Littérature

Le pouvoir du Moment Présent - Eckhart Tolle

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Littérature
  4. Le pouvoir du moment présent - eckhart tolle
Le pouvoir du Moment Présent - Eckhart Tolle
Tormle 23 juillet 2019 à 00:24

Bonsoir tout le monde! Petit sujet pour discuter de cette pépite citée en sujet 🙂 (du moins a ceux qui ne l'ont pas encore lu),(c'est ma période philosophie de vie en ce moment 😉 )

Le Pouvoir du Moment Présent est donc un livre de Eckhart Tolle facile a lire qui aborde énormément de questions métaphysiques, sur la perception notamment que nous avons de ce monde (l'idée de l'inexistence du temps au sens propre du terme....) ainsi que de nous mêmes.

Un très bon livre, que je vous recommande chaudement ;)

Voila voila, passez une bonne soirée ! :)

Siryackle 23 juillet 2019 à 07:00   •  

Hum... Le pouvoir de l'instant présent, vaste sujet pour ma part.
Expérience de méditation, la "vacuité" dans la tête, l'inexistence des frontières illusoires quand à la dualité soi/autrui, la relativité du temps...etc...etc.. Formulé par des lignés de méditants depuis des millénaire en Inde, Asie : "ici même au présent". La grande ignorance de l'occident (enfin pas totalement).

Je n'ai pas lu ce livre @Torm (je le mets dans un coin dans ma tête, assurément il me plaira). Mais je considère que l'expérience personnelle est plus importante. As-tu eu des expériences personnelles, quelles qu'elles soient ?
Si tu aimes bien ce qui est "à la frontière" de nos perceptions, de la rationalité ordinaire occidentale... je te conseille d'aller voir le sujet que j'ai ouvert sur "la synchronicité". Ainsi que la vidéo Youtube sur Castanader que Sophia à posté. 😉

Tormle 23 juillet 2019 à 23:38   •  

@Siryack: Alors concernant la vacuité ou encore la dualité soi/autrui je t'avoue ne pas avoir eu d'expériences personnelles non  🙂 J'ai pour l'essentiel fait de la méditation et lu plusieurs livres sur le sujet notamment celui que je cite, et toi? Aurait tu eu des expériences de ce type? (la "pleine conscience" que j'entend un peu partout, etc....)

Le pouvoir de l'Instant Présent est justement intéressant sur ce point car il t'apprend a comprendre et a mieux t'assimiler, dans le sens ou son auteur t'explique concrètement ce qui va et peut bloquer tes actions dans ta vie (trop tourné vers ton passé, ou trop tourné vers ton futur, existence d'un corps de souffrance émotionnel qui prend de la place, etc....)

Ce livre est construit comme une série d'étapes, après évidemment a prendre comme ce qu'il est. (un livre
😄)

Siryackle 24 juillet 2019 à 05:43   •  

Bon, je vais me la péter... 😄 M'enfin à relativiser hein ! Puisque ça ne concerne que quelques périodes de ma vie, lorsque je méditais assidûment.

J'ai effectivement fait l'expérience du "sunyata" --> https://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%9A%C5%ABnyat%C4%81
"Vacuité d'altérité" plus exactement.. Difficile de mettre des mots sur ces expériences mystiques.

Je vais essayer de décrire cela. En fait, c'est comme si la frontière entre son égo -construction illusoire- soi-même et autrui était aboli. Tu as accès au pleine espace de la vacuité ! Libre et infini !! Pour cela, l'égo doit être dépassé, l'égo ne doit plus être une entrave. Pleine présence à l'instant présent ici-même, pleine attention à l'instant même, ici même. Etre un avec l'instant présent. Pleinement vide dans sa tête, pas, plus de pensées discursives. Plus de pensées du tout même, attention pleinement absorbée par l'attention même, par rien de précis en particulier, surtout pas ! Attentionné simplement ici même, à l'instant présent. Hum... vraiment difficile d'y mettre des mots ! Tout cela dit précédemment n'est qu'une rétrospectif de ce vécu, après coup.
Dans le vécu présent, seule l'attention ici-même à l'instant présent compte. C'est tout. Point à la ligne.
Ca se traduit par un bien-être profond, un "'sentiment" d'immense liberté infinie, tout te parait clair, lumineux.
Cela se traduit aussi par la capacité de "lire" les pensés d'autrui, "voir" clairement autrui ici-même, à l'instant présent. Comprendre et anticiper les questions et réponses, interactions d'autrui. Mais toujours, silence intérieur...

Cette expérience est assez incroyable à vivre. N'a pas duré très longtemps, quelques minutes ?! Ou parfois ponctuellement à d'autres moments. Vraiment, la condition sinequanon (me souviens plus de l'écriture de ce mot) est : l'ATTENTION.

Voilà une de mes expériences mystiques. Je rappelle qu'elle n'est pas le fruit du hasard... même si je considère qu'elle peut être vécu inopinément par tout à chacun très ponctuellement dans sa vie, mais le fruit de méditations profondes et régulières, quotidiennes et -pour ma part d'une foi inébranlable au Dharma du Bouddha, à l'interdépendance et la vacuité inhérente.

"Pleine conscience", plutôt à la mode en ce moment. Je ne connais pas bien. Il existe une multitude de façons de méditer. Pour ma part, je suis rattaché à la tradition zen.

Un témoignage, de la puissance de l'attention. 😉 Après... il existe bien des chemins pour y arriver je suppose. Le livre que tu conseille est clairement de "conception" occidentale -par étape. Pour ma part j'ai suivi la filiation bouddhiste.

A plus l'ami, faut que j'aille au taf. :s

Sophiale 24 juillet 2019 à 15:05   •  

J'ai découvert une sensation similaire en luttant contre la douleur physique.

Siryackle 24 juillet 2019 à 15:09   •  

Intéressant... Tu pourrais expliciter Sophia ?

Sophiale 24 juillet 2019 à 15:28   •  

Crohnn sévère non soigné. Douleurs chroniques proches du fer rouge sur boyaux à vifs. Seule solution, le contrôle respiratoire et l'obliteration des centres de la douleurs.
C'est par ma seule volonté que mon esprit se meut. (Pour les fans de Dune).

Siryackle 24 juillet 2019 à 16:13   •  

Ah oui ! OK...

Siryackle 24 juillet 2019 à 21:36   •  

Réellement tu penses -à cause cette pathologie et des souffrances qu'elles infligent- par tes exercices de respirations que tu aies atteint ce genre de "sensation" de vacuité ?
Ou c'est juste pour pourrir ce fil de discutions ?! 😜

Sophiale 25 juillet 2019 à 00:25   •  

Et bien fous toi du métal brûlant sur le bide, tu verras bien.

Siryackle 25 juillet 2019 à 05:51   •  

Je te demande juste si ce que tu racontes là est en rapport avec le sujet.
Loin de moi de me moquer ! Et non, je ne m'imagine même pas tes souffrances liées à cette maladie ! :s:s

Sophiale 25 juillet 2019 à 20:29   •  

Tu as raison. C'était évidemment hors sujet.

Siryackle 25 juillet 2019 à 20:55   •  

Merci. :)

Sophiale 25 juillet 2019 à 21:07   •  

😂
Merci à toi d'égayer ma journée.

Nanou84le 25 juillet 2019 à 21:36   •  

J'adorerais parvenir à faire de la méditation!
Comment faites-vous pour fixer la pensée sur fixer l'attention? Au boit de la 3eme respiration mon esprit est déjà parti et je pense! Une fois je me suis surprise à imaginer que je disais à une amie que j'avais tenté la méditation... 😂 et ramener mon esprit au moment présent, justement, me prend bcp d'énergie!

Par contre, je trouve mon compte dans l'auto-hypnose car cette technique permet justement de donner libre cours à l'imagination. 😄

Siryackle 27 juillet 2019 à 09:22   •  

@Nanou84, dans la méditation, le "but" n'est pas de fixer la pensée (impossible), ni d'avoir le "vide" dans sa tête...
L'attention (pour ma part dans la tradition zen) est de toujours revenir au souffle, sa respiration, peu importe ses pensées, ce flux incessant...
"la pensée de l'homme est comme un singe agité qui saute de branche en branche perpétuellement" Bouddha Cakyamuni.

Il ne faut ni rejeter ce flux de pensée, ni s'y faire emporter. Regarder -toujours en étant attentionné à sa respiration, à, partir de- ces flux de pensées dans leurs formes et non le contenu. Les laisser s'éloigner ou revenir... peu importe, je reste là ici-même, présentement, car je reste attentionné à ma respiration.
L'attention à partir du souffle. Le point cardinal sans effort, puisqu'on ne peut pas ne pas respirer, cela se faisant naturellement.

Méditant, je prends conscience de tel ou tel bruit, de tel ou tel pensée... je regarde cela comme un phénomène du monde, sans m'y attarder, sans les nier, je reviens à ma respiration. Respiration, point cardinal de mon attention.

Comprends-tu @Nanou ?

Certes ! Au début c'est ardu ! Mais à force d'entrainement, de pratique régulière... On perçoit, on s'aperçoit petit à petit des bienfaits, du bien-être,....
(Et j'en passe... perceptions élargies, intuition étonnante...etc...etc...)

Je peux paraître faire du prosélytisme pour le bouddhisme, le zen... Il n'en est rien. Plutôt du prosélytisme pour la méditation. En l'occurrence ce que je connais, le Zen.
Mais toute forme de méditation, yoga... serait bénéfique pour chacun de vous !!
Vous, êtres sensibles, curieux et intelligents, vous êtes les parfaits disciples de Bouddha ! Conditions sine qua non quant à la compréhension de la Vie. Au delà de la dualité, au delà de ce qui est rationnel ou pas. Pensée intuitif. L'essence oublié de l'humain, "connecté" à la Vie, à l'Univers.

Voilà ! J'ai essayé de te répondre par des mots... Chose évidemment ardue puisque l'essence de la pratique... ben c'est la pratique !! 😄 😉

J'aime bien cette image : "poser sa tête à côté de soi... pour mieux poser son être".

Siryackle 27 juillet 2019 à 09:25   •  

Le Grand Silence intérieur est la Grande Sérénité.

Sophiale 27 juillet 2019 à 09:28   •  

Bah, chacun le traduit à sa manière.

Siryackle 27 juillet 2019 à 09:49   •  

Hum...

Sophiale 27 juillet 2019 à 11:58   •  

Aom...

Siryackle 28 juillet 2019 à 12:58   •  

Je suis enrhubé. 😜

Siryackle 02 août 2019 à 12:26   •  

voir la vidéo

Siryackle 02 août 2019 à 14:18   •  

La suite, pour les fainéants ou moins curieux... 😄 😜

voir la vidéo&pbjreload=10

Etoilele 02 août 2019 à 15:26   •  

Très très bon film. Je recommande au max !
A voir et à revoir afin de bien comprendre toute la profondeur du film 🙂

Tormle 03 août 2019 à 00:55   •  

@Nanou84: Alors concernant la méditation, personnellement je peux te dire que ca n'a pas été très simple ^^' Mais je peux t'assurer que ca reste tout a fait faisable pour et par tout le monde.vivre au quotidien ou bah...Quasiment plus rien ne te prend la tête en fait :)

Pour méditer du coup:

voir la vidéo

Petit lien que je laisse la, simplement fermer les yeux et se laisser un peu emporter par la tranquillité qui petit a petit s'installe.... 😍

Après la méditation pour moi est un peu une philosophie de vie en général: on est la au quotidien a se prendre le chou pour x y z raisons et on a tendance a zapper le fait qu'on est pas éternels.

On pense en avoir pris conscience comme ca, mais la réalité est que ca prend du temps, et beaucoup d'introspections.

Dans le livre que j'ai recommandé en début de topic, c'est justement LE sujet: pour résumer sa pensée, au quotidien l'être humain est soit en projection sur son passé, développant des regrets, soit en projection sur son futur, développant une anxiété a la limite du pathologique.

Or il rate justement les seuls moments lui permettant de comprendre d'une part bah que la situation X Y Z passée est terminée, et que la situation X Y Z du futur n'est pas "présente".
D'ou cette idée de "moment présent": il faut savoir se recentrer en soi de sorte a comprendre a quel moment et a quelle heure tu te trouve, et pas que vis a vis de ton échelle temporelle a toi mais bien sur une échelle temporelle plus grande: celle de l'univers.
Ca rejoint aussi le fait que tu n'est pas tes pensées, mais bien cette conscience qui s'agite derrière.

Et ca, ca passe par des prises de conscience assez simples a répéter: de ton café le matin dont tu vas apprécier l'odeur en passant par le bruit léger du vent que tu vas entendre et qui va peut être t'apaiser (chacun ses gouts, moi j'aime bien 😋), en passant par chaque "petit moment", chaque petit intervalle ou tu vas plus "ressentir" que penser.

De prise de conscience en prise de conscience tu finis par développer naturellement une façon de pensée qui est directement connexe avec la méditation.

Voila voila, désolé pour la longueur du topic mais j'étais inspiré par la musique d'entrée que j'ai mis avant d'écrire 😄 😄

Siryackle 03 août 2019 à 05:20   •  

N'est-ce pas @Etoile ?! Trouvé par hasard... Mêlant différentes références culturelles, super bien fait !! 😍

Telle la Vie, sous ses différents aspects... chacun sa manière de méditer @Torm . 😉

Etoilele 03 août 2019 à 09:35   •  

Très bon aussi ce livre @Torm. J'ai lu aussi la suite qui est la mise en pratique.
Effectivement, c'est juste ici, à cet instant, ce moment où on se focalise sur nos sens, sans y penser, juste et simplement ressentir
...

SoMoonle 03 août 2019 à 13:50   •  

Je découvre ce post après avoir été invité à le lire par @Siryack que je remercie.
Eckart Tolle et la magie du Moment Présent. Je l'ai lu je pense en 2015. A cette époque, il m'a traversé sans me toucher réellement. J'ai expérimenté (car je l'avoue je suis une fervente partisane de l'expérimentation qui provoque un cheminement intérieur jusqu'à l'intégration ou non du nouveau concept) la pleine conscience, la méditation, les marches en conscience... Puis, on m'a recommandé un ouvrage extra : "Soyez zen" de Charlotte Joko Beck nous enseigne comment adapter l'esprit zen dans notre quotidien. Je pense du coup, relire Tolle pas pour comparer mais pour voir comment je le lirai cette fois-ci.
Il ne suffit pas de vouloir à tout prix faire taire cette petite voix intérieure (le petit hamster qui mouline sans arrêt), ne pas chercher absolument à faire silence, mais à respirer en conscience et ressentir avec nos 5 sens le moment en présence. c'est juste apaisant et fabuleux ! Les animaux et les bébés sont des exemples types à suivre.  😉

SoMoonle 03 août 2019 à 13:52   •  

@Siryack quand tu nous parles de "puissance de l'attention", tu voulais plutôt dire de l'intention, non ? quoique il faut de l'attention à écouter nos intentions.  😵 😄

Siryackle 03 août 2019 à 16:51   •  

Non non J'ai bien dit ATTENTION !! Et même j'ajouterai -sans intention.

abstractiole 04 août 2019 à 10:32   •  

Je suis tombé sur ce bouquin il y a qq mois et voici une succession de mots qui a retenu mon attention : "Les mots ne sont que des points de repère que l'on doit délaisser aussitôt que possible" ?. D'abord parce qu'elle s'oppose ou interpelle ce propos qui m'est apparu, à sa lecture, clairvoyant et limpide d'E. Gilson à propos des mots : "ces noyaux de résistance, ou du moins ces sortes de bouées flottantes (...) auxquelles la pensée s'accroche, autour desquelles elle s'organise et elle s'appuie pour progresser."
Mais laissons la proposition de Gilson pour poursuivre la réflexion issue de la premiere citation qui s'adresse selon moi sans doute à ceux dont la pensée tourne et tourne comme le hamster dans sa roue, produisant qchose de l'ordre de la rumination. Je l'ai perçu comme une invitation à une sorte de lacher prise des pensées sur les mots et j'ai fini par poser qq questions dont celle ci par exemple, ancrée dans le subjectif : faut-il réduire son ossature théorique à des mots significatifs, valeureux et porteurs d'action ? En réalité, tout ne doit-il pas tjrs revenir à une question : quel est votre besoin, maintenant ? Le silence dont il faut savoir savourer la texture, ou les mots à travers leurs significations pour mieux éclairer votre vivre et construire votre "cosmos" ?


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?