Entraide et conseils

Se sentir seul(e)

  1. Accueil
  2. Forums
  3. la communauté : Entraide et conseils
  4. Se sentir seul(e)
Se sentir seul(e)
cha21le 04 avril 2019 à 09:59

Je viens d'avoir 18 ans et depuis toujours je me suis sentit différente. Je ne comprend pas la logique des gens qui m'entoure. Je trouve que nous vivons dans un monde parfois absurde et surtout injuste. En effet j'ai eu une enfance et une adolescence difficile car j'étais et je suis dans mon monde, dans ma tête tout fusionne et j'ai un besoins de m'exprimer. J'aimerais tellement faire des connaissances avec des gens qui sont " comme moi " enfin comme nous car c'est pour cette raison que je me suis inscrite sur ce forum. J'ai eu beaucoup de mal avec le système scolaire,j'ai été en échec pendants 3 ans environs, c'est à ce moment la qu'on ma diagnostiquer HP mais pour moi cela voulais juste dire que j'étais un peu en avance sur les autres c'est tout. Quand j'ai eu 15 ans je suis partie vivre en Espagne avec ma maman car nous étions fatiguer du système et dans le lieux ou nous vivions. Pour des raisons professionnelles ma mère a du retourner en France et moi j'ai voulu rester en Espagne car je m'y sentais mieux au niveau scolaire. Je me suis retrouver à 15 et demis vivant toute seule dans un village de Catalogne, j'ai beaucoup mûrie grâce à mon indépendance et ce monde de vie me convient très bien car j'ai toujours su me gérer toute seule depuis longtemps. En arrivant en Espagne je me suis sentit bien car c'était un nouveau dépare,une page blanche. Le fait d'apprendre le catalan et l'espagnole en même temps était un défis pour moi et ça m'a beaucoup stimulé. Aujourd'hui voila 3 ans que je vis ici toute seule et j'ai l'impression que j'ai fait le tour des choses, je parle le catalan et l'espagnole couramment et j'ai aucune difficulté en classe, d'ailler je m'ennuie beaucoup. Je trouve les cours inintéressants, j'ai des camarades qui sont ennuyants à mourir en bref je ne m'exprime plus; en cours on m'empêche de pouvoir lâcher ma créativité et mes connaissances, en terme d'amis je n'ai aucune personne avec qui parler. Je me sens très seule et je n'arrive pas a m'épanouir. Mon but est de trouver, une activité, une passion, enfin quelque chose ou je suisse m'exprimer et m'épanouir. J'essaye aussi de m'accepter, avec ma différence mais c'est assez compliqué... J'en parle ici pour savoir comment vous faites vous ? comment vous sentez vous par rapport à ce sujet ?
Je suis désolé, tout est un peu confus dans ma tête alors peut être que je ne m'exprime pas très bien.

Merlinle 04 avril 2019 à 10:09

L'un des "trucs" que j'ai rapidement compris est qu'il ne faut pas attendre des autres plus qu'ils ne peuvent donner. Ca m'a permis de prendre les gens comme ils sont, qu'ils soient ou non surdoués. Après tout, c'est une caractéristique de notre mode de pensée, mais nous pouvons trouver des points communs au moins partiels avec plein de gens sur plein de sujets. Le tout c'est de trouver des personnes avec qui échanger sur chacun des domaines qui peuvent vous intéresser :)
Bon, le lycée n'est peut-être pas l'endroit idéal pour ça. Quand j'y étais, mes amis étaient au-dehors, pas dans mon établissement scolaire, et je compartimentais bien la "vie scolaire" (là où j'étais obligé d'aller pour obtenir les notes menant au diplôme dont j'aurais besoin pour la suite) et la vraie vie, celle où j'avais envie d'être avec les gens que je choisissais.
Je crois que la différence est une richesse, et qu'il faut la prendre comme telle, surtout pas comme un handicap.

En tout cas, bienvenue :)

cha21le 04 avril 2019 à 10:27

Merci pour ton accueille! Je sais que la différence est une richesse mais je n'arrive pas à l'appliquer ! Et c'est ce qui me pose problème d'ailleurs... j'ai ce sentiment d'handicape face aux nombreuses critiques de mes profs, élèves, entourage proche.. C'est dur de se dire qu'on dérange et qu'on nous demande d'être comme tout les autres, je trouve ça absurde et injuste. Depuis peu j'essaye de travailler sur le fait qu'on ne peut pas changer les gens; j'essaye de prendre les gens pour ce qu'il sont et partager des points en communs mais a vrai dire je ne m'épanouie pas avec ses personnes et c'est pour ça que je me sens seule.

Thulsale 04 avril 2019 à 10:36

Salut et Bienvenue!

Je comprend ton sentiment de solitude, ton envie d'épanouissement, ta recherche de passion. J'ai vécu et je vie la même chose.
Pour moi tu es sur la bonne voie.
C'est ça qu'il faut faire, ce trouver l'activité, la passion qui nous permet de faire une pause dans le brouhaha constants de nos pensés.
Perso, c'est pas mirobolant, mais je me suis mis à peindre des figurines et faire du modélisme.
Une fois à mon bureau, le pinceau dans la main, tout est calme.
Il m'as fallu beaucoup de temps pour trouver l'activité qui me calme, qui chasse l'ennui. Accroche toi, n'arrête pas de chercher, tente des trucs!
Apprend d'autres langues, pourquoi pas le basque? Comme ça d'un bout à l'autre des Pyrénées tu maîtrise ;)
Au sujet des amis et la sensation de décalage par rapport aux autres, la même chose pour moi. Avec l'age j'ai fait le tri, j'ai réduit le nombre, de la quantité à la qualité. Mes amis ce compte sur les doigts d'une mains mais je sais qu'avec eux je peux parler vrai.
Ils sont au courant de ce que je suis et sont un soutient indispensable pour moi. Avec eux on fait beaucoup de jeux de société, biais assez stimulant pour nous qui nous permet de partager des très bon moments.
Pour l'ennui, mon truc, que je m'ennui beaucoup aussi, c'est de le laisser faire. Je le vie sous cette phrase qui m'a marquer quand j'étais plus jeune. C'est dans le film 99 francs de Jan Kounen:
"Accepter de s'ennuyer c'est accepter d'exciter."

cha21le 04 avril 2019 à 15:13

En effet je cherche LA passion/ activité qui pourrait me soulager l'esprit, être dans mon monde et m'épanouir. J'ai commencer à peindre, j'aime bien peindre car ça occupe mes pensés et mon cerveau ne fusionne pas autant qu'avant. Je réfléchie depuis peu à pourquoi pas écrire un livre, sur moi ou alors une fiction de la vie utopique que j'aurais voulu avoir histoire de me transporter l'esprit. Depuis petite j'ai une passion pour les chevaux, d'une pare car j'adore le fait de faire binôme avec un animal, un être sensible et bienveillant. Malheureusement mes chevaux son rester en France avec ma mère car je n'ai aucune possibilités de les avoirs ici et ils me manque beaucoup et les avoir au près de moi m'aide énormément. Pendant les fête de Noel j'ai eu un accident de cheval et je me suis cassé une lombaire, je suis encore en convalescence et je n'ai plus trop confiance en moi à cause de cette chute car je culpabilise beaucoup. Du coup j'essaye quand même de chercher une nouvelle passion ou autre dans la quelle je pourrais m'épanouir avec ma propre personnalité.
Quant à apprendre de nouvelles langues pourquoi pas !! je pense depuis le début de l'année à approfondir mon anglais et commencer à parler Allemand ( étant suisse l'allemand m'aiderai beaucoup!) Pour ce qu'il est de l'ennuie cet une chose que je n'arrive pas a accepter et j'aimerai bien être ce genre de personne a prendre et accepter de s'ennuyer pendant un moment car au fond ça me ferai du bien. D'ailleurs mon grand-père maternelle disais tout le temps " quand t'en auras marre de t'ennuyer tu feras autre chose".

Merlinle 04 avril 2019 à 16:03

La ou les ? Parfois il est intéressant de se laisser porter par des passions différentes en fonction des moments, de l'inspiration, des envies. On n'a pas forcément un seul centre d'intérêt, surtout quand on est surdoué et que l'esprit fonctionne à différents niveaux en même temps.

Si ça vous intéresse, j'avais tenté de décrire le côté touche à tout du surdoué tel que je le vis dans ce post : [url]https://www.apie-people.com/forum/communaute/surdoue-zebre-haut-potentiel-atypique/touche-a-tout-bon-a-rien-4246[/url]

Pour l'écriture, il suffit de s'y mettre, et ça viendra une fois que vous aurez mûri vos idées :)

Thulsale 04 avril 2019 à 16:24

Bien entendus mon avis vaut ce qu'il vaut.
Je ne peux que te pousser à continuer ta recherche de LA passion. Perso, j'ai chercher pendant des années, j'ai tenté pleins de truc, je me suis souvent planté et la recherche de l'épanouissement est encore en cours. Comme toi et ta passion pour les chevaux, j'avais quelque chose dans lequel je me sentait bien, je l'ai mis de côté pour certaines raisons et j'ai arrête de pratiquer. Ça m'a beaucoup manqué mais final j'ai trouvé autre chose. Je suis tombé dessus complètement par hasard. Peins, écris un livre de SF, apprends des langues compliquées et je me répète, essaies des choses nouvelles! Plein! Et suis d'accord avec Merlin! On as un coté coteau suisse.
En un mot, combat l'ennui avec tout ce que tu as :D Ton grand-père à des mots très juste!
Même si je accepte de m'ennuyer je passe mon temps à lutter contre. D'après ma psy si je m'ennuie c'est parce que j'ai un besoin de stimulation intellectuel important. Les divertissements "Classique" ne satisfont pas ce besoin de stimulation. Faire de la peinture, du modélisme, jouer à un jeu de rôle ou un jeu de société, c'est ce que j'ai trouvé pour palier à ce besoin. Je m'évade, je remplace le bruit des pensés par des projections imaginaires.

cha21le 05 avril 2019 à 10:31

je suis d'accord avec vous sur le fait que nous somme un couteau suisse, nous sommes des personnes qui sont sensibles à être intéressés par pleins de sujet mais j'ai toujours cette conviction que nous avons chacun une branche/passion/activité dans la quelle nous nous épanouissons vraiment. Ou bien peut-être la somme d'une diversité d'activité nous épanoui? C'est un sujet ou je me questionne beaucoup et je le remarque a l'heure de choisir une orientation professionnelle.. C'est très difficile pour moi de "choisir" ce que je ferai plus tard, j'hésite entre deux choix. Nous sommes dans une société ou maintenant les jeunes adolescents doivent choisir leur voie et je trouve ça très oppressant. Comment choisir une vocation quand tout m'intéresse ? Alors oui j'ai encore toute une vie pour choisir ma voie, j'ai le temps de me tromper de chemin et d'aller sur celui qui me convient le mieux, mais ce besoin de contrôle absolue sur ma vie "m'oblige" à avoir une vision claire de ce que je ferais plus tard. Ce sujet est très important selon moi car toute ma vie j'ai vue des gens qui travaillent dans une profession qu'ils n'aiment pas et il est pour moi impossible de se dédier dans une profession où l'on s'ennuie ou que l'on n'aime pas. Sujet assez complexe qui pour moi ce mène sur toute une vie !

PS: désolée pour se hors sujet mais c'est ce qui m'ai venue par la tête!

Merlinle 05 avril 2019 à 11:00

Bien sûr que l'orientation de départ est importante, mais il ne faut pas pour autant penser qu'elle est immuable. On peut changer de chemin au cours d'une vie :)

LibertEchEriele 05 avril 2019 à 18:40

Oh, petit Cha21, on aurait envie que tu ronronnes.. Je me demande, aujourd'hui, est-ce que tu n'aurais pas besoin d'un petit retour au bercail, maman et les chevaux? Ou est-ce que je me trompes complètement? Etre indépendant, c'est bien, mais il faut aussi savoir, quand on en a besoin et que c'est possible, se rapprocher de certaines présences, sans penser qu'on fait un retour en arrière. Le saut dans le futur, je ne sais pas, mais le retour en arrière n'existe pas. On évolue et on apprend à chaque instant. Mais avant tout, dis-moi, tu ne te sens pas bloquée en Catalogne?

Gwenouillele 08 avril 2019 à 22:50

Je plussoie avec Merlin. Compartimenter les choses m'a bcp aidee. Se dire qu'il y a l'ecole, mais pas que. Pour ma part, trouver des gens qui me ressemblent ne m'a absolument pas aide. Bien au contraire. J'ai trouve mon salut dans les gens gentils. J'ai vire de ma vie tous ceux qui passaient leur temps a broyer du noir ou a trop reflechir, car la vie ne se passe pas dans notre tete, meme si on y passe le plus clair de notre temps. J'etais heureuse de pouvoir revenir a des conversations plus simples, ou le but n'etais pas de prouver a l'aide de mots de plus de 4 syllabes et de phrases incomprehensibles, qu'on etait plus doue que son voisin.
Ma passion m'a bcp aidee, mais elle n'a pas ete toujours une passion. On tend a aimer ce dans quoi on est bon. Or, quand on debute on est rarement bon, excepte si on est un genie dans un domaine en particulier, mais ca reste relativement rare. La passion est venue avec la perseverence, la pratique et l'echec. Il faut aussi savoir qu'une passion est toujours a double tranchant, meme si on a du mal a se l'imaginer. On doit parfois faire des choix drastiques, comme "passion ou famille ?", des choix aussi compliques parce au'une passion poussee peut entrainer des pb. Dans mon cas, des soucis de cordes vocales, bcp de stress quand on a des concerts prevus et qu'on a une exctinction de voix. Ca peut etre un poids pour toute la famille, et la famille ne la partage pas toujours. Dans mon cas, mon mari doit garder ma fille quand je chante. Ce n'est pas la fin du monde me diriez vous, mais quand j'ai des semaines de concerts, suivis de week-end de repet, ca peut vite devenir lourd pour celui qui subit. Sans compter qu'une passion on aimerait la partager et que les proches n'ont pas necessairement envie qu'on les gave avec ca 😂 Enfin, il y a des jours ou je n'ai pas envie de chanter, et ou je dois chanter malgre tout. A un certain niveau, la passion peut devenir devoir, ou douloureuse.
Tout ca pour dire qu'il y a sans doutes de d'autres moyens de s'epanouir qu'avec une passion, et que parfois, dire "oui" a toutes les petites curiosites qui nous titillentm ca fonctionne bien.

Vous n'avez jamais teste la semaine du oui ? Pour ma part j'ai teste et j'ai trouve ca tres fun, meme si je ne suis pas certaine qu'ajd je serais capable de recommencer (c'est mon cote paradoxal qui parle).

EDIT : Pour revenir a cette histoire de domaine ou chacun s'epanouit, pour ma part j'ai plutot toujours eu la sensatien d'etre bonne partout, mais de n'etre excellente nul part. Autrement dit, de ne servir a rien XD

Gargarinele 09 avril 2019 à 09:38

À 18 ans, j'étais loin d'avoir autant de recul que toi. C'est déjà un bon début d'identité non ? Mais surtout n'oublie pas que tu n'es pas seule. Euh... bisous bisous :)

TomPhallosle 10 mai 2019 à 14:21

Devenez schizophrène, vous ne serez plus jamais seuls. (humour décalé)

NabouNaboule 10 mai 2019 à 14:28

:) ahh mais moi j'ai plusieurs personnes dans ma caboche :) dont une que j'ai enfermée a double tour avec des chaînes et une croix du Christ


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?