Philosophie et spiritualité

Douance et psychanalyse

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Philosophie et spiritualité
  4. Douance et psychanalyse
Douance et psychanalyse
Etpastantle 02 octobre 2022 à 21:33

Bonsoir,

Je souhaite vous partager ce nouveau voir la vidéo de Tinoco (discussion avec Candice Médina Maraud).

Je n'ai pas encore tout écouté...
Qu'en pensez-vous ?

Personnellement je ne sais pas trop quoi en penser. 🤔

D'un côté je trouve Tinoco très pertinent dans ses analyses (que ce soit dans ses vidéos et bouquins)...

D'un autre côté, de nature sceptique, y a aussi les travaux de Gauvrit avec les «surdoués ordinaires» et ceux de Stéphanie Aubertin.
D'ailleurs personnellement, je trouve pitoyable cette mode des zèbres, comme « La tronche en biais » s'en amuse.

J'ai aussi eu Candice Médina Maraud comme psychanalyste et ça a confirmé mon idée de départ (que la psychanalyse finalement cela ressemble plus à de la masturbation intellectuelle).

Et j'ai d'ailleurs été choqué de ce qu'elle a pu me dire un jour :
«Il faut que ça vous coûte suffisamment financièrement pour que ça ait un impact sur votre vie»

Pas besoin de développer plus...😂

Du coup vous comprendrez mes interrogations, car d'un côté je trouve Tinoco très intéressant, et d'un autre côté j'ai l'impression que la psychanalyse reste un truc de "bobo" qui ont du fric à jeter par les fenêtres...(les psychanalystes doivent avoir une belle vie vu le tarif horaire).

J'en viens même à me demander si cela ne ressemble pas à certaines pratiques sectaires...

Etpastantle 02 octobre 2022 à 21:36  •   86739

Trop intelligent ?

Rothle 03 octobre 2022 à 03:05  •   86744

«Il faut que ça vous coûte suffisamment financièrement pour que ça ait un impact sur votre vie»

ça c'est vraiment de la connerie.
C'est aussi ce qu'avancent certains psychiatres secteur 2, des psychologues et cie.
Dans la pratique, c'est probablement plutôt au cas par cas.
Et contrairement à ce que ceux-là avancent ( et ça les arrange bien pour pouvoir pratiquer des RDV, dirons-nous .. pas donnés), il se peut aussi que l'impact financier ait 0 impact sur l'implication et l'impact sur le patient, voire que ce soit contre-productif.
Et combien de personnes laissent-ils de facto sur le bord du chemin avec leurs difficicultés avec 'limpossibilité financière d'accéder aux soins / services/ consultations.



Pas encore écouté ton podcast.
Mais pour avoir lu (un peu; un livre je ne sais même plus quoi) il y a des années de ce qu'avait produit Freud, j'en ai gardé l'idée que c'était pas loin de l'ordre du délire, au moins sur ce que j'avais lu.
Le très très peu que je connais de Jung me paraît plus raisonnable. Je crois que c'est la voie adopté par Tinoco d'ailleurs.

zozottele 03 octobre 2022 à 07:26  •   86745

Connais toi toi même disait l'autre.
Pas toujours facile, alors au cas par cas oui je pense aussi.
Il y a des personnes à qui une thérapie pourra faire beaucoup de bien,et d'autres qui y sont hermétiques. (Moi😶 )
La plus grande difficulté c'est peut être de comprendre ce qui nous aide vraiment,nous fait du bien,et avec qui nous avons le meilleur feeling.
Le reste n'est peut être que détails.

Surderienle 03 octobre 2022 à 09:21  •   86747

citation :
@zozote
ce qui nous aide vraiment,nous fait du bien,et avec qui nous avons le meilleur feeling.

Peut-être savoir trouver cette capacité, de très haut potentiel tout au fond de soi, à s'aimer tout court ?
Et à aimer les autres en retour, quelques soient leur différence?

Une capacité hors du commun que même les plus HPI ont du mal à admettre.

Les psychanalyses passent leur vie à essayer de la trouver...
Et "aident" à passer sa vie à essayer de la trouver...
Et poussent même leurs analysants à faire le job à leur place !
Et en plus ils font payer pour çà !
Dingue !
😂

Kobayashile 03 octobre 2022 à 21:36  •   86770

Pourtant le domaine fait des progrès. Les médocs sont plus précis dans leurs effets avec moins d'impacts secondaires, les psychotérapies sont plus courtes, les psy se connaissent entre eux. On peut savoir qui voir ou ne pas voir.

Etpastantle 03 octobre 2022 à 21:43  •   86771

Merci pour vos réponses 🙂

@Roth, j'ignorais que ce présupposé était aussi avancé par des autorités plus « scientifiques ». C'est dingue !

Je suis complètement d'accord avec toi, c'est tellement débile comme argument que je me demande s'ils croient vraiment ce qu'ils disent ou si c'est un discours de façade ?

Que ce soit l'un ou l'autre, cela n'est pas compatible avec le profil du « surdoué » décrit par Tinoco, un comble !

@zozotte

Je suis entièrement d'accord avec toi, il fut une période où je me posais beaucoup plus de questions...c'est en tombant sur ce podcast que je souhaitais avoir votre avis (il y a prescription puisque je ne suis plus suivi depuis un moment, en fait je me débrouille mieux tout seul aussi, et dans mon cas la "suranalyse" est contre productive 😂 ).

Être à l'écoute de soi...et puis il y a tellement de choses intéressantes à explorer dans ce monde que...pas besoin de tout mentaliser...effectivement tout le reste n'est que détails !

Etpastantle 03 octobre 2022 à 22:26  •   86774

Sinon quelques passages de Tinoco sur la fin, 🤩 :

« avec cette conscience assez aiguë, que la vie ça pouvait pas être de se faire chier en cours [...] et ça pouvait pas être ce que la plupart des gens vivent à leur boulot »

«C'était pas tellement que j'allais être celui qui saurait tout et qui maîtriserait parfaitement [...], c'était plutôt bah moi quand je serai grand, je vais tout vivre, je serai à la fois un explorateur [...] je vais avoir milles vies»

«J'ai jamais su renoncer, j'ai renoncé à rien, l'essentiel se passe dans l'imaginaire»

C'est con que j'ai pas fait une psychanalyse plus jeune, j'aurais pu devenir psychanalyste 😂

Ievanpolkkale 17 décembre 2022 à 20:52  •   89615

La psychanalyse c'est du bullshit.

zozottele 19 décembre 2022 à 13:51  •   89711

Au cas par cas @Ievanpolkka,au cas par cas.

paradoxle 19 décembre 2022 à 18:57  •   89729

@Ievanpolkka C'est vrai, la psychanalyse est totalement remise en question. Mais Carlos Tinoco est extrèmement pertinent et éclairant en matière de douance. Ses bouquins m'ont beaucoup appris. Et d'après une analyse toute personnelle, il est plus proche d'une analyse existentielle à la Biswanger ou Yalom qu'une école psychanalytique quelconque.

Ievanpolkkale 20 décembre 2022 à 10:32  •   89796

@paradox merci pour les sources, c'est intéressant Biswanger, mais on retrouve un peu la problématique de la psychanalyse qui peut durer des siècles. En thérapie, ça se remplace facilement par les thérapies cognitives et comportementales bien que les résultats ne révèlent pas les origines des problématiques. Tout dépend du but qu'on se fixe en tant que conducteur. Pour Yalom, j'ai regardé vite fait, ca sent pas très bon à première vue mais j'ai peut-être pas assez d'élements. Je vais prendre le temps d'approfondir ce soir et de découvrir Tinoco.

Ievanpolkkale 20 décembre 2022 à 23:18  •   89865

Je viens de constater que Etpastant n'est plus parmi nous, c'est dommage. A moins qu'il ait changé de pseudo Je suis d'accord avec lui. Je pense que la psychanalyse est une secte de charlatans et d'escrocs, de maltraitants à la tête d'hopitaux fermés livrés à leurs perversions, qui a su gagner sa légitimité par la magouille. Puisque ses fondements gratuits sont grotesques. Elle est depuis 2012 autorisée à conduire des psychothérapies au même titre que les psychologues et les médecins (qui n'ont pourtant pas plus de formation en psycho). Ces 3 entités sont les seules à en avoir le droit et on doit cela à la psychanalyse qui a voulu se hisser haut et détruire les nombreux concurrents. Tous les autres psychothérapeutes sont interdits d'exercer depuis ce decret, ils ne peuvent user de ce titre. Cette vidéo est insupportable même en accéléré, elle n'a rien de scientifique, on nage dans la copinade bas de gamme et on se gausse d'avoir atteint la droit légitime à l'escroquerie. Je ne dis pas que tout est à jeter, je n'ai pas réussi à la voir entièrement tant le niveau est au raz des paquerettes.

Pour Yalom c'est du bullshit en effet, qu'on retrouve dans la sophia, la gestalt ou l'analyse transactionnelle. En fait tout ce qui est issu de la psychanalyse est du bullshit, puisque reprend toujours en partie les travaux originaux purement speculatif sur des pulsions et des blessures sans objet, pures inventions ensuite articulées aléatoirement. C'est fou ce nombre de pseudo scientifiques inexpérimentés qui, la tête dans le guidon, perdent le sens du réel. Celui qu'ils auraient rencontrés s'il avaient expérimenté la Vie du monde extérieur et non seulement les impressions du monde intérieur, intellectualisé.

paradoxle 21 décembre 2022 à 17:06  •   89931

@Ievanpolkka Oula, tu attaques Yalom, je m'en viens le défendre avec fougue. Et relativiser l'histoire des approches psy.

Certes, la thérapie existentielle d'Irvin Yalom n'est pas reconnu scientifiquement. Mais on est loin de la psychanalyse. On est certes dans une approche philosophique mais ce n'est pas les mêmes bases que les psycho humanistes que tu cites.
Ses bases sont plus les thérapies de la relation de l'approche systémique et la socio-psychologie. Biswanger déjà faisait rupture avec les prémisses freudiennes dont tu parles et a ouvert les portes vers le "ici et maintenant", sur la présence, être là où l'on se trouve. Et cherchait des astuces pour avancer plutôt que se tourner vers le passé.

C'est pas du tout le truc de Yalom ça "les travaux originaux purement speculatif sur des pulsions et des blessures sans objet".
Son truc, c'est "Quatre données sont particulièrement pertinente à comprendre : Notre solitude fondamentale, la mort inéluctable pour nous et ceux que nous aimons, l'absence de signification évidente de l'existence, la liberté de mener notre vie comme nous l'entendons". Et il privilégie le "ici et maintenant" de l'approche systémique et la méta-communication dans la relation psy-patient. On est loin de la psychanalyse, même moderne.
Je te recommande Le bourreau de l'amour, 10 histoires de psychothérapie et La malédiction du chat hongrois, sur les thérapies de groupe pour patients en fin de vie. C'est passionnant et revigorant. C'est loin de ce que tu postules (ou que tu as lu quelque part ?).
Sinon, il écrit des romans philo-psycho, au moins rien n'est perdu, c'est un excellent romancier et un philosophe pragmatique. La philo étant son outil de base et sa pratique a rencontré un franc succés, il est renommé pour ses résultats. Il puis il est loin d'être attaché à un dogme puisqu'il prétend réinventer la thérapie pour chaque patient et glaner dans différentes approches. La thérapie de la relation étant centrale.

Et puis tu sais, il m'arrivai aussi d'avoir un avis tranché sur les psychothérapies en général, d'avoir des préférences et de plutôt faire confiance aux résultats (c'est effectivement le cognitivo-comportementalisme qui a la médaille).

N'empêche que d'une, la philo a toujours été pour moi un canal à mon mental dispersé et une aide pratique ; de deux, je peux pas m'empêcher de m'analyser, de créer des liens dans tous les sens, de multiplier les questions sans réponses, d'échaffauder des hypothèses. Du coup, je veux bien un psy qui me suivrait dans ce bourbier et m'aiderait à faire du ménage, à corroborer ou non mes analyses, défaire les liens qu'on pas de rapport ou sont inutiles, enlever des questions, infirmer ou confirmer mes hypothèses. Ben, c'est pas avec les TCC que je pourrai, j'ai l'impression.

Et puis comme le dit Tinoco (il est pertinent, ce mec, je t'assures), ce n'est pas l'approche qui est importante, surtout de la part d'un psy engoncé dans sa posture de sachant, il faut trouvé un psy qui saura t'accompagner dans ta démarche. Ça a calmé ma tranchitude et ça m'a donné une bonne astuce pour trouver un bon psy (psychiatre et psychothérapeute) qui se dit sans approche particulière et qui a accepté de m'accompagner et de discuter de prof à élève plutôt que médecin à patient. Après trois essais, je suis tombé sur un bon. Et je fais de mon mieux pour être un bon élève, six mois de débroussaillage philosophico-introspectif, de réparation de l'estime de moi et de ragaillardise de la confiance. Ça a été un bon défi pour le psy aussi, il a retroussé ses manches et a dû y aller à grand coup de faux dans ce bazar que je lui déversais, fallait voir ! Et puis il a tracé des chemins plus pratiques et j'ai pu avancer. Je suis passé à la pratique, ça va mieux, merci !

T'as vu, le truc du prof pourrait s'apparenter au transfert de Freud, non ? Mais déplacé du père sur un prof (deux profs en particulier que j'aimais bien et à qui le psy me fait penser). Groddeck dit qu'on peut même transférer sur un caniveau qui était ton ami et compagnon de jeu tout petit. Même chez un médecin généraliste, s'il n'y a pas transfert, ça marche moins bien. Ça fait partie des deux trucs sur lesquels personnellement, je trouve que Freud a vu juste même s'il bloquait pour rien sur le rôle central du père. L'autre, c'est la résistance, là où le patient résiste à dire se cache un truc intéressant.
Si la thérapie psychanalytique est remise en question à bon escient, les vues plus philosophiques que médicales de Freud sont enrichissantes, je trouve.

Ievanpolkkale 22 décembre 2022 à 11:01  •   89995

@paradox J'ai essayé de te répondre hier soir mais ma réponse faisait plus de deux fois la tienne. J'ai tout supprimé et recommencé et pareil, c'est trop lourd et cela devient un pladoyer imbuvable. Je vais donc changer complètement de méthode (et faire pire :/ comme un abruti) et t'expliquer simplement ma démarche et son origine, sans évoquer mes pairs. Je pense que les personnes connues dans le domaine ont apporté quelque chose de plus ou moins utiles et conséquents. Si cela t'aide, je n'ai rien à en redire. Le problème se pose pour moi en terme d'optimisation temporelle, d'économie ($) et d'autonomie. Car autodidacte, j'ai mis au point en premier lieu une méthode plutôt efficace, mais qui souffrait de chronophagie voire d'inefficacité dans certains cas. Je te précise tout ça en privé, comment je suis passé de simple expérienceur à chercheur fondamentaliste et thérapeute, par la seule méthode empirique.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?