Sciences et techniques

Apollo 11 en temps réel

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Sciences et techniques
  4. Apollo 11 en temps réel
Apollo 11 en temps réel
Aurelle 17 juillet 2019 à 15:54

C'était il y a 50 ans...

Je viens de découvrir ce site, je n'en ai pas encore fait le tour : https://apolloinrealtime.org/11/

Bonne découverte, bonne immersion, et... rendez-vous dans la nuit de dimanche à lundi ?

Bagayagale 17 juillet 2019 à 17:46

C'est bon ça! Merci 😀

Sophiale 17 juillet 2019 à 20:01

Et oui, c'est notre Aurel du soir. Il est beau notre Aurel hein ?

catile 15 novembre 2019 à 16:12

il me semble impossible pour le moment, et de ce fait en 1969, de traverser la ceinture de Van Halen pour un humain sans très graves conséquences, même au plus faible rayonnement.

Merlinle 15 novembre 2019 à 16:21

@cati c'est l'un des canulars des théories conspirationnistes qui a été de nombreuses fois démonté.

Je cite encore une fois de plus Wikipedia (parce que c'est plus simple) :

Seuls les astronautes d'Apollo qui se sont rendus en orbite lunaire ont traversé la ceinture de Van Allen. Ils ont passé moins d'une heure au total dans les deux ceintures. L'inclinaison de l'orbite de la Lune était telle que les tores n'ont pas été traversés en leur centre et la trajectoire a évité les sections les plus énergétiques, excepté pour la mission Apollo 14 qui a traversé le coeur des ceintures de Van Allen.

Finalement, les doses reçues lors des missions lunaires -- incluant la traversée de la ceinture et l'exposition aux rayonnements cosmiques -- furent relativement faibles. Les astronautes d'Apollo 14 furent les plus exposés avec une dose absorbée au niveau de la peau de 1,14 rad soit 11,4 milligrays. En considérant un facteur de pondération pour la peau de 0,01 et un facteur de pondération pour les rayonnements de 20 (cas le plus pénalisant), les astronautes d'Apollo 14 ont reçu une dose de 2,24 millisieverts ; par comparaison, la limite annuelle pour les travailleurs du secteur nucléaire en France est de 20 millisieverts

catile 15 novembre 2019 à 16:35

ah... mais alors pourquoi que depuis, personne n'est allé au-delà de l'orbite terrestre ? la station internationale étant placée juste avant la limite..

Merlinle 15 novembre 2019 à 16:41

@cati ce n'est pas un problème technique mais politico-économique. Le coût des missions Apollo n'a pu être mobilisé à l'époque que parce qu'il y avait la guerre froide et un enjeu stratégique pour l'espace. La guerre froide terminée, on est restés sur des missions plus abordables. En plus, l'échec final de la navette spatiale (trop chère et qui a causé deux drames) a mis les derniers clous sur le cercueil de l'exploration spatiale commencée dans les sixties.

Aujourd'hui, il y a un autre enjeu, l'exploitation des ressources (métaux rares, eau, etc...) sur la Lune ou sur les astéroïde, et aussi une économie spatiale (satellites) qui finance une partie des progres technologiques. En plus, le privé s'en mêle, et on a (enfin) des lanceurs réutilisables, ce qui diminue les coûts et pourrait finir par les faire dégringoler. On ajoutera à ça une nouvelle course politico-économique à l'espace mais avec d'autres acteurs (la Chine, l'Inde...).

catile 15 novembre 2019 à 16:50

ah... oui parce que ce serait dingue que personne ne soit en fait jamais allé sur la Lune.... !!!
j'imagine la tête des gens si un jour on leur dit que c'était un gros fake ... un peu comme quand on dit à un enfant que le père noël n'existe pas. ( oups... j'espère qu'aucun enfant HP ne lit..)

catile 15 novembre 2019 à 16:51

j'adore ce forum...

katian_le 15 novembre 2019 à 17:40

merci @Aurel

ouiiii @cati

😄

catile 17 novembre 2019 à 04:30

et je maintiens ( car je suis têtue) qu'aucun humain n'est allé sur la lune, ou alors si cela a été possible, il y est encore parce qu'il n'a pas pu redécoller ( problème de propulsion à l'époque).
Concernant la retransmission télé, n'oublions pas qu'en 1969, c'était encore chaotique... On avait déjà du mal à faire un direct interville entre Zitrone et Guy Lux, les USA et la France, alors un film depuis la lune.... Faudrait pas prendre les gens pour des cons....
Et perso je m'en rappelle, j'étais devant mon poste en noir et blanc et ça faisait pas vrai du tout leur truc ( oui je sais , j'ai un peu menti sur mon âge..)

Aurelle 17 novembre 2019 à 07:36

Attention à ne pas remettre les choses en doute jusqu'à nier la réalité...

Pour le reste :
Cati, tu dis le 15/11 à 16h12 : "il me semble impossible pour le moment, et de ce fait en 1969, de traverser la ceinture de Van Halen"
Cati, tu dis le 17/11 à 04h30 : "aucun humain n'est allé sur la lune, ou alors si cela a été possible, il y est encore parce qu'il n'a pas pu redécoller"

Donc... On peut traverser la ceinture de Van Allen (intérieure ? extérieure ?) ?
Ou on ne peut pas la traverser ?

Il y a quelque-chose que je ne comprends pas.

Si la réponse est négative, nul besoin d'aller plus loin dans la tentative de "démontrer" que nous n'avons pas posé le pied là-bas.

Tu écris : "Concernant la retransmission télé, n'oublions pas qu'en 1969, c'était encore chaotique... On avait déjà du mal à faire un direct interville entre Zitrone et Guy Lux, les USA et la France, alors un film depuis la lune...."

J'ai très régulièrement du mal à me rendre à moins de 50 kilomètres de chez moi dans les Flandres (encore hier midi d'ailleurs, au passage : j'ai failli abandonner).
En revanche, je suis presque plus rapidement (et, pour le coup, toujours moins erratiquement) arrivé à Toulouse à presque 900 km de chez moi. Trajet que je parcours tout aussi souvent.

PS : c'est pas beau de mentir.

SkaZoile 17 novembre 2019 à 11:02

@cati c'est la deuxième fois que je suis négativement étonné par vos interventions sur le forum. Affirmer que l'on ai jamais été sur la lune ou revenu de notre satellite, c'est nier que 400.000 personnes ont travaillé ensemble pour y envoyer un seul homme. C'est donc nier l'existence et le vécu de toute ces personnes. Peu importe les arguments fallacieux utilisés pour ne pas croire en l'histoire.

Et comme cela a été précédemment remarqué, avant de discréditer un fait historique, commencez par donner du crédit à votre propre âge.

Merlinle 17 novembre 2019 à 11:29

Puisqu'on parle des alunissages humains (rappelons qu'il y en a quand même eu 6 étalés sur presque 5 ans avec 12 astronautes qui ont marché sur la Lune), on peut encore en voir les traces à la surface de la Lune. Plusieurs sondes en orbite ont pu les photographier.

Par exemple :

https://www.cieletespace.fr/actualites/les-pas-d-armstrong-sur-la-lune-sont-toujours-la

https://www.planet-techno-science.com/ciel-et-espace/images-exceptionnelles-de-la-nasa-de-sites-des-missions-apollo/

https://www.skyandtelescope.com/observing/how-to-see-all-six-apollo-moon-landing-sites/

https://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/news/apollo-sites.html

Id41le 17 novembre 2019 à 12:25

On peut se poser la question si les astronautes de Apollo 1 sont-ils vraiment morts (tiens-tiens comme par hasard c'est la première mission où l'équipage disparaît...).
Peut-être y avait-il un DECALAGE entre les vidéos émises et les missions (pour s'assurer de la réussite).

Cependant si les américains avaient échoué, les Soviétiques n'auraient pas hésiter à le démontrer.

Pour s'assurer qu'ils ont bien mis le pied sur la lune : les astronautes ont déposé plusieurs réflecteurs électromagnétiques sur la lune qu'on peut encore utiliser aujourd'hui avec des lasers pour s'en rendre compte. N'importe quel pays pourrait démontrer un éventuel "fake" américain. Ils ne peuvent pas, car la preuve internationale est évidente.

Donc, OUI, ils sont bien allés sur la lune. Quand exactement ? Cela reste un probable mystère.

A noter (avec une réfutation fumeuse de cette conspiration) :

voir la vidéo

Ce qui confirmerait que les missions de la NASA étaient bel et bien décalées.

Id41le 17 novembre 2019 à 12:56

Si j'ai juste (?). Ce serait l'équipage d'Apollo 11 avec la mission Apollo 10 (nommée 11 en interne) qui sont allés sur la lune (avec <10% d'échec possible au décollage d'Apollo 11 lors de la retransmission). 🤔 😉

Une étude météo des photos de la terre permettrait de le prouver (encore si elle ne proviennent pas d'Apollo 11).

Tout est vrai (à part possiblement Apollo 1 et la durée d'Apollo 2), ce serait juste une question de décalage de dates par rapport à la version officielle...

Merlinle 17 novembre 2019 à 15:32

La seule grande conspiration de cette période 60-70, c'était celle du Watergate. Et on sait comment elle a fini.

Pitié, arrêtez avec les théories conspirationnistes sur Apollo !!!

catile 18 novembre 2019 à 14:16

@Aurel : oui, je dis beaucoup de choses parfois stupides, et c'est un problème que j'essaie de résoudre, comme celui de la Lune par exemple, qui me turlupine depuis mes 2 ans, âge auquel j'ai assisté à l'alunissage ( j'ai presque l'impression d'avoir moi-même aluni en écrivant ça !!) en direct ( et en écrivant ça, de nouveau, ça me reprend, je me redis que c'était pas possible en direct ! ... Ah quand ça veut pas, ça veut pas...!) Il faut dire que ça a été un truc assez dingue à vivre, et tellement fort que ce doit être mon 1 er souvenir de vie !! ... qui d'ailleurs à donné sa vocation à mon fameux frère qui bosse là-dedans pour tout vous dire.
Concernant la ceinture, on peut bien évidemment la franchir, des tas de sondes l'ont fait, mais c'est très dangereux et les matériaux de l'époque , toujours me semble-t-il, ne pouvaient pas la franchir, encore moins avec des humains dedans.
Bon, admettons que quand-même ils soient passés avec leur petit truc en aluminium amélioré... Il faut après redécoller.... Et là.... je garantis pas.... et tout ça en direct...
P.S: je mens pas, je déforme un peu la vérité...

@SkaZoï ... on peut se dire tu..... Eh bien oui, je nie, je renie, je dénie.... c'est comme ça... et concernant mon âge, à 6 mois près il est juste ( la petit phrase c'était pour blagouner)....
Parfois, plus le mensonge est gros et mieux il passe... Et j'ai tendance à relativiser les faits historiques qui nous sont racontés... pas confiance dans l'être humain....
C'était quoi la 2ème chose négative que tu me reproches ??? car j'ai senti un brin de mépris/arrogance/énervement ( rayer la mention inutile) dans ton post..

@Merlin : oui, les preuves sont là, il n'y pas de doute ....Mais c'est tout de même une drôle d'idée de fou que de vouloir aller sur la Lune en 1969 , et cela m'a fait m'interroger sur la préparation des astronautes de l'époque qui risquaient leur vie en y allant. Donc à moins de grand lavages de cerveaux chez eux, je ne vois pas comment on peut les avoir convaincus d'aller sur la Lune, à moins d'avoir affaire à des fous.

Malgré toutes ces preuves et vos explications à tous, une conviction est une drôle de chose, on ne sait pas pourquoi on l'a...
Et la mienne, bien ancrée, est qu'aucun humain n'est encore allé sur la Lune...
Et j'y peux rien...

Fropople 18 novembre 2019 à 14:37

@cati je ressens à la lecture de certains de tes messages une forme de déni et de rejet quasi systématique, ce qui peut être interprété, à tord ou à raison (ton intention n'étant connue que par toi-même), comme une forme d'agression envers tout ce qui se dit et donc en extrapolant, envers les individus ayant émis leur point de vue. (d'autant que l'hypersensibilité favorise des réactions émotionnelle intense)
Je suppose que c'est ainsi qu'a réagit @SkaZoi (mais il sera plus à même d'expliciter son ressenti a certaine de tes interventions)
@cati, je ne pense pas que cela soit ton intention, mais le nihilisme que je ressens dans tes propos me semble "lourd" et ne facilite pas des échanges constructif, à mon humble avis. N'y vois pas une attaque personnelle, mais seulement ma perception, nécessairement incomplète, de la situation :)

catile 18 novembre 2019 à 15:18

@Fropop: j'exprime ... donc si ça ne convient pas, peut-être faut-il que les personnes qui lisent s'interrogent sur "pourquoi et en quoi ça dérange".
Moi je lis tout le monde et rien ne me dérange, je trouve que chacun exprime ce qui lui tient à coeur et c'est bien.
Après, je m'exprime aussi... bref, c'est ma conception de l'échange...
Mais si je dérange trop, je peux me retirer du forum, pas de problème... Il suffit de me demander.
Concernant Apollo, j'ai bien expliqué mon vécu, il suffit de bien lire sans interpréter: je n'attaque personne, j'exprime une conviction.
Une conviction est un problème qui peut être interpréter comme du déni, mais ça gêne qui au final si je suis dans le déni ???
On est tous dans le déni de quelque chose. Moi c'est la Lune ...

Merlinle 18 novembre 2019 à 15:43

@cati l'élément le plus dérangeant dans ton discours est que tu affirmes beaucoup de choses fausses en les utilisant pour étayer ton raisonnement (genre le présupposé sur les motivations des astronautes, les matériaux de l'époque, etc). C'est soit une méconnaissance totale des FAITS (ce ne sont pas des opinions) soit un désir de provoquer. Dans les deux cas, cela ne peut qu'amener des réactions, parfois même un peu irritées. Un peu comme si tu essayais de nous faire croire que l'humanité ne pouvait pas se déplacer autrement qu'en marchant sur les mains. Même si c'était ton opinion, cela n'aurait aucune valeur si ce n'est de montrer que tu as des problèmes de perception et/ou de compréhension.

Pour la "drôle d'idée", on peut voir que l'humanité au fil des âges en a eu plein. Sinon on serait toujours à se chercher des poux dans la tête en extrayant des insectes d'un tronc avec une brindille. Et encore. Quant à redécoller de la Lune, c'est beaucoup plus facile qu'à partir de la Terre vu la gravité (6 fois plus faible) et l'absence d'atmosphère (donc pas de frictions).


Pour ceux qui ne connaîtraient pas les circonstances de l'époque, outre la curiosité scientifique, on sort alors de la 2ème guerre mondiale, et les scientifiques et ingénieurs allemands qui ont participé au programme des V1 et V2 ont été récupérés par les deux nouvelles grandes puissances. Et les deux engagent un programme de missiles balistiques qui s'élève de plus en plus. Là, l'espace devient un enjeu géostratégique et militaire. La Lune est un objectif réalisable avec la technologie de l'époque, certes plus rudimentaire mais aussi moins fragile. Il y a aussi un enjeu d'image vis-à-vis du reste du monde et de l'adversaire, montrer qu'on est en tête de la course.

La seule partie de l'histoire qui peut sembler étonnante c'est qu'on ait arrêté en 72, et ça aussi, ça s'explique : désaffection du public américain qui ne voit plus l'intérêt de la dépense et essoufflement des Russes qui ont commencé à miser sur l'orbite terrestre vu qu'ils étaient largués pour la Lune. Du coup, les budgets se resserrent , mais il faut rester dans l'espace parce que les autres y sont, donc on se contente de l'orbite terrestre, et côté innovation, on mise sur le programme navette.

Avec la chute du mur de Berlin et l'effondrement de l'empire soviétique, l'espace n'était plus aussi utile stratégiquement mais les intérêts économiques s'en sont mêlés : développement de nouveaux matériaux, de nouveaux médicaments, mise en orbite de satellites en grand nombre (télé, internet, GPS et j'en passe). Du coup, il y a eu des budgets spatiaux, mais plus comme avant.

Aujourd'hui, c'est le triomphe du commerce spatial. Le privé s'est bien installé et commence déjà à prévoir la suite : colonies (Lune, Mars), exploitation minière des astéroïdes, usines dans l'espace... Mais tout ça va rapporter, à terme. Donc il y a une grosse motivation économique pour continuer.

SkaZoile 18 novembre 2019 à 15:44

@cati la véracité d'un fait historique s'établit de manière scientifique par la recherche des différents sources appuyant cet évènement. Ces sources peuvent être écrites , audibles ou visionnables, recueillies de témoignages, d'observations directes ou par raisonnements arborescents. Quand il y a 400.000 personnes qui peuvent témoigner d'avoir participé à ce seul lancement, je trouve qu'il devient fou de renier tout ce monde pour dire que c'est un complot et que ça n'a jamais eu lieu.

Le déni me dérange, car il altère la perception de la réalité des gens qui vous entoure. Dans la théorie du complot, il y a un raisonnement basé sur le déni où seule la force de persuasion s'avère efficiente. Malheureusement, cette force de persuasion s'appuie fortement sur l'empathie, qui est un moyen de communication plus efficace que le rationalisme scientifique sur la majorité de la population.

Et du coup, beaucoup en arrive à croire aujourd'hui que la terre est plate, l'univers est fini comme une hémisphère nous entourant, que des reptiliens dirigent le monde. Et pire : que l'homéopathie peut soigner des néoplasmes, que la vaccination provoque l'autisme. Et ces dénis tuent.


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?