Philosophie et spiritualité

Pensées du jour

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Philosophie et spiritualité
  4. Pensées du jour
Pensées du jour
Marie79le 21 juillet 2019 à 20:49

La folie n'existe que dans les esprits qui la conçoivent. Ils en ont besoin comme un paravent contre l'angoisse du rejet.

Les bourreaux créent leurs victimes pour nourrir leur système de pensées. Et ce quelque soit le système de croyance (religion, politique, éducation, psychiatrie, etc). Les victimes aussi de part leur recherche de deresponsabilisation. Les héros pour soigner l'ego.

Je crois que l'homme est vide et qu'il cherche à se remplir de n'importe quoi (systèmes de croyance) pour contrer sa peur personnelle de n'etre rien.

Sophiale 21 juillet 2019 à 21:50

Bien venue

Marie79le 21 juillet 2019 à 21:52

Merci Sophia, suis une Arlésienne ici :)

Sophiale 21 juillet 2019 à 22:03

Ce genre ?

voir la vidéo

Marie79le 21 juillet 2019 à 22:28

J'adore, c'est magnifique ? léger, empressé, virevoltant et puis disparaît...

Sophiale 21 juillet 2019 à 22:37

Soit. Bienvenue l'Arlesienne. Ce forum est vaste.

ouestlebonheurle 27 juillet 2019 à 10:49

En phase @marie79 l'homme au début n'était qu'un simple animal dans la nature cherchant à survivre et se reproduire ...
La pensée et la conscience de son existence l'ont amené à évoluer, à faire évoluer son environnement pour améliorer sa vie.
Je pense que notre société moderne qui cherche à profiter de sa vie pour permettre de dire "j'ai existé !" engendrent des derives comportementales contrairement aux peuples de notre temps qui cherche juste à vivre (comme en Amazonie ou en Afrique)
L'homme n'est rien mais sa conscience lui impose de trouver un sens à la vie ... Le pourquoi ?
Si on étudie l'histoire les peuples les plus heureux sont ceux qui suivent une croyance qui les rassure et leur donne une ligne de conduite ...

Moi je me demande bien si tout cela a un sens ... La nature and co ... Pas convaincue que j'aurais la réponse avant ma mort 😜

Sophiale 27 juillet 2019 à 11:11

En fait, je préfère ne pas l'avoir.

Siryackle 28 juillet 2019 à 18:25

😄

abstractiole 30 juillet 2019 à 17:19

On dirait qu'il est question ici principalement de besoin (et non pas de fonction, sinon ça réduirait tout d'un coup l'horizon de la réflexion), ce qui interroge alors le besoin vital et les autres besoins ; du vital au nécessaire, du nécessaire au superflu et à l'ostentatoire que l'on peut faire dia-loguer avec la notion ... de limite, de frontière ou de taille.. jusqu'où un bourreau a besoin de sa victime ? Jusqu'où peut on accepter d'être vide pour mieux vivre ? Ms au fait qu'est ce que c'est être vide ? 🙂

Marie79le 30 juillet 2019 à 17:55

Qu'est ce que n'etre rien : sous entendus juste être autonome, libre des schémas, déconditionné

NabouNaboule 30 juillet 2019 à 18:04

je vais finir par devenir alcoolique

abstractiole 31 juillet 2019 à 16:10

Ah oui : "Juste être autonome, libre des schémas, déconditionné"... Sacrée oeuvre à réaliser... cela me semble une très belle perspective, mais c'est aussi l'oeuvre d'une vie... On commence... aujourd'hui?

Siryackle 31 juillet 2019 à 23:10

😭

SoMoonle 03 août 2019 à 10:11

J'arrive peut-être après la bataille mais ta réflexion Marie m'a donné envie de débattre sur le sujet. Se stimuler pour élever nos consciences ;)

L'homme n'est pas vide. c'est l'illusion de la séparation qui crée ce voile. Nous avons appris comme la plupart des êtres humains, les Occidentaux ( le Vieux Continent) sûrement encore plus que les autres, depuis notre naissance, à nous construire en nous comparant à l'extérieur. Avec ce que nous renvoyait l'extérieur. Sans apprendre avant ce qui préexistait déjà à l'intérieur et juste laisser cet état d'être évoluer. Accepter de laisser l'extérieur nous "remplir", c'est prendre le risque de s'encombrer de ce qui n'est pas nous, ne nous ressemble pas, nous éloigne de qui on est.

Par contre, je te rejoins sur le fait que nous sommes tous composés de vide à 99,9999999 %. Mais ce vide n'est pas vide mes amis ! incroyable non !? Il est composé d'énergie. Et cette énergie nous pouvons la modeler à notre guise. Soit on décide de la remplir de concepts, croyances, systèmes de pensées erronées ou tout du moins qui ne nous correspondent pas mais cela relève d'un choix propre, de notre propre responsabilité. Soit on se laisse porter par ce qui nous fait vibrer, par ce qui résonne en nous, qui éveille notre intérêt, nous met en joie.
L'homme est libre. Il l'a toujours été. Ce qui nous emprisonne ce sont les manières dont nous nourrissons nos esprits. S'ouvrir à qui nous sommes est bien plus essentiel et jouissif que de vouloir absolument remplir le vide par un autre vide. Le vide est parfois nécessaire pour mieux l'utiliser à servir l'être qui sommeille en nous...
Je m'arrête là sinon je suis partie pendant des heures !!!
Au plaisir d'en discuter encore avec vous. Bises

InconvenientTruthle 03 août 2019 à 10:35

Après la bataille, @SoMoon ? La guerre n'est pas finie alors refaisons-en une ! 😄 (bien entendu, je plaisante, je n'ai aucune velléité de me battre)

Ton post m'évoque une personne que j'ai rencontrée il y a quelques années. Et voici ce qu'elle me disait :
"J'ai beau t'aimer, tu me fais peur. J'ai peur car je sais qu'avec toi, il y a moyen que je découvre qui je suis à l'intérieur. Je suis une coquille. Une jolie coquille. Et si on découvrait ensemble qu'elle était vide ? ((commentaire personnel : chose que je ne crois pas, mais encore aurait-il fallu qu'elle en soit convaincue aussi)) [...] Alors c'est plus simple avec les autres. Je me "sers" d'eux pour alimenter mon image, une image de non-vide".

Aujourd'hui, elle est revenue après un an de silence radio pour dire : "J'ai enfin compris et j'ai fait mon choix en toute connaissance de cause. Je choisis l'illusion avec les autres. Tout est plus simple".

Je suis "navré" de ce choix mais c'est le sien, et je dois le respecter.

Je partage ton avis quant au fait qu'on soit formaté à se comparer avec les autres au lieu de se connaître et donc de développer une certaine forme d'indépendance avec l'extérieur. Interagir avec lui, cela peut être enrichissant mais il n'est pas forcément très bénéfique de le laisser nous remplir comme tu dis.
Je prendrai comme exemple certains de mes élèves : combien de fois ai-je vu des élèves "au-dessus" du lot en ne forçant pas le talent dire "pourquoi je me foulerais plus si en ne faisant rien je suis déjà au-dessus des autres ?". Oui, effectivement, mais que se passera-t-il si tu es avec des gens qui font n'importe quoi ? Tu te mettras juste au-dessus du n'importe quoi ? J'ai toujours essayé de sensibiliser mes élèves à ce genre de choses mais bon... difficile de "convaincre" à cet âge, surtout quand dans la balance se trouve l'éternel choix "pas d'effort / effort". Je souris... en me disant qu'au fond, bien que cela soit plus visible à leur âge, le problème se poursuit bien à l'âge adulte...

Affronter le vide pour se poser la question de savoir ce qu'il y a vraiment au fond du précipice que l'on est, ce fond qu'on ne voit pas. Au lieu de céder à la panique du vide qui nous pousse à le combler avec tout ce qui se passe à côté, bon ou mauvais, à la manière d'un tonneau des Danaïdes qui se remplit jamais.

Dans l'un des livres de seconde de sciences physiques, on peut lire que l'humanité compactée pourrait tenir dans un dé à coudre. Mais je trouve ta remarque très intéressante. Premièrement, 99,9999... % ne veut pas dire 100 %, et deuxièmement, au-delà de la matière en tant que telle, n'est-ce effectivement pas l'énergie, et de surcroît, le mouvement qu'on lui donne qui "compte" ?


"Je m'arrête là sinon je suis partie pendant des heures !!!" Dommage que ça prenne tant de temps d'écrire, que les journées ne fasse que 24 h et qu'on soit limité à une centaine d'années... car moi j'aime ce genre de post. Merci à toi @SoMoon .

Siryackle 03 août 2019 à 11:11

@SoMoon, ce que tu dis... 😍

SoMoonle 03 août 2019 à 11:55

je suis ravie de constater d'avoir éveillé votre enthousiasme et voter plume !!!! Bon je vais y aller franco puisque vous êtes à fond.... c'est parti. parlons du vide pas vide ;)
Le scientifique, Ali Sundermier affirmait dernièrement que l'homme et la plupart des objets qui l'entourent sont composés de vide à plus de 99%. C'est aussi fou que c'est incompréhensible. En effet, l'atome est principalement composé du vide qui entoure le noyau. Le noyau de l'atome est 100 000 fois plus petit que l'atome dans lequel il se trouve. Tout le reste est donc constitué de vide. Nos corps étant composés d'atomes, nous sommes donc principalement du vide, selon le scientifique. Soit 99,9999999% du corps humain. Selon ce point de vue, l'homme n'existe pas. Il n'est qu'une collection d'atomes, vides. Cela calme d'un coup, non ? Mais si le corps est composé de vide, alors pourquoi l'homme et tous les objets qui l'entourent semblent-ils si solides ? Parce qu'en réalité, le vide n'est pas vide. Hein quoi ? vous ne comprenez plus rien ?! Eh oui mes chers amis, ce que nous appelons « vide » est composé de champs quantiques et de fonctions d'ondes toutefois invisibles à nos yeux. Je vous ai encore perdu ? Normal ! 😂 😂 😂
Alors alors ? On suit toujours ? On en veut plus ?

InconvenientTruthle 03 août 2019 à 12:20

Perdu... pas vraiment... 🙂
parce que si j'ai évoqué le livre de seconde, ce n'était pas pour parler de moi en tant qu'élève mais en tant que prof de... physique-chimie. 😄 😄 😄 Donc je ne suis pas trop dépaysé : j'arrive à suivre ! 😄

Pour rebondir sur ce que tu dis, c'est toujours une révélation pour les élèves quand vient le moment de leur expliquer pourquoi notre main ne traverse pas la table alors que les deux protagonistes sont en effet majoritairement composés de vide.

L'expérience aussi qui conduisit à la découverte de la constitution de la matière est très intéressante, puisque le résultat a vraiment désarçonner les scientifiques de l'époque.
Bombarder une mince feuille d'or avec de toutes petites particules issues de la désintégration d'une source radioactive. En toute logique, vous vous attendez à ce que les particules rebondissent sur la feuille. Et là, patatra : la majorité des particules traversèrent la feuille d'or, tout droit. Il y avait seulement quelques particules qui repartaient en arrière ou étaient déviées.
L'explication plausible : de la matière majoritairement vide, qui se concentrerait dans un tout petit volume qu'on appelle noyau. Et hop, la révolution était en marche...

Mais au final, bien qu'à nos yeux nos soyons quelque chose au niveau macroscopique, on n'est pas grand chose au niveau nanométrique... Quoique, si on allait faire un petit tour, entre les neutrons, les protons et surtout les électrons, ça "grouille" quand même de pas mal de choses même si elles n'occupent pas beaucoup de place.

abstractiole 03 août 2019 à 12:30

Tous les éléments que vous apportez me semblent très intéressants effectivement. Et pourquoi quelque chose de si vide semble si plein ? Il nous faudrait donc aller au delà du monde des apparences ?
@SoMoon : écrire "l'homme est libre".. Je serai curieux que tu en dises plus , ...

abstractiole 03 août 2019 à 12:31

Ps: pour perdre les personnes, je crois qu'il faut aller loin 😀

SoMoonle 03 août 2019 à 12:40

bon avant de répondre, j'ai besoin que vous me disiez...... purée comment vous faites pour mentionner une personne ????? 😨 😭 😭 😵 😬 😜 😂 😂

InconvenientTruthle 03 août 2019 à 13:06

Il faut mettre "@" et le pseudonyme de la personne que tu veux mentionner. Soit tu réécris, soit tu peux faire un copier-coller, ça évitera les fautes d'écriture...

Ah bah tiens, je vais tester : @somoon , est-ce que, écrit comme ça, ça te signale que tu as été mentionnée même si je n'ai pas respecté les majuscules ?

SoMoonle 03 août 2019 à 13:11

Ben c est bien ce que je faisais allez j essaie de nouveau.
Merci @InconvenientTruth d avoir répondu à cette question existentielle profonde 😂

SoMoonle 03 août 2019 à 13:11

Youhouuuuuu 😜

InconvenientTruthle 03 août 2019 à 13:13

De rien.

Je constate qu'en écrivant @somoon, cela a été changé en @SoMoon après postage, avec la bonne orthographe, donc il semble reconnaître les pseudos même si la "casse" n'est pas respectée.

SoMoonle 03 août 2019 à 13:24

Revenons à notre vide vide. Pour être plus claire, on serait composés d'ondes et de vibrations. Donc d'énergie. Vous vous rappelez Albert Einstein et la loi de la relativité ? E= MC2 ? Tout ce qui existe dans l'univers est énergie. L'univers entier est énergie. Une roche, un verre d'eau, une planète, vos pieds, vos vêtements, les arbres, tout ce que vous touchez, entendez, voyez. Le livre que vous tenez entre vos mains. Tout est ENERGIE. Et cette masse énergétique est en constante vibration. La physique quantique nous a également démontré que deux énergies identiques - c'est à dire des énergies vibrantes avec la même fréquence - s'attirent l'une l'autre, alors que des énergies contraires se repoussent. Ce qui explique le dicton : « Qui se ressemble, s'assemble ». Mais cela n'explique pas comment attirer à nous tout ce qu'on veut, juste par nos pensées ? Eh bien, c'est là justement que ça devient juste impressionnant et très intéressant : nos pensées sont, elles aussi, énergie. Et comme toute énergie, elles émettent des vibrations. C'est fou non ? Des expériences scientifiques ont été menées sur des singes comme sur des humains et ont prouvé qu'une pensée pouvait être mesurée. C'est-à-dire que chaque pensée a donc une vibration qui lui est propre. C'est le principe de la loi de l'Attraction. ou autrement appelé la loi de Cause à Effet.

Notre cerveau, si intelligent, attend d'être programmé. Si on nourrit une pensée, encore et encore, elle émettra une vibration de plus en plus forte, et attirera donc à nous ce qui vibre à la même fréquence ! Ainsi, si nous focalisons nos pensées et nos émotions sur des notions négatives, les vibrations de nos pensées attireront des personnes ou des situations en relation. Si nous focalisons nos pensées sur la maladie, nous attirerons la maladie. Si nous les focalisons sur le fait que nous allons manquer d'argent, nous attirerons à nous des factures ou des dettes. Par contre, si nous pensons à la magie de la vie, nous allons vivre une journée avec des rencontres magiques. On attire à nous ce que nous pensons. Et ce que nous pensons fondent ce que nous sommes. Tout ceci n'est pas si vide que cela maintenant, hein !?

Encore un doute ? Selon, encore, la science quantique, plus précisément cette fois-ci, la théorie des cordes, la matière n'existe pas vraiment. Tout est énergie. Chaque atome de l'univers vit dans le sens où il vibre. Nous sommes donc des énergies qui émettons et recevons des ondes vibratoires. On ne voit pas les ondes émises par le téléphone ou la radio, pourtant elles existent. Nous ne voyons pas non plus les UV, pourtant les coups de soleil prouvent bel et bien leur existence. Ce n'est donc pas parce que nous ne voyons pas les vibrations qui émanent de nous qu'elles n'existent pas.
D'autres scientifiques ont pu observer que ces ondes n'étaient pas les mêmes d'un individu à un autre et qu'elles se modifiaient selon son épigénétique. En d'autres termes, si on modifie notre environnement, nos pensées, (c'est-à-dire ce que l'on se dit et la manière dont on communique avec les autres), ce que l'on mange, fait, ou lit, les personnes que l'on côtoie le plus.... Bref, tout a un impact sur nous. Nous ne vibrons pas de la même manière quand nous sommes en joie ou en colère. Et cela a un réel impact sur le monde qui nous entoure.

Je trouve cela extraordinaire de comprendre que l'on est véritablement acteur de notre vie.

SoMoonle 03 août 2019 à 13:29

@abstractio, quand je parle d'homme libre, j'évoque le fait que nous avons fondé nos croyances sur l'illusion que nous sommes limités. Or, ce n'est qu'une perception basée sur notre vécu, notre conditionnement etc. Nous sommes nés libres, libres d'être nous-mêmes. Il est essentiel pour se sentir "libre" de reprendre notre responsabilité, sans jugement ni flagellation, en acceptant que nous avons toujours le choix. Il nous suffit d'apprendre à être. C'est là que réside la vraie liberté de l'humain.

abstractiole 03 août 2019 à 16:09

Merci @SoMoon de préciser tous ces aspects.
Liberté et limite. 2 concepts clés pour enclencher transitions écologique et intérieure. Je trouve que ton usage de ces concepts est intéressant et renversant puisque je crois que tu les intégres ds une sorte de "spiritualité", si je ne me trompe, qui questionne la tradition philosophique classique. J'apprécie ce renversement même s'il me semble qu'il faille être vigilant qt aux interlocuteurs et oreilles qui l'écoutent. Je précise : généralement il est admis en philosophie que les déterminismes (énergétiques, sociaux, ...) s'empilent pour révéler nos limites et l'absence de liberté, tout en affirmant des perspectives de libération, de moyens pour se libérer : en soi, "homo occidentalus" n'a cessé de repousser ses limites extérieures en conquérant son entour et refusant d'accepter ses limites "endosomatiques" .. A l'opposé de cette vision purement rationnelle et instrumentale, ta perspective me semble-t-il, s'ancre dans l'intériorité pour exprimer, qu'en soi, qu'en nous-mêmes, les limites ne seraient que celles que nous nous construisons ? Je ne travestis pas dans ta pensée en écrivant ça, non ?

abstractiole 03 août 2019 à 16:22

Après dans tout cela, ds cette voie, ds cette transition intérieure, il nous faut pouvoir et oser regarder en nous-mêmes pour pouvoir y déceler nos potentialités, oeuvrer à la façon des cyniques ou des stoïciens par exemple dans une quête interieure. Je vais poser une question impossible, ou à laquelle il me semble, il n'est possible de repondre que par des grandes banalités : comment certain-e-s peuvent-elles en être capable qd certain-e-s semblent non pas incapables, ms bien plutôt la fuir ?

SoMoonle 03 août 2019 à 16:43

@abstractio je suis en partance mais je prends deux secondes juste pour clarifier un point crucial et je répondrai au reste plus tard avec joie.

Quand tu dis "spiritualité",tu entends quoi selon ta conception ? Pour moi, le terme auquel je me réfère quand je parle de spiritualité, écarte tout caractère religieux. Nous parlons étymologiquement de ce qui concerne l'esprit. Quant à la philo, elle vient de celui qui aime la sagesse. Donc relié ou faire coexister la philo à la spiritualité n'est en rien un "renversement" surprenant.
dans le sujet abordé, soit la possibilité d'être libre, je n'ai fait qu'aborder en partie mon point de vue sur la question. car cette notion de liberté révèle bien d'autres secrets. Quand j'ai écrit mon commentaire en réponse à ta demande sur le thème, je n'ai pas cherché à imposer un point de vue spiritueux (et non spirituel) mais à décrire la prison dans laquelle se croit enfermé l'humain. celle qu'il s'est lui-même créé. Lui seul à la clef. cela te parait-il plus clair dit ainsi ? j'espère avoir pu te permettre de mieux cerner ma façon de voir. Au plaisir d'en discuter avec toi plus tard.

Siryackle 03 août 2019 à 16:57

Spiritualité, étymologie, racine grecque "Sprit" = Souffle.

abstractiole 03 août 2019 à 18:24

Merci @Siryack pour ce détail. Effectivement, en Grèce antique, "psukhé" c'est ce souffle de vie, cette espèce d'auréole qui s'envole à la mort de l'homme ou la femme.
Sans y avoir bcp réfléchi (pas suffisamment à mon goût), la spiritualité qui, effectivement, exige un certain écart d'avec le religieux et pourrait être  pour moi dans une acception trop vaste tout ce qui va au-delà du matériel, de ce qui est en soi.. qchose comme tout ce qui se cache et approfondit ce qui est matière, peut être le vide dans sa dialectique avec la matière (?). ms je pourrais peaufiner pour essayer de disposer d'une (per) ou (con)ception peut être plus juste de ce qu'on entend par spirituel ou spiritualité... En y réfléchissant, il semble tout de même possible d'admettre que le religieux est aussi une forme parmi d'autres de spirituel ? Ms il a été aussi question de spiritueux, un glissement sémantique significatif : n'est ce pas @SoMoon ?

SoMoonle 03 août 2019 à 18:39

Le spiritueux était de l ironie de ma part 😜

abstractiole 03 août 2019 à 21:24

De cette ironie et ds ce contexte, le spiritueux pourrait être le paroxysme du spirituel qd il devient addiction et sectaire ? ?


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?