Sciences et techniques

Question : Plus de femmes que d'hommes zèbres?

  1. Accueil
  2. Forums
  3. loisirs, passions et hobbies : Sciences et techniques
  4. Question : plus de femmes que d'hommes zèbres?
Question : Plus de femmes que d'hommes zèbres?
Pixle 20 mars 2019 à 14:19

Laissez moi vous donner une explication, ou le cheminement qui m'a fait arriver à cette question..
J'ai remarqué que sur le forum, il y a une grande partie (majorité) de Dames et donzelles, du coup soit elles sont plus en quête de partage, d'amitiés, ou d'amûr, soit elles ont plus de mal à les trouver, soit elles sont plus nombreuses.
J'ai raccourci à donf.

On sait que pas mal de femmes sont plus sensibles, empathiques, et qu'elles partagent souvent mieux et plus facilement leurs émotions, leurs ressentis. Est ce que cela explique le grand nombre de femme ici?

Les hommes sont ils moins enclins à chercher des copains et copines zèbres? Ou à laisser parler leur coeur ou leur bide? Sont ils plus souvent dans le repli sur soi, que les femmes quand ils vont mal ? (je ne parle évidemment pas des exceptions, d'hommes qui délivrent leurs sentiments ouvertement, sans crainte, et avec des mots).
D'ailleurs l'homme atypique (j'en ai marre de dire zèbre) parle-t-il plus que l'homme dit "typique"...

Que disent les stats dans le monde sur les sexes des hauts potentiels? Et doit-on s'y fier? Parce que d'un pays à l'autre, d'une étude à l'autre, il est presque certain que les chiffres ou les méthodes d'analyse ou de statistiques ne soient pas les mêmes, mais se dégage-t-elle une tendance (ouais je féminise le queutru quoi 😂)

Et donc comme dans l'immédiat et pour des raisons stupides, je suis bloquée dans mon travail.. (les hautes sphères incompétentes.. ne pas s'énerver.. ne pas s'énerver.. faites l'amour pas la guerre..) voilà pourquoi je profite pour ouvrir ce post, sûrement inutile au possible, et probablement mille fois moins bien écrit que mes coupains coupines qui déchirent de l'écriture et du verbe !

Mais j'ai quand même envie de savoir ce que vous pensez de ça, ou ce que vous avez pu lire. Même si on en fera pas une certitude ou une vérité absolue car les vérités des uns... nan c'est pas ça l'dicton.. euuuhh... bon SI vous arrivez à comprendre un peu ma/mes questionnements je vous remercie d'avance 😂

Sinon ben ça vous aura occupé un moment !

Bisous poutoux

Vôtre Pix !!

patrickle 20 mars 2019 à 15:09

vaste sujet que tu lances là.

je pense que, la proportion de HP et/ou d'hypersensible doit être la même chez les hommes que chez les femmes mais que les mesures sont tronquées.
Si on prend l'hypersensibilité, ce n'est pas très bien vu pour un homme alors que ca parait logique chez une femme. donc les hommes vont avoir tendance à le cacher (et si c'est un bon HP, mettre un masque où il ne s'en rend pas compte lui-même), tandis qu'une femme a plus 'le droit de se laisser aller.
par contre si un homme va laisser transparaitre ses émotions, comme il aura eu le courage ou plus besoin, il les laissera aller plus fort. (et passera pour une chochotte au yeux de pas mal de gens).
si on prend l'intelligence froide, on l'attribue plus aux hommes. donc on aura tendance à dire aux filles , ne fait pas polytech (par exemple) , c'est pour les garçons, tu devrais faire infirmière ca te convient mieux (surtout avec ta sensibilité !). Ah nouveau, une femme pour qu'elle puisse faire de grande chose, devra avoir de grandes qualités et une grande force de caractères, donc elle fera des grandes choses. et là, on dira : oui mais elle, elle est exceptionnelle.

Merlinle 20 mars 2019 à 15:23

Je vais probablement sauter à pieds joints dans la gamelle, mais bon...

Pour moi, les personnes surdouées sont justement celles chez qui la distinction genrée s'applique le moins (dans le mode de pensée, hein, je ne suis pas en train de refaire une théorie du genre). Les traits de caractère "masculins" et "féminins" y sont généralement pas mal distribués, même s'ils ne sont pas toujours acceptés pleinement, toujours à cause du poids social normatif.
Les attitudes masculines et féminines proviennent je le crois davantage de ces normes sociales créées par des non-surdoués, mais lorsqu'on regarde la profondeur de pensée de la plupart des surdoués, on se rend vite compte de la pluralité des sensibilités chez chacun.

Quant à avoir plus de femmes que d'hommes sur le forum, c'est peut-être vrai des actifs (et encore), mais sur l'ensemble, êtes-vous bien sûrs ? Faudrait voir des statistiques, si Aurel en a :)

Pixle 20 mars 2019 à 15:57

Hum oui je comprends tout à fait Pat. Cela dit moi j'ai eu l'exemple de mecs qui retiennent tout, et quand ils éclatent ils sont violents... (et je parle de vécu)
Donc j'avoue si les mecs pouvaient parfois parler un peu plus, sans tomber dans le mélodrame.. et ça d'ailleurs d'une nana ou d'un mec c'est relou.
Mais bon je m'éloigne du sujet.

@Merlin : Oui tu as sûrement raison, cela dit, même chez les hommes surdoués (et même si je n'en ai pas rencontré pléthore) ils avaient la même retenue, et la même difficultés a exprimer (d'une manière ou d'une autre) leurs sentiments.
C'est peut être parce que les femmes parlants plus et exprimant plus ce qu'elles ont dedans, elles sont plus vite détectées?
Remarque comme le repli dans sa coquille est aussi typique, on repère aussi rapidement les garçons.

Autour de moi les enfants diagnostiqués ou en phase de l'être, n'ont pas encore ces "codes" du "un mec ça pleure pas", ou moins, du coup les mamans ou papas, donc copains ou copines de moi, me racontent. Et en effet petits ils parlent pas mal, même les garçons quand on sait leur ouvrir le verrou.

Mais en tout cas oui ça serait intéressant de voir si des statistiques ont été faites par un pays. Pas pour faire la compèt.

De toute façon des chercheurs partout dans le monde, cherchent les pistes génétiques, héréditaires, c'est passionnant d'ailleurs !

Les coupes d'IRM du cerveau, de tel type d'atypisme à un autre.. On apprend jour après jour, ce que nous sommes.

Merci les copains d'avoir participé :)

Thulsale 20 mars 2019 à 16:53

Si la féminité est l'apanage de la facilité à s'exprimer, j'aurai dû laisser ce côté de ma personnalité s'exprimer bien plus tôt!!!
Dans mon éducation, ma famille, l'homme parle peux. il exprime pas grand choses. il garde beaucoup. il ne dit pas ce qu'il ressent. Sauf par la colère.
Ce modèle paternel m'a beaucoup marqué. Je l'ai reproduit, me faisant souffrir, je m'en rend compte aujourd'hui.

Mais je ne pense pas, il doit y avoir autre choses, qui dépasse les genres. Un rapport à l'écoute offerte par les autres?
S'exprimer c'est tout récent pour moi. L'inscription sur ce forum en est l'illustration de cette nouvelle démarche.
Homme ou femme, j'ai juste envie de vous dire de vous lâcher et de vous exprimer, c'est salvateur, ça fait vachement de bien!

Après savoir si il y'as plus de femmes ou d'hommes inscrits ou bien plus de femmes ou d'hommes qui s'expriment... Aucune idée.

Pixle 20 mars 2019 à 17:02

@Thulsa, oui c'est ça, chez moi et autour de moi c'était aussi souvent ça, l'homme parle peu. Ou la colère.
Après on rencontre des hommes qui parlent librement, mais sincèrement autour de moi c'est une minorité.. pourtant on connait l'impact positif de la parole, ou de l'écriture. Des effets bénéfiques du lâcher pour mieux rebondir.
Comme l'ont bien dit les garçons avant moi, dans notre tranche de siècles, c'était "mal vu" un homme qui pleure, c'était de la faiblesse. Avec le temps, je pense que les mentalités changent. Et c'est profitable à tous ! Au couple, et à la personne elle même ! Qui peut crever un abcès avant la septicémie puis l'explosion de pu (berk) 😂

Aussi dans beaucoup de métier humain, social, médical, on trouve une majorité de femme, justement à l'écoute, et sachant mieux réagir à la détresse humaine. J'ai travaillé en maison de retraite, en hôpital, en crèche, et à part les médecins, et un ou deux aide soignant, tout le personnel était des femmes..

Je pense qu'il y a une facilité, d'où vient elle... du formatage?

Heureusement oui le genre ne définit pas tout :) Mais comme Thulsa le dit, libérez vouuuus !!!

😄

Merlinle 20 mars 2019 à 17:07

maddyle 14 mai 2019 à 19:10

Je dirais que les zèbres (pour reprendre le titre du fil) ont en face deux tabous sociaux:
- les hommes l'hypersensibilité (une intensité que la société peut juger féminine)
- les femmes le caractère (une intensité que la société peut juger masculine)
Mais enfin à mon avis nous nous promenons sur "des terrains d'égalité" peut être plus que la société veut.
Pour ce qui concerne la présence mineure des hommes sur le forum, je ne l'ai pas remarqué. Mais peut être que je me suis limitée à la section amicale.

LibertEchEriele 14 mai 2019 à 19:16

Oui Maddy, ces deux tabous sociaux, comme c'est bien dit 🙂

TomPhallosle 14 mai 2019 à 19:30

Mon père est une rose ignorante et délicate, ma mère est un pommier strict et droit. Je n'ai longtemps été qu'un gland à l'ombre de mes illustres ancêtres. Puis je vis en relevant la tête un rayon de lumière.

maddyle 14 mai 2019 à 19:41

Oui bon exemple:
les pommiers font des très beaux fleurs
les roses ont les épines

les rosiers quand ils ne sont pas en floraison ils peuvent avoir l'air menaçant
les pommiers quand ils sont en fleur et après remplis de leurs fruits ils perdent toute austérité

bonne part de nous on est l'un comme l'autre. La société veut nous mettre tout le temps dans des cases: cette émotion est plus féminine, l'autre plus masculine fait gaffe de bien te ranger.

maddyle 14 mai 2019 à 19:41

🙂 LibertEchErie

TomPhallosle 14 mai 2019 à 19:45

Si je devais prendre la parabole des âmes soeurs, je suis une femme dans un corps d'homme qui attend sa moitié spirituelle pour redevenir complet. C'est rare et donc beau avant le passage si proche vers une nouvelle vie. Je traduis personnellement l'aspect masculin comme l'action trop irréfléchie et le principe féminin comme l'inaction dans la réflexion. ou le contraire ;) Celui qui réfléchit avant, celui qui réfléchit après ;
J'ai collé la parabole du pommier dans les poèmes il me semble.

maddyle 14 mai 2019 à 20:29

Pour rester dans le grand thème du silence et de l'inaction évoqués par l'auteur du fil (Pix merci):
- oui je pense qu'une bonne partie de l'inaction des femmes est due à cet aspect culturel/de société. Surement si elles ont grandi dans des contextes où seulement à l'homme est consentie une action irréfléchie elles feront de tout pour "abattre" leur nature (à coup de déprimes, voir autre), pour assurer une action toujours "réfléchie", pour se conformer à la demande de la société. Je parlerai plutôt d'action réflexe pas d'action réfléchie.

- pour les silences des hommes on entre dans la même figure de style. Les hommes feront de tout pour "abattre" leurs émotions jugées féminines. Cela va engendrer un résultat similaire ex déprimes.

On est tous dans le même lot au final.

D'ailleurs je voulais remercier ce forum pour pouvoir écrire librement.

LibertEchEriele 14 mai 2019 à 21:42

Pareil! Quel pied de s'exprimer si librement face à tant de personnes 🙂

LibertEchEriele 14 mai 2019 à 21:44

Bon, bien sûr, par moments, on aimerait que tout le monde intervienne à un moment donné au moins. Mais, là, peut-être que certain(e)s se feraient trop rabrouer 😉


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?