Littérature

Libérez votre Poésie !

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Littérature
  4. Libérez votre poésie !
Libérez votre Poésie !
Ozle 03 avril 2022 à 22:43

ouverture d'un fil dédié à vos créations (pas celles d'autres, a moins de citer l'auteur)
recommandations :
- pas de double sens envers quelqu'un, juste de la poésie pure
- tous niveaux acceptés
(d ailleurs ca n'existe pas les ceintures noires de poésie ;)
- pour partager et pour le seul plaisir d'écrire et/ oude lire
- pas de limite non plus,
sauf le respect des bonnes valeurs et de la sensibilité de chacun (si c'est hard ou trash mais que cela reste de la poésie, merci de prévenir des le début svp)
- pas de censure j'espere

- poeme avec titre attendu
(mais pas du tout obligatoire)
- pas de concours, pas de battle ici, pas de commentaires si possible (ou alors en PV)
- des pouces levés👍 si vous aimez un texte

faites vous plaisir seulement c'est tout ce qui compte, exprimez vous en poésie

au plaisir de vous lire, toutes et tous, et de découvrir vos différents styles et thèmes etc !🙂

Eiramle 04 avril 2022 à 09:35  •   78669

Miroir reformant

L'écart, est-ce sur ma peau
L'âme froide à serrer
Des "si...ne plus" tôt
Les rances défaits

Fils, elle m'aime
Et paie, se tourne
Haute tour, ne
Cours dix lemmes

Le sondé mord
- Labo terrible -
Tu es là, si bleu
Enfin décors...
--------------------------------------
Les caresses sur ma peau
Lame froide, acérée
Dessine plutôt
L'errance des faits

Ficelle, même
Epaisse, tourne
Autour, noeud
Court, dilemme

Leçon des morts :
La beauté rit bleu
Tuer la cible
En Fin, des corps

Ozle 04 avril 2022 à 15:34  •   78705

👍


Les terres du Clan Rebel

Dans une vaste étendue de plaine, de temps qui se dénie,
bordée d'horizons perpétuels, s'étirant jusqu'à la nuit,
un fragile cure dent semble figé dans le lointain
et relier la terre meuble, plateau d'argile, au matin
d'un ciel gris et paresseux, s'annonçant difficile.

En vous rapprochant, pas à pas, en voyage infini
parcourant ici, une herbe délicate, à la rosée fertile
dépassant là, un rocher millénaire et paisible,
le panorama s'étrécit de vos sens plus adroits
et vous semble percevoir une colonne à l'endroit
où il vous semblait ériger un bâton, juste avant.

Puis, pas à pas, cette colonne vous domine tant,
qu'un instant vous vous pensez si petite fourmi,
devant l'imposant pilier qui soutient toute la voûte, endormie
d'une vallée monde, oubliée, comme un cri incomplet, ensevelie.

En arrivant au pied de cette tour colossale, finalement,
tout au bas, une plaque sans âge d'un métal inconnu et luisant
vous pouvez lire ceci, par une fine gravure d'ocre et argent ;
" ici commence le vent ".

Mirobellele 04 avril 2022 à 16:21  •   78709

👍

Tethysle 11 avril 2022 à 09:26  •   79563

Quelques vers qui me sont venus cette nuit en dormant.


Peut-être faudrait-il apprendre de ma nuit pour en rire mieux

Peut être en faire les offenses pour de toi faire mon dieu

Qu'importe si l'on me met à l'offrande, peut-être qu'un jour je ferai mieux.

J'aurais tant voulu croître, venir y boire et voir,

Et même si c'est fou tu gagneras sans doute à croire.

Observer ton silence, faconde incessante et stridente d'un monde

Sans cesse je me bouche les oreilles pour ne pas entendre l'immonde;

Un bruit de pas, un huis de rien, tu sais, je ne veux rien

Rien d'autre que ton sourire qui là me prend la main

Rien d'autre que ton empire qui me sourit demain

Et donne à mon plaisir toujours l'envie de croire en riens.

Ozle 12 avril 2022 à 11:45  •   79689

👍

Ozle 12 avril 2022 à 12:38  •   79691

je n'arrive plus

je n'arrive plus a m'endormir
à frémir, à dire, à vomir
je ne sais plus comment devenir
comment ressentir ou mourir

comme si l'insomnie était contagieuse
attrapée en serrant la main d'un ami
comme si la calomnie m'était odieuse
contractée en exposant des abrutis

je ne sais plus si j'ai dormi
je ne sais plus si tu es heureuse
je ne sais pas si je m'ennuie
je ne sais pas si j'ai l'ame ventureuse

que s'est il passé pour me casser à ce point
que m'est il arrivé pour ne point y passer
parce qu'un jour j'avais cru trouver l'amour?
parce qu'un jour tu m'as jouer de trop un tour?

ha infamie de la vie, cruauté des sentiments
tu m'as fuis une nuit, dépolarisé mes amants
et depuis je le sais, je n'aspire que tourments.

mais demain je le dois, me renaitre tourbillonnant
ouragan dément, nuage en selfish reposant, retisser l'avant
éviter les savants, qui ne comprennent rien du vivant
et vider les savanes, remplis d'êtres pas si différents.
retourner dans ma caravane, tirée par deux éléphants
et à la recherche de ton âme, traverser les océans
parcourir mes éléments, redevenir un souffle de vent.

zozottele 12 avril 2022 à 14:47  •   79697

👍

A quoi sert la vie,
si ce n'est pour la vivre ?
Si tu veux mon avis,
il vaut mieux en rire.
De tout,de toi,de nous.

Le temps,lui, il défile.
Que l'on soit gais ou tristes,
Il ne s'arrêtera pas.

Il n'appartient qu'à soi
De vivre le plus léger qu'il soit.

Que l'on soit tristes ou gais,
C'est à nous de décider.
Notre destin est à nous,
A nous de ne pas craindre les coups.

Ozle 12 avril 2022 à 15:01  •   79698

👍

@Aurel 3 msg de pouce postés, aucun apparait sauf ce dernier, bug/antispam ?

Opicinole 12 avril 2022 à 20:45  •   79712

Pouce en l'air
prend l'R ravi
ravi cent
les cent heures
happées du nez
comme
Né nu phare
scintillant
dans le loin sans tain

Rothle 27 août 2022 à 03:31  •   85406

Immanence ( aka Belle de jour en jour aka Du premier au dernier aka "work in progress")

Belle comme au premier jour,
Je vous le dis sans détour.
Belle comme (avec vous) au point du jour,
Sur un chemin que l'on aimerait sans retour.
Belle comme un bonjour,
Illuminant l'aurore sans artifice ni tambour.
Belle comme un gant de velours,
Lire dans vos yeux ( / votre regard) un sourire c'est déjà trouver un peu l'amour.
Belle comme au dernier jour,
Puisque aimer a rimé avec toujours.



contexte:
je regardais le newsfeed sur FB, Spotify annonçait la sortie du dernier single de Mylène Farmer, accompagné d'une photo ( cf https://www.facebook.com/Spotify.France/posts/pfbid02zmTg4jPGasgoC8p9twVtETx9xbhNwri3mnRNgu5DMAwb4SQkqWi5QEA82pFBXvLGl)
A la vue de la photo ma première pensée a été les 2 premières lignes ci-dessus.
La suite s'est enchaînée sans que j'y fasse vraiment trop attention au début.
Les 4 dernières lignes sont venues ensuite, parce qu'il "fallait" que je finisse ( ou au moins à peu près).
Je ne sais pas si je devrais le laisser tel quel. Dans cet ordre notamment.
C'est fait à la va-vite ( 10-15 min en tout; les seules modifs faites au premier jet résident dans les "'()" et ça a bien dû prendre 2-5min) à l'instant, et me connaissant je n'y retoucherai sans doute pas, sinon pour éventuellement trancher s'il faut intégrer ce qu'il y a dans la "() " ou pas et trancher le choix dans l'autre "()". De toutes façons, j'y ai rarement passé plus de 20min quelle que soit la longueur. Soit c'est fluide, soit c'est pas la peine.
Je n'avais rien écrit de la sorte depuis longtemps, et encore moins un truc à peu près fini. C'est la raison principale qui me fait le poster.
Je n'ai aucune affinité particulière avec Mylène Farmer, ça fait très longtemps que je n'ai pas écouté de titre d'elle.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?