Philosophie et spiritualité

La supercherie de la psychologie positive.

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Philosophie et spiritualité
  4. La supercherie de la psychologie positive.
La supercherie de la psychologie positive.
paradoxle 23 août 2022 à 19:03

Excellente analyse sociale, historique et politique de la psychologie positive et du développement personnel.
Conservatisme, injonction au bonheur et culpabilité, dénigrement des émotions prétendument négatives, méritocratie, individualisme libéral, docilité dans l'entreprise, aveuglement des problématiques sociales, ... ...
Franchement, ça tue.

https://www.arte.tv/fr/videos/099779-000-A/le-business-du-bonheur/

Merlinle 23 août 2022 à 19:12  •   85249

@paradox Arte devrait t'embaucher dans son service comm ;)

paradoxle 23 août 2022 à 22:12  •   85258

@Merlin 😄 Pas faux. Mais en vrai, je regarde à peine 5 % de ce qu'ils proposent et souvent j'aime pas tant que ça. Là, y a du niveau.

Surderienle 23 août 2022 à 22:36  •   85264

.
La pleine conscience...
Christophe André...
Là est la voie...
🙂

paradoxle 24 août 2022 à 00:10  •   85268

@Surderien À chacun sa voie, t'sais.

Et la pleine conscience, j'avoue que je connais pas bien mais rien que dans le titre, j'y vois aussi une supercherie puisque plus ou moins 95% de notre fonctionnement est inconscient. Après, je ne dis pas que ça fait pas du bien.

Du coup, je me renseigne. Je tombe sur le site de Christophe André, c'est plus un site marchand qu'un site d'aide et de soin, 33 bouquins en quelques années, bravo ! Et le Canard Enchaîné le décrit comme l'un des principaux acteurs du « business de la méditation » vu le succès de ses conférences, ainsi que ses entrées auprès des médias et des politiques. Exactement le type de critique dont parle le reportage ci-dessus.

Mais c'est vrai qu'il vient des thérapies comportementales et cognitives, celles qui ont le plus d'efficacité d'après les études. N'empêche qu'il fait son beurre en mélangeant un peu tout et n'importe quoi. Il a bien compris le business de la santé mentale.

Surderienle 24 août 2022 à 08:18  •   85273

.
C'est tout le problème de l'engagement.
Et de la jalousie envers ceux qui réussissent.

J'ai découvert la pleine conscience à ses débuts développée par Jon Kabat Zinn et cela intéressait les médecins à la démarche scientifique du doute pour asseoir l'efficacité thérapeutique.
C'était pour eux un outil de thérapie en miroir pour prendre conscience de leur fonctionnement global et parallèlement de leur risque de burn out et de sa prévention.

Balint avait développé des groupes d'échanges préventifs entre médecins qui avait la même fonction.

Le grand public a du temps pour se tracasser ( le dodo-métro-boulot a laissé sa place pour rester devant son écran ) et la conjoncture actuelle donne plus de temps et de tracas et les gens se tournent vers la quête de solutions miracles. La surinformation ne fait qu'aggraver la chose.

Toutes les techniques d'auto-thérapies ont le vent en poupe.
Juste savoir choisir sa sauce.

On est tous des psychopathes compensés...
Mais certains bien plus que d'autres...
🙄

Merlinle 24 août 2022 à 09:09  •   85277

@paradox malgré le nom aux sonorités new age, la pleine conscience (ou mindfulness) est un état tout à fait naturel, mais que nous pouvons prolonger ou provoquer, et cela a des bénéfices sur la santé scientifiquement étudiés. Il y a d'ailleurs de multiples centres de recherche sur la pleine conscience dans des universités (surtout US mais aussi UK - Oxford, par exemple - ).

Pour ceux qui ne connaissent pas, la pleine conscience, c'est tout simplement prêter une totale attention au moment présent, là où nous sommes, sans se préoccuper du passé ou du futur. Pas vraiment une dangereuse méthode sectaire, s'pas ? ;) Souvent on parle de "méditation" de manière générale, cela vient des techniques surtout orientales qui se sont développées de nombreux siècles avant qu'on ne commence à les étudier avec un esprit européen. Car nombre de techniques méditatives (zen, yoga, taoïstes) comprennent de la pleine conscience, voire même en font l'objectif des séances méditatives.

La pleine conscience a tout d'abord un effet sur les niveaux de stress, mais c'est plus large que cela (je cite d'après des sites d'universités) : diminution de l'anxiété, de la dépression, de ces pensées qu'on rumine sans pouvoir s'en débarrasser. Cela aide aussi à mieux accepter ses émotions, à améliorer son bien-être et même la concentration.

Un autre exemple récent de recherches sur la pleine conscience : cette étude a montré qu'elle pouvait aider dans la régulation de la douleur.

Pour finir, quelques petits liens francophones venus de notre CNRS national, pour les anglophobes ;)

« La méditation agit directement sur notre stress » (une interview du neuroscientifique Antoine Lutz)
La pratique de la méditation de pleine conscience en ligne efficace pour améliorer la santé mentale des étudiants en période de confinement
Méditer à l'école maternelle : quand la pleine conscience devient un outil pédagogique
Qualité de vie au travail : exemple à méditer !
Intérêt de la méditation de pleine conscience dans la prise en charge de la douleur chronique en masso-kinésithérapie (bon, là il n'y a que le titre en français, l'étude est en anglais mais le titre est parlant)


P.S : je précise que mon intervention concerne uniquement la méditation de pleine conscience. Je n'ai pas d'attirance pour la "psychologie positive", un outil capitaliste de renforcement des inégalités sociales, que pour la psychologie en général :)

Kumole 24 août 2022 à 09:27  •   85279

Tous ces trucs new-agistes ont aussi comme limite ce qui est au final un des maux du XXIe siècle : l'échelon individu.
Avec l'individu un et unique comme seul point de départ et comme seul objectif, comme seul horizon et seule finalité.
Sur le plan strictement de l'évolution personnel, cela a le même effet que faire le tour du bocal pour un poisson rouge. On arrive au même point.
Sur le lien "thérapeutique" (et je pèse mes guillemets), cela met le "thérapeute" (et il faudrait beaucoup plus de guillemets) en situation de toute puissance sur le patient. Pas de cadre, c'est lui qui fixe les règles du jeu.

Pour ce qui est de la pleine conscience (ou la plaine conscience 🤔 ) oui c'est une technique efficace (pour moi le genre de trucs qu'on devrait enseigner à l'école (comme au hasard, connaître ses émotions ou le vivre-ensemble).
Est-ce que cela mérite 33 livres ? Probablement pas. Est-ce que cela fait de l'auteur un presseur de citron de poule aux yeux d'or ? Je crois qu'il y a un vrai besoin et une vraie demande pour cela et qu'il ne fait que suivre. Il ne pointe pas un flingue sur la tempe des gens pour les forcer à acheter. Bon si les gens, eux, préfèrent lire plein de bouquins là-dessus que simplement la vivre...

paradoxle 24 août 2022 à 11:43  •   85282

Du coup, "pleine conscience", c'est juste un autre nom pour "méditation" ?
On s'y perd, hein...

Effectivement, la méditation, je sais bien que ça marche.
@Kumo, en parlant d'école, dans une banlieu pauvre de Chicago, la méditaion est pratiquée au collège et le taux de violence a drastiquement baissé. Et je connais une école primaire pour enfants en décrochage en Belgique qui la pratique aussi.

Surderienle 24 août 2022 à 13:51  •   85286

.
Une vidéo d'une conférence d'information sur la méditation de pleine conscience de Christophe André inspirante...
https://youtube.com/watch?v=7xODXiMe8mM&feature=share
😉

Kumole 24 août 2022 à 16:00  •   85291

Hello Paradox,

Pour moi la pleine conscience est un état.
La méditation une technique, ou plutôt un ensemble de techniques.

Je ne suis pas surpris que des tests en école aient été faits quelque part.

Surderien, merci pour les partages.

Kobayashile 24 août 2022 à 22:29  •   85305

Oui, c'est à la mode. En fait, il y a plein de méthodes et de voies de méditation. La question est de savoir quel est le but et le moyen d'y parvenir.
La méditation de pleine conscience que beaucoup de monde pratique reste le sport ! Et en plus, c'est bon pour la santé, à doses adaptées.😀

Surderienle 25 août 2022 à 08:01  •   85312

.
Christophe André est en retraite et est dans son "chant du cygne"
Il transmet toute ses connaissances avant de repartir...
Il est dans ce qu'il appelle la jubilation.
La jubilation de la contemplation.
De ce qu'on peut vivre dans le bien-être de tout.
(Et du Tout pour ceux qui croient à l'infini.)
😍

Et à ceux qui prônent la supercherie du développement personnel, je leur oppose la pertinence de mon impertinence...
C'est un peu mon chant du cygne...
😉

Kumole 25 août 2022 à 09:39  •   85316

Surderien, oui la transmission c'est cela qui compte.

Ce n'est pas tant la notion de développement personnel (Tout comme des notions telles que "religion", ou "spiritualité") qui me gratte le fondement. C'est ce que les gens en font. Il ne faut pas prendre les vessies de lanterne pour des canards sauvages.

Atomic-Circusle 25 août 2022 à 11:46  •   85318

Si la psychologie positive est une supercherie, son principe antagoniste, mécaniquement en réaction certes opposée mais réaction tout de même et par conséquent co-dépendant du premier sinon innexistant, et vis versa, l'est tout autant, supercherie non...?!

Mais alors plusieurs questions peuvent se poser...
Si l'un comme l'autre jouent dans la même cours, puisque correspondants, qu est ce que la cours dans laquelle ils jouent?

Et pourquoi jouent-ils? Mine de rien, ensemble? Et dans cette cours? dont on ignore tout si la question 1 n est pas élucidée.

Faut il d ailleurs élucider la question? Cela est il nécessaire? Si oui si non, pourquoi ?

Pourquoi le pourquoi?

Et où sont les clés de la 106? 🤔

Je vous embrasse, belle journée ! 😀

(Cherche un boulon cérébral sous le tapis... ah c est bon, trouvé ! Reste plus que les clés de la 106...🤔 )

Merlinle 25 août 2022 à 11:53  •   85319

@Atomic-Circus tu sous-entend donc que si une proposition est fausse, alors les arguments qui la réfutent seraient également faux selon un supposé principe de réaction? C'est plutôt intrigant comme argumentation :) :) :)

paradoxle 25 août 2022 à 12:02  •   85320

@Surderien
"Et à ceux qui prônent la supercherie du développement personnel, je leur oppose la pertinence de mon impertinence..."

Justement, je fais une différence entre la méditation (les méditations 🙄 ), et le développement personnel qui est une école américaine lié à une idéologie. Ce reportage n'aborde pas l'école orientale.

Atomic-Circusle 25 août 2022 à 12:10  •   85321

@Merlin, c'est plutôt une réflexion de l ordre de l hypothèse comme il en existe tant d autres au gré des inspirations de chacuns, argumentée de points d interrogations 🙂

Je concède pour autant un certain intérêt pour cette fameuse cours !

Kumole 25 août 2022 à 12:22  •   85323

Atomic-Circus,

Les clefs de la 106 sont dans le tiroir du petit meuble à l'entrée vers les chaussures.

Je ne pense pas qu'il faille raisonner en vrai et faux, en réalité et non réalité. Tomber d'un seul côté de la binarité et s'y tenir.
Donc le jeu du "si cela est faux, l'inverse est forcément faux" tient lieu pour moi du même errement.

Atomic-Circusle 25 août 2022 à 13:06  •   85328

@Kumo, il y a bien des clés mais pas de 106 ! 😄

C'est pourtant de cette façon que bon nombre de personnes raisonnent.
Ce que je me dis là, c est : en quoi penser qu'il faille ou non penser de telle ou telle sorte serait comme indiqué dans le propos de cette même pensée, une pensée non binaire?

Qu on ne se méprennent pas, une question ou une réflexion n est pas nécessairement le fruit d un raisonnement auquel on adhère. Si?

@Merlin, je viens de saisir un truc, ça me servira pour un autre truc, merci,

Surderienle 25 août 2022 à 13:30  •   85332

.
@paradox
Christophe André est inépuisable car il a des connaissances larges et les revalide encore et encore à la lumière du quotidien.
A partir des méditations orientales il nous montre la substantifique sagesse que l'on peut dégager de notre culture occidentale et même dans sa "déviance" actuelle consumatrice et source de burn out.

Alors oui, c'est un baratinage en arborescence multiple mais qui en revient à la sève à travers nos racines...

Personnellement il m'a donné la clef de mon fonctionnement fondamental et la capacité de modifier mes comportements dans ma vision du monde.

Je ne me lasse pas de l'écouter...

Ici un topo un peu plus technique sur la compréhension des concepts.

https://youtube.com/watch?v=Oa1ARJZtQYo&feature=share

Merlinle 25 août 2022 à 14:45  •   85335

@Atomic-Circus en fait, ton raisonnement / réflexion, ça revenait à dire que si la proposition "la porte est fermée" est fausse, alors dire "la porte est ouverte" est faux aussi. Du coup on se retrouve avec des portes qui ne peuvent être ni fermées ni ouvertes. Des portes de Schrödinger ? :D

paradoxle 25 août 2022 à 14:46  •   85336

@Surderien J'ai regardé un bon début de la vidéo de Christophe André et je regarderai la suite, ça a l'air effectivement très intéressant, même si je connais quand même un peu le sujet. Oui, les méditations, c'est efficace. Mais merci pour les liens, je vais m'y penché.

Mais je trouve qu'on s'éloigne du sujet. Je parle d'un reportage qui pointe de façon magistrale les dérives autour de la psychologie positive, le développement personnel à l'américaine, ce qui n'a absolument rien à voir.
Donc merci pour les bons plans et les justes remarques mais est-ce que quelqu'un ici a jeté un oeil au reportage ?

Ce dont je parle, ce n'est pas de l'efficacité d'une méthode mais de "Conservatisme, injonction au bonheur et culpabilité, dénigrement des émotions prétendument négatives, méritocratie, individualisme libéral, docilité dans l'entreprise, aveuglement des problématiques sociales,...)". Disons qu'on est plus dans la socio que dans la pyscho.

Merlinle 25 août 2022 à 15:36  •   85337

@paradox pour aller dans le même sens, un intéressant petit article signé par un prof de R.H., publié sur le site de ... l'école de commerce de l'université d'Edimbourg et intitulé "l'hypocrisie du bonheur".

Quelques extraits traduits à la volée :

citation :
Le culte du développement personnel masque un glissement inquiétant dans la répartition des responsabilités sur le lieu de travail. La marche du néolibéralisme a apporté avec elle l'austérité, une rapide mondialisation, un écart croissant dans les inégalités de revenus. Tout cela avec en arrière-plan une financialisation élitiste de l'économie et de la société (...)

En se focalisant exclusivement sur l'individu, les discussions actuelles de la recherche ont permis un environnement où il est admis de faire passer la charge du bien-être des travailleurs de l'employeur à l'employé. Si vous ne passez pas des moments agréables au travail, que vous êtes stressés, surmenés, ou que vous ne vous entendez pas bien avec vos collègues, c'est de votre faute. Soyez plus résilients, gérez les défis et continuez à sourire, parce que votre bien-être n'est de la responsabilité de personne d'autre que vous-mêmes. C'est aussi un environnement qui nous dresse les uns contre les autres pour avancer. Les jours du syndicalisme et de la solidarité sont révolus. Vous êtes seul. C'est une culture du travail toxique, qui équivaut à de la violence. Elle fait véritablement du mal aux employés et elle est contre-productive.(...)

Dans l'arrogance du bien-être, les chercheurs ont détourné les yeux des facteurs dommageables aux gens sur le lieu de travail. Et dans notre obsession avec le développement personnel, en tant que société, nous avons donné aux employeurs sans scrupules une carte blanche pour exploiter leur main d'oeuvre.

Atomic-Circusle 25 août 2022 à 16:15  •   85338

@Merlin, oui oui j'avais compris, "le truc" mais ai opté pour "je ne comprend pas, premier degré!"😅, et donc merci pour cette échange. Je ne suis pas familière à l'usage du verbe, c'est dur si vous saviez comme c'est dur! Tu as pu formuler un point essentiel que je n'ai pu formuler maladroitement sans doute que par une mise en situation. Une sorte de jeu de rôle, et encore il manque des points mais tant pis, j'abdique !

@paradox , pour le coup j'ai visionné le doc ce matin (c'est rare!). A mes yeux, c'est une expression parmi d'autres, d'un profond déracinement général. Je fonctionne par image, alors j'avais une image en tête durant le visionnage. Une plante qu'on va mettre dans l'eau, sans terre, juste de l'eau. Je fais des essais en ce moment pour essayer de sauver l'adn d'un pachira qui a pourrit en ayant prélevé les branches saines. Bref. Mais du coup, plus de système racinaire, alors on pourrait accélérer le process, mais je souhaite voir comment la plante se comporte sans cette intervention. Et pour le moment, elle reste toute verte, brillante, mais dort. Il y a de la vie mais rien n'évolue en apparence, la stase. Ce qui est certain, c'est qu'elle s'éteindra si je la sors de son bain, devrais-je prendre le risque de la mettre en terre alors même qu'elle ne possède pas de racines? La menthe est très doué pour cet exercice, mais qu'en est il d'autres variétés?
Y a plus qu'à transposer vous êtes mieux équipés que moi pour ça je crois ! 😜

paradoxle 25 août 2022 à 16:18  •   85339

Merci @Merlin, un extrait sans équivoque des dérives en entreprise.

Kobayashile 25 août 2022 à 22:28  •   85352

Une illusion collective ? 😂

A ce propos, je me demandais quelle épaisseur de terre est nécessaire pour l'épanouissement d'une bettrave sucrière ? 60 cm, 1 mètre ?

Hinenaole 27 août 2022 à 19:47  •   85431

HS

@paradox
@Merlin
@tous
@toutes
@arte 😄

citation :
@-paradox Arte devrait t'embaucher dans son service comm

Oui mais en CDI tout de suite. Car si c'est juste pour remplacer durant les grandes vacances, c'est la merde ensuite pour relancer tous les droits du RSA. (Mais blague à part, c'est vrai que, Paradox, tu pourrais proposer ta candidature, tans tu es ici leur attaché régional en zone Apienne. 😋)

Hatsale 28 août 2022 à 22:25  •   85478

Excellent reportage @paradox et c'est super de l'avoir partagé
Et merci Arte !

Hinenaole 28 août 2022 à 22:37  •   85479

citation :
Et merci Arte !

...La seule chaine de télé qui a le droit de s'appeller "chaine de télé"... 😋
Avec feu France Ô pour moi, car en relation avec le la zone pacifique.

Florence67le 16 septembre 2022 à 14:09  •   86137

Cela fait plusieurs décennies que je critique le développement personnel pour ces raisons : méritocratie, culpabiliser les gens "tristes", injonction au "bonheur", promotion de l'individualisme, ignorance des réalités sociales, parti pris anti collectif et antisociologique( petit clin d'oeil au Houellebecq d'"Extension du domaine de la lutte où le narrateur très lucide sur son époque mène un dialogue de sourd avec une psychiatre qui le renvoie à sa relation avec ses parents) .
Un libraire de ma ville qui vend ces manuels de DP à gogo a écrit il y a un ou deux ans "Contre le développement personnel"( Thierry Jobard) très incisif visà vis de la pensée positive. Dans les années 200 il y avait aussi "Le développement personnel" de Michel Lacroix. Il signale l'entrisme des sectes dans les stages et l'idéal "faustien" de ces pratiques qui suggèrent un peu facilement que devenir un surhomme c'est une question de volonté. Valérie Brunnel quant à elle analyse la place que la PP occupe dans l'entreprise dans "Les managers de l'âme".

Succubettele 19 septembre 2022 à 19:01  •   86258

Très bon sujet @paradox! que j'ai résumé dans un groupe soit disant non-violent en leur répondant "fuck namasté"!😄 🤘

Le sujet je l'ai pour ainsi dire vécu de plein fouet pour avoir intégré et vécu au sein d'un écovillage dans le sud Aveyron durant 6 mois (ouais j'avais tout plaqué pour partir à l'aventure!!! yahouuu!! ^^)...un écolieu essentiellement de thérapeuthes organisant des stages en développement personnels orientés vers les zèbres d'ailleurs, diverses confessions religieuses, athés, cultures et origines différentes, tous âges mélangés (psychologues divers et variés,naturopathes, profs de yoga, massages, aromathérapeute, apiculteur, éleveur de chèvres, constructeurs de maisons écolos, maraîchers bios... tutti quanti...), il y avait un système de gouvernance fort interessant au demeurant, l'HOLACRATIE ou système de gouvernance partagée, des séances de méditations de groupe et surtout des ateliers de développement perso pour tous les résidents, ouvriers et autres professions confondues, réunions nommées "coeur à coeur" pour justement aborder et résoudre les conflits🙂

Tout a t il été dans le meilleur des mondes possibles alors?😜
Bein Leibniz et son dieu, son optimisme et son meilleur des mondes s'est retourné dans sa tombe pépère!😅

L'expérience fut riche et mon constat sans équivoque: "fuck namasté"!

Je leur ai exprimé l'hypocritie de ce système où en voulant fuir la violence elle était d'autant plus omniprésente car refoulée!
Toutes nos émotions sont justes, y compris la colère, que ce genre de système voudrait limite éradiquer! quel leurre! quelle absurdité!

Et ne nous leurrons pas, le système pyramidal demeurait au profit de certains sur le compte des autres! je n'aurai jamais trouvé autant de violences qu'au sein de ce monde soit disant pacifiste, "évolué" (fait intêressant, n'étaient acceptés dans cet écolieu que des personnes ayant entamé un travail psychologique et d'introspection, donc des personnes ayant travaillé sur elles, leurs blessures, le conflit, la violence) , et c'est bien là où j'ai trouvé le moins de bienveillance et de solidarité, d'entr'aide, de fraternité et sororité...

Néanmoins, en grande curieuse j'eus navigué dans moult eaux spirituelles (pas toujours justement!) mais je demeure fidèle à la méditation et notamment la SOPHROLOGIE (qui n'est qu'une adaptation occidentale de la méditation orientale), ou pleine conscience, c'est la même chose, le terme de pleine conscience est devenu à la mode si je peux dire avec Christophe André et mathieu Ricard...

Cette discipline a grâce à mes yeux car tu es le seul maître de ta pensée, le sophrologue qui te guide se met au même niveau et participe et souvent le "JE" est utilisé et non le "vous": vous devez ressentir ça, vous devez faire ça vous devez penser ça, vous voyez où je veux en venir et la différence que cela fait?

Là nous avons toujours le choix, chacun est responsable de soi et de son évolution, aucun jugement, nous sommes tous au même niveau, et surtout à la portée de tous, le langage est simple et clair...

Donc dès que j'en vois un ou une qui ose me dire ce que je devrai penser, qui me balance ses mots barbares et ésotérico-je-suis-supérieur-à-toi, je passe mon chemin...

La méditation est une vraie ressource, tel que tu le cites dans tes liens @Merlin
Ses effets sont effectivement scientifiquement prouvés...et tout le monde peut méditer à sa façon! adaptons nous à notre vécu: sommes nous habitués à nous contorsionner et léviter? bein non!
Une super méditation est de marcher en pleine nature, en se concentrant sur nos 5 sens! ça ne coûte pas un rond, c'est facile, tout le monde le fait et...ça fait un bien fou!
S'évader en musique est aussi une super méditation! il y en a tellement à la portée de tous!

Donc ce commerce du bien-être est effectivement hypocrite et mensonger, avec pour fond l'incrédulité, et comme moteur l'argent comme d'hab!

paradoxle 19 septembre 2022 à 19:45  •   86260

@Succubette
Merci pour ce témoignage. Parfois en tant que vieux punk, j'ose pas trop ici attaquer frontalement ce monde new-age, ésotérique à la noix, etc, de peur d'un peu trop vexer ou malmener certain.es. Mais tu résumes avec exemples concrets ce que je ressens de tout ça.
Ayant écumer divers lieux alternos, c'est vraiment chez les hippies (pour caricaturer, les éco-lieux et tout ce bazar) que j'ai ressenti le plus de violences psychologiques (avec le sourire), de rapports de domination, d'humiliations hautaines, d'injonctions à ne pas être soi-même, de conflits latents, d'intériorisation des gens qui tentent de se conformer.
Dans les communautés post-punk, au moins, quand y a conflit, t'es vite au courant parce que les prises de becs font du bruits. Mais il y a toujours une intention (collective ou pas) de régler le problème. Et ça roule, pas besoin de recherche intérieure pour être soi-même, être soi-même, c'est être intègre dans ses relations, ce sont les relations qui nous construisent mais ça marche quand la base sur laquelle tu te construis est bien la tienne (et là je comprends la méditation pour connaître cette base).

Succubettele 19 septembre 2022 à 20:21  •   86264

@paradox oui c'est bien ça! tu parles de communauté post-punk et j'ai entendu parler de 2 lieux où les personnes qui les ont cotoyé s'y sont sentis accueillis et repectés, une communauté punk justement (dans l'Aude je crois mais je n'en sais pas plus) et la communauté de la Celle créée par Guy et Magalie Perez, pourtant catholiques (oui désolée pour le "pourtant" mais je suis allergiques aux religions à la base ^^) mais tu vois toute personne y est acceptée et on est loin de ce côté "new age à l'eau croupie" car côté violence ça dépote parfois car de nombreux toxicos/alcooliques...ect...mais malgré tout les personnes qui m'ont parlé de ces lieux, qui ont soient été résidents ou alors animateurs, se sont tous rejoints sur l'entr'aide et la fraternité, l'énergie positive générale s'y dégageant, le côté cash et frontal parfois aussi mais au final sain...et depuis des années ces lieux perdurent, c'est plutôt un signe!

Contrairement à un autre lieu utopique, un autre écolieu crée par la fille de Pierre Rabbi himself, un genre de communauté centrée autour de l'éducation bienveillante, donc un village de familles avec plein d'enfants!...les débuts furent idylliques mais cela a vite dégénéré vers une violence inouïe, à s'insulter et se taper dessus au sens propre comme figuré! des années de procès où c'est la haine qui domine désormais et les créateurs complètement éjectés de leur projet...j'ai été émue de leur franc parlé à avoir posé publiquement et sans honte leur réflexion sur les dérives ayant conduit à cette avalanche de violences de la part de personnes à la base oeuvrant pour créer un monde meilleur et bienveillant...édifiant...

Je crois donc que l'on trouve la paix, la bienveillance et toutes belles valeurs un peu partout, pour peu que l'on regarde et ouvre son coeur, mais que par contre se targuer de posséder les clés du bien-être pour tous est simplement utopique... D'où les échecs de la quasi totalité de ces fameux écovillages, écolieux, parfois crées à la base par des amis de longue date, de la famille, et qui peuvent partir en sacrées sucettes!

Je me souviens encore de la réfléxion d'une des résidentes de l'écolieu à qui l'on demande pourquoi son choix de venir y vivre: "parce que je veux fuir ce monde de brutes et enfin vivre sans conflits"!...elle a été servie!😂 c'était pas la p'tite maison dans la prairie malgré tous les matraquages de séances de méditation, stages de communication non violente, guérir ton enfant intérieur, aimer tes émotions, dire oui à la vie! y'en a beaucoup qui ont même fini par se taper sur la tronche! y'en a des dents qui ont volé! 😂 quelle supercherie!😅

Etpastantle 19 septembre 2022 à 21:32  •   86274

Débat intéressant ici. 🙂
De toute façon tout ce qui est trop bienveillant est voué à l'échec car au bout d'un moment la nature et nos instincts animaux reprennent le dessus. Cette bienveillance démesurée est devenu un commerce pour vendre, ce qui alimente le système néolibéral, basée sur l'injonction à s'émanciper pour se démarquer, menant à la lutte de tous contre tous et à l'objectivation de l'autre.

C'est bien d'être utopique mais il ne faut pas oublier la nature de l'homme. A ce propos j'adore cette phrase de Laborit, cher à @paradox:
"Tant qu'on n'aura pas diffusé très largement à travers les hommes de cette planète la façon dont fonctionne leur cerveau, la façon dont ils l'utilisent et tant que l'on n'aura pas dit que jusqu'ici que cela a toujours été pour dominer l'autre, il y a peu de chance qu'il y ait quoi que ce soit qui change."

On le voit d'ailleurs en ce moment avec Adrien Quatennens...les donneurs de leçon sont souvent les plus malhonnêtes. Et après on s'étonne que les gens ne vont pas voter...

paradoxle 19 septembre 2022 à 22:53  •   86282

@Succubette Yep ! 😉
"D'où les échecs de la quasi totalité de ces fameux écovillages, écolieux"
C'est bien pour ça que je propose des lectures sur les collectifs et pas sur le bien-être individuel. Je ne l'ai plus et j'enrage mais j'avais un fascicule d'un formateur en permaculture sur la tenue d'un collectif parce qu'il en avait marre de voir les groupes exploser pour des problèmes relationels. Il insistait sur le chaos (de la théorie du chaos des systèmes dynamiques) et l'auto-organisation. Enfin !

Amayesle 21 septembre 2022 à 00:48  •   86325

D'abord je tiens à dire que ces pseudos sciences sont un danger public, surtout pour la santé mentale de nos adolescents.
Aussi ces gens qui font de coaching et parle de super Man, sont tous des ratés, ils font ça pour duper les gens et gagner de l'argent.
Ce sont des gens incultes, ils ne savent même pas situé l'Angleterre sur une carte Géographique.
Et le plus grave il développe l'individualisme, MAD Max programmer une personne.

paradoxle 21 septembre 2022 à 01:41  •   86326

@Amayes Yep !

Florence67le 21 septembre 2022 à 16:26  •   86352

Mon expérience de ces pratiques m'a montré que c'est de la poudre de perlimpimpin.

paradoxle 21 septembre 2022 à 17:21  •   86355

Bon, on est au moins d'accord sur un truc @Florence67.

Florence67le 22 septembre 2022 à 12:03  •   86382

C'est déjà ça😄


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?