Histoire et sciences humaines

Les opportunités que nous offrent les crises à venir

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Histoire et sciences humaines
  4. Les opportunités que nous offrent les crises à venir
Les opportunités que nous offrent les crises à venir
Bouhhle 20 février 2021 à 02:46

Un peu d'avenir, tiens, dans 'Histoire et sciences humaines'. Une interview un peu longue de Pablo Servigne, les effondrements inéluctables, tout ça. Par la chaîne Partager c'est sympa. Une mise à jour des données, les changements climatiques qui finalement dépassent les pics pétroliers, la crise sanitaire et les suites économiques et sociales, ...
Pour finir par une conclusion qui fout la pêche : le grand tournant arrive enfin et à nous d'agir pour sortir de la sidération. Ça peut être juste se concentrer sur l'essentiel.
Et aussi quelques références de bons bouquins. Et ça dit très bien mes convictions et mes doutes sur la question, et me ramène à mes interrogations quand à ma place dans ce monde qui change radicalement sous nos yeux, tout ça tout ça.
voir la vidéo

Ambre31le 21 mars 2021 à 23:36   •  

J'ai enfin pris le temps de visionner ce reportage, et je trouve qu'il est une mine de réponses aux questions que chaque personne un peu consciente de la situation préoccupante de notre système se pose. On y parle de comment la finance et les énergies fossiles résistent et résisteront encore, comment les Etats reprennent de plus en plus de pouvoir, comment la biodiversité et les resources disparaissent à vitesse grand V, etc.. Comment des systèmes peuvent s'effondrer quand la confiance se perd, mais ce qui est chouette aussi, c'est comment au contraire, on peut reconstruire, nous, de la confiance, du lien pour préparer un autre monde. Construire des cerles d'écoute pour se raconter, ce qui pourrait arriver demain, et décider, comment aujourd'hui on pourrait comment à faire quelque chose. Et enfin, ce reportage est une invitation à la recherche quelle soit scientifique ou pratique pour comprendre ce qui pourrait se passer, demain, et moi, j'ai l'impression que vu toutes les questions qu'on se pose ici, APIE est rempli de chercheurs autodidactes et qui auraient bien leur place pour répondre à cet appel Bref, merci @Bouhh pour ce partage. Il me semble, si tu es d'accord, que ce fil devait être une ouverture au débat, à partir de ce reportage, pour réfléchir, envisager et avancer ensemble.

Bouhhle 22 mars 2021 à 00:51   •  

@Ambre31 Merci pour ce retour. Je vais faire un peu mon désabusé mais comme tu le vois, pas grand monde n'a l'air intéressé plus que ça.
Du coup, de deux choses l'une, soit beaucoup de gens ne se rendent pas compte à quel point la situation est critique, soit c'est moi qui fait mon chevalier de l'apocalypse et passe pour un taré.
En tout cas c'est cool de faire remonter ce fil, sait-on jamais ?

Juliette...le 22 mars 2021 à 06:50   •  

Oui, sait-on jamais?... Il n'est pas impossible que je prenne le temps de regarder ça tout à l'heure. Mais, je pense qu'il serait peut-être pas mal @Bouhh, plutôt que d'attendre que tous les apiesiens revêtent leur cape de super héros, que tous ces sujets, ces vidéos et autres références, soient compulsés à un endroit précis. Je suis assez bordélique mais je sais retrouver mes affaires. Sur apie, je sais qu'il y a une mine d'informations un peu partout, mais, justement, je regrette souvent qu'on ait du mal à y accéder. Voilà. Et puis, il ne faut pas brusquer les gens, ils ont leurs raisons, il faut respecter ça. Tu as agi toute ta vie et puis tu as peut-être plus de temps libre, ou moins d'obligations, ou plus le moral, bref, j'en sais rien en fait, mais dis-toi que tous les gens curieux et/ou malins, sensibles... Ne fonctionnent pas pour autant forcément comme toi. Ça ne doit pas te freiner dans tes élans. Sens-Toi plutôt comme un leader, essaie de trouver des sorties en lien avec ces sujets, ouvre des discussions sur des problématiques plus précises peut-être, j'en sais rien. Mais dis-toi qu'en tant que "spécialiste " du truc, c'est à toi en fait de tout faire pour intéresser les autres ; )
Voilà, je dis ça parce que je me considère quand même comme quelqu'un de conscient et de curieux et j'ai pourtant du mal à me lancer dans ces vidéos et sujets. Et, surtout, je ne supporte pas quand j'ai l'impression qu'on me force la main...
Par contre, je sais que si j'ai envie de me faire entendre, faut que je trouve le moyen, sans attendre que les gens m'écoutent ; )

zozottele 22 mars 2021 à 07:00   •  

Chevalier de l'apocalypse taré😄
J'essaierai de regarder,suis débordé moi🙂
mais je crois que ca ressemble beaucoup à ce livre que j'ai lu.

https://livre.fnac.com/a7945907/Naomi-Klein-Tout-peut-changer

le résumé
Notre modèle économique est en guerre contre la vie sur Terre. Nous ne pouvons infléchir les lois de la nature, mais nos comportements, en revanche, peuvent et doivent radicalement changer sous peine d'entraîner un cataclysme. Pour Naomi Klein, la lutte contre les changements climatiques requiert non seulement une réorientation de nos sociétés vers un modèle durable pour l'environnement, mais elle ouvre aussi la voie à une transformation sociale radicale, transformation qui pourrait nous mener à un monde meilleur, plus juste et équitable. Tant par l'urgence du sujet traité que par l'ampleur de la recherche effectuée, Naomi Klein signe ici son livre sans doute le plus important à ce jour.

Je pourrais peut être participer je sais pas?
@Juliette... tu es en pleine "réactance".
roh c'est lundi suis en forme😄
Mais tu as raison,c'est a nous,les chevaliers tares,dinterresser les gens.

Merlinle 22 mars 2021 à 08:10   •  

@Bouhh l'absence de réaction peut aussi être due au fait qu'on connaissait déjà et qu'on a déjà pas mal avancé la réflexion (et l'action) sur ces sujets-là sans éprouver le besoin de mettre un "+1" sur ce fil. Je trouve ça très bien que tu l'aies partagé, et je suis sûr que ça fera réfléchir celles et ceux qui n'ont pas encore pris conscience de l'ampleur du problème :)
Donc please, continue à poster ce genre de documents et réflexions !

Ambre31le 22 mars 2021 à 08:33   •  

L'une des choses qui me paraissent intéressantes dans ce reportage, c'est qu'il encourage a une prospective collective et a l'action qui en résulte pour chacun. C'est pour cela que j'ai eu envie de relancer ce fil, sans vouloir forcer la main (@Juliette... désolée, si cela en donne l'impression), mais inviter a en parler a plusieurs, et à agir maintenant. Il parle des émotions, disant que pour ne pas rester dans la sidération, il faut laisser passer les émotions.Et en parler avec d'autres, en qui on a confiance, et dont on estime la réflexion est une manière de sortir de la sidération me semble-t-il.
@zozotte, oui, il s'agit du meme sujet et de la meme approche que le livre de Naomie Klein sans doute, merci pour ce résumé. Mais il a l'avantage d'etre hyper récent de contextualiser ici et maintenant, avec la pandémie, tout en restituant sur les efforts des ecolo depuis 60 ans, et les resistances de la finance er des puissants et surtout de suggérer de se poser des questions tres concrètes, sur ce qu'on pense qui pourrait arriver et comment on pourrait s'y preparer.
@Merlin , il me semble que ceux qui sont plus au début du chemin que toi pourraient trouver le courage d'avancer, si tu leurs disait ce que tu as trouvé d'inspirant dans ce reportage et cela pourrait les aider, d'avoir une idée de comment toi tu agis face a tout cela. Cela donnerait des pistes potentiellement inspirantes.

Merlinle 22 mars 2021 à 08:46   •  

@Ambre31 j'ai déjà évoqué le sujet dans d'autres fils, et j'avoue qu'au bout d'un moment c'est un peu décourageant car je n'ai pas l'impression de faire avancer quoi que ce soit. De détailler les méfaits de l'organisation capitaliste/industrielle sur la planète ne fait que braquer les gens à l'esprit de droite qui estiment que la libre-entreprise génère une richesse légitime, et ne convainc pas la masse de ceux qui voudraient surtout éviter de perturber leurs repères sociaux et aimeraient juste faire "quelques petits trucs pour sauver la planète" sans changer en profondeur de mode de vie et d'organisation sociale. Donc là je suis dans une phase un peu amère et je m'en excuse auprès de celles et ceux qui ont envie de faire bouger les lignes...

Ambre31le 22 mars 2021 à 08:57   •  

@Merlin. Je comprends bien ton decouragement mais peut-être que ce fil, serait justement pour ceux qui ont deja fait une relle prise de conscience, ont commencé a changer et cherchent a avancer, sans chercher a convaincre des gens qui resistent, ce qui est épuisant. Moi, perso, j'aimerais vraiment savoir ce que toi tu fais, pour voir s'il y a des trucs auxquels je n'ai pas pensés. Mais juste poser des repères sur le bord du chemin pour ceux qui avancent...

Merlinle 22 mars 2021 à 09:21   •  

Pour rester sur une note optimiste, je conseille à ceux qui sont un peu sensibilisés sur le sujet (et à ceux qui apprécient Servigne et consorts) un magazine "à durée limitée", qui paraît à chaque changement de saison et ne doit avoir en tout que 12 numéros : Yggdrasil. Ce n'est pas de l'actu, mais un répertoire d'idées, d'analyses et de trucs utiles pour une société en voie d'effondrement. Le site : https://yggdrasil-mag.com/ Il y a même un abonnement petit budget pour ceux qui n'ont pas les moyens de payer le prix fort.

zozottele 22 mars 2021 à 09:57   •  

@bouhh merci d'avoir créer ce fil
@Merlin don't be sorry🙂
Voila je crois que je vais être plus incisif qu'au dernier post "réfléchir par soi même".
Parce que quand on est pas incisif,on mes dis que je suis trop sage ou soft (@bouhh😉) et quand on l'est trop on fait peur aux gens.
Alors voila ce que je pense au fond du fond.
Que tout seul dans son coin,on ne peux rien faire,rien du tout,que même si on produit zéro déchets zéro pollution la planète ne verra pas la différence.
Que les problèmes sont toujours les mêmes,productions massive,exploitation massive des matières premières,pouvoir dans les mains d'une minorité invisible etc etc etc,ca pourrait faire 10 lignes comme ça.
Et que des reportages,@bouhh tu as raison d'en montrer,mais il y a un moment ou on peut en avoir vu 10,20,200, si on ne réagit toujours pas on ne réagira jamais.
Alors je ne sais pas.
Avec mon post précédent,j'ai appris a ne plus culpabiliser,ça me fait deja du bien.
Mais je ne sais pas comment les gens continuent de vivre normalement comme si de rien était.
Je ne sais pas.Réactance ok,mais va falloir que sa bouge.
Parce que encore une fois,tout seul on ne fait rien,mais si on est des milliers, mêmes millions a bouger le petit doight,ca peut faire bouger les lignes.
C'est tout ce qui fera bouger.

Ambre31le 22 mars 2021 à 10:44   •  

Hello @zozotte, à mon tour d'être incisive 🙂. S'il "va falloir bouger", alors bougeons, maintenant,, ici, en voyant ce qu'on peut faire et arrêtons de se demander si ça sert à quelque chose. Ici, si possible, sur ce fil, on est constructifs, juste ça, on avance, et on s'entraide. Donc, stp @zozotte, si tu as envie de dire que peut-être ça ne sert à rien, ne le dis pas ici. Ton fil pose ces questions déjà. Et à mon avis, c'est comme les reportages, ces questions, à un moment, il faut arrêter de se les poser, on ne sait pas comment idéalement et théoriquement il faudrait faire? alors faisons concrètement, et on verra bien après si ça a servi à quelque chose ou pas. Je ne doute pas, personnellement, que d'une part, pour soi, et d'autre part pour lel autes avec qui on le fait, cela soit bougrement utile. Et surtout ça permet de vivre plutot que de se demander comment vivre. désolée, si j'ai été trop incisive 😉 Mais j'ai envie qu'on construise ici, et à plusieurs. parce que ça file la trouille tout ça, et c'est en avançant à plusieurs qu'on peut le faire et pas rester dans la sidération, ou juste après, dans la tergiversation.
@Merlin, merci pour ton lien, en te lisant, j'ai cru qu'on n'y avait accès qu'en payant un abonnement, mais pas du tout. Ca a l'air d'être un site qui permet d'avoir des pistes, des connaissances et un suivi sur ce qui se dit au fur et à mesure. Merci donc, pour ce repère là!

Paradoxchvalle 22 mars 2021 à 10:49   •  

🤔
Fêter l'année prochaine les 10 ans de l'annonce officielle de notre entrée dans la sixième extinction de masse, nous vivons une période historique dont surement personne ne se souviendra...
Une danse macabre avec autorisation de sortie à 1 km, pas plus de 6 et pas de barbecue...
😈

zozottele 22 mars 2021 à 13:16   •  

Plus de barbecue c'est un scandale 😄
@Ambre31 non tu n'es pas trop incisive🙂
Et si on veut avancer faut qu'on y aille franco!
Alors je fais quoi concrètement ?
J'éveille les consciences,et j'y arrive,durement mais surement.Je suis un reportage ambulant quoi.
Effet boule de neige que l'on parle dans l'autre fil.
Aussi,il y a autre chose que l'on peux faire,c'est au niveau communal et intercommunale.
Reprendre nos droits sur les marchés de nos besoins électriques.
De se diriger vers une énergie verte,a l'échelle communal.
Ca se fait de plus en plus et ça marche.
Les gens s'investissent de plus en plus,et se rendent compte qu'ils peuvent même faire des économies !🙂

Ambre31le 22 mars 2021 à 13:28   •  

Yes!!! @zozotte, t'arretes pas!
Et pour l'énergie, réfléchir à réduire sa consommation et changer, soi-même, pour un fournisseur d'énergie durable, comme Enercoop, et ainsi prendre part, meme une tout petite part, à une production coopérative d'énergie et ainsi agir par baisse de la demande et refus d'utiliser l'énergie fossile, et participer a la construction de réseaux de resilience alternatifs au système.

Nevromonle 22 mars 2021 à 15:28   •  

(Perso, si j'ai pas réagi, c'est parce que j'ai pas trop d'espace mental pour une longue interview : mon quotidien me pèse déjà, donc, peut-être lâchement, je cherche de la légèreté. Surtout que j'y ai déjà pensé - pas genre "J'ai fait mes devoirs, Monsieur ! " mais plus que ça travaille en toile de fond depuis des années, en moi, ces problématiques. C'est notamment pour ça que je n'ai pas - encore? - fait d'enfant(s) )

Ambre31le 22 mars 2021 à 16:28   •  

@Nevromon, j'ai eu la meme réaction d'appréhension, c'est pour ca que j'ai attendu un mois avant de le regarder, mais finalement, au contraire, ca m'a bien donné la patate ! Mais bon, j'étais déjà bien au courant des problèmes, qui ne m'ont pas trop choquée, ca aide aussi. (Pourquoi tu mets des parenthèses, là ? Ce n'est pas un commentaire ou un apparté de que tu dis, c'est en plein dans le sujet...🙂)

Nevromonle 22 mars 2021 à 16:34   •  

A voir.

citation :
(Pourquoi tu mets des parenthèses, là ? Ce n'est pas un commentaire ou un apparté de que tu dis, c'est en plein dans le sujet...?)

Je les utilise pour retranscrire mon ton. Et toi, pars en thèse ! 😋

Ambre31le 22 mars 2021 à 16:36   •  

Excellent @Nevromon, je m'en vais bosser...😉

Bouhhle 22 mars 2021 à 23:39   •  

Merci @Juliette... super pertinent !
Mais en vrai, là je forçais personne. Je me rendais juste compte que ce que je propose n'intéressait pas plus que ça.
Et le coup des vidéos, oui je sais, c'est du temps mais j'ai l'impression de répondre à tant de questionnements ici. Je n'ai pas toutes les réponses, je propose des faits et réflexions sur ce qui se passe parce que je sens parfois de la curiosité. Mais je ne force personne, on est ici parce que quelqu'un a relancé le fil.
Et ça fait causer apparemment, j'ai pas lu la suite. J'y viens.
Juliette merci j'adhère, même si j'arrive encore à me justifier. 🙄

Bouhhle 22 mars 2021 à 23:43   •  

@zozotte 🤘

Bouhhle 22 mars 2021 à 23:44   •  

@Merlin cool pour la précision. Et pour l'encouragement.

Bouhhle 22 mars 2021 à 23:49   •  

@zozotte
(je lis et réponds au fur et à mesure)
Ensemble bougeons, défonçons les lignes, c'est bien dit. Et les lignes sont multiples.

Bouhhle 22 mars 2021 à 23:57   •  

@Ambre31 et @Merlin yes, ça cause et ça échange le savoir.

Bouhhle 22 mars 2021 à 23:59   •  

@Paradoxchval 😀 🤘

Bouhhle 23 mars 2021 à 00:03   •  

@zozotte ah, petit truc par rapport à l'énergie verte, c'est un débat compliqué mais l'énergie qui fait le moins de co2, c'est le nucléaire. J'arrive pas à prendre parti dans ce truc tendu.

Bouhhle 23 mars 2021 à 00:08   •  

@Nevromon c'est pas seulement ce que tu dis. Je sais bien qu'on sait. Mais justement, cette interview finit sur de l'optimisme, c'est pour ça que je parle d'opportunités dans le titre. L'histoire montre que la solidarité et l'entraide n'est jamais aussi forte que pendant les crises. Du coup je me dis : ben ... vivement la merde généralisée qu'on s'organise.
Optipessimisme !

zozottele 23 mars 2021 à 05:58   •  

@bouhh on va pas faire un débat sur l'énergie verte hein,c'est déjà assez vaste ici.
Mais bon,je pense Fukushima et a tous les endroits ou l'on enterre nos déchets radioactifs.
Et sinon la merde généralisé elle arrive elle arrive🙂

Ambre31le 16 août 2021 à 00:23   •  

Alors, comme écogeste, déjà, je réutilise un fil existant plutot que d'en squatter un qui tentait une autre approche ou d'en créer un autre ... Moi, j'ai pas encore eu la discussion que je voulais avoir sur ce fil, alors comme je suis têtue, on m'a même dit gentiement pugnace... j'insiste. J'aimerais bien avoir une discussion avec des personnes qui ont pris el temps de regarder la vidéo de ce fil. Je suis sûre qu'il pourrait y avoir un débat très intéressant. Notamment sur la mobilisation de la peur pour avancer, ou la capacité à construire des actes ici et maintenant, avec d'autres, etc...En plus, un jour de canicule, cette vidéo est très rafraichissante.

Ambre31le 16 août 2021 à 01:13   •  

Et @paradox a publié ailleurs, une autre vidéo sur les écogestes, voir la vidéo

J'aime pas quand on dit qu'il faut "faire les écogestes", parce que le plus souvent, c'est associé, à quelques broutilles, comme trier ses déchets : mais ça n'a rien d'écolo de trier ses déchets, ce qui l'est, c'est de ne pas produire de déchet, donc de moins consommer déjà, et quand on décide que c'est important de consommer, de s'approvisionner en circuit-court et sans emballages, et quand on n'utilise pas la totalité de cet objet/aliment de le partager, mutualiser, ou quand on n'en trouve plus l'utilité, de chercher à se mettre en contact avec quelqu'un qui en a besoin et voir comment on peut s'arranger avec cette personne, etc.

J'ai rencontré pas mal de gens qui disent "faire les écogestes" et se limitent au tri et encore pas quand ils ne sont pas chez eux ou encore éteignent l'eau pendant qu'ils se lavent les dents, mais font la vaisselle sans bassine, à grand jet ... etc. Donc c'est contre productif, "faire les écogestes", moi ça me fait penser à du greenwashing pour individus. Désolée pour ça, je sais c'est un peu radical, mais je crois que je suis en colère. Je ne suis plus en colère après les puissants,cette colère je l'ai dépassée, elle ne mène à rien, c'est un puits sans fonds, eux je ne les considère plus, ils sont incapables de faire quoique ce soit, ils ont trop à perdre. Je suis en colère après les individus, les être humains, qui continuent à se couper de leur humanité, à suivre la mode, à acheter des fringues fabriquées à 3 centimes à l'autre bout du monde, par des gens qu'ils veulent voir rester derrières leurs frontières pour se protéger de cette misère à laquelle ils participent.

Bon, sinon, la vidéo est très intéressante, tout en se limitant à ces écogestes d'individus, de colibri. Elle ne parle donc pas des démarches de territoires "en transition" ( Rob Hopkins), ou de tous les collectifs qui émergent, parce que justement, tout seul on n'y arrive pas. Pour rendre ses actes durables, on a besoin des autres et c'est ça qui est trop cool! Du besoin de durabilité, apparaît le besoin de solidarité ! Parce que pour échanger, mutualiser, s'alimenter en circuit-courts, faire circuler les objets / aliments / services, on a besoin des autres. Et ça oblige donc aussi à apprendre à vivre avec les autres, c'est le double effet Kiss Cool!

Bon, voilà, et ce qu'il montre le philosophe moraliste ( pas sûr de l'appellation...) en s'appuyant sur des articles scientifiques c'est que la somme de ces efforts individuels peut compter vraiment dans la balance, notamment en atteignant le point de bascule ( si mes souvenirs sont bons, 25%) capable d'embarquer tous les autres, et même si selon lui des lois globales sont nécesairement complémentaires in fine. Et ainsi il questionne de savoir si ces écogestes individuels, n'auraient pas d'autres impacts qu'eux-mêmes, comme donc de mener à une action collective, mais aussi de conduire à un engagement politique, ou encore à légitimer des politiques climatiques.

Et si je comprends bien sa conslusion il dit que "faire les écogestes", c'est bien mais il faut aller plus loin et s'engager en politique, notamment participative.

paradoxle 16 août 2021 à 03:06   •  

@Ambre31 (ça y est, c'est la canicule, chez vous ? Moi qui supporte mal quand il fait plus de 25°c.)
C'est assez pertinent, le coup de la colère déplacée des puissants vers les gens aveugles et moutons. Quoique je commence aussi à être fatigué de m'énerver contre eux. Il y a de tels dénis, réactances, peurs du changement et autres phénomènes inconscients que je commence à même plus leur en vouloir, pauvres gens !
Et c'est clair que le greenwashing, c'est carrément vendeur. L'un des seuls trucs qui ne rapporte pas, c'est s'occuper des SDF (comme le faisait remarqué un comique américain), sinon il n'y en aurait plus dans les rues.

Comme le dit ce vulgarisateur en philo de la morale (c'est plus juste comme appellation que "philosophe moraliste" qui me parait assez péjoratif), et comme tu l'as bien relevé, il suffit que 25% de gens se mettent à adopter tel comportement pour que la plupart des moutons suivent. C'est un bon argument pour ceux qui se disent "bah, c'est pas parce que je fais tel truc que ça va changer grand chose au tout". Ben si !

Le coup de s'énerver contre les dirigeants qui comprennent rien et s'accrochent de toute façon à leurs privilèges, ça me fait penser à Greta Thunrberg (ça s'écrit pas comme ça, si ?) et ses appels aux manifs. Bon déjà, elle va plus loin que la plupart des revendications habituelles qui pourraient se résumer par (imaginez ça scandé) : "s'il vous plait... les méchants... soyez un peu plus gentils !". Qu'est-ce qui z'en ont à fout'.
Non, Greta, elle dit plus : "Ouvrez les yeux bande de cons, on va tous crevez à cause de vous". N'empêche qu'elle appellerait tous les ados qui la suivent à planter des arbres au lieu d'aller en manif, ça ferait déjà un petit quelque chose. Voire appeler à la désobéissance civile comme le papier signé de centaines de scientifiques ou au boycott généralisé de la consommation à outrance. Bref, j'extrapole.

Et oui, s'engager politiquement, ce n'est pas faire de la politique conventionnelle, c'est d'imaginer la faire autrement. Et j'en reviens toujours à ça : c'est de réinventer le social, la relation aux autres et à la marchandise, les moyens de production et d'échange, etc, ici et maintenant. La politique, on verra ça plus tard.

Enfin, tout ça reste du discours même si je suis bien conscient que partout dans le monde des initiatives individuelles et collectives se mettent en place et sont parfois terriblement efficaces. Mouais, ça reflète bien ma position entre deux chaises, dégouté et désabusé en même temps qu'impatient que ça bouge concrètement dans un sens plus humain, mature, intelligent et inventif.
D'ailleurs, à ce propos, je viens de voir une vidéo d'une autre vulgarisateur de philo qui fait une excellente analyse de "Douze hommes en colères", ce merveilleux vieux film avec Henry Fonda. Des jurés doivent décider à l'hunanimité de la culpabilité ou non d'un jeune qui aurait tué son père. Et il fait référence un moment à un article : "Pourquoi le grand nombre est plus intelligent que le petit nombre, et pourquoi il faut en tenir compte" de Hélène Landemore, Université de Yale. J'ai pas encore tout lu mais ça a l'air ultra pertinent.
Je vous mets le lien :

https://www.erudit.org/fr/revues/philoso/2013-v40-n2-philoso01263/1023698ar.pdf

Allez tiens ! je vous mets le résumé pour donner envie.
RÉSUMÉ. -- Cet article présente les bases d'un argument épistémique en faveur de la démocratie définie comme procédure de décision collective. Il explore également les implications d'un tel argument épistémique par rapport à d'autres justifications établies de la démocratie, par rapport aux explications scientifiques de ses succès empiriques, et en termes de politiques publiques à mener. En ce qui concerne l'argument épistémique proprement dit, il repose sur le concept de «raison démocratique», autrement dit l'intelligence collective des individus dans le domaine politique, et propose, de manière contre-intuitive, que la raison démocratique est davantage tributaire de la diversité cognitive des individus qui prennent part aux décisions que de leurs aptitudes personnelles. Généralement, l'argument de la raison démocratique complète les arguments procéduraux basés sur l'équité et l'égalité pour offrir une explication fonctionnaliste complète de la démocratie. Pour finir, cet article défend l'idée de réformes institutionnelles favorisant la participation citoyenne dans le processus de prise de décision collective.

Tant quà faire, je mets le lien des chaînes de philo que je viens de découvrir et qui font vraiment pas beaucoup de vues (ce qui me fait dire aussi qu'on est pas sortie de l'auberge). Celle dont je viens de parler qui analyse des films (mais pas que) :
https://www.youtube.com/c/Trucsdephilo/videos

Et celle des éco-gestes :
https://www.youtube.com/c/Philoxime/videos

Je vous metterais bien sa dernière sur le net-zero-washing, tiens. Pour comprendre les pubs frelatées sur la neutralité carbone.
voir la vidéo

Et pour ceux qui ont le temps de voir des longues vidéos ultra-complètes et didactiques sur tout ça, Le Réveilleur est juste parfait (ce youtubeur a même été embauché par les Décodeurs du journal Le Monde tellement il est pointu dans son domaine) :
https://www.youtube.com/c/LeR%C3%A9veilleur/videos

D'ailleurs @Ambre31 , ses deux vidéos de plus d'une heure sur les voitures électriques devraient te rassurer, le bilan est plutôt positif.

Surderienle 16 août 2021 à 08:13   •  

.
" Plus il y aura de crises, et plus l'homme s'habituera aux crises "

C'est dans sa nature l'adaptation moutonnante même s'il crie parfois au loup, c'est le seule défense qu'il a...
Ou sortir son flingue...

" Ces paradoxes qui nous habitent "
Livre de Michel Métayer

Un prof de philo en retraite qui démonte les fonctionnements paradoxaux sociologiques humains notamment de la politique et de la religion ( la démocratie est une utopie, La liberté et le bonheur aussi.

Il démonte la cognition paradoxale mais il se prend les pieds dans la philosophie paradoxale !

Un tourne en rond dans ces paradoxes qui nous animent...

Seul, on ne survit pas, mais en meute on s'entre-tue. Restons moutons.

on n'en est pas sorti.

?

Ambre31le 16 août 2021 à 10:22   •  

Merci @paradox, et désolée pour l'ecorchage du "philosophe de la morale", encore une histoire de mot... Comme il le dit d'ailleurs dans sa vidéo, pour lui " morale" n'a rien de péjoratif, or à mes oreilles il résonne plutôt négativement de prime abord, cela mériterait donc bien un éclaircissement de ce qu'est un philosophe de la morale.

Ta conclusion à toi témoigne bien de l'optimisme actif dont on parlait sur le fil de @laurent. Et l'optimisme est essentiel pour rendre positive et creative notre énergie et je suis d'accord avec @zozotte sur ce point. Il faut rester optimiste, en s'appuyant sur des arguments et des actions tangibles.

Certes il faudra aussi que je dépasse ma colère contre les gens qui sont dans le déni ou autre, mais on a tellement besoin d'etre de plus en plus nombreux pour faire cet énorme boulot que j'ai beaucoup de mal avec ceux qui regardent faire les autres, en critiquant ou cherchant à décourager.

@Surderien, je ne comprends pas ton post. Je le ressens comme si justement tu cherchais a casser l'optimisme des derniers échanges, en citant un auteur. Est-ce un appel de ton découragement auquel il faudrait présenter une ribambelle d'auteurs et d'acteurs ayant vécu et expliqué le contraire : l'être humain est foncierement individu autant que collectif et c'est ça notre force, la combinaison de nos deux énergies. Tiens je vais m'amuser a faire un bricolage, entre citations, "l'homme [n'est pas] un loup pour l'homme [...] c'est la société qui le corrompt" (j'assume la non scientificité de ce qui précède, juste que ça l'est venu comme ça).
Toute notre société occidentale s'est peu a peu construite sur l'idée d'un nécessaire individualisme, d'une nécessaire hiérarchie, d'une nécessaire croissance, d'une nécessité de posséder, et pour paraître, toujours plus, et toujours plus que son voisin.

Je n'ai pas toutes ces références, mais il n'y a qu'à les rechercher, elles existent.
Je citerai juste une démarche, qui moi me rassure sur la réalité de cette double énergie et la force de sa combinaison. C'est le mouvement des "convivialistes" qui rassemble depuis quelques années duvers ONG et chercheurs, autour de cette notion de réfléchir a ce qui est fondamentale entre tous les courants. Ils ont écrit au départ le "manifeste dun convivialisme : declaration d'interdépendance", puis une deuxième version dont je n'ai plus le nom.

http://convivialisme.org/

Et pour finir, Dominique Bourg explique bien que ce qui nous vivons n'est pas une crise, cela ne va pas passer. Le climat a été déréglé et ce dérèglement de la nature n'est pas une de nos crises de civilisation, et ne peut pas etre géré ainsi. Il faut inventer d'autres solutions pour déjà, tres vite, tout faire pour limiter les facteurs qui l'entrainent (cf ce que j'ai dit sur les ecogestes plus haut) et créer de nouveaux systèmes qui sauront s'y adapter.

Ambre31le 16 août 2021 à 12:11   •  

Bon et il y a aussi le concentré de vidéos Thinkerview qu'a posté @Siryack7.
voir la vidéo
Il y a matière à discuter aussi. Ca ne dure pas longtemps, juste 15 minutes. Mais c'est les phrases les plus expressives d'hommes ( et merde, pourquoi que des hoemmes d'ailleurs... il y a bien plein de femmes évidemment, comme Barbara Stiegler, ou d'autres... amis vidéastes, je vous invite à allonger la liste 🙂) d'hommes donc qui parlent de ruptures actuelles du monde et tentent d'alerter et de proposer des pistes pour non pas y faire face, mais éviter le pire, et s'adapter au moins pire.

On y voit donc, Servigné, Morin, Jancovici, Bihouix, et d'autres que je ne connaissais pas. Alors pour regarder cette vidéo, il faut être bien assis, car on s'en prend plein la gueule, juste on vous dit tout en vrac et en condensé sur la situation actuelle, donc pour ceux qui ne peuvent pas voir, n'y aller pas, vous risquer de la voir trop fort. Pour ceux qui l'ont déjà comprise dans sa globalité, cela vous fait une piqure de rappel et pour tous les autres, les plus nombreux, me semble-t-il, svp, pour l'humanité, prenez le temps de la regarder et si vous avez besoin ou envie, venez en parler ici. Tout seul, ç'est trop rude, à plusieurs on peut encaisser plus, même si une expériene récente m'a montré, qu'il y a quand même des limites, mais on les repousse déjà beaucoup en combinant nos forces.

Après cette vidéo, s'intitule "Effondrement", (notez le singulier que réfute Servigné dans la vidéo initiale de ce fil), mais je ne suis pas sûre d'avoir entendu une seule fois, ce terme parmi les intervenants. C'est donc un effet de style voulu par Thinkerview... annoncer l'effondrement. Et cela fait penser aux stratégies de miser sur la peur, dans lesquelles nous vivons de plus en plus dans nos sociétés. Donc cette vidéo en elle-même, qui cherche à faire peur, me fait tiquer ( et là, j'aimerais beaucoup connaître la réaction à cette vidéo de @Chrisnouveaumonde 🙂).

Et c'est justement ce que je trouve de génial dans la vidéo hivernale de Servigné (cf premier post de ce fil) qui fait un état des lieux, certes qui fait mal et peur, mais, le messagede la vidéo, n'est pas cela, le message est de dire : ok, la situation est comme ça, alors, il faut réagir maintenant, arrêter d'avoir peur en en parlant et en agissant les uns avec les autres ici et maintenant. C'est la proposition de combiner nos forces pour que tous les rameurs de la pirogue réussisent à atteindre un rocher, avant que le courant ne les entraîne vers la chute incontournable (racontée par Servigné dans la viéo de Thinkerview)

Donc si vous regardez cette vidéo de thinkerview, alors vraiment, je vous suggère, dès que possible de prendre le temps de regarder l'autre vidéo, parce que sinon, ça peut juste vous laisser sidéré, et donc incapable d'agir.

paradoxle 16 août 2021 à 14:02   •  

@Surderien Un livre sur les paradoxes, forcément, ça me donne envie. Et oui, à force de ne faire que philosopher, on tourne en rond. C'est la leçon du pragmatisme, la philo n'a de sens que si elle est pratique.

"Seul, on ne survit pas, mais en meute on s'entre-tue. Restons moutons."
Woufff... Déjà, seul on peut survivre, des hermites, ça existe (ça doit être chiant à force mais c'est possible).
En meute on s'entretue, ben... ça dépend de la meute, de son mode de fonctionnement, l'humain en a plein de différents.
Moutons, ben ça... j'en suis bien incapable, plutôt crever.
(mouais, j'avoue c'est un peu facile mais je trouve ce résumé ultra réducteur (et désespéré) ).
En fait, ça me donne envie de le lire parce que je suis sûr qu'il y a moyen d'en tirer d'autres enseignements.

"C'est dans sa nature l'adaptation moutonnante même s'il crie parfois au loup, c'est le seule défense qu'il a...
Ou sortir son flingue..."
Et là, il manque une donnée essentielle (dans son essence même) à l'être humain, l'entraide.

Certes, on est pas sorti de l'auberge et je ne crois plus aux utopies (même le nihilisme, je n'y crois plus). Et nous allons plus vers des conflits généralisés qu'une grande fraternité mondiale, ça parait assez évident. Alors peut-être il faudra choisir sa meute et savoir vers qui on dirigera nos flingues ?
Le plan hippie généralisé, j'ai aussi du mal, mais un convivialisme (comme ce nouveau courant qui a l'air bien intéressant et qui recoupe plein d'idées sur le destin commun à inventer et à construire) dans sa propre meute, ben, c'est déjà pas mal. En cherchant à fraterniser avec d'autres meutes pour des échanges de biens et de services, etc, etc, etc. Et se défendre contre les cons, ça, j'ai bien peur que ce soit inévitable.

Parce que, j'ai beau avoir des accès de "oh pis merde, ils peuvent bien tous crever", je me dis que baisser les bras à ce point, c'est pas très malin non plus.

paradoxle 16 août 2021 à 14:49   •  

Une vidéo rigolote sur la manipulation des foules de la très bonne chaîne fouloscopie. Puisqu'on parlait de moutons. Ça rejoint l'autre vidéo sur les éco-gestes en terme de point de bascule. Le coup de l'imitation des comportements par contagion.
voir la vidéo

Ambre31le 16 septembre 2021 à 08:31   •  

Le temps du débat, sur France Culture 18h20/19h ce soir traitera de savoir si les transitions peuvent se faire sans rupture.
Je n'arrive pas a créer le lien en avance.

Naweez_Heerle 17 septembre 2021 à 08:47   •  

Salut à tutti ! Perso j'suis un peu dans le meme était d'esprit que @Necromon et @Merlin, du coup @Bouhh, est ce que tu peux me communiquer le timing de la vidéo où l'on passe du constat, aux solutions ? Comme ça je zappe l'etat des lieux, et je ne prends que le feel good du docu :))

paradoxle 20 septembre 2021 à 06:27   •  

@Naweez_Heer à partir de 47:09. En fait, il y sur la description youtube un minutage avec des titres de chapitres.

paradoxle 20 septembre 2021 à 06:27   •  

Et un autre pont de vue d'un gars qu'à fait un chouette film.
voir la vidéo

paradoxle 20 septembre 2021 à 06:30   •  

Cyril Dion interviewer par Janco
voir la vidéo

Naweez_Heerle 20 septembre 2021 à 08:44   •  

@paradox cool thing, thanx :)

Ambre31le 21 septembre 2021 à 22:15   •  

Émission à l'occasion de la sortie du film d'Emmanuel Cappelin "une fois que tu sais" et à 6 semaines de la cop 26 dont les engagements annoncés à la baisse augurent une aggravation de la situation.

Avec Emmanuel Cappelin, Jean-Marc Jancovici et d'autres, en réécoute sur France Culture.

"De la théorie de l'effondrement aux solutions résilientes, de l'angoisse à la sérénité joyeuse, à chacun son adaptation dans une transition en cours."

https://www.franceculture.fr/emissions/de-cause-a-effets-le-magazine-de-l-environnement/le-pire-ou-le-meilleur-quel-chemin-emprunter-face-a-la-finitude-de-la-societe-industrielle

Ambre31le 21 septembre 2021 à 23:44   •  

Le film d'Emmanuel Cappelin (désolée si je double l'info, elle me parait utile ici aussi)
voir la vidéo

paradoxle 22 septembre 2021 à 02:06   •  

C'est justement une interview d'Emmanuel Cappelin chez Blast cinq post plus haut.

Ambre31le 22 septembre 2021 à 07:13   •  

Exactement, on le retrouve chez France Culture quelques jours après, l'engagement pour la planéte adopte tout de même les habitudes de promotion de film. Ah... Changer un système en son sein, c'est complexe...


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?