Philosophie et spiritualité

Welcome to a simulation.

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Philosophie et spiritualité
  4. Welcome to a simulation.
Welcome to a simulation.
Evolutiole 27 mars 2020 à 15:39

Notre réalité est-elle une simulation ?

Exercice de pensée sans aucune règle.

Marienle 27 mars 2020 à 17:24

Eh bien ça me fait penser à un film de Rusnak : « Passé virtuel ».

remanule 27 mars 2020 à 17:37

Si c'est une simulation,qui la contrôle ?

Amarle 27 mars 2020 à 17:37

ou Matrix 😀

Amarle 29 mars 2020 à 23:06

@Evolutio
Plus sérieusement, je dirais que si réalité désigne ce que nos sens perçoivent, alors oui nous sommes dans une simulation orchestrée par notre cerveau.
Notre corps collecte des stimuli, et notre cerveau les cuisine pour les projeter à notre conscience.
Un bon petit film pas trop compliqué à fabriquer histoire de s'économiser et vivre le plus longtemps possible.

Jamesle 30 mars 2020 à 06:04

@Evolutio impossible à savoir si on est dedans non ? Ou en tout cas treeeees complexe ! Même des bugs passeraient pour normaux, ça se trouve la couleur du ciel c'est un bug ! Mais je serais quand même tenté de dire non, et en même temps est-ce que ça changerai quelque chose si on était dans une simulation ?? 🤔

Id41le 31 mars 2020 à 10:16

Pour ma part, je vois à l'envers : la réalité est le monde qui ne peut pas créer de nouvelle simulation. (Et/car la vérité est infinie.)

#eXistenZ

"I 😍 virtuel."

(L'observation/mesure est la seule réalité qui soit et pouvant changer par l'action.)

Id41le 31 mars 2020 à 12:04

Le problème n'est pas de savoir si nous sommes dans une simulation ou non, mais de savoir si nous sommes contraints ou pas. Toute "simulation extérieure" peut être conceptualisée par un fantôme "virtuel"/présent dans la pensée présente (~ malin génie de Descartes). Ainsi il s'agit d'acquérir sa liberté par rapport à cette contrainte invisible. Cela revient à se poser la question de comment imaginer et interagir avec Dieu. Pouvoir prouver une simulation, c'est juste l'espoir de gagner de la liberté plus rapidement. Une fois la simulation prouvée, elle ne te servira pas forcément à connaître plus de vérité et c'est donc inutile.
Et si tu souhaites une simulation pour une simulation, il te suffit d'en créer une.

(Au lieu de vouloir fuir la matrice, combat la !) 😉 😜 😋

(Bien sûr, si Morpheus vient me voir un jour, je prends la pilule rouge par facilité, mais après qu'il m'aie démontré ses pouvoirs. Faudrait pas tomber dans l'erreur d'accepter la pilule de l'association "Exit" refourguée par un malade... Mais si Hancock te propose d'être comme lui, pourquoi refuser ?) 😨 🤔 😂

Amarle 31 mars 2020 à 12:40

Citation :
(L'observation/mesure est la seule réalité qui soit et pouvant changer par l'action.)

@Id41

L'observation n'est pas la réalité.

Exemple : un poids de 1 kilo tombe + vite qu'une plume. Ça, c'est de l'observation.
Mais ce n'est pas la réalité.
La réalité, c'est que ces 2 corps sont soumis à la même gravité, et qu'ils devraient tomber à la même vitesse, si on ôtait la résistance à l'air.

Id41le 31 mars 2020 à 12:46

@Amar "si on ôtait la résistance à l'air"

Ici, c'est l'explication (théorie d'une causalité) qu'on cherche, pas l'observation (effet d'une réalité).
Donc en l'occurrence : "un poids de 1 kilo tombe + vite qu'une plume", c'est une réalité et c'est bien ce qui se passe.

😉

Amarle 31 mars 2020 à 13:15

Chacun son point vue 😉
Moi je dis que c'est une observation erronée que l'homme considère comme SA réalité.
Mais ce n'est pas LA réalité.

Dans le même genre on pourrait dire que le soleil tourne autour de la terre puisque nous observons sa course tous les jours.
Mais LA réalité est bien différente.

Truman Burbank a SA réalité, mais ce n'est pas LA réalité.

Id41le 31 mars 2020 à 13:36

Cela dépend surtout comment on définit le mot réalité.

Pour moi, la réalité c'est le fait observé/mesuré.
L'explication de la réalité c'est la vérité (qui ne dépend que de contraintes).

Et la manière dont on détermine/observe/mesure le fait permet de se libérer de certaines contraintes.

Si on résume le fait au solipsisme ou à n'importe quelle interprétation, tout devient possible.

Id41le 31 mars 2020 à 13:55

Je précise...

C'est surtout une question de communication :

La réalité c'est ma réalité qui inclus ta réalité
La réalité c'est ta réalité qui inclus ma réalité

La question est donc, nos consciences vivent-elles dans le même monde quantique ? 😛 😜 😂

=> On ne déterminera la réalité que sur ce que nous sommes d'accord/observons ensemble. (Là où nous divergerons, plusieurs vérités pourront exister.)

Le véritable enjeu est que chacun fasse le bon choix entre ce qu'il souhaite et le souhait d'une réalité collectivement vraie...
("L'enfer, c'est les autres.") 😉 😄

Ex : si Trump insiste pour dire qu'il est Dieu, je conçois que cela le soit pour lui. Cependant, pour moi il reste un fou holographique qui prend Dieu comme nom. Le choix, c'est de l'ignorer ou d'essayer de faire avec. Choisissant de ne pas l'ignorer, si un jour, on convient à être d'accord, alléluia. (Par son action de venir à moi, il aura modifié sa réalité et s'il le souhaite il prendra son ancienne réalité comme une erreur. Trump sera-t-il l'élu de Dieu ? Il est l'élu de lui-même ! LOL)

Tu me demandes d'avoir tort ???

...Alors j'écris de la merde (et j'attends mieux). 😂

Amarle 31 mars 2020 à 14:50

Alors on pourrait en conclure que finalement la réalité ne serait que la zone de consensus entre plusieurs personnes.
Indépendamment de la vérité.

Id41le 31 mars 2020 à 14:56

@Amar

Entièrement d'accord.

@Evolutio

La question n'est pas de savoir si on est dans une simulation, en sortir et devoir tout recommencer...
...mais de prouver qu'on n'est pas dans une simulation. Malheureusement la possibilité de solipsisme (même collectif) nous en empêche, mais : "jusqu'ici tout va bien. Jusqu'ici tout va bien. ..." 😜 😂

Pour vous consoler, dites vous que vous êtes toujours dans une simulation de simulations et que le monde réel créera votre simulation de simulations à l'identique de lui-même. La question qui se pose : sommes nous dans le passé ou le futur ? Kif kif ou les 2 mon capitaine ! (Ceux qui ne veulent pas être dans une simulation mourront dans le passé, ceux qui en veulent le sont déjà.) 😉 😂
Est-ce réalisable ? Plutôt opter pour le passé (et attendre indéfiniment une sorte de Morpheus pour ceux qui veulent).

DysSur10le 31 mars 2020 à 20:16

Je mettrai mon billet sur la simulation pour les 2 raisons suivantes:
s'il existe un univers ou physiquement on peu simulé a grande echel des milliers de mondes alors on a statistiquement plus de chance de naître dans un monde simulé.Donc dans le doute soit ce monde ou simulé est facile n'existe pas , soit il existe et personne ne veut le faire, soit ce n'est pas possible. Donc une chance sur 3. Personnellement, j'ai du mal a imaginé que des être disposant du pouvoir de créer des mondes ne s'en servent pas,mais admettons.

ensuite la manière dont se comporte les particules ressemble énormément a de l'optimisation faite dans les jeux vidéos, c.a.d les particules se mettent à avoir un emplacement donné et a cessé de se comporter comme des ondes quand on les met en situation ou on les fait interagir avec quelque chose. Quelque part cela permet d'effectuer un calcul que si cela est nécessaire.Comme dans les jeux vidéo on ne charge que les éléments qu'on fait interagir ensemble afin d'optimiser l'effort de la machine et économiser des ressources.

Après cela ne veux pas dire que notre monde n'es pas autentique , cela veux juste dire qu'il est de nature virtuel.On est né dedans on ne peu pas en sortir , un peu comme un personnage de jeux vidéo ne peu pas sortir de son jeu ( a part dans les conventions de cosplay , avouez que vous ne pensiez pas que j'allé parler de cosplay dans ce sujet !).


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?