Loisirs, passions et hobbies • Philosophie et spiritualité

et si l' on se décrivait la planète sur laquelle on aimerait vivre?
Et si l' on se décrivait la planète sur laquelle on aimerait vivre?
Evaderhaindile 09 novembre 2019 à 01:03

Elle s'appelerait AMORIA...Chacun y aurait sa place.
Décrivons la ,ensemble ,avec notre imaginaire.Je vous invite à dire ce que vous y attendriez.
Bienvenue!
Eva 😉

Evaderhaindile 09 novembre 2019 à 08:13

Ils se tenaient,les uns derrière les autres dans une immense file indienne.Ils marchaient depuis des nuits,sans manger ni boire.Migrants d'un monde déchu.Où allaient tous ces hommes femmes et enfants?Le dos courbé,posant toujours un pas devant l'autre.Ils se dirigeaient vers cet avenir,vers cette autre vie,vers ce nouveau monde....

Evaderhaindile 09 novembre 2019 à 08:17

Quelqu'un vat'il continuer cette histoire avec moi?
Merci pour vos retours.Je sais que l'imaginaire compte pour beaucoup d'entre vous.
A vos plumes..Ca pourrait être sympa!
Eva 😉

Evaderhaindile 09 novembre 2019 à 15:56

Ce n'est pas si simple ... de concevoir une société.
Par où commencer?
En 1: je suis sûre qu'il n'existerait pas d'Armes .J'imagine des capteurs face à la colère...Bon on est bien d'accord je suis dans l'utopie,je tatonne ,je suis une poussière,mais c'est juste entre nous.Je ne fais pas de politique.C'est plus une reflexion que je souhaite.Mes nuits sont courtes alors pourquoi ne pas reflechir.
Eva

Siryackle 09 novembre 2019 à 16:12

"La plupart fuyait la guerre, la famine, la souffrance... et même beaucoup d'entre eux -occidentales- fuyait la misère psychologique propre au monde occidentale où ni la bienveillance ni l'empathie semblait exister. Certain(e)s avaient subis les affres du harcèlement morale voire pire pour la gente féminine... Tous fuyait une dystopie qui était bien réel !

De "Amoria", ils/elles en avaient beaucoup entendu parler. Était-ce un mythe, une illusion, un idéal fantasmé ?!
Nul ne le savait réellement. Mais tous et toutes espéraient un monde meilleur où la violence physique et psychologique n'existait pas, où chacun ferait preuve de bienveillance et de compréhension. Où chacun montrerait son vrai visage avec franchise, chacun aurait à coeur d'aider autrui dans ses difficultés...
Chaque être humain -et même chaque être vivant- compterait.

Un problème de logement ? Alors un ou des êtres humains logerait cette personne. Un coup de dépression ? Alors elle serait entouré des plus bons soins bienveillants et psychothérapies les mieux adaptés des plus compétents.

En ce monde, nul ne souffrirait de la faim, du mal-logement, de dépression, d'isolement, de mélancolie... ni du "trop plein", de devoir "subir " une trop grande socialisation, de devoir répondre absolument aux normes... Ce qui serait "norme" serait alors la LIBERTE" : liberté de l'être et liberté de la communauté.
Tout serait sujet à discussion ou... de retrait de l'individu dans sa volonté de retrait."

Berengerele 09 novembre 2019 à 18:30

Ils fuyaient aussi le manque d'amour et d'amitié entre les êtres, l'ambition démesurée, l'esclavagisme du travail et la pollution. Ils se voudraient citoyens sans armes et sans frontières, libres de s'installer où leur coeur le leur dicterait. Amoureux de l'humain dans toutes ses facettes et tous ses traits physiques, ils seraient aussi protecteurs de chaque ruisseau, chaque brin d'herbe, et chaque animal. Ils utiliseraient des énergies propres, ne gâcheraient plus tous les dons naturels. Ils prendraient soin de la terre, de l'eau, et de l'air. Ils sauraient écouter les astres, les voix de la forêt, la force du vent et pourraient croire en ce qu'ils veulent sans être jugés et sans prosélytisme. Le soir, parfois, ils se retrouveraient autour d'un feu, de mets succulents, et danseraient jusqu'aux petites heures sur de belles musiques. Ils respecteraient les plus vieux, les plus fragiles. Ils pourraient s'épanouir dans les arts qu'ils mettraient au service de tous.

Evaderhaindile 09 novembre 2019 à 20:29

Merci pour vos réponses bienveillantes.
On continue...
C''est bien là que les enfants étaient heureux.Non pas seulement pris en charge par leur parents mais par tous autour de ces petits villages.Rien ne ressemblait aux grandes villes.Aucun building ni grands super marchéTout les habitqnts du village connaissait son voisin son prénom.Pas de véhicules à moteur,qui crée des accidents,fait du bruit et amène des odeurs mauvaises pour les eaux les bébés,la nature et les bêtes aux alentours.Il est offert à chaque mini village ,2 chevaux, une terre et des graines pour y travailler tous ensemble.Une école au village appelle les enfants qui n'ont pas loin à faire comme distance. Iy a toujours un plus grand ou une plus grande sui prend la responsabilité d'emener les petits à l'école.Il y a chaque semaine un bal oû les enfannts dansent avec les adultes et les plus vieux pour prendre contact avec toutes les générations
.Il y en a qui chantent et souvent les adultes du village forment un petit orchestre.Dans la semaine au village chaque soir des parents se réunissent pour échanger de ses difficultés et là se forme l'ent'raide pour les jours à venir.Un jour par semaine les tous petits sont invités par les plus grands à jouer ensemble comme une grande fratrie.Certains se lancent à raconter des histoires Aucun n'a un comportement d'autorité mais d'aide et de solidarité.Aucun n'est mis de côté pour ses pensees croyances ,handicap,differences d'apparence.Un grand sage explique par la morale et la tolérance ,la générosité et l'Aide à tout individu en souffrance morale ou physiquele bon sens,la raison,l'expérience.J'imagine tout ce peuple bouger d'endroit régulierement pour s'ouvrir aux autres sociétés.Un peu nomade...

Evaderhaindile 09 novembre 2019 à 20:45

Les maisons seraient décorées par les artistes découverts au sein du village à le façon du facteur cheval(sourire),ou autres.

Evaderhaindile 12 novembre 2019 à 02:44

Suis une rêveuse...Pas bien à mon âge.Bon faut s'accepter.
Merci pour vos réposes superbes!
Eva 😉

Id41le 13 novembre 2019 à 07:40

En tout cas, sur la mienne, il y a l'Everest.

Evaderhaindile 13 novembre 2019 à 09:26

Trop rigolo,id41.
Tu escalades parfois?
Eva

Id41le 13 novembre 2019 à 09:30

"Ouaich j'ai fait le Mont-Blanc et le Kilimanjaro en 69." Facile !

emanule 13 novembre 2019 à 13:19

Sur amoria,plus de moqueries,de railleries.
La compétition n'existe plus,l'ego a laisseé place a l'empathie.
Les gens s'ouvrent,se découvrent,s'aiment et s'animent.
Plus rien ne viendra entamer ce bonheur, simple.
C'est la planète ultime,il aura fallut en détruire une pour comprendre,la bêtise a eu la dent dure.
Mais c'est fini,l'humain s'est débarrassé de ces maux,amoria est intouchable,indestructible.
Elle ne craint plus rien.

Evaderhaindile 13 novembre 2019 à 13:44

Magnifique Emanu.J'aime refaire le monde comme ça...

emanule 13 novembre 2019 à 13:55

Jai fais une modif désolé !

Evaderhaindile 14 novembre 2019 à 03:25

Emanu@
Pourais-tu nous préciser ,de quelle modif il s'agit?
Merci.
🤔
Eva

emanule 14 novembre 2019 à 08:38

Oui désolé @Evaderhaindi .
J'ai dis que j'avais fait une modif car elle s'était croisée avec ton message.
J'ai rajouté "la bêtise a eu la dent dure.Mais c'est fini "
Je trouvais que ça englobait mieux le tout,je ne sais pas ?
Mais merci pour cette idée d'écrire a plusieurs,c'est sympa ça,faudrait qu'on le refasse!😉

Id41le 14 novembre 2019 à 13:28

C'est une idée :



(Pour ma part, je suis partant pour s'endormir dans le virtuel.) 😉 🙂

Evaderhaindile 14 novembre 2019 à 14:57

Ah c'est pas mal ça comme scénario.Moi déja très petite 1m57.Je veux bien que tout le monde soit petit mais moi je veux dans ce cas retser la plus grande!Et au fait ...Comment cueillir une pomme quand on habite au royaume de Gulliver?
Il faudra refaire l'histoire..Et donc plus d'accés au Paradis terrestre? ZUT ALORS!
(sourire)
Eva 🤔


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?