de chose de listé sur Netflix que le temps de choisir et on a déjà plus envie de regarder quoi que ce soit.
Trop de trop tue le trop, que ce soit pour regarder une chaine ou acheter du jambon.

patrickle 15 janvier 2019 à 12:06   •  

cela dit, je ne rejette pas le modèle qui a son intérêt. je trouve un peu dommage que l'on doive choisir entre le catalogue Netflix, le catalogue Canal+, apparement bientôt le catalogue Disney,... (un peu comme les fournisseurs de chaines où un tel à tel ou tel sport, où accès à tel type de reportage,...) et que cette situation pousse à la surproduction et surconsommation.
cela dit, pour le jambon, c'est ce qui m'a fait arrêté d'aller dans les supermarchés, c'est le rayon qui fait 5 ou 6 mètre de long, où quand on lit l'étiquette, ils sont tous différents mais au final ca reste le même jambon.

Abderianle 15 janvier 2019 à 23:21   •  

Sanjuro ton argument est vicié. A ce titre-là, ne rentre jamais dans une bibliothèque, car il y a trop de livres et le temps de choisir, l'envie de lire est anesthésiée. Pareil avec les sites de rencontres. Pareil avec toutes les choses à apprendre (le temps de savoir par quoi commencer...). Pareil en fait avec l'âne de Buridan.
En fait, toute notre vie est un trop. Tiens, sur un forum avec 5 ASPIES, y a trop de réponses : laquelle choisir ?! 😄

Enfin, cette conclusion "Netflix, c'est comme le jambon", ça reste un beau produit de réflexion. 😉

Didier54le 15 janvier 2019 à 23:43   •  

Je suis du même avis Abderian!

Abderianle 16 janvier 2019 à 09:25   •  

(moi aussi)

patrickle 16 janvier 2019 à 09:58   •  

je suis dans la même situation que Sanjuro. quand il y a trop de choix, je ne sais pas choisir. par contre, je ferais des différences :
- le jambon, mon indécision fait que je sais que n'importe lequel je prenne, il ne m'apportera pas de plaisir (oui un bon jambon m'apporte beaucoup de plaisir)
- la série Netflix, c'est la crainte d'être déçu en sachant que cette probabilité est assez grande. il y a effectivement une lassitude (et le temps qui passe) qui me pousse à revenir sur la télédistribution et choisir dans le peu de chaine qu'elle propose
- dans un bibliothèque, quand je suis dans le rayon que j'aime. c'est le contraire, c'est l'envie de tous les prendre en sachant que ce n'est pas possible ( c'est en réalité extrêmement plaisant. un moment que j'adore, c'est quand je choisis le nouveau livre que je vais lire. j'en prend 5 ou 6. je lis les résumés, les premières pages, me souviens de ce que j'ai déjà lu de l'auteur,...et je passe de l'un à l'autre avant de me décider. ca peut durer une demi-heure ou une heure).

Abderianle 16 janvier 2019 à 10:01   •  

Et n'es-tu jamais déçu d'un livre que tu prends ? Combien promettent de grandes révélations quand ils ne sont que de mauvais palimpsestes ! As-tu toujours cet élan parce que tu ne tombes que sur d'excellents livres, ou est-ce parce que ton sens du pardon est plus grand en matière littéraire que face à des séries ?

patrickle 16 janvier 2019 à 11:55   •  

ah la réflexion, je n'ai vraiment de déception avec un livre que j'arrête. peut-être parce que je me dis que je pourrai le ré-essayer plus tard. probablement aussi parce que j'ai une grande admiration pour les gens qui écrivent des livres (mais dans les styles que je ne lirai jamais). il y a l'analyse que je fais, et c'est lié à la phrase d'avant, quand j'arrête une série c'est parce que je ne la trouve pas terrible . quand j'arrête un livre, c'est parce qu'il ne me convient pas.

Abderianle 16 janvier 2019 à 11:56   •  

Donc il n'y a jamais de série que tu arrêtes parce qu'elle ne te /convient/ pas ?

Ericle 16 janvier 2019 à 18:44   •  

Sur netflix, pour ma part, j'ai surkiffé Dirk gently, happy, norsemen mais je ne sais pas si ce sont des productions netflix ?

patrickle 16 janvier 2019 à 23:38   •  

tu me pousses à la réflexion Abderian. Certes, le sentiment est principalement sur Netflix, qui créé peut-être une attente. l'attente de voir tout le monde trouver des séries qu'ils adorent et pas moi, l'attente sur l'effet Netflix. sur les chaines qui passent sur le télédistributeur, je serai plus dans la notion du 'ne me convient pas

Abderianle 17 janvier 2019 à 15:25   •  

Donc quand tu abordes un livre, tu n'es pas dans cette pression sociale ? Alors que tu pourrais l'être, en courant sur les prix littéraires ou en notant toutes les références données par tous tes amis lecteurs. Et si je ne me trompe pas, ce n'est pas ce que tu fais. Le livre semble être pour toi une quête plus solitaire et intérieure, n'est-ce pas ?
Pourquoi donc abordes-tu Netflix avec le poids de l'attente ? Vas-tu au musée avec le poids de l'obligation sociale, si seulement tu y vas ? Et si tu n'y vas pas, pourquoi ne culpabilises-tu pas ? Comment Netflix et les musées pourraient-ils être différents ? Le rapport que tu contractes à une chose tient donc seulement du nombre de gens qui s'intéressent à cette chose ?
Mais si tu es las de mes questions, tu peux me renvoyer au silence. Sinon, je suis heureux de te voir ainsi poussé à réfléchir devant moi ! 🙂

Sanjurole 18 janvier 2019 à 11:10   •  

Justement non quand je dois acheter un livre je ne suis pas pressé et j'ai le temps.. Bon la FNAC t'as envie de te tirer une balle tellement il fait chaud.
Puis je ne suis pas un grand lecteur, ni un grand regardeur..
Ce qui me dérange plus dans le domaine du film ou de la série c'est qu'il y a un fric fou mis là dedans donc quelque part c'est censé vouloir signifier un certain gage de qualité.. Non le matériel n'est pas si cher il y a de bon film qui n'ont rien coûté et sont parfois bien plus authentique que les grosses productions. Je pourrais d'ailleurs te demander Abderian, vas-tu au cinéma régulièrement ?
Bon il y a les petits ciné par cher indépendant je suis d'accord mais ce qui est mis à disposition du public c'est une place à 10 euros pour un film d'une heure et demi et en général plutôt fade..
Netflix c'est pareil.. payer pour un truc qui rapporte un max et qui est à 90% nul c'est pas mon truc, le rapport qualité prix ne me correspond pas.
Les livres et expositions, musée etc sont plus en adéquation avec ma notion de rapport qualité prix bien que je ne sois pas un grand culturé, la matière qu'il a fallu utilisé pour exposer et écrire et plus noble à mon sens que pour le cinéma et la TV.
Combien de film as-tu vu environ et combien sont des films qui se devaient absolument d'être réalisés ?
Je pense qu'il y a plus de livre qui se devaient d'être écrit que de film qui se devaient d'être réalisé non ?

patrickle 18 janvier 2019 à 12:23   •  

Netflix stigmatise peut-être effectivement deux choses :
- l'aspect commercial (je paye, donc j'attend d'être satisfait). surtout qu'il y a une évolution. avant on payait la taxe de téléredevance. on payait une fois et on avait les chaines classiques. je m'en satisfaisait. puis, on nous a dit, on va faire jouer la concurrence, choisissez un opérateur, payez et ayez plus de contenu. on est passeé de 30 chaines à 200 chaines, ca ne m'a pas apporté grand chose. puis on nous a dit, pour avoir accès à du contenu de qualité, vous devez vous abonner à un distributeur de contenu, comme Netflix. Il se fait que je n'accroche pas à ce contenu. donc, globalement je paye plus mais je ne suis pas plus satisfait. un livre ou un musée, je paye la même chose qu'avant et j'obtiens la même chose qu'avant.. je suppose que si je prenais un abonnement à un théâtre ou de e-book, j'aurais peut-être aussi un sentiment de frustration.
- il y a aussi cet effet de mode sur les séries. je vois plein de gens parler avec passions des séries, d'avoir trouvé LA série ou LEUR série et expliquer qu'il la regarde en continu. cela me donne parfois l'impression d'être un inculte (ou un cas à part).

sinon, je propose que tu brevete la psychanalyse par Netflix :)

Sanjurole 18 janvier 2019 à 12:43   •  

C'est vrai qu'il y a cette histoire d'abonnement qui joue beaucoup dans mes décisions. Mais je pense qu'un abonnement au théâtre m'y ferais aller plus souvent pour amortir l'abonnement.. Mais peut-être que je dis ça parce que je n'y suis pas assez allé. En fait c'est une question de goût pour la culture.
Donc la culture ne sert réellement que lorsqu'elle est gratuite, peut-être..

Pour les séries non il ne faut pas ressentir ça, même si tu ne le ressens plu (oui j'écris plu sans S) avec du recul. Mais l'ère est à l'écran, donc la culture se décale dans ce sens.. C'est dommage, c'était bien le palpable.

Abderianle 18 janvier 2019 à 17:16   •  

Pour te répondre Sanjuro, non, je ne vais plus au cinéma depuis très longtemps, à cause de la ruralité, et à cause de la famille, et à cause des tarifs exorbitants, et aussi à cause des heures imposées. Du coup, c'était jadis VOD, et maintenant DVD et offres illimitées !
Tu as un préjugé très positif à l'endroit des livres, mais je crois que tu n'es pas du tout objectif. Regarde la rentrée littéraire : t'as 300 bouquins par mois ! Et les lis-tu ? Les trouves-tu bons ? Combien finissent détruits, invendus ? Et regarde les chiffres d'affaire des grosses maisons d'édition, qui ne sont pas vraiment à plaindre... Le monde du livre reste terriblement marketing, et les gros éditeurs sont des vendeurs de livres, avant d'être des amoureux des ouvrages. Et même les petites maisons d'édition doivent exister, et elles ne le sont que si elles génèrent un profit minimum. Cela n'exclut bien sûr pas le goût des écrivains et du support, mais on reste malgré tout dans un économie, et donc dans un "produit".

Ce que patrick dit sur l'aspect commercial devrait donc aussi frapper les livres. Quand je vois que les gros bouquins qui sortent à 20 ou 30€ sont ensuite en poche au quart du prix, n'allez pas me dire que c'est le prix de l'idée nouvelle qui fait cette différence ! Et j'ai souvent vu des dictionnaires et des livres à 100€ qui valent pas toujours tripette. Vous avez parfois des intros pompeuses, des textes mal imprimés, des lignes serrées, des coquilles, même sur la couverture à l'occasion (pensons à Vrin, pour ne citer personne ^^), etc. Même sur le support lui-même, le livre n'est pas hiératique.

Demandez-vous : si vous aviez une offre illimitée de livres à télécharger et à restituer ensuite, n'auriez-vous pas le même regard ? Vous défendez une perspective traditionnelle, et pourquoi pas, mais vous seriez les premiers à utiliser certains bouquins pour mettre à niveau un vieux meuble, parce qu'ils ne seraient bons qu'à ça. Surtout si on vous les proposait comme les séries Netflix.

Me trompé-je ?

Signé : Ze_Netflixer_Shrink

patrickle 18 janvier 2019 à 17:37   •  

oui (ah ah ah), car je ne vise pas les sorties et les livres littéraires. je vois un livre qui me plait ou on m'en conseille un et je l'achète. c'est moins vrais maintenant mais avant, j'achetais pas mal en seconde main.

Abderianle 18 janvier 2019 à 21:15   •  

Les séries comme les livres d'aujourd'hui font les étagères de demain.
[Mode Apophtegme=ONx2]

Christophele 20 janvier 2019 à 17:19   •  

Je n'ai eu l'occasion de regarder que trois séries sur Netflix: Black Mirror, The End of The Fucking World, et Strangers Things: j'ai aimé les trois.

Sanjurole 20 janvier 2019 à 20:08   •  

Je ne connais pas assez le monde du livre, d'où ma critique objective mais traditio-conservateur.
J'ai parfois du mal à vivre avec mon temps mais je sais qu'il le faut pour ne pas être largué plus tard.

Black mirror c'est pas mal ouais, Stranger things aussi, j'aime bien quand c'est une bande gosse ( Coin Coin et les Z'inhumains )

Kalimaliciale 25 janvier 2019 à 17:42   •  

Je vais dresser ici , oui là une petite liste des programmes Netflix que j'ai bien "kiffé" comme dirait l'autre. (Qui l'autre? Et bien vous ne l'saurez jamais muahahaha), je vais d'ailleurs reprendre quelques titres déjà posté par vous ^^:

Black Mirror a été l'un de mes premiers coups de coeur (d'ailleurs hommage à Bandersnatch sorti il y a pas longtemps et que j'ai décortiqué comme pas permis XD), Stranger Things également, mais je crois que c'est limite un passage obligatoire pour les nostalgiques des 80-90 (Puis alors comment ne pas accrocher à cette synthwave au générique?).
The good place est aussi dans mes chouchous, Happy également, sans parler de Lost in Space (ah bon dieu.. De toute beauté) et de Penny Dreadfull (qui m'aura prise aux tripes).

Dirk Gently détective holistique, The Rain, Outlander (d'ailleurs je crois que c'est la première série adaptée collant autant à un bouquin que j'ai pu voir), je ne peux pas être de mauvaise foi et ne pas mettre Altered Carbone parce que si on ne connait pas le livre et bien la série en elle même est bonne (mais quand même quoi...).

Mindhunter fait parti de mon top aussi, Assassination Classroom (oui c'est un animé mais quand même), House of Cards (avant le départ de K.Spacey) , La Casa de Papel (ces jeux d'acteurs quoi... Pis le professeur qui m'a rappellé un petit goût de Death note mêlé à Now you see me) Black (série coréenne qui envoie du paté de sa mère).

The punisher (la faute à Ben Barnes aussi...), Ozark, Sense 8 (qui devrait d'ailleurs parler à nombre d'entre nous).
Les désatreuses aventures des orphelins baudelaire (j'ai adoré le film, vraiment, mais la série est encore un level au dessus et pourtant la performance de Jim carrey était épatante).

3% (le brésil a tué le game, chapeau bas), Elite, Maniac, The OA, Insatiable (qui m'a bien fait marrer, d'ailleurs pas beaucoup ont compris le second degré de la série et ça a fait un taulé dans les critiques), Troie, Girl from nowhere (à voir pour ceux qui aiment les histoires d'horreur asiatiques :D), Sick Note (récemment vue et tout autant aimé).

Santa clarita diet (Honnêtement je m'identitife pas mal malgré le coté zombie xD), Titans (que je viens de finir et si DC est plutôt bof en ce qui concerne les films, ben cette série est une réussite), The innocents, Kiss me first( ne pas se baser sur le titre de la série qui n'a rien d'une comédie romantique).

Mention pour The end of the fucking world et You (prometteuses, bien agencées, bonnes à regarder, mais qui m'ont laissée frustrée et un peu déçue par le dénouement).

Pixle 28 janvier 2019 à 14:26   •  

J'ai netflix et j'aime, y'a pas à tortiller, j'ai vu des trucs mauvais, mais avec la télé aussi. Aujourd'hui plus de télé, molotov pour choper arte.
Pour le coup mes goûts se rapprochent clairement et encore une fois de ma kali <3, il y a (à mon goût assez ouvert et peu critique probablement) beaucoup de séries sympas sur netflix.
Mais je suis bon public, j'aime le fantastique, les supers héros, le médiéval, bref j'aime tout sauf les trucs sur le sport, les trucs pour les ados ados, et les trucs avec QUE de la violence.
Du coup je suis le parfait client pour netflix. Et je ne regrette pas mes 7.99 € mensuels..

Pixle 05 février 2019 à 19:14   •  

Je regarde en ce moment sur Netflix les minis histoires westerns des frères cohens, absolument superbe La balade de Buster Scruggs, :) faut que je la montre au padré il va adoré, la première d'ailleurs donc Buster Scruggs a un air de O'Brothers :)

patrickle 05 février 2019 à 21:34   •  

ca me rappelle que, du à ma responsabilité de père, je dois parfaire à l'éducation de mon fils et lui montrer cette haute oeuvre intellectuelle qu'est 'le bon, la brute et le truant'. il a intérêt à aimer car ca fait longtemps que je l'ai plus vu...

Abderianle 05 février 2019 à 22:31   •  

Ah "O'Brother", c'est si bon que trop peu comprennent !
Enfin, heureusement qu'entre élite on peut encore trouver de hautes sphères culturelles en des points arides où les plus fragiles achoppent.
Et qui ose dire qu'être HP est un mal ? Hein ? Qui ose le dire ?
(Bon, il faut avoir connu la seconde d'un orgasme cinématographique éternel, mais avec un bon esprit, des bières de Patrick et assez de culture, l'alchimie prendra forcément)

Pixle 06 février 2019 à 11:46   •  

O'brothers c'est formidable et je kiffe la BO "merde on est fait comme des rats" version traduite^^

Abderianle 06 février 2019 à 13:24   •  

Et pour les flemmards et pour proposer cette chanson comme hymne de notre forum (comme tout le monde est bien sûr d'accord avec moi), appréciez ce qui pourrait être assurément une métaphore de notre condition d'êtres socialement réprouvés et punis :
voir la vidéo

Pixle 06 février 2019 à 17:17   •  

OUIIIIIII merciiiiiiiiiiiiiiiiiii !! :) 😋

Zebra3le 20 mars 2019 à 14:50   •  

L'autre soir, j'ai regardé After Life sur Netflix. Une série pleine d'humanité, de bienveillance, d'humour et d'amour. Je vous la conseille. J'ai beaucoup aimé.

After Life, série imaginée par Ricky Gervais, raconte l'histoire de Tony, qui avait tout dans la vie, jusqu'à la disparition de sa femme. Maintenant que Lisa est partie, Tony n'est plus le même. Il décide de continuer à vivre, juste le temps de punir le monde. Pour ce faire, il se met à dire et à faire ce qu'il veut sans plus se soucier de personne, se persuadant qu'il s'agit d'un super pouvoir. Les choses s'avèrent cependant plus compliquées que prévu, car son entourage se met en quatre pour tenter de sauver le gentil bonhomme qu'il était autrefois.

Pixle 20 mars 2019 à 15:26   •  

Elle est dans ma liste !!
Je regarde love death robot en ce moment, c'est juste génial !!

Pixle 20 mars 2019 à 15:27   •  

voir la vidéo

Pixle 20 mars 2019 à 15:28   •  

Attention je précise.. ce sont des animations pour ADULTES !! 😂

patrickle 20 mars 2019 à 15:33   •  

avec des zizis et des nénés ?

Pixle 20 mars 2019 à 17:14   •  

😂 t'es patate des fois mon @patrick !! Oui et des quéquettes aussi ! 😂 Mais sans blague les animations sont géniallissimes ! Bon c'est gores parfois.
Mais bon sincèrement je suis épatée par la qualité des anims ^^

Pixle 20 mars 2019 à 17:14   •  

ben oui zizi... rhooo tu l'avais déjà écrit.. 😄

patrickle 20 mars 2019 à 17:32   •  

tiens à propos. dans Walking dead saison 8, episode 4, il y a pour moi une allusion très clair à la nuit des mort-vivants 2. qu'est-ce que vous en pensez ?

Kouignamanle 21 mars 2019 à 15:06   •  

séries que j'aime: limtless, lucifer, black list, designed Survivor, lostb in space, homeland, got, toutes les marvel

Merlinle 06 avril 2019 à 09:20   •  

Certaines séries sont pleines d'enseignements, et véhiculent des messages profonds. Star Trek était très en avance sur son temps, par exemple.
Dans cet extrait de Babylon 5, un texte qui me semble très actuel et qui me laisse rêveur

(à partir de la 43ème seconde)




(Si vous n'avez pas envie de regarder une vidéo, je mets le texte...)

The universe speaks in many languages, but only one voice.
The language is not Narn, or Human, or Centauri, or Gaim or Minbari
It speaks in the language of hope
It speaks in the language of trust
It speaks in the language of strength and the language of compassion
It is the language of the heart and the language of the soul.
But always it is the same voice
It is the voice of our ancestors, speaking through us,
And the voice of our inheritors, waiting to be born
It is the small, still voice that says
We are one
No matter the blood
No matter the skin
No matter the world
No matter the star:
We are one
No matter the pain
No matter the darkness
No matter the loss
No matter the fear
We are one
Here, gathered together in common cause, we agree to recognize this
singular truth and this singular rule:
That we must be kind to one another
Because each voice enriches us and ennobles us and each voice lost
diminishes us.
We are the voice of the Universe, the soul of creation, the fire
that will light the way to a better future.
We are one.

Abderianle 07 avril 2019 à 23:11   •  

Quelqu'un pour The Good Place ?
voir la vidéo

Pixle 25 avril 2019 à 16:38   •  

Yeaaah j'adore cette sérieeeeee!!! 😄

GaetanGle 31 juillet 2019 à 16:11   •  

Pour ceux qui sont intéressés par l'animation japonaise, il y a assassination classroom sur Netflix, vous pouvez y aller les yeux fermés, c'est juste génial comme animé, sinon pour ceux qui préfèrent l'émotionnel, vous avez anohana... Par contre préparez vous à pleurer comme jamais, bon visionnage 😄

SoMoonle 04 août 2019 à 22:18   •  

J'avoue être tombée dedans quand j'étais immobilisée suite à une fracture. cela me changeait de la lecture ! 😉

Eh bien j'en ai vu des pas mal du tout. qu'on aime ou que l'on n'aime pas les séries, c'est un peu comme les mangas, il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts. C'est distrayant !
😉

Hatsale 28 juillet 2020 à 21:45   •  

Salutations.
Je viens de découvrir ce fil de discussion. Merci pour les suggestions. Quelques séries déjà citées m'ont plu aussi Atypical, The good place, plus récemment Dead to me.
Quant à Netflix, je trouve que c'est une très bonne alternative à la télé. Pas de pub, c'est plaisant. Après, ils sont très forts pour faire consommer et ne pas faire décoller du canapé mais chacun est responsable n'est-ce pas. 😄

ailes-de-coccinellele 13 octobre 2020 à 14:31   •  

Bonjour, alors moi qui refusais jusqu'à voilà quelques mois d'adhérer à toute série, j'ai découvert plein de séries comme game of thrones, the dark, beaucoup de fantastique. J'ai craqué et me voilà fan!


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?