Amour et amitié

Amour à quatre!

  1. Accueil
  2. Forums
  3. discussions libres : Amour et amitié
  4. Amour à quatre!
Amour à quatre!
Laurent-Mourillonle 15 mars 2022 à 21:28

Bonsoir, dans une relation il y a le mental et l'émotionnel
Une personne a
*un émotionnel (qu nous appelerons par le prénom: exemple Pierre)
*un mental (que nous appellerons par le pseudo: exemple CAMPAGNARD) et
Supposons que Pierre CAMPAGNARD et Lucie SOURCE essayent d'avoir une liason
Il faut que CAMPAGNARD et SOURCE s'aiment mais aussi que Pierre et Lucie s'aiment
voire que CAMPAGNARD et Lucie s'aiment et que SOURCE et Pierre s'aiment.
Ca veut dire qu'il faut créer 4 relations réciproques, donc 8 relations!

MaisEncorele 15 mars 2022 à 21:44  •   77058

Tu m'étonnes qu'il faille d'abord stabiliser la barque émotionnelle !😄 😉

Laurent-Mourillonle 16 mars 2022 à 10:19  •   77087

voir la vidéo

Abderianle 18 mars 2022 à 22:51  •   77373

"Aime-toi et tout coulera de source". 😇

Laurent-Mourillonle 19 mars 2022 à 09:45  •   77394

@Abderian Ca ne suffit pas! Tu es d'accord que toi même ne peux aimer un/e partenaire qui serait idiot/e? C'est réciproque bien sûr. Or des femmes correspondant à ton profl, il y en a une pour 10 000 habitants!

Juliette.le 19 mars 2022 à 10:00  •   77396

Et encore, cette équation me paraît légère. N'y aurait-il donc aucune composante qui nous échappe encore?
Moi, j'oscille entre ces deux états : me dire qu'effectivement, pour que ça marche, l'homme que je devrais rencontrer aurait telle et telle caractéristiques et puis, constater qu'il demeure un ptit truc qui ne se loge dans aucune case, et qui est pourtant indispensable pour faire un tilt. Non?

Laurent-Mourillonle 19 mars 2022 à 10:49  •   77401

@Juliette Je voulais m'excuser d'avoir été un peu cash. Mais il faut voir le Réel en face!
Oui il y a le profil (vocation et niveau énergétique): condition nécessaire mais pas suffisante.
Ensuite effectivement il y autre chose, qui a peut être trait au vécu de chacun ou ... indéfénissable!

Une partie seule accessible au cerveau droit émotionnel, lol!

Kumole 19 mars 2022 à 11:25  •   77402

À titre de rappels,

On récolte ce que l'on s'aime.

L'amour est indifférent à toutes lois de probabilités.

Rencontrer l'autre n'est possible que si l'on se rencontre d'abord soi-même.

La véritable alchimie ne peut se réaliser qu'in praesentia.

La vie est un mystère à vivre, pas une problématique à comprendre.

Celui qui veut fabriquer de l'or n'y arrivera jamais. Celui qui sait faire de l'or n'en a plus besoin.

L'enfer est pavé de bonnes intentions.

À toutes fins (faims ?) utiles

paradoxle 19 mars 2022 à 13:01  •   77406

Et le paradis est pavé de mauvaise intention !
😋

authentiquele 19 mars 2022 à 16:14  •   77412

C'est compliqué alors 😉 !
Je ne sais pas s'il faut tant réfléchir!

MaisEncorele 19 mars 2022 à 16:28  •   77413

@Laurent-Mourillon ou les relations dissociées, @Abderian ou l'amour de soi et tout va, @Juliette. ou l'idéal avec une pointe d'inconnu, @Kumo ou l'alchimie de la pleine conscience, @paradox ou gare aux loups ! 😉
Où est la vie ? ; risque de se suffire à soi-même ? ; dans l'autre sens c'est plus casse-g..... mais tellement plus exitant ; intellectualisable qu'une fois rencontré ; lâchons prise... 🙂

@MaisEncore ou l'amour inconditionnel qui permet tout ?
🙂 😉

Juliette.le 19 mars 2022 à 18:55  •   77437

Mais encore @MaisEncore? 🙂 Qu'est-ce que ça donne concrètement ton amour inconditionnel, en relation amoureuse?

paradoxle 20 mars 2022 à 05:10  •   77486

Ah !!! si dans une relation il n'y avait que l'émotionel et le mental, ce serait si simple.

Ozle 20 mars 2022 à 11:26  •   77498

une relation est définie par les deux parties qu'elle relie, donc 4 me paraissent suffire dans ton exemple (et non 8).
et comme @paradoxe, je pense qu'il t'en faudrait une infinité 😄

perso je dirai qu'il faudrait juste un sous bois, ou un champs, traversé d'une rivière, pour que l'amour soit dans le pré 😉

MaisEncorele 20 mars 2022 à 16:25  •   77511

Il me semble que se connaître soi-même permet d'imaginer que l'on peut croiser et reconnaître son « autre » idéal [et connaître l'alchimie délicieuse]. Mais s'appuyer uniquement sur ce postulat serait ne pas considérer que c'est par et avec les autres que l'on se construit, que ce sont nos expériences qui nous forment et nous transforment... donc se connaître et s'aimer [ne coule pas de source] relève d'une connaissance sans limites, d'un processus infini... Alors cela est-il suffisant pour être certain d'être heureux ?
[L'amour inconditionnel en relation amoureuse] @Juliette. 🙂, donne de très belles rencontres, riches de leur impertinence ou improbabilité ! Ou jouer en impro., créer et découvrir ainsi des accords insoupçonnés ou inconnus jusqu'alors. Dépourvus d'attentes donc l'esprit libre, dépourvus de préjugés donc ouverts aux chants des possibles. Il s'agit de ne pas s'enfermer dans des à priori illusoires et restrictifs. Mais cela demande de savoir donner sans jamais le regretter et de savoir se protéger en n'allant pas trop vite pour autant. [gare aux loups !] Être libre cela s'apprend et se construit... ce n'est jamais le plus facile.

Aimer et être aimé, ou la soumission totale aux vibrations de son être et de ce monde. C'est le jeu... à nous d'accepter de vivre sans avoir peur de donner et d'accepter de devoir faire un choix : celui de dessiner un projet de vie et d'en accepter les contours ou celui de laisser la vie à la vie... Mais quel qu'il soit, rien ni personne ne doit jamais nous empêcher de cultiver notre jardin 😉 et de définir ce que l'on souhaite accepter ou non. Pour ainsi se préserver soi-même et toujours être bienveillant avec l'autre, inventer une vie qui ne sera pas parfaite mais idéale, une vie qui sera choisie et non subie !
Prenons la scène gentiment amenée par @Oz ; avoue que tu la vois 😉 Qu'est-ce qui te permettrait de la vivre ou pas ? As-tu des limites et pourquoi ? Attends-tu quelque chose, et pourquoi ? Penses-tu tout voir et tout maîtriser ? Etc... etc...
Concrètement, il me semble qu'apprendre à gérer les éléments de notre vie est indispensable mais que cela ne justifie pas toujours de se limiter l'esprit et le coeur 🙂

Juliette.le 20 mars 2022 à 17:32  •   77520

Oui, merci pour ta réponse, c'est très bien dit @MaisEncore, je crois que tout y est. Et ce que tu décris si bien, c'est d'ailleurs la recette pour toutes sortes de relations et d'expériences. Rester vigilant vis-à-vis de notre tendance à simplifier, restreindre, encaser, gâcher.

gildele 20 mars 2022 à 18:18  •   77526

Hello tout le monde ...Je decouve ce fil ... incroyable à mes yeux !
Et je crains de ne pas parler la même langue que beaucoup ici !

Perso :
j' aime et je suis assez souvent aimé j'aime et j'assume le risque de ne pas être aimé en retour ....

Tout autre mot est hors sujet .

Quand je me nourris, je ne cherche à comprendre tous les paramètres de la digestion et de l'apport à mes corps physique, mental et éthérique de la gamme de nutriments d'un aliment ....
Je pourrais détailler plus encore la métaphore sur l'echange constant et l'enrichissement mutuel entre monde animal et végétal à travers la nourriture,
mais un mot de plus serait , à mes yeux, superflu .... sauf ceux ci :

**Je vous aime**

Abderianle 20 mars 2022 à 20:41  •   77534

Chacun fait avec ses ressources et ses dispositions ; la source du problème est la source de la solution, et il faut pour avancer que les évidences puissent s'écouler (oui, je prends le ton apophtegmatique parodique ^^) ! En pratique cependant, tout est affaire de construction, de révision, d'échanges, d'événements, d'avancées et de reculs... Je crois que c'est probablement la première leçon : il n'y a aucune évidence et guère de déjà-donné, pour cela comme pour le reste, car si Rome ne s'est faite en un jour, l'Amour ne se fait pas non plus en plus de 3000 ans. Ah, comme il est des choses qui prennent du temps ! 😄

Laurent-Mourillonle 21 mars 2022 à 19:09  •   77578

@paradox heureux que tu reviennes, on m'avais dit que tu étais parti!

@Kumo Rencontrer l'autre n'est possible que si l'on se rencontre d'abord soi-même.
minute papillon, perso j'ai réglé tout cela, 32 ans de divan: je croyais naïvement qu'un fois que toutes mes blessures seraient refermées
et que ma vocation serait apparue, je connaîtrai enfin la paix!
Hélas, il reste le problème de la différnce zèbre/monsieur-tout-le-monde.

Car tu n'as qu'une personne sur 20 000 qui soit compatible avec toi!
Et les cafés philos sont soit fermés par le confinement soit entre les mains de personnes aux idées étriquées (qui n'attirent pas les zèbres)
Comemnt rencontrer d'autres zèbres, en présentiel?

Kumole 21 mars 2022 à 19:17  •   77579

L'amour est indifférent à toutes lois de probabilités.

Celui qui veut fabriquer de l'or n'y arrivera jamais. Celui qui sait faire de l'or n'en a plus besoin.

Je n'ai malheureusement rien de "plus pertinent" en stock.

Laurent-Mourillonle 21 mars 2022 à 19:21  •   77580

@authentique Je ne sais pas s'il faut tant réfléchir!
Je ne peux faire autrement ! j'ai un découpage conceptuel très fin!

@MaisEncore intellectualisable qu'une fois rencontré ; lâchons prise...
ne pas lacher prise trop top! Pour l'instant "On lâche rien!", lol!
http//media.sudouest.fr/1652785/1000x500/so-5fc512dc66a4bdd341fbc430-ph0.jpg?v=1606752361

Je pense que nos jugements sont très influencés par nos expériences!

authentiquele 21 mars 2022 à 22:48  •   77594

@Laurent-Mourillon, je comprends tout à fait.
Je me disais juste que c'est quand j'ai arrêté de me triturer le cerveau en tous sens sur le sujet de l'amour que je suis arrivée à trouver qui je souhaitais dans ma vie amoureuse. Bien sûr, je me suis trompée souvent. Bien sûr, j'ai connu des échecs. J'ai été malmenée ou manipulée comme tant d'autres. Il est certain aussi que les rencontres virtuelles n'aboutissent pas toujours. Souvent, ça s'essoufflait et la rencontre ne se faisait pas. Parfois aussi la rencontre aboutissait mais au bout de quelques temps, je me rendais compte de certaines choses qui m'insupportaient vraiment. J'ai aimé longtemps même mais malheureuse de ressentir des incompatibilités profondes.
Finalement, je n'ai plus chercher à vivre une relation amoureuse. Je me suis concentrée sur moi, mes projets, mes envies. Je suis devenue une observatrice et j'ai écouté mes intuitions. J'entrais dans une relation amicale surtout, une relation solide, sur le long terme, parce que j'aimais être avec l'autre, échanger. Un jour, l'amour était là alors que je ne m'y attendais pas. J'ai eu la chance de rencontrer un zèbre. C'était ce que je souhaitais. Ceci dit, je pense que la relation s'épanouit grâce à pleins d'ingrédients variés que chacun veut bien incorporer délicatement à la recette.

gildele 22 mars 2022 à 06:48  •   77609

Suis je hors sujet en affirmant que celui/celle qui veut fabriquer de l'or n'y arrivera jamais et que celui/celle qui sait le faire n'en a pas besoin ... car une pluie dorée l'enrichit tous les jours ....

Kumole 22 mars 2022 à 10:31  •   77619

syndrôme Gad Elmaleh, peut-être ? 🤔

MaisEncorele 22 mars 2022 à 17:26  •   77632

Bien sûr @Laurent-Mourillon, nos jugements sont influencés par nos expériences. Et c'est pour cela qu'il est indispensable, à mon sens, de cultiver la compréhension qui permet de faire des choix sans dénigrer plutôt que le jugement qui enferme et prive de beaucoup... 😉
Si tu as besoin de "codifier" les choses, l'expérience donnée par @authentique peut être un bon support, un exercice qui permet de prendre le temps d'approcher et de rencontrer les autres, au sens propre comme au figuré et zèbres ou pas. Ensuite, seulement, tu pourras te "caler" sur des éléments qui ne te conviennent pas ou qui ne collent pas... mais aussi sur des éléments qui t'attirent ou t'intéressent alors que tu ne les soupçonnais pas ! C'est ça rencontrer l'autre, accepter le mouvement, avec lui mais aussi en toi... Et bien sûr que se dire qu'il y a plus de chances que ça colle avec un autre zèbre est logique et rassurant. Mais ces conseils restent valables car aucun zèbre n'a les mêmes rayures, véritables empreintes digitales, ils sont différents comme nous le sommes tous... Et qui dit que tu ne serais pas plus heureux avec un autre équidé ? Justement parce que différents !
Avec ou sans rayures, les choses ne vont bien que s'il y a expression et discussions autour des singularités et besoins de chacun... si la sensibilité vis-à-vis des fondamentaux est connue-partagée-respectée, le reste n'est qu'une question de lâcher-prise ! Comme sur ton lien photo : l'apprentissage de la vision des multiples voies, des : "j'suis coincé -en plein milieu de la parois- venez me chercher !" mais tu es le seul à pouvoir te sortir de là (et tu y arrives), de l'existence et de la confiance que tu dois accorder et donner à "un autre" qui t'assure... Puis la descente en rappel ou l'ivresse du lâcher prise !!!! Quel pied ! 😉

@gilde 🙂, pour quelqu'un qui vient nous dire que nos mots sont hors-sujet ou "de trop", tu nous proposes des concepts bien élaborés avec ton lien... Ne serais-tu pas si libre que ça ? 😉
Oui il y a un monde entre celui qui sait faire de l'or et celui qui glane les poussières d'étoiles... Chacun ses expériences, chacun ses facilités et difficultés, d'accord pas d'accord... il est bien là l'intérêt d'échanger. Partager pour le plaisir de transformer nos perceptions de l'instant en perceptions améliorées, nouvelles ou autre... mais riches certainement.

J'aurais bien proposé une battle autour des 3000 ans de réflexions et de concepts visant l'amour et notre quête du bonheur mais je n'ai que ma petite expérience à proposer... Alors si vous avez d'autres belles références à "envoyer", cela ne sera que du bonheur en plus !
Moi aussi **je vous aime**, alors voici un baiser 2022 😉 :
voir la vidéo

Laurent-Mourillonle 22 mars 2022 à 18:28  •   77637

Avant tout dire que je suis matheux de nature, c'est à dire "découpage conceptuel" hyper fin: Ca veut dire concretement que là ou une personne normale voit un concept, j'en vois 2 ou 3!

@authentique j'ai arrêté de me triturer le cerveau en tous sens sur le sujet de l'amour que je suis arrivée à trouver qui je souhaitais dans ma vie amoureuse
D'accord, mais en pratique, où et quand? Essayons de réfléchir au cas général! N'oublie pas que tu n'as qu'un seul homme sur 10000 qui te convienne!
Je me suis concentrée sur moi, mes projets, mes envies. Je suis devenue une observatrice et j'ai écouté mes intuitions
en effet, je fais cela aussi, je quitte le monde des utopies et je fais des actions concrêtes (conférences principalement), déjà tu te sens mieux parce que tu peux te réaliser "now and here", donc du coup la pression baisse!

@gilde Suis je hors sujet en affirmant que celui/celle qui veut fabriquer de l'or n'y arrivera jamais et que celui/celle qui sait le faire n'en a pas besoin ... car une pluie dorée l'enrichit tous les jours ..position théorique (dans certains cas)

@MaisEncore que le jugement qui enferme et prive de beaucoup Oui je sais les pensées négatives sont autoréalisatrices, mais à côté de la théorie t u as le Réel, si tu pêches à la ligne dans la piscine municipale (lol!), tu as beau avoir un esprit super-positif, ça ne mordra pas (lol!)
ceci dit je ne suis pas là pour mettre en scène mon futur échec! Ca va le faire, mais ca vas demander 4 fois plus d'énergie qu'à un autre!
Chacun ses expériences, chacun ses facilités et difficultés. oui Gilde, même si tu ne els vis pas et ne peux les comprendre, admettons que les autres puissent avoir des difficultés légitimes (de naissance)

PS Là je suis sur une piste, laisser mon émotionnel reperndre du terrain!

gildele 22 mars 2022 à 18:53  •   77638

@MaisEncore, ce ne sont pas vos propos qui sont hors sujet ...!
J'aurai un du préciser que tout mot DE MA PART serait hors sujet....

Une autre précision pour ceux qui ne me connaissent ... J'ai quelques heures de vol. : 69 ans ...et après plus de 15 années de terratapie ...je pense avoir pas mal " curer la marre" ....Bien sûr, on peut tjs racler plus profond ... mais je m'abreuve d'une eau potable, non polluante.... même si ce n'est pas du Vichy céleste ....
Il y a encore peu d' années, j'avais, sur les rapports humains et particulièrement les rapports amoureux, les mêmes interrogations exprimées plus haut ....
Toutes ont volé en éclats ... reste seule la présence de l'autre .... sans projections .... dans une acceptation inconditionnelle ...

gildele 22 mars 2022 à 20:54  •   77641

Re ... je me permet de vous mettre ci-dessous mon témoignage sur un autre fil de discussion de ce forum ... sur un sujet du même domaine ...

https://www.apie-people.com/forum/communaute/surdoue-zebre-haut-potentiel-atypique/atypiqueet-coucher-juste-un-soir-62057#73447

Laurent-Mourillonle 22 mars 2022 à 21:18  •   77643

@gilde je me permet de vous mettre ci-dessous mon témoignage
merci!

zozottele 22 mars 2022 à 22:52  •   77653

@gilde fait gaffe si tu creuses plus tu risquerais de trouver du diamant🙂

Hors sujet, quand tu nous tiens !

gildele 23 mars 2022 à 06:15  •   77678

((( @zozotte, un diamant ? ...Non ...une perle, peut être ...et je t'en ai déjà parlé .

Moi qui ne suis qu'un grain de sable parmis des milliards ...mais j'ai brisé le sablier....et me voilà sous une voûte irisée et nacrée ...la métamorphose est entamée ...
. Suis je appelé à être une perle baroque ?, noire,? rose ?ou grise ? ... à finir dans la coupe de Cléopâtre, .?... à rire de me voir si belle autour du cou de la Castafiore ? .... ou être dans les annales de celles du bac ? ...
Je l'ignore et ceci n'a aucune importance.
L'important est à mes yeux d'être conscient de cette métamorphose et de la vivre pleinement ...en pleine confiance )))

MaisEncorele 23 mars 2022 à 15:10  •   77697

Ok @gilde, je comprends mieux... 🙂
Ton approche est celle de la sensibilité du corps (pour aller vite). Oui elle est merveilleuse quand on a la chance de l'avoir très développée, elle permet à elle seule de sentir toute la beauté du monde (pour aller vite aussi 😉) et de s'épanouir en libérant l'esprit. Mais elle peut aussi devenir un véritable fardeau pour ceux qui ont besoin de sécurité et de stabilité affective... Chacun son approche comme chacun ses "capteurs", le reste est affaire de cheminement personnel : d'abord sentir pour connaître puis apprivoiser et finir par faire des choix de vie... Le tien doit en rendre jaloux ou curieux plus d'un mais il est vraiment singulier et difficilement adaptable à chacun 🙂😉

@Laurent-Mourillon 🙂, ce que j'ai écrit n'a aucune prétention théorique, ce n'est que mon approche personnelle du sujet donc l'expression du réel je te l'assure... Il me semble que quelques pistes t'ont été offertes ici mais certainement pas celle d'aller pêcher dans la piscine municipale 😉. Prends le temps de revenir sur ces échanges car ils sont loin d'être vides de sens et de bonnes pistes...
Si je peux me permettre un dernier conseil, attention de ne pas confondre : laisser l'émotionnel gagner du terrain et permettre au mental de lâcher prise... la première est très très glissante...

Tethysle 23 mars 2022 à 20:19  •   77719

Ma proposition de contribution musicale à ce fil 😉

voir la vidéo

Juliette.le 23 mars 2022 à 20:33  •   77724

Oh, merci pour la découverte de ce morceau @Tethys. Et pour le message crucial qu'il nous envoie. 🙂

Opicinole 23 mars 2022 à 22:22  •   77745

Fil intéressant, merci @Laurent-Mourillon, je ne vois pas quatre mais bien davantage. Je ne sais pas trop en quoi réside l'amour, je sais qu'il unit tous les neurones que nous logeons, soit bien évidemment ceux que nous glorifions dans nos têtes mais aussi ceux qu'on est parfois étonné de ressentir quand l'estomac se noue ou bien quand le coeur fait boum boum tout plein qu'il est garni d'interneurones. Donc la logique parfois celle-ci siégeant dans nos têtes prend son tour de rein avec les deux autres qui lui commandent tout autre chose. L'amour nous tombe dessus, on tombe amoureux, la tête perd sa première place pour la laisser à un tier qui lui fait concurrence sans effort. C'est parce que c'était lui parce que c'était moi.

gildele 23 mars 2022 à 23:15  •   77750

" Si on a la chance de rencontrer quelqu'un avec qui on est heureux pendant toute la vie ...C'est .. c'est merveilleux ...En fait ... c'est un miracle !
... mais si on a la chance de rencontrer quelqu'un avec qui,non va être heureux touteb la nuit ... ben en fait, c'est déjà pas mal !!! .....

la suite ci-dessous :
voir la vidéo

gildele 24 mars 2022 à 04:46  •   77759

Gand merci à toi, @Hatsa , de m'avoir fait découvrir ce texte tendre, qui perle de sincérité ...sur l'éphémére de la chose ... son . effet. mérité !

((( @MaisEncore. ,point de curieux ou de jaloux autour de moi .,mais des lucioles, ( ce coléoptère dont seul les mâles volent ...)

paradoxle 24 mars 2022 à 06:05  •   77760

À trois, c'est déjà pas mal.
voir la vidéo

Bon, désolé pour ça mais un peu de provoc', ça me détend.

Plus sérieux.
voir la vidéo

MaisEncorele 25 mars 2022 à 14:35  •   77844

Sympa aussi de discuter en chanson 🙂. Mais si ça tourne en battle musicale nous allons finir épuisés, plus de 3000 ans d'amour c'est long... surtout si @paradox n'ouvre pas ses chakras !😜
Si l'un d'entre vous a une histoire ou tout autre pensée/réflexion sur l'amour mais d'un autre temps, un conte médiéval par exemple..., ce serait top 😉

paradoxle 25 mars 2022 à 14:38  •   77845

C'est quoi des chakras, des beignets de chrevettes ?

Tethysle 25 mars 2022 à 14:40  •   77846

@MaisEncore

citation :
J'aurais bien proposé une battle autour des 3000 ans de réflexions et de concepts visant l'amour et notre quête du bonheur mais je n'ai que ma petite expérience à proposer... Alors si vous avez d'autres belles références à "envoyer", cela ne sera que du bonheur en plus !Moi aussi **je vous aime**, alors voici un baiser 2022 ?


Après comme tu nous y avais invités gentiment, nous t'avons emboîté le pas tout aussi naturellement 😉

MaisEncorele 25 mars 2022 à 14:44  •   77848

@paradox, oui c'est Cha 😄
Avec la culture qui semble être la tienne, je suis sûre que tu as bien un petit conte culturel local avec ou sans chrevettes à nous livrer 🙂
@Tethys, c'est pour Cha aussi 😉 que je disais que c'était sympa 🙂. Même si dans ce message précédent et mon esprit, il y avait 2 thèmes distincts : les réfs. historiques sur l'amour etc... et un baiser en chanson pour clin d'oeil au **je vous aime** de gilde...

paradoxle 25 mars 2022 à 14:56  •   77852

Bah, je trouve que ce que j'ai posté plus haut me va bien. Pas la chanson, la petite histoire.
Parce qu'en général, les histoires, quand ça commence à parler d'amour, je zappe.

MaisEncorele 25 mars 2022 à 15:07  •   77854

C'est pour ça que précisé : histoire, pensée, réflexion, concept...
Comme ta petite histoire, cela peut s'arrêter à l'arrivée du petit coeur... 😉

Tethysle 25 mars 2022 à 17:33  •   77866

;@MaisEncore

"Sympa aussi de discuter en chanson ?. Mais si ça tourne en battle musicale nous allons finir épuisés, plus de 3000 ans d'amour c'est long..."

De mon point de vue, aborder l'Amour, tant du point de vue de son concept que de son expression, sous l'angle d'une battle n'est pas forcément opérant, excepté si l'on souhaite considérer les liens étroits l'unissant à l'Humour - les deux étant au demeurant fortement conciliables en ce que tous deux se rendent mutuellement appréciables et donc potentiellement aimables. 😉

Et si l'amour a la légèreté de l'autodérision que lui confère tout aussi réciproquement l'humour, alors sans doute doit-on savoir s'aimer pour apprendre à rire de soi et donc, à aimer pour pouvoir faire rire l'Autre, dans la légèreté d'une soie, et pourquoi pas amener l'Autre à pleinement s'aimer à son tour.

Aussi, la battle en ce qu'elle comporte de jeux est une bonne perpective d'expression dès lors qu'elle s'appuie davantage sur le Je des altérités que sur celui des individualités.

"Même si dans ce message précédent et mon esprit, il y avait 2 thèmes distincts : les réfs. historiques sur l'amour etc... et un baiser en chanson pour clin d'oeil au **je vous aime** de gilde..."

Est-ce à dire que l'amour ou, plus précisément, l'idée de l'Amour devrait pouvoir être référencé(e), indexé(e), répertorié(e) en le/la divisant de son expression la plus essentielle ?

Toute forme d'expression artistique n'est-elle pas inscrite dans une période, une époque, une culture, une biographie et ne livre-t-elle pas précisément une histoire plutôt que l'Histoire ?

Quel intérêt trouverait-on à user ainsi d'une telle division ? 😉

Je ne suis par ailleurs pas persuadée qu'une battle musicale de 3000 ans - ou bien davantage encore d'ailleurs, les (Gallo-) Romains n'ayant point le monopole du coeur, fort heureusement 😄 - serait plus longue et donc plus épuisante que l'apport des lectures ontologique et historique par exemple. 😋

MaisEncorele 26 mars 2022 à 15:50  •   77931

@Tethys, il ne fallait voir dans mes propos que des traits d'humour, d'amour et d'esprit...
J'en ai fini 🤘

Tethysle 26 mars 2022 à 16:48  •   77942

Hello @MaisEncore 🙂

citation :
Tethys, il ne fallait voir dans mes propos que des traits d'humour, d'amour et d'esprit... J'en ai fini ?

Justement, nous nous rejoignons précisément sur ce triptyque qu'est l'humour, l'amour et l'esprit ! 👍

L'amour est rieur et se vit sans gravité; il s'accommode difficilement de toute rhétorique ou de toute préconisation; preuve en est : je me prête bien volontiers à l'autodérision ! 😂

Il ne faut au contraire pas en finir mais rester légers ! 🤘

Laurent-Mourillonle 26 mars 2022 à 19:01  •   77954

@MaisEncore

Bonjour! Les problèmes que tu soulèves sont ceux de la mise en place de la relation de confiance. C'est comme deux enfants qui s'amusent à joindre leurs pieds puis à se tenir les main, puis à tendre leur corps de plus en plus vers l'arrière, mais progressivement, en même temps, de façon à ce que l'un des deux ne se lance pas brutalement, déséquilibrant le couple!
(ceci une foi les problèmes d'ego et de blessures résorbés)
Le problème que je soulève est d'une autre nature plus basique, c'est celui de la "rencontre" au sens littéral du terme. Pour toi c'est un acquis que chacun peut aller dans un lieu où il rencontrera des personnes lui correspondant, sans présager de la suite. Pour moi non. Si je vais par exemple dans les brasserie front de mer en bas de chez moi, c'est comme si je pêchais dans une piscine, je vais rencontrer des personnes non seulemnt ne partageant pas mes valeurs: matérialistes intéressées uniquement par la réussite sociale, mais encore et surtout fonctionnant uniqument au ressenti!
J'aurais besoin de lieux de type café philo, café repère, ou de festival. Ces lieux sont devenus extrèmement rares (dans le cadre d'une civilisation de plus en plus matérialiste) sauf à les créer soi-même. Ce que j'ai contribué à faire le 13 mars, dans un festival sur la démocratie!
PS il est possible que je n'ai pas saisi ce que tu as voulu dire, peux tu dans ce cas le reformuler, stp?
PS2 ce que j'évoque est aussi la difficulté d'une personne fonctionnant naturellemnt en cerveau gauche, de naissance, et avec entrainement, moitié en cerveau droit, plongé dans un univers de personnes fonctionnant cerveau droit!

laisser l'émotionnel gagner du terrain et permettre au mental de lâcher prise... la première est très très glissante.
Quelle est la différence?

@Opicino

C'est parce que c'était lui parce que c'était moi.
cette approche n'est pas scientifique!
lol, c'était de l'humour "cerveau-gauche"!

@MaisEncore

Amour, tant du point de vue de son concept que de son expression, sous l'angle d'une battle n'est pas forcément opérant
Et pourtant d'un point de vue scientifique, c'est la même choise: l'assimilation d'un égrégore par un autre (lol) sauf que dans le cas de l'Amour, l'égrégore assimilé est consentant! lol!

@Tethys rester légers !
cette notion m'est inconnue!
(Je ne connais pas la légèreté, mais je peux la remplacer par l'humour)

Kumole 26 mars 2022 à 19:04  •   77955

Un plan à quatre... Une belote ? Une belote coinchée ? 🤔

Tethysle 26 mars 2022 à 19:18  •   77958

@Laurent-Mourillon 🙂

Je me permets de reproduire l'intégralité de mon propos qui, s'il est scindé, perd de son sens :

citation :
De mon point de vue, aborder l'Amour, tant du point de vue de son concept que de son expression, sous l'angle d'une battle n'est pas forcément opérant, excepté si l'on souhaite considérer les liens étroits l'unissant à l'Humour - les deux étant au demeurant fortement conciliables en ce que tous deux se rendent mutuellement appréciables et donc potentiellement aimables. ?

@Laurent-Mourillon

citation :
Et pourtant d'un point de vue scientifique, c'est la même choise: l'assimilation d'un égrégore par un autre (lol) sauf que dans le cas de l'Amour, l'égrégore assimilé est consentant! lol!

Tu sembles vouloir évoquer l'amour d'un point de vue scientifique.

Pour ma bonne compréhension, dans quelle mesure justifies-tu le concept d'égrégore du point de vue de la scientificité ?

Laurent-Mourillonle 26 mars 2022 à 20:01  •   77964

@Tethys Voulais-tu dire que "Amour et battle se rendent mutuellement apréciables et aimables?"
ou que
"Dans le cas de l'amour comme dans celui de la battle, les 2 partenaires se rendent mutuellement appréciables et aimables", lol?

Pour moi un égrégore est
A] définition 1 humaine: une pensée qui (comme une âme) s'incarne au départ dans un être (humain à priori) puis dans un groupe, puis
dans une société, ce qui a pour effet de modifier l'environnement matériel.
B] définition 2: plus large, ne retenant que le passage direct du message original à l'univers matériel.
"Un égrégore (comme une âme) est un programme qui s'incarne et modifie le monde réel selon son projet.

Conclusion: Tout est égrégore (ou fait partie d'un égrégore plus grand): tout humain est un projet de vie,
Dans un couple un des deux a son projet mais peut souhaiter le mettre "au service" du projet de l'autre
ou alors, les deux projets se fondent à égalité, pour former un 3e projet unique
Mais dans tous les cas, faut qu'il y ait compatibilité des projets!
C'est une vision un peu "innovatrice", j'en conviens! :🙂

Tethysle 27 mars 2022 à 16:04  •   78015

Hello @Laurent-Mourillon 🙂

Permets-moi de te chahuter un peu 😋

"Tethys Voulais-tu dire que "Amour et battle se rendent mutuellement apréciables et aimables?"
ou que
"Dans le cas de l'amour comme dans celui de la battle, les 2 partenaires se rendent mutuellement appréciables et aimables", lol?"

Non, je me suis amusée à rebondir sur le concept de battle énoncé par @MaisEncore car je le trouve intéressant : dans son sens littéral, il vise une bataille ou une lutte. Or, lorsque cette confrontation est associée au jeu, voire couplée à l'expression artistique (musique, chant, joutes,..), elle n'en demeure pas moins ludique. Et pour être ludique, parce que pleinement partagée, le concept de battle n'est pas étranger à celui de l'humour.

Dans son sens premier, la battle serait davantage entendue comme l'opposition d'individualités dans le cadre du Je - en somme, deux ego qui s'affrontent dans le but de remporter une victoire, un ascendant sur l'autre.

Dans son sens ludique au contraire, l'opposition apparente n'existerait qu'en ce qu'elle ne serait strictement nécessaire qu'au Jeu lui-même, étant entendu que tout jeu repose sur des règles, un fair-play ou un bon état d'esprit quand bien même l'idée même de gagner résiderait en toile de fond pour tout joueur.

L'important n'est-il pas par ailleurs de participer, quels que soient les pertes et les gains ?

C'est précisément à mon sens cet état d'esprit qui permettrait de parler davantage d'une rencontre (plutôt que l'opposition ou la confrontation) d'altérités (reconnaissance de l'Autre dans sa différence) plutôt que d'individualités (prise en compte des particularités individuelles par opposition aux autres).

L'amour n'est-il donc pas ce jeu qui, parce qu'il comporterait moins l'en-jeu d'une victoire, nous permettrait de dépasser les Je et donc nos individualités afin de vivre pleinement nos altérités ?

Qu'est-ce qui rend en effet tout jeu appréciable voire aimable ?

Reformulé différemment : qu'est-ce qui fait que l'on va apprécier l'Autre au point de l'aimer ?

Ce point de glissement n'est-il pas justement le dépassement des individualités nous permettant de ne plus être dans la compétition consistant à davantage gagner que perdre ?

Ce constat permet-il rétrospectivement de déterminer si l'on a déjà aimé au point que les notions de perte (échec et peur de l'abandon) ou de gain (réussite et peur de l'échec) nous soit complètement étrangères ?

Enfin, le concept de battle est intéressant en ce qu'il repose davantage sur le lâcher-prise évoqué par @MaisEncore que le contrôle, voire la stratégie. Il s'agit alors de s'autoriser à se laisser aller à ses émotions et donc à une forme d'improvisation.

L'amour supposerait alors d'accepter son imprévisibilité et par conséquent l'absence de maîtrise de son cours : en accepter les aléas suppose donc de comprendre que l'amour n'est nullement acquis en ce qu'il ne supporterait aucune prédétermination par la forme que prendraient ses contours.

Dans le cadre d'une battle, est-il en effet plus intéressant d'user de calculs afin de composer, selon des critères bien précis, l'équipe de joueurs que l'on estimera être la plus performante ou au contraire de compter sur la richesse dans l'imprévision - et donc l'improvisation - que seule la diversité peut nous offrir ?

Rappelons que le but d'une battle réside dans la capacité des joueurs à improviser...

Ah l'amour n'est donc pas étranger à l'humour et ne saurait être une conquête ou une bonne recette de cuisine à exécuter suivant des ingrédients savamment agencés et pesés au gramme près !

Il à ce quelque chose d'indéfinissable dans toute l'imprévision de son charme qui, justement, rend léger; c'est d'ailleurs sans nul doute cette légèreté qui lui permet de respirer, de vivre et de prospérer...

Plus prosaïquement, pour en revenir aux ingrédients de base que tu semblais évoquer, une piste peut-être autour de la douance :

https://www.apie-people.com/forum/communaute/presse-conferences-emissions/ce-qui-distingue-les-femmes-hpi-77885

Pour finir, j'imagine que tu as quand même de l'humour pour :

1- considérer l'amour sous un angle scientifique.
Dans l'affirmative, il n'est pas utile, pour ne pas dire superfétatoire, de recourir au concept d'Amour.

2- invoquer le concept d'égrégore à l'appui d'une scientificité.

3- postuler qu'une conclusion peut-être déduite de la simple énonciation de définitions.

Ce n'est pas très scientifique ! 😄

4- postuler là encore que le concept d'égrégore serait innovant. 😉

Laurent-Mourillonle 29 mars 2022 à 18:52  •   78169

@Thethys
Intessant ton histoire de jeu! Ca se produit tout seul, sans tambour ni trompette, mais en présentiel, en distanciel, ce n'est pas évident!

Kumole 31 mars 2022 à 20:21  •   78325

Le Caravage, L'amour triomphant

Juliette.le 31 mars 2022 à 21:25  •   78331

@Laurent-Mourillon, c'est pour ça qu'il faut s'efforcer de rencontrer la personne dès que possible, dès qu'une attirance se fait jour.

MaisEncorele 01 avril 2022 à 18:58  •   78406

J'avais oublié les liens picturaux... Lumineux, @Kumo 😉

Kumole 02 avril 2022 à 13:10  •   78473

MaisEncore... 🙂

L'amour, triomphant de l'art, la musique, la littérature, mais aussi les sciences, le rationnel, la logique ?
Assurément.

L'Amour, un sale gosse impertinent qui se balade cul nu ?
Indubitablement.

gildele 02 avril 2022 à 14:15  •   78478

....et la mini zigounette à l'air ... à défaut d'être " en l'air "!

MaisEncorele 02 avril 2022 à 14:22  •   78479

🙂

À deux, à quatre ou plus encore, si vous pouvez sentir la lumière du Caravage sur votre peau alors triomphera l'amour...
Assurément.

À deux, à quatre et plus encore, ayez l'impertinence de vous laisser porter et ne plus discuter sur le sexe des anges vous avez la réponse...
Indubitablement.

Laurent-Mourillonle 02 avril 2022 à 19:03  •   78514

Vous connaissez Villani un génie médaille fiels?

Kobayashile 09 avril 2022 à 23:03  •   79458

@Laurent-Mourillon, je ne vois pas le "quatre", j'en vois deux, donc quatre avec les réciproques. Je ne pense pas que l'autoréférence Pierre-Pierre ou Pierre-CMAPAGNARD ne se compte ? Car sinon c'est un TDI !
Ca me rappelle un tableau célèbre "déjeuner sur l'herbe", où tout le monde s'est étrippé sans que personne ne dise ce que c'est vraiment, tordant ! 😂


Il te faut t'enregistrer sur le site pour participer aux forums.

Rejoins-nous vite !

Alerter les modérateurs

Peux-tu préciser ci-dessous le motif de ton alerte ?