Philosophie et spiritualité

Les 4 lois de la spiritualité

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Philosophie et spiritualité
  4. Les 4 lois de la spiritualité
Les 4 lois de la spiritualité
Etoilele 22 mai 2019 à 10:14

Ce texte n'est pas de moi mais il reflète ma vision des choses, mon mode de vie.

" En Inde, on enseigne ; " Les quatre lois de la spiritualité ".

La première dit : " La personne qui arrive est la bonne personne ", c'est-à-dire personne n'entre... dans notre vie par hasard, toutes les personnes autour de nous, toutes celles qui interagissent avec nous, sont là pour une raison, pour nous apprendre et progresser dans toutes les situations.

La deuxième loi dit : " Ce qui s'est passé est la seule chose qui aurait pu arriver." Rien, mais rien, absolument rien de ce qui s'est passé dans notre vie n'aurait pu être autrement. Même le plus petit détail. Il n'y a pas de " Si j'avais fait ce qui s'était passé autrement ..." Non. Ce qui s'est passé était la seule chose qui aurait pu arriver, et c'est comme ça que nous apprenons la leçon et que nous allons de l'avant. Chacune des situations qui se produisent dans notre vie est l'idéal, même si notre esprit et notre ego sont réticents et non disposés à l'accepter.

La troisième dit : " Le moment où c'est le moment est le bon moment :" Tout commence au bon moment, pas avant ni plus tard. Quand nous sommes prêts à commencer quelque chose de nouveau dans notre vie, c'est alors qu'il aura lieu.

La quatrième et dernière : " Quand quelque chose se termine, c'est fini. " C'est ça. Si quelque chose est terminé dans notre vie, c'est pour notre évolution, donc il est préférable de le laisser, aller de l'avant et continuer désormais enrichis par l'expérience. "


voir la vidéo

Merlinle 22 mai 2019 à 10:26

Ca me rappelle cette petite phrase (qu'on m'a présentée comme un proverbe chinois, mais je n'ai aucune idée de l'auteur de la citation) :


Quand le disciple est prêt, le maître apparaît

Etoilele 22 mai 2019 à 10:31

Je crois l'avoir entendu dans un film, où l'auteur était cité, me semble-t-il... mais lequel ?

TomPhallosle 22 mai 2019 à 11:14

DECLARATION PAR DJWAL KHUL, LE TIBETAIN, PUBLIEE EN 1934

Quand le disciple est prêt, le Maître apparaît...


Il suffit de dire que je suis un disciple Tibétain d'un certain grade, ce qui signifie peu de chose pour vous, car tous sont des disciples et y compris le Christ Lui-même, et au-delà. Je vis dans un corps physique comme d'autres hommes, aux confins du Tibet. Du point de vue exotérique, je préside parfois un groupe nombreux de lamas tibétains quand mes autres occupations me le permettent. C'est pourquoi on a rapporté que je suis un moine de cette lamaserie particulière. Mes associés dans le travail de la Hiérarchie (et tous les vrais disciples sont associés à ce travail) me connaissent par un autre nom et une autre fonction. A.A.B. sait qui je suis et me reconnaît par deux de mes noms.
Je suis un de vos frères, un de ceux qui ayant cheminé sur le Sentier un peu plus longtemps que l'étudiant moyen ont assumé de ce chef des responsabilités plus vastes. J'ai lutté et frayé ma voie vers un domaine de lumière encore inconnu de l'aspirant qui lira cet article. Il faut donc à tout prix que j'agisse en transmetteur de lumière. Je ne suis pas un vieil homme selon l'âge attribué aux éducateurs.
Toutefois je ne suis ni jeune ni dépourvu d'expérience. Mon travail consiste à enseigner et à répandre la connaissance de la Sagesse Éternelle à tous ceux qui s'y intéressent, et je m'y suis adonné pendant de nombreuses années. J'essaye aussi d'aider le Maître M. et le Maître KH. à chaque occasion, car j'ai été longtemps en liaison avec Eux et avec Leur travail.
Dans tout ce qui précède, je vous ai dit beaucoup, tout en ne disant rien qui puisse vous inciter à me vouer cette obéissance aveugle et cette dévotion irraisonnée qu'un aspirant émotif offre au Guru et au Maître qu'il n'est pas encore en mesure de toucher directement. D'ailleurs, il ne pourra établir ce contact désiré qu'après avoir transmué sa dévotion émotionnelle en dévouement désintéressé au Service de l'humanité - non envers le Maître.

Djwal Khul... Dit le Tibétain


Les livres écrits par Alice A. Bailey en collaboration avec le Maitre Tibétain (Maitre DK) contiennent de nombreuses références à la franc maçonnerie, ses origines, le cours de son histoire pendant des siècles, et le rôle significatif qu'une franc-maçonnerie revitalisée et plus spiritualisée pourra jouer et jouera dans l'avenir, portant la lumière et l'énergie des enseignements des Mystères dans l'ère du Verseau



Esprit de la Franc maçonnerie par Foster Bailey

Ce livre contient cinq instructions tirées de la série que le Maître DK. avait l'intention de donner à un groupe de franc-maçons par l'intermédiaire d' Alice Bailey.
Toutefois, les instructions ne purent être données entièrement à cause du manque de temps et d'autres pressions apparues lors de son travail avec Mme. Bailey; on demanda à Foster Bailey de se charger de ces cinq instructions et finalement de les publier.
Ceci fut fait par lui, ainsi que l'ajout, dans la deuxième partie du livre, d'un article d' Alice .A. Bailey publié pour la première fois dans le magazine « Master Mason », et également du texte d'une conférence adressée par Foster Bailey à une Loge du New Jersey.

https://andreharvey.info/produits/quand-le-maitre-est-pret-le-maitre-apparait/

étonnant comme on en revient toujours à la même histoire...

TomPhallosle 23 mai 2019 à 12:46

En fait, je pense que je viens de trouver ce que je cherchais en m'inscrivant sur ce site. Je cherchais une formulation simple de qui j'étais et de ce que je désirais réellement. Je ne comprenais pas pourquoi je ne trouvais aucun intérêt à faire des choses pour moi même. Je suis en train de comprendre.

Mon esprit est une onde exponentielle sans limite mais j'ai besoin d'un vecteur physique pour ne pas m'y perdre. Je suis un chêne, avec ses racines profondes, son tronc épais, ses branches s'élançant vers le ciel, ses feuilles inclinées vers le soleil. Une harmonie confiante entre instincts et pensées. Je n'ai plus peur de moi même.

Ce sont les témoignages que j'ai lu ici qui m'y ont aidés. Merki.

Julienle 23 mai 2019 à 14:26

Bah c'que tu dis Phallos me fait penser à Tchouang : l'esprit est insatiable, mais l'énergie vitale est limitée !

Carolle 23 mai 2019 à 19:19

@TomPhallos je ne crois pas que les lamaseries tibétaines, et le channel Alice Bailey soient d'un quelconque secours concernant un vrai retour sur soi. Je dirais même que ce sont des escrocs de la spiritualité, tout comme la franc-maçonnerie, qui reprend les grands symboles de l'Egypte ancienne et autre et les inverse. Alors que les symboles et les images,de plus, du moins le culte de celles-ci s'écartent méchamment de la vérité qui est en nous. Les écoles des mystères, l'ère du verseau, la gnose, tout ça c'est de la daube pour endormir les peuples, ce sont des dogmes, car la vérité n'est pas institutionnalisable !

tous ces concepts s'appuient sur la peur de vivre et de mourir ( lois du karma, etc etc...)

Moi je pars du principe qu'un illettré peut trouver l'éternel présent en lui.

@Etoile ces 4 préceptes me semblent du bon sens, mais pour moi n'ont aucun lien avec une quelconque croyance.

Merlinle 23 mai 2019 à 19:22

@Carol vu que tu mets sur le même plan le bouddhisme tibétain, la gnose, la franc-maçonnerie et les théosophes, je serais curieux de savoir de quel "éternel" tu parles..

Carolle 23 mai 2019 à 19:31

@Merlin c'est pas que c'est pareil, mais juste que , celon moi, ce sont des institutions dogmatiques ( j'ai exploré beaucoup ces milieux, et aussi étudié beaucoup ces écrits), pour finalement découvrir que "l'éternel" peu importe le nom ne se vit pas ainsi. C'est à dire pas par le biais des institutions, des images, des symboles et des croyances. Mais il est vrai que c'est rassurant et enchanteur de se laisser, un moment, porter par tout ça...tout dépend si nous cherchons le plaisir ou une sorte de verité d'éternel présent ( tous ces termes ont été galvaudés) 😬

😉

Merlinle 23 mai 2019 à 19:45

@Carol en fait là tu es en train de nous dire que TA vérité est supérieure à celle des autres. En matière de spiritualité, c'est une position assez... dogmatique, non ? ;)

Carolle 23 mai 2019 à 21:00

@Merlin d'une certaine façon, effectivement, ce que je vis dans le présent avec les autres est plus vrai que ce qu'on a tenté de me fourrer dans le crâne dans ces institutions et qui au final n'engendrent que la peur. Justement, si tu observes, chacune de ces institutions défend sa vérité, d'où les conflits sur cette terre. Mais je n'ai pas de vérité dans la mesure où la vie est mouvement et se découvre chaque jour. Donc je cultive le doute, la remise en question chaque jour, et oui je trouve ça vrai , vivant

TomPhallosle 23 mai 2019 à 21:02

Bah, tant qu'on se pose des questions, peut importe les réponses non ? La limite est mince entre vérités et croyances, je fais ma propre popote avec toutes ces différences.
Comme on n'a pas encore inventé l'ordinateur pouvant répondre à LA question....

Carolle 23 mai 2019 à 21:06

ce qui compte c'est de vivre et pas de se laisser vivre au travers des croyances (confortables)... 😉

TomPhallosle 23 mai 2019 à 21:11

@Carol je ne sais pas

Merlinle 23 mai 2019 à 21:15

Je pense que chacun peut suivre sa voie, même au travers de croyances. Ce n'est pas parce que j'aurai choisi un chemin qu'il sera plus légitime que ceux des autres.

Pour moi le seul problème sont les gens et les institutions qui prétendent détenir une vérité universelle qu'ils veulent imposer aux autres. Toutes les religions ne sont pas comme cela. Je me souviens avoir assisté à une petite réunion avec le Dalaï Lama où il a dit "si on me démontre que le dogme a tort, je changerai le dogme". Comme quoi, même les lamas tibétains ... (je précise que je ne suis pas bouddhiste, donc pas de prosélytisme de ma part).

Donc ravi que ta voie te convienne, mais les mauvaises expériences personnelles sont-elles une raison pour mépriser les chemins des autres ?

TomPhallosle 23 mai 2019 à 21:21

Pour dire qu'il s'adapte le gars, il a même démissionné de sa "charge" spirituelle.

Carolle 23 mai 2019 à 21:28

@Merlin j'ai l'impression que tu comprends ce que je dis avec tes propres filtres, peut-être que ce que j'ai écrit a touché une zone interdite.
De plus en disant que je prétends détenir la vérité( bien que tu ne l'affirmes pas directement), tu affirmes tout haut l'idée que tu te fais de mon intériorité, mais cela n'est pas la réalité.

Quand au Dalai lama, je crois qu'on lui a souvent démontré que son dogme a tort, mais changer de dogme n'est pas régler l'asservissement à l'autorité spirituelle....
bref,

Moi je m'en fous qu'on soit pas d'accord avec moi, d'ailleurs je vis cela tous les jours, et je me porte très bien, car je ne suis pas en conflit avec moi-même.

Mais cela m'autorise quand même à intéragir sur les questions sprirituelles....

Pour moi, les dogmes c'était avant, et je vis au présent 🙂

Julienle 23 mai 2019 à 21:30

Allez, je fous un peu la deumer amicalement : bouddhisme tibétain, la gnose, la franc-maçonnerie et les théosophes... Pas beaucoup d'femmes là d'dans ! Les femmes sont-elles moins aptes que les hommes, à s'élever spirituellement ?

Carolle 23 mai 2019 à 21:35

@Julien si il y avait moi 😂 😂 😂

les gourous m'ont foutu à la porte parce que j'ouvrais les yeux de leurs disciples 😂 😂 😂

je vois qu'ici c'est pareil 😂 😂 😂

( je suis fière d'avoir trouvé la mumière 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂 😂)

Merlinle 23 mai 2019 à 21:39

@Carol désolé de t'avoir froissée. Nous n'avons à l'évidence ni les mêmes idées ni les mêmes ressentis sur la question.

@Julien les théosophes, pas de femmes ? Helena Petrovna n'apprécierait probablement pas ;)

Julienle 23 mai 2019 à 21:49

Oui Merlin je sais bien, il y a quelques femmes sur la devanture, mais ne serait-ce pas l'arbre, qui cache une forêt masculine ? Anyway, petit coup de gueule de Carol... Pourquoi pas ? Des hommes, qui parlent de sagesse... Moi perso j'm'en suis lassé. Un homme qui parle sur une chaise surélevée, avec un micro, face à un auditoire muet ? Je coupe le son et je vois : configuration de domination. Je zappe...

LibertEchEriele 23 mai 2019 à 21:53

Mais qu'il est bon d'avancer soi-même dans la pénombre, tâtonnant, goûtant ça et là quelque chant d'oiseau, de Gwenouille 😉, de rivière, de sirène, observant et frôlant la joie et l'abîme, loin des livres sacrés, les pieds dans la glaise... Non? Je vous aime, voilà, c'est dit

TomPhallosle 23 mai 2019 à 21:55

Peace, love et tolérance. (Pour nos amies les femmes aussi bien évidemment)

Julienle 23 mai 2019 à 21:57

@LibertEchErie c'est trop mimiiiiiii :))))

LibertEchEriele 23 mai 2019 à 22:00

Ouais, chuis d'humeur gnangnan mimi ce soir, ça m'arrive 😉

Julienle 23 mai 2019 à 22:03

tu as atteint l'éveil ! ha ! :))

Merlinle 23 mai 2019 à 22:05

@Julien devanture, Blavatsky, tu y vas fort... c'était quand même elle le gourou de la secte, hein ;)

Mais c'est vrai que nombre de sectes et de religions (des sectes qui ont réussi) sont essentiellement patriarcales. Comme le reste des sociétés qui les hébergent, d'ailleurs. Ne serait-ce pas justement un effet secondaire de ces organisations sociales que de placer aussi des mâles en position de pouvoir dans ce domaine-là plutôt qu'une détermination sexiste de la voie mystique que ces religions représentent (plus ou moins bien) ?

Heureusement qu'il y a aussi des déesses ;)

LibertEchEriele 23 mai 2019 à 22:11

Heu, Julien, non je ne pense pas, juste un peu ramollo 😄

Julienle 23 mai 2019 à 22:11

Je ne peux répondre à cette question, car nous n'avons que trop peu d'expériences de sociétés non-patriarcales à disposition, pour savoir si leur mystique était aussi libérée de tout patriarchisme... Espérons que l'avenir proche nous donnera des indices !

Carolle 23 mai 2019 à 22:18

@Merlin rien que le terme "théosophie" devrait suffire à nous interroger ....quelle prétention ! Pour le coup, avec un nom pareil qui c'est qui prétend détenir la vérité...sans parler du pédophile Leadbeater le bras droit d'Annie Besant qui ont" succédé" à Blavatsky...on peut dire que le 33ème degré ne lui a pas permi de s'abstenir de torturer le (petit) Jiddu Krishnamurti...........l'empêcheur de tourner en rond.

Pourtant tout ce fratras spirituel venu d'orient est issus de légendes orientales ( qu'on a érigées pompeusement en "savoir universel"), Alexandra David Neel, qui a parcouru ces contrées à pied à la rencontre des origines spirituelles le démontre clairement. Qu'a-t-on fait de ses révélations ? ( ah pardon, c'était une femme...)
@LibertEchErie loin des livres sacrés....ce sont ces livres qui montent les humains les uns contre les autres

Mais l'être humain préfère rêver sa vie que de la vivre...

TomPhallosle 23 mai 2019 à 22:25

Ça va à l'encontre de tout ce que je pensais penser avant, mais je crois aujourd'hui que les femmes devraient (re)devenir détentrices plénières de l'enfantement et de l'autorité parentale.
Ça fait mal au cul, je vous assure, mais ce serait peut être un début de solution à ce drôle de conflit entre les humains mâles et les humains femelles.
Ça demanderai beaucoup de dialogue et d'adaptations mais ce modèle social me paraît juste et réalisable.

Merlinle 23 mai 2019 à 22:34

@Carol je n'ai jamais défendu la théosophie. J'ai lu la "doctrine secrète" quand j'étais au collège et ça m'a suffi. J'étais au contraire un peu surpris que tu mélanges ça avec le bouddhisme tibétain qui pour moi n'a vraiment rien à voir avec ça.

Je ne crois à rien d'universel, au contraire, je pense que chacun sculpte sa propre réalité spirituelle et que cela lui donne une valeur que l'on ne peut rejeter que si elle prétend à l'universalisme. En matière spirituelle, je réagis plutôt comme ça : "tu crois ce que tu veux tant que tu n'essaies pas de faire croire que ce à quoi tu crois est la vérité. C'est TA vérité, pas la mienne."

Quant au rêve, je ne le mépriserais pas non plus. J'ai besoin d'une part de rêve et je l'assume totalement. C'est peut-être pour ça que j'ai apprécié la lecture de Castaneda...

Je pense en fait que nos positions ne sont pas si différentes, mais que c'est une question de forme. Le péremptoire, ça me fait toujours réagir. Une faiblesse de plus à mon actif ;)

Carolle 23 mai 2019 à 22:40

@Merlin bien que je sois brute de décoffrage et ardennaise, néanmoins je ne pense pas détenir la vérité pour la bonne et simple raison qu'elle n'est la propriété de personne, nous partageons tous la Vie, cette terre, et la vérité. Mais les dogmes bloquent les possibilités de fluidité de penser et ressentir

LibertEchEriele 23 mai 2019 à 22:42

Hmmm Castaneda. Me souviens plus exactement mais je sais que j'ai beaucoup aimé. Encore un truc qu'il faudrait relire..

Carolle 23 mai 2019 à 22:48

je ne connais pas Castaneda...je vais me renseigner

LibertEchEriele 23 mai 2019 à 22:53

En fait, je retrouve même pas ce que j'ai pu lire de lui... Ça tombe, jamais rien 😄
Bon, Merlin, qu'est-ce que tu conseilles?

Merlinle 24 mai 2019 à 07:12

Je crois que le plus connu est son premier, "l'herbe du diable et la petite fumée". Perso, j'aime bien "l'art de rêver"...

LibertEchEriele 24 mai 2019 à 07:19

Oh, "l'art de rêver" 😍
Pour l'autre, ça concerne certainement le peyotl hé hé
Bonne journée Merlin et tout le monde!

TomPhallosle 24 mai 2019 à 08:57

Pour les européens je pense à :

ÇA PLANE POUR MOI

Mais pourquoi les sorcières ont-elles toujours un balai entre les jambes ?

Dans le monde occidental, la sorcière est associée à son pouvoir de voler sur un balai. Une légende qui trouve son explication dans le pain de seigle... et la drogue.

Quel est le point commun entre Hermione Granger, Mélusine et Mémé Ciredutemps ? Facile, comme toute sorcière qui se respecte, elles se déplacent en balai. Mais pourquoi cet objet est-il devenu, dans l'imaginaire collectif, l'attribut principal de ces jeteuses de sorts ? Vous vous êtes peut-être posés la question le soir d'Halloween. Réponse : à cause du pain.

En Europe, du Moyen Âge jusqu'à la Renaissance, cet aliment était la plupart du temps fabriqué avec du seigle. Or, le seigle peut contenir de l'ergot, un champignon mortel à haute dose. En petite quantité, l'ergot est aussi un puissant hallucinatoire, explique The Atlantic. Du XIVe au XVIIe siècle, des écrits rapportent les "crises de folie" de personnes dansant dans la rue la bave aux lèvres, jusqu'à tomber d'épuisement.

De retour à leur état normal, ils décrivaient les visions psychédéliques accompagnant leur délire passager. Bien plus tard, au XXe siècle, le chimiste suisse Albert Hofmann réalisa l'étendue des effets du LSD en étudiant l'ergot.

Petit à petit, le gens ont commencé à utiliser l'ergot, non plus pour faire du pain, mais pour ses propriétés hallucinogènes. Ainsi, au XVIe siècle, Andrés de Laguna, expert médical d'un tribunal espagnol, a raconté avoir confisqué à un couple "un pot rempli d'une pommade verte [...] composée d'herbes comme la ciguë, la belladone, la morelle et la mandragore". Ce couple a ensuite été accusé de sorcellerie, rapporte Forbes.

A Poudlard ("Harry Potter"), les cours de balai sont obligatoires.

Et les balais dans tout ça ? Pour bien planer, les consommateurs d'ergot ne pouvaient pas simplement ingérer la drogue : par voie orale, ce champignon peut provoquer vomissements et irritations de la peau. Par voie cutanée, en revanche, ces effets indésirables disparaissent. Le plus "commode" restait donc d'absorber le produit par les glandes sudoripares des aisselles... et par les parties génitales.

C'est là que le balai intervient, ou plutôt le manche du balai : pour aider à l'absorption du baume fait à base d'ergot... Bref, vous voyez l'idée.

Reste un point à éclaircir : pourquoi un balai volant ? Dans les rituels païens, cet objet était perçu comme un symbole d'équilibre entre l'homme (le manche, signe de virilité) et la femme (la brosse, le sexe féminin) - ce qui explique pourquoi, pendant très longtemps, cet outil était présent pendant les mariages. L'explication la plus probable est sans doute que les gens utilisaient leur balai, quand ils se droguaient, pour voler, dans le sens de planer.

Application annale ou vaginale....

Sinon les "saints" ont tous fait un arrêt par les îles méditerranéennes....

Carolle 24 mai 2019 à 11:17

waaaaa comme c'est intéressant....

TomPhallosle 24 mai 2019 à 11:49

Ca peut être intéressant pour tous ceux qui ont un balais dans le cul :)

Carolle 24 mai 2019 à 11:57

c'est souvent ceux qui pensent ne pas en avoir, qui sont les plus concernés

TomPhallosle 24 mai 2019 à 12:46

Ah non il n'y avait aucun sous entendu. Je trouve l'expression juste amusante et ça m'intéresse particulièrement :) ce sont des mythes, légendes, expressions populaires que je connaissais sans en savoir l'origine. Ces notions n'en deviennent que plus pertinentes pour moi. Elles me permettent aussi, c'est ma façon de faire, de mieux apprécier le monde complexe qui m'entoure et d'en profiter pleinement.
Je pense que nous serons d'accord tout du moins sur la finalité non ?

Carolle 24 mai 2019 à 13:50

oui, le commencement de la fin du connu

Julienle 24 mai 2019 à 13:59

Je te rejoins Tom sur la finalité, mais mon souci perso c'est que trop de mythes entraîne trop de potentialités de signifiance, qui entraîne le résultat inverse : une perte de sens, une confusion entre moi et la réalité qui m'entoure. C'est comme si 6000 ans d'histoire répertoriée par l'écriture venait s'immiscer dans ma réalité la plus quotidienne, et me suggérer des possibilités d'interprétations, pour tout et n'importe quoi.

Je constate, via ce site, que tu sembles trouver un bienfait dans une forme de "profusion" de mythes et légendes et symboles ; personnellement je prends le chemin inverse : je cherche à rentrer en contact direct avec "la" réalité, sans l'intermédiaire d'aucun recours au passé, sans aucun écran entre moi et mon environnement direct (écran, au sens large : écran d'ordinateur, écran du langage, écran des croyances, écran des constructions imaginaires, écran des cultures, des identités et donc aussi, des mythes et légendes...)

Etoilele 24 mai 2019 à 14:35

@Carol non pas une croyance juste Ma vérité. Et ça fait du bien de lire quelque part quelque choses que j'ai fini par conclure de moi même avec un recul mes expériences. J'ai mis ce post pour cela car je n'aurai pas pu mettre des mots aussi justes sur tout ça.
N'empêche, vivement qu'on se rencontre !!

Etoilele 24 mai 2019 à 14:37

.

Etoilele 24 mai 2019 à 14:39

.

Etoilele 24 mai 2019 à 14:39

.

Etoilele 24 mai 2019 à 14:39

Désolée ! Problème de réseau...

Etoilele 24 mai 2019 à 14:39

.

ciflorettele 25 mai 2019 à 13:42

Et puis...42

TomPhallosle 25 mai 2019 à 16:56

LA RÉPONSE !!! 😄

ciflorettele 25 mai 2019 à 21:53

😉

Siryackle 27 octobre 2019 à 05:53

Intéressant ce sujet. 😉

Eiramle 28 octobre 2019 à 09:41

Je me permets de poster pour retrouver ce fil plus tard.
Merci pour le partage @Etoile.

ouestlebonheurle 28 octobre 2019 à 10:26

interessant @Etoile, je n'ai pas encore lu le reste des commentaires, je me le note

slyxxle 28 octobre 2019 à 10:37

Je te suis @Etoile

Fropople 28 octobre 2019 à 10:40

@Siryack l'exhumateur des sujets 😋 😄

Siryackle 28 octobre 2019 à 12:38

C'est ça @Fropop ! 😜 😄
J'aime bien fouiller... dans "le passé" aussi. 😉

Fropople 28 octobre 2019 à 13:00

tu as raison, on ne sait jamais sur quelle trésors on peut tomber 😉

Siryackle 28 octobre 2019 à 16:20

😉


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?