Philosophie et spiritualité

Avons nous le karma du travail de nos parents ?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Philosophie et spiritualité
  4. Avons nous le karma du travail de nos parents ?
Avons nous le karma du travail de nos parents ?
Gloomycetolle 10 octobre 2022 à 23:10

L'évolution du karma tout court ne me semble pas se diriger vers plus d'illumination...
Je ne vois pas un monde hériter du progrès de ses adhérents.

Cependant hérite-t-on d'un karma du travail de nos ancêtres ?
Qu'en est-il chez vous, de votre vie ? Que pensez vous de l'idée que tous les humains, sans exception, héritent de la vie du travail de leurs parents ? Etes vous à 100% d'accord ?

Par exemple :
- Les grandes fortunes se font sur des générations
- On hérite rarement d'handicapés
- Les chances de réussites se transmettent en général entre générations
...

Kobayashile 11 octobre 2022 à 00:41  •   87058

@Gloomycetol, je parlerai plutôt de talents ou de dons. Et oui, une partie est transmise, ne serait-ce que par l'exemple. Après on doit pouvoir recouper cela avec des prédispositions mentales et psychologiques. Vaste sujet...

zozottele 11 octobre 2022 à 07:13  •   87065

La nouvelle génération qui arrive se pose plus de questions que nous,et notamment beaucoup sur la valeur travail.
Ils ont compris très vite qu'il ne voudront pas donner leur vie à un travail qui ne les satisferont pas.
La valeur travail se perd donc,et l'héritage des parents à cette valeur se porte moins bien qu'avant,et c'est très bien comme ça !

Merlinle 11 octobre 2022 à 10:54  •   87067

@Gloomycetol ce que tu nommes "karma" est tout simplement une forme de déterminisme social, non ?
https://apprendrelaphilosophie.com/le-determinisme-social-selon-bourdieu/

L'influence du milieu social des parents a une influence indéniable sur le destin de leurs enfants
https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/T448/le_niveau_d_etudes_selon_le_milieu_social/
https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/egalite-des-chances-un-etudiant-sur-dix-est-enfant-d-ouvrier.html

https://www.ouest-france.fr/economie/pres-de-80-des-milliardaires-francais-sont-des-heritiers-selon-forbes-e12c546e-b63b-11eb-9d0b-d31a5f1d6514

Et j'en passe... Mais je ne pense pas qu'il y ait de "à 100%" chez l'humain. On peut contrecarrer ce déterminisme social, heureusement ! C'est simplement rare et difficile pour ceux qui ont à le faire.

Pour approfondir le sujet, je recommande les écrits des Pinçon-Charlot (Michel Pinçon vient de décéder...) sur la reproduction sociale
par exemple :
https://www.cairn.info/revue-projet-2011-2-page-21.htm
https://journals.openedition.org/lectures/15952

Gloomycetolle 11 octobre 2022 à 10:59  •   87068

J'entends le karma comme une loi (de la nature).
(Où les exceptions seraient des corollaires à d'autres lois.)

Il y a certe une tendance, mais serait-ce dû à une loi (avec ses exceptions) ? qui justifierait l'évolution de nos vies ?

Merlinle 11 octobre 2022 à 11:02  •   87069

@Gloomycetol une sorte de force mystique qui favoriserait la reproduction sociale ? Je ne pense pas que le système économiste en ait besoin, il se débrouille très bien tout seul ;)

Gloomycetolle 11 octobre 2022 à 11:06  •   87070

Intéressant,

Une tendance qui découle naturellement d'un comportement (déterminé ?)...

Mais pourrions nous aller à l'inverse de cette tendance ?
Peut-on lutter contre le déterminisme de nos parents ? ou finissons nous toujours par être à la place qui nous a été donnée ?

Merlinle 11 octobre 2022 à 11:11  •   87071

@Gloomycetol oui, on peut. Sinon tous les enfants de milieux défavorisés ne sortiraient pas de ce milieu. Dans ma famille, je suis le seul de ma génération à avoir fait des études supérieures. Et même dans les générations qui ont suivi, la plupart se sont arrêtés au bac ou avant. D'une certaine manière, j'ai donc dit "fuck le déterminisme"... mais ce n'est ni facile ni courant :)

Gloomycetolle 11 octobre 2022 à 11:15  •   87072

Je n'entends pas forcément une transmission des statuts.
(Il suffirait de bien travailler à l'usine pour que son enfant deviennent haut fonctionnaire par exemple.)
Et s'il ne le devient pas, est-ce la faute des parents ?

On peut donc inverser la question, tout échec de son enfant est-il la faute de ses parents ?

Tout se transmet :
- S'il y a eu un effort des parents, l'enfant sera privilégié
- S'il y a eu une erreur des parents, l'enfant sera en échec
=> loi ?

C'est surtout pour comprendre si notre vie n'est-elle pas plus déterminée par nos parents que par notre propre volonté ? Notre volonté se dévoilera pour les générations futures ?

La vie est-elle plus un héritage (une liberté/volonté passée) qu'une liberté ? Peut-on en déduire un déterminisme ?



(Ce serait comme les mandats présidentiels : on hérite de la situation du mandat de son prédécesseur...)

zozottele 11 octobre 2022 à 12:47  •   87075

Une bonne éducation est peut être de laisser son enfant choisir sa vie.
De lui donner les clés pour comprendre,de savoir ce qu'il aime,et lui permettre de voler de ses propres ailes.
Les parents peuvent casser le déterminisme avant qu'il ne soit trop dur d'en sortir, c'est peut être encore mieux ?

Atomic-Circusle 11 octobre 2022 à 14:01  •   87077

Bonjour,
Dans ta question il s agit plutôt d heritage ancestrale, car les actions (karmas) des parents est aussi résultante de leurs anciens et ainsi de suite.
Un nouvel arrivant ne va pas exprimer tout l heritage de ses ancêtres, mais certaines parties oui c est certain et certaines se remarquent plus que d autres, dès lors qu elles touchent à la matière essentiellement. (La pensée et les émotions sont plus difficiles à associer au karma familial étant pour l individu très personnelles. Et pourtant...)
Certaines seront à suivre et d autres à modifier voir briser mais par briser il s agit surtout de transcender.

Ensuite plutôt que de parler de vie, il s agit plutôt d expression de vie. Regarde dans l adn, tout vit, pourtant tout ne s exprime pas, parfois même certaines expressions se réveillent au fil du temps dans des moments clés d autres se rendorment aussi.
C est une dynamique d action, d expression que l on appelle karma. Et il y a des karmas formant le karma. Certaines strates qui ne bougeront pas de ton bon vouloir quand d autres n attendront que ça. Certaines strates demanderont un collectif, pour évoluer, d autres non.

C est un peu rapide et très incomplet, mais cela demanderait quelques années d apprentissage pour saisir les bases. Mais si le sujet t interesse au point de le mettre en pratique, tu as la vie devant toi !😉

Merlinle 11 octobre 2022 à 16:36  •   87083

@Gloomycetol
citation :
Tout se transmet :
- S'il y a eu un effort des parents, l'enfant sera privilégié
- S'il y a eu une erreur des parents, l'enfant sera en échec
=> loi ?


L'effort n'a souvent pas grand chose à voir avec la transmission. Des parents peu éduqués auront beau faire autant d'efforts qu'ils veulent, ils ne pourront transmettre les connaissances et la culture qu'ils n'ont pas. Alors que dans un milieu déjà très cultivé, la seule présence ambiante de livres, d'oeuvres d'art et le niveau des conversations prépareront l'enfant à une plus grande ouverture sur la connaissance, même si les parents les éduquent de manière distraite. De plus, l'argent permet de vivre dans de meilleurs quartiers, donc avoir de meilleurs établissements scolaires.

Evidemment, entre des parents brutaux et débiles qui étouffent l'enfant et des parents très éduqués qui transmettent avec bienveillance leurs connaissances à leur progéniture, il n'y a pas photo. Mais ce sont juste les points extrêmes qui soulignent le phénomène de reproduction sociale des soi-disant élites. Pour l'argent, c'est pareil - et l'argent dans nos sociétés permet l'accès à un pouvoir beaucoup plus grand au sein de ces sociétés.

Donc "loi de la nature", je ne sais pas. Mais mécanisme sociologique abondamment décortiqué, oui, bien sûr. Le rôle de l'inné (les gènes) et de l'acquis (l'éducation, le milieu social mais, aussi, l'alimentation, l'exposition à la pollution et aux nuisances et tous les mécanismes épigénétiques qui vont avec) est bien évidemment difficile à cerner, mais toutes les études que j'ai pu lire (un bon paquet) montrent que l'importance du second est indiscutable.

Kobayashile 11 octobre 2022 à 22:11  •   87099

A propos du karma, soit on utilise complètement sa philosophie et ses conséquences, soit on l'ignore complètement. L'intermédiaire "un peu mais pas trop" ne fonctionne pas et complique la compréhension.

Si je prends le karma, il est par exemple admis que chaque individu a choisi sa réincarnation, au sens où elle lui permet de progresser dans la vie.
On pourrait retrouver un effet de ce karma dans la psycho-généalogie, sujet passionnant déjà évoqué quelque part dans un forum.

Au final, on fait quoi avec tout ça ? Et ça, c'est la question la plus importante ! Quel est mon besoin et comment j'avance ?


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?